Soignants non vaccinés, parlez de la protéine Spike…

Publié le 20 juillet 2021 - par - 43 commentaires - 2 351 vues
Traduire la page en :

Message pour les soignants

Qu’en est-il de Spike ?

Personne ne semble au courant, ni s’y intéresser, donc j’y reviens, en toutes lettres.

On veut imposer la “vaccination” de force, à commencer par les soignants, mais les autres vont suivre, enseignants, policiers, pompiers, facteurs… et. et vous et moi et tout le monde, y compris nos gosses… C’est bien ça ?

Soignants, vous qui êtes du métier, pourquoi ne vous intéressez-vous pas au contenu de cette substance qu’ils appellent “vaccin” ?

Pourquoi ne profitez-vous pas de cette occasion pour demander qu’on en examine la composition et les effets ? Pour ce faire il suffit de prendre les déclarations de Jean-Jacques Crèvecœur dans ses Conversations du Lundi. Un résumé intéressant se trouve dans sa CDL n° 97 du 19.VII.21 mais aussi du prof Byram Bridel dans https://www.bitchute.com/video/nuM0G6PqgwIK/

Que disent-ils ?

Grosso modo : dans le virus l’élément qui fait des dégâts c’est la protéine Spike ; elle détruit la paroi interne des vaisseaux sanguins ce qui provoque les hémorragies qui causent des AVC, problèmes cardiaques, etc.

En plus dans le “vaccin” ils jouent avec cette protéine Spike en espérant qu’un Spike va en arrêter un autre, mais, au contraire un Spike s’ajoute à un autre et démultiplie le désastre.

De deux choses l’une : ou bien Jean-Jacques Crèvecœur et Byram Bridel sont des menteurs et il faut démentir (preuves à l’appui)  ce qu’ils disent ou bien ils ont raison et alors il faut demander qui a le droit de faire injecter un produit qui est potentiellement mortel – ce qui signifie qui a le droit de tuer les autres ?

Vous qui êtes du métier, demandez des éclaircissements !

Commencez par poser la question !

Nous aussi, cela nous intéresse, ça intéresse tout le monde !

Et ceux qui ont été injectés ? Ils vont paniquer ? Pour éviter que les uns ne paniquent il faut continuer à détraquer les autres ?

La peur n’évite pas le danger et au lieu de paniquer il est plus utile de chercher des antidotes.

Anne Lauwaert

21.VII.21

Print Friendly, PDF & Email

Riposte Laïque vous offre la possibilité de réagir à ses articles sur une période de 7 jours. Toutefois, nous vous demandons de respecter certaines règles :

  • Pas de commentaires excessifs, inutiles ou hors-sujet (publicité ou autres).
  • Pas de commentaires injurieux ou diffamants envers les auteurs d'articles ou les autres commentateurs.
  • La critique doit obéir aux règles de la courtoisie.
  • Pas de langage ordurier ou scatologique, y compris dans les pseudos
  • Pas de commentaires en majuscules uniquement.
  • Il est rappelé que le contenu d'un commentaire peut engager la responsabilité civile ou pénale de son auteur

Notifiez de
Chassaing Jacques

Je viens d’acheter un bocal de cornichons et dessus l’étiquette il y a une recommandation : ne pas donner aux bébés, il pourraient s’étouffer. Et encore il n’est pas précisé aux parents si les mioches peuvent s’étouffer en avalant un cornichon ou le bocal.
Alors, chère Anne, vous avez encore du pain sur la planche.

Vova

Je vous l ‘ ai déjà dit Anne , sur Internet on trouve de tout , des gens honnêtes , et des affabulateurs . Les spikes sont toujours ACCROCHÉS au virus , ils font partie de celui-ci , ils ne se promènent pas seuls !! Si des spikes font des dégâts , ça veut dire que le virus est dans l ‘ organisme , CQFD !! Les vaccins à ARNmessager ne contiennent pas de spikes , mais un PROGRAMME qui incite les cellules cibles à PRODUIRE des spikes SEMBLABLES , ce que j ‘ appelle des « leurres » , l ‘ organisme produit ensuite des anticorps spécifiques qui détruisent les spikes « ennemis » .
Allez voir :
https://fr.wikipedia.org/wiki/Vaccin_%C3%A0_ARN

