Sieur Bruno Roger-Petit, dans son effroi bisounoursique…

Publié le 17 septembre 2013 - par - 1 738 vues
Share

Sieur BRP, du haut de sa chaire médiatique,

Guère ému par le sort d’un bijoutier braqué

S’étouffe d’indignation, s’étrangle, bref  « s’effraie »

Puisque ce sont ces mots… de l’ampleur empathique !

Bien connu pour ses positions emblématiques

D’une certaine gauche qui a tendance à inverser

Les valeurs, la victime devenant l’accusée,

Le voilà qui s’offusque du grand nombre de clics !

200 000 « j’aime » à l’heure où il sort sa critique

L’ont à ce point bouleversé et atterré

Qu’il faudra se préoccuper de sa santé…

La page, ce jour, approche du million fatidique !

Ce qui l’inquiète dans ce fait-divers symbolique

C’est que le peuple puisse gronder et exprimer

Sa colère face à toute cette insécurité,

Qu’il dénonce comme « perte du sens de la République ».

Les commentaires odieux seraient symptomatiques

Des peurs et des fantasmes de certains enragés,

Alimentés par l’extrême-droite et ses idées.

La bête immonde est de retour, c’est d’un comique !

Sieur BRP dans son joli monde féérique,

Emmitouflé dans sa bien-pensance consacrée,

Se fout comme de sa prime chemise, du bijoutier,

Des conséquences de cette « France orange mécanique ».

Faire preuve de compassion, ce n’est pas son éthique

D’autant plus qu’il ne doit pas être concerné,

Dans sa vie quotidienne ultra sécurisée,

Par les vols, les braquages, faits d’une certaine clique !

Sieur BRP, aveugle et sourd  face aux suppliques

D’une population qui voudrait vivre en paix,

Et pouvoir, des fruits de son travail, profiter,

S’en désespère à l’aune de sa pensée unique.

Dire qu’il s’insurge de cette « montée hystérique »

De gens confrontés à la criminalité,

Exaspérés par la totale impunité

Des délinquants, au gré d’une justice inique !

Sieur BRP dans son effroi bisounoursique,

Comme ses congénères, nie la réalité,

Allant même imaginer un compteur truqué,

Ou des votes achetés, créant la polémique.

Serait-ce que ça commence à sentir la panique ?

Un million et demi de « j’aime » à camoufler,

Va en falloir des stratagèmes à cogiter !

Quant à sieur BRP… cadeau ! Mode ironique.

Oréliane

.BRP

 

 

Print Friendly, PDF & Email
Share

Les commentaires sont fermés.