Smain ne milite pas à l’oeil, que cela soit pour le téléthon ou pour Bouteflika

Info « amusante » qui me vient de la Dépêche du Midi:

« La coordination départementale du Téléthon est déçue. »

« L’humoriste Smaïn, parrain du Téléthon 2 013 en Tarn-et-Garonne qui s’était engagé à verser 1 euro par spectateur, lors de son spectacle le samedi soir du Téléthon n’a à ce jour, rien reversé pour le Téléthon 2013 comme il l’avait promis.

Le coordinateur départemental Guy Bach résume les faits : «Le 6 décembre dernier, l’humoriste Smaïn se produisait sur la scène du Théâtre de l’Embellie à Montauban et en accord avec la Coordination Téléthon 82, l’attachée de presse de Smaïn et Smaïn lui-même, il était présenté comme le parrain de l’édition 2 013 du Téléthon Tarn-et-Garonne. La Coordination Téléthon 82 n’y voyant aucun problème, bien au contraire, cela donnait un nouveau moyen de mobilisation auprès de la population. Outre son rôle de parrain, Smaïn, son attachée de presse et le théâtre de l’Embellie, avec la coordination avaient conclu que le prix des places de Smaïn étant fixés à 25 ¤, 1 ¤ serait reversé à l’AFM-Téléthon. Malheureusement, à ce jour, les décisions qui avaient été prises collectivement n’ont pas été tenues par Smaïn, par conséquent aucune remontée de fonds n’a eu lieu et aucun don n’a été fait par l’artiste. Au nom de tous les bénévoles du Téléthon Tarn-et-Garonne nous présentons nos excuses aux personnes s’étant déplacées pensant participer financièrement à la collecte du Téléthon, néanmoins nous les remercions particulièrement pour leur dévouement et intéressement aux manifestations du Téléthon. En espérant vous voir tous aussi nombreux les 5 et 6 décembre prochains. »

Décidément Smaïn a peut être le sens de l’humour mais n’a pas d’argent. Quoique, jetons un oeil sur les magazines piples qui racontent tout et n’importe quoi et entre autres des infos bidons à propos d’amour entre un président et une fille du cirque. Que nous dit-on: Smaïn aurait amassé entre les mois de mars 2013 et mars 2014 la prodigieuse somme de 75 millions d’euros, sonnants et trébuchants. Une hausse de quasiment 40 millions par rapport à l’année précédente, de quoi lui remonter le moral. 

Bon évidemment cette dernière info est à vérifier puisque c’est « piple », c’est comme si on nous annonçait que la présidence avait été ébranlée par une comédienne. Redevenons sérieux et allons voir ce qui s’écrit dans la presse qui alimente grassement les poubelles jaunes de ses papiers subventionnés. Les chanteurs Khaled et Kenza Farah, l‘humoriste Smaïn ou l’ex-boxeur Farid Khider réunis sur scène pour pousser la chansonnette… Une prestation pour une oeuvre caritative ? Plutôt un engagement politique. La semaine dernière, ces personnalités ont enregistré, avec plusieurs dizaines d’autres artistes algériens ou d’origine algérienne, un clip de soutien à l’actuel président Bouteflika, candidat à 76 ans à un quatrième mandat, le 17 avril prochain.

C’est ICI.
Ce qui est un tantinet embêtant c’est que les artistes ont fini par reconnaître qu’ils avaient reçu de l’argent alors qu’ils avaient au début affirmé que c’était du bénévolat. Ce qui est embêtant c’est qu’on nous assène ce clip sur des chaînes françaises et ce qui embêtant c’est qu’on affiche ceci en plein Paris :

bouteflika-affiche

Sommes nous devenus un département algérien ???

D’autres photos sont ICI

Monsieur Smaïn, vous êtes humoriste, faudrait tout de même pas se payer notre tête sinon la vôtre sera mise à prix. Et comme j’ai de l’humour, l’arme absolue contre tout procès qui a récemment sauvé « le fils de » je vais lancer les enchères à 1 Euro. Tant pis si vous ne souriez pas, vous ne me faites pas sourire non plus.

Philippe Legrand

image_pdf
0
0