Wild

Vous etes grave ce que vous dites est faux. Les protéines spike se reproduisent à l infini et vont dans le foie, les reins, les poumons et obstruent les veines ce qui cause des tromboses. Une personne de ma famille est décédée au cause des vaccins voici les symptômes portés sur le certificat de décès: syndrome coronarien aigu,arrêt cardio respiratoire cardiopathie valvulaire.Elle est décédée 12 heures après avoir été vaccinée. Elle n avait pas de problèmes cardiaques, ne fumait pas et ne buvait pas. Ça ce n est pas du complotidme c est la réalité. Ces vaccins sont du poison….

Chassaing Jacques

À Vova:

Vous vous prenez pour qui ? Bouffez vos spikes ou n’importe que merde trouvées dans une poubelle et allez voir chez plumeau ou cherchez une place de commercial chez les big pharma.

hello

c’est vraiment la question que l’on se pose depuis longtemps : pourquoi les soignants ne mettent t’ils pas plus en avant la dangerosité de cette protéine avec des explications claires pour que les gens comprennent ce qui leur arrive ?

Wild

Bonjour, étonnant que les soignants ne parlent pas de ce qui se passe vraiment dans les hôpitaux……ce ne sont pas les non vaccinés qui sont majoritaires mais les vaccinés. J ai une amie infirmière qui m a dit: ils sont allés trop loin ils vont payer…..

Nox

Le Dr Briddle m’a ouvert les yeux. Un vaccin classique inocule un virus désactivé, sans danger pour l’organisme. Les vaccins à ARNm inoculent la protéine spike qui est un agent actif dont la mission est de casser les membranes cellulaires. Facteur aggravant, le message donné à l’ADN de nos cellules est de FABRIQUER D’AUTRES PROTEINES SPIKE.
Dès l’instant où les protéines spike ont envahi le système sanguin, elles se comportent comme des piranhas ! Pas étonnant que de nombreux effets néfastes se manifestent avant que le système immunitaire ait réussi à réagir et à prendre le dessus ! Et parfois il n’y parvient pas, d’où les cas de décès…

bernard

d’après des recherches , chez la plupart des vaccinés seuls 25% du liquide reste dans le muscle et tout le reste passe dans le sang ce qui va détériorer A VIE (pas de régénération) des milliers de petits vaisseaux capillaires et au pire bloquer des veines par caillots avec risques d’embolie …

c’est pour cela que de très nombreuses personnes sont et seront fatiguées à vie, que les 170 athlètes belges vaccinés ont vu leurs performances diminuer : le coeur pompe anormalement pour débloquer ces vaisseaux détériorés….

si les spike bloquent les capillaires autour des organes vitaux ce seront d’autres effets secondaires plus graves et si c’est dans le cerveau ce sera des risques d’ halzeimer à terme ou des pertes de contrôle du corps comme on peut le voir sur des vidéos

zéphyrin

Mais oui anne on attend tous que les collecteurs de rumeurs soient remplacés par des collecteurs de faits, de précisions sur les recherches et essais réalisés depuis la découverte de la “chaine de la vie”:
sur les animaux (on commence toujours par là après les essais en “éprouvettes” )
et sur des populations exposées à des agent infectieux beaucoup plus redoutables (fièvre ébola) . Ce déballage, multiplié par de vrais / faux scientifiques est très indigeste…

L BÉRA

Lire “défaite “de la pensée!

L BÉRA

Dans un de ses “Tracts”, le physicien Etienne Klein évoque cette propension des gens à donner des avis alors qu’ils ne savent RIEN.
A Finkielkraut nomme cette ignorance “Défaitz de la pensée”
Avec votre fausse explication, vous rejoignez le camp des macronistes menteurs, Anne.
Les gens parlent de ce qu’ils ignorent avec une assurance proportionnelle à leur incompétence. « Pour savoir que l’on n’est pas compétent, il FAUT être compétent ! » écrit-il. Ajoutons que pour savoir que l’on ne sait rien, il faut déjà posséder un solide bagage de connaissances.
L’avis incompétent sur les vaccins rejoint celui sur “l’efficacité” de la chloroquine.
En 2020, alors que PERSONNE ne connaissait la réponse 59% ont répondu « Oui » , 20% ont répondu NON, et seulement 21% ont répondu « Je ne sais pas ».!

