1

Sifaoui et les siens essaient de nous faire croire qu'il y aurait deux islam !  

La grande supercherie à laquelle ils tentent de nous faire croire.
Ils voudraient nous faire avaler qu’il y aurait l’islam des gentils et l’islam des méchants.

https://www.youtube.com/watch?v=xd-8_a5ijqs
Éric Zemmour déclare très justement à Mohamed Sifaoui que le mot islam veut dire soumission.
C’est l’inégalité entre les musulmans et les non musulmans.
Entre les hommes et les femmes.
Et c’est la fraternité limitée aux seuls membres de la communauté musulmane.
Il lui fait remarquer qu’il existe un problème entre la France et l’islam car ils sont antagonistes.
L’islam serait une libération pour se soumettre à la loi de Dieu.
Alors que la France, c’est se soumettre à la loi des hommes.
Après cette remarque, Mohamed Sifaoui reproche à Éric Zemmour d’avoir la même approche de l’islam que les salafistes.
Il prétend, Mohamed Sifaoui, que l’islam serait ce que l’on veut en faire face à la République comme le christianisme, comme le judaïsme.
Il est, ce Mohamed, un maestro en matière de taqîya.
Sauf que les chrétiens, les athées, les juifs, les bouddhistes, certains musulmans, respectent les lois de la République ; pour les « certains musulmans », c’est en bravant l’enseignement de l’islam qui se déclare au-dessus de toute loi érigée par les hommes.
Mohamed Sifaoui déclare qu’il est contre l’islam politique, et c’est bien là que réside le problème. Il n’y a pas de catholicisme politique, ni de judaïsme politique.
C’est bien là la différence avec une société démocratique et laïque qui respecte les religions sans en imposer aucune. Alors que l’islam est une religion qui ne respecte qu’une religion, l’islam.
Je déclare que l’islam n’a rien de démocratique. Souvenons-nous des policiers de la loi qui contraignent les marchands saoudiens à la fermeture de leur boutique pendant la prière.
Souvenons-nous de la position de dhimmi qui frappait les pauvres non musulmans qui vivaient sous autorité musulmane.
Lors de ce débat, vous remarquerez la mauvaise doit de Sifaoui qui attaque Zemmour sur le nombre de musulmans soufis, cela bien entendu pour noyer le poisson.
Cette religion étant incompatible avec les lois de la République, il faut, comme le font les Chinois, l’interdire. C’est en faisant cela qu’il n’y a pas de terrorisme musulman en Chine, des centaines de gens agressés au couteau, des viols innombrables  des épouses, des sœurs, des filles, comme le subissent les femmes d’Occident.
Elle a été la cause de beaucoup trop de malheurs dans notre pays.
Bernard Atlan