1

SNCF : Une délinquante noire qui hurle comme une bête enragée…

Pour tous ceux qui ont vu cette vidéo, que dit elle ?

Une femme noire, corpulente qui hurle comme une bête enragée quand les forces de l’ordre veulent légitimement l’interpeller.

Un passant à l’accent arabe, dit « qu’elle est enceinte », mais ce n’est pas vérifié, et les racailles ont toujours le réflexe immédiat de se trouver une fausse excuse, qui parle  à l’émotion des gens normaux pour les faire douter du bien fondé de leurs actions un peu énergiques, les culpabiliser et les paralyser, pour leur faire perdre leur volonté pour leur dire qu’ils ne sont pas « gentils » (car les blancs sont éduqués à être gentils, courtois, et tout simplement civilisés – Rassurez vous, de nombreux noirs également…- Par contre, en général, ça ne fonctionne pas, souvent, avec les gens du Maghreb qui sont éduqués à d’autres valeurs, sauf si cette injonction vient de leur communauté, contre quelqu’un de leur communauté…)

  • «elle est enceinte »,
  • « elle est asthmatique » comme cette fausse infirmière, vrais apprentie terroriste gazaouie, qui lançait des pavés sur les forces de l’ordre pendant la manifestation du personnel soignant qui a été applaudit pendant deux mois….
  • Il/ elle est handicapé…
  • Il / elle a trois enfants, c’est une mère / un père de famille….

Les racailles ont un sens inouï de l’adaptation pour se transformer immédiatement en médecin ou en psychologue de haut niveau et pouvoir diagnostiquer un cancer, une crise d’asthme, une situation familiale complexe,

Qu’a fait cette femme : elle a commis trois infractions :

  • Elle n’a pas payé son billet de train
  • Elle insulte les agents de sécurité et les agresse
  • Elle leur crache dessus – ce qui est déjà grave en période normale mais pire en période de crise sanitaire COVID 19. Et en plus elle a mordu un policier, ce qu’elle a fini par reconnaître.

Quand les policiers veulent l’interpeller, elle commence à hurler comme une truie que l’on va égorger, sans jamais s’arrêter.

Non seulement cette femme est devenue une délinquante, qui a commis des incivilités, mais en plus, elle réagit, même pas comme une gamine de deux ans, qui supporte pas la sanction, mais comme une sauvage. Sa seule expression, ce n’est pas la raison, ce n’est pas l’éducation, ce n’est pas la civilité c’est le cri, c’est le hurlement, le seul moyen d’expression qu’elle connait – ça doit être sa culture.

Et dire que les  « racisés », les gauchistes et toute la vermine vont la prendre en exemple….bel exemple…. !

Je ne peux qu’être admiratif du calme et du sang froid des forces de sécurité. Moi une femme coupable qui hurle comme ça, j’aurai envie de lui défoncer la tête jusqu’à ce qu’elle se taise, qu’elle soit soumise, et qu’elle comprenne ou est sa place.

Elle sait aujourd’hui, que tout ça va être filmée, attend probablement l’aide de complices arabes ou noirs, et espère probablement secrètement être la nouvelle marraine des « black live matters », pour enfin avoir son quart d’heure de gloire dans la vie, et en plus en se sentant très fière de ses forfaits.

Et bien évidemment, la racaille Taha Bouhafs, qui se prétend journaliste, saute sur l’occasion pour victimiser la délinquante, et charger la police, forcément « raciste ».

On veut vous parler de racisme ? De qui se moque t’on ?

Qu’aurait fait une personne normale, c’est-à-dire vous ou moi ?

  • On aurait payé notre billet pour financer ce service de transport, et qui sert à payer ses officiants (conducteurs de trains, agents d’entretien, aiguilleurs, vendeurs de billets, logistique etc.).
  • A supposer qu’on n’ait pas de billet, pour une raison ou pour une autre, on n’aurait pas été content mais on aurait pris une amende que l’on aurait payé.
  • Nous n’aurions jamais insulté ni craché sur les forces de l’ordre.

Nous sommes des gens éduqués et civilisés : Nous sommes des Français.

Quel est le blanc (hors gauchiste, hors pourriture antifa), qui va commencer à insulter des policiers comme s’ils n’avaient pas à s’introduire dans sa vie, que cette intrusion était illégitime.

Les forces de l’ordre n’ont jamais à prendre de telles mesures avec les gens normaux. Elles n’agissent comme ça qu’avec les délinquants.

Ces cris, ça dit tout d’elle…. elle retourne à l’Etat sauvage, faute d’avoir reçu une éducation, ou en tout cas une éducation française….

L’éducation qu’a reçue cette femme, elle n’est pas d’ici. Et elle n’a rien à faire chez nous.

Combinez ce manque d’éducation, à la haine envers les blancs et la France dans laquelle elle a été éduquée, et ce mélange diabolique, au-delà de son délire ne vise qu’un seul objectif :

Avoir l’impunité de « sa race », (puisqu’aujourd’hui grâce aux mouvements « racisés » décoloniaux et autres, on peut parler de race…et enterrer « sos racisme » …) chez les blancs.

Et à terme avoir surtout de l’argent et du pouvoir….comme en Afrique, ou par coutume, le pouvoir une fois qu’on l’a, on ne le rend jamais….

Albert Nollet

PS 1 : A bien y regarder de près, cette femme a une ressemblance avec Laetitia Avia, qui elle aussi aime bien hurler, insulter et même mordre, notamment les taxis qu’elle refuse de payer… Elles sont peut-être cousines…qui sait… ?

PS 2 : Un autre problème qui apparaît, est qu’il est très difficile, mais j’en ai trouvé, sur twitter, de trouver des « racisés », qui osent dire : ces gens la ne me représentent pas.