Anne Lauwaert

Non, non la question est simple: qu’en est-il de Spike?

Chassaing Jacques

À
L BÉRA:

Pas tant de bla-bla-bla, écrivez-nous un article pour étayer vos dires. Et ne nous pondez pas une merde comme en pond à répétition cette lopette de Finky que vous adulez.

L BÉRA

On vous a connu plus serein, cher jacques!
il suffit de lire les informations médicales issues de “pointures”, ces professeurs de virologie décriés, parce que non membres du “conconseil scientific” de macron.
La protéine dite spike sert de “serrure ” aux COV2 pour entrer dans les cellules. en l’innoculant, l’organisme produira les anticorps correspondants, NON PAS CONTRE le virus, mais contre ses tentatives de pénétrer les cellules. Le résultat est une bien plus faible “charge virale” qui rendra moins grave, e cas de contamination toujours ossible chez les vaccinés, bientôt 50 millions en France et plus de TROIS MILLIARDS dans le monde.
Voilà la réalité, qui devrait dispenser les incultes scientifique d’être grossiers, cher Jââââââ…ques!

Anne Lauwaert

Autre réponse que je reçois : « tu n’as pas le droit de dire cela car tu vas provoquer la panique chez les vaccinés » Je réponds : il n’y a pas de temps à perdre pour les mettre en garde et les aider à chercher un antidote. Dans ma carrière de soignante j’ai toujours d’abord expliqué au patient quel était le pire qui pouvait lui arriver et ensuite pourquoi et comment il devait m’aider à l’éviter.

L BÉRA

Le ridicule ne tue plus, même en Belgique wallonne
40 millions de Français étaient vaccinés une ou deux injections hier.
Votre crédibilité en a pris un furieux coup, Mais lorsque vous serez la dernière à REFUSER de protéger les AUTRES, vous aurez atteint le fond.
C’est dommage!

Lucie

Bera, “refuser de protéger les autres”? On nous dit les vaccinés sont contagieux aussi bien que les autres. Vous prenez des grands airs mais n’êtes pas plus calé que les autres. Beaucoup ici ont lu les mises en garde de spécialistes INTÈGRES, même s’ils n’ont pas forcément saisi tous les détails.

Tripes Aviseur

Merci Anne. Il faut arrêter de se cacher derrière son petit doigt. Il est dit dans les Evangiles que c’est la Vérité qui nous sauvera. Spécialistes, chercheurs, vous qui savez, dîtes-nous la vérité sur SPIKE.

Prouvencau

Spike lit….

Chassaing Jacques

« tu n’as pas le droit de dire cela car tu vas provoquer la panique chez les vaccinés » Je réponds : il n’y a pas de temps à perdre pour les mettre en garde et les aider à chercher un antidote… ». Anne, vous êtes bien trop gentille envers tous ces blaireaux volontaires qui se sont précipités sur n’importe quelle mixture et qui se foutent pas mal des non vaccinés qui, eux intelligemment, veulent tout savoir sur ces essais de thérapie génique.
S’il n’y avait pas eu cette masse d’abrutis pour se faire injecter volontairement n’importe quoi, Macron ne chercherait pas à ouvrir la brèche meurtrière de la vaccination et du pass sanitaire obligatoires, cheval de Troie pour les assassins en poste à l’Union européenne.
Dans 6 mois, 1 an ou 2, ou tout de suite, des vaccinés agoniseront.

Anne Lauwaert

C’est exactement ça que je veux dire : si vous refusez le « vaccin » au nom de votre liberté individuelle on vous répond que l’intérêt collectif prime sur l’intérêt privé. Par contre si vous prouvez que le produit de cette injection est mortel, cette “vaccination” devient une tentative de meurtre et vous avez le droit de refuser de vous laisser assassiner. Pourquoi les soignants n’empruntent-ils pas cette voie?

Vova

@Anne Lauwaert : le virus a tué plus de 600.000 Américains , combien LES vaccins –je dis LES , car il y en a plusieurs différents — ont tué d ‘ Américains ????? À force de traîner les pieds , d ‘ autres variants plus “méchants” apparaîtront ,– ce qui est déjà le cas d ‘ ailleurs — d ‘ autres drames surviendront , d ‘ autres “obligations” suivront , c ‘ est ça que vous voulez ?? Vous êtes ridicule ……

Chassaing Jacques

À Vova:

Toujours bien caché derrière son pseudo le Vova, et toujours incapable de gribouiller au delà de 10 lignes. On se demande encore pourquoi RL s’entête avec une rubrique commentaires.

BERNARD

Les vaccins ARNm, font produire aux CELLULES SAINES DU CORPS la “spike” dont on sait, comme vous dites qu’elle est l’essentielle cause des troubles du covid, y compris et surtout des thromboses et/ou embolies irréversibles des capillaires entrainant des cardiopathies et des rétinopathies d’où des déficiences visuelles voire des cécités en effet secondaire. L’irrigation profonde des organes vitaux est donc engagée, leur dégradation se fera au cours du temps très probablement.

Dans les vaccins normaux, on injecte juste une “spike” dégénérée via un vecteur virus trafiqué ou désactivé dans le corps pour apprendre au système immunitaire naturel à reconnaître l’intrus et à le détruire, ensuite, lorsque le vrai virus arrive avec sa spike, le cors entraîné reconnait l’adversaire et les détruit.

BERNARD

Pour terminer sur une note positive quand même : les ressources du corps humain sont telles que même si certains réseaux vasculaires sont endommagés ou détruits, le corps sait créer de nouveaux réseaux d’irrigation “périphériques” (Lorsqu’on bouche une grosse veine, le corps peu recréer un autre périphérique d’irrigation).. Il faut juste que ce nouveau réseau puisse se créer avant que les thromboses dues aux spikes entraînent des lésions irréversibles, dans l’oeil , dans le coeur, dans les poumons, dans le cerveau (dans ce dernier chaque cellule morte ne peu plus être compensée, les neurones ne se reproduisant pas).
De plus : pendant combien de temps les spikes sont-elles générées à la suite de l’injection d’ ARNm ??.. je n’ai pas trouvé l’info, est-ce définitif ou temporaire, mystère !

BERNARD

En conclusion : Evitez à tout prix les vaccins ARNm (pchitzer, mod-eterna), avant au moins la fin de la phase III et l’accord d’une AMM définitive (ce qui n’est pas le cas aujourd’hui, l’AMM n’est que provisoire) qui devrait commencer à donner des “vrais résultats” (bien que fournis par big pharma eux-mêmes, ce qui simplifie les choses)

D’autre part, ici, je ne parle pas des effets génétiques potentiels d’un vaccin ARNm, le Dr Delepine les a bien détaillés., on transforme nos cellules en OGM, comme on fait produire aux cellules de maïs OGM des pesticides par modification génétique, avec le vaccin ARNm, c’est quand même un peu la même chose, à la place du pesticide c’est de la spike.

NB : je ne suis pas médecin mais je fais de l’épistémologie.

Anne Lauwaert

plus simplement: les soignants doivent prouver que ce produit est dangereux/mortel – cela règle la question – inutile de parier sur les ressources du corps, l’important c’est de ne pas mettre le corps en danger en injectant un produit dangereux

babe

il y avait une émission très intéressante hier soir sur la 7 si j’ai bien compris c’est la combinaison Spike ARNm qui pose problème de plus les essais cliniques ne sont toujours pas termines et l’ARS ne dit rien il y a un loup quelque part il faut RESISTER on ne veut pas mourir pou rune mauvaise piqure

Lucie

Bernard, le dr David Martin expliquait récemment à l’avocat Reiner Fuellmich qui prépare une plainte en justice, que les pseudo-vaccins n’étaient pas destinés à guérir, bien au contraire. Il affirme qu’une clique malintentionnée travaille à cette entreprise depuis 20 ans environ. La vidéo est en anglais et en partie en allemand mais il y a peut-être une traduction.

zéphyrin

bon on attend le vaccin sanofi, c’est bien ça ? (sourire)

Hellène

Oui, ça c’est la théorie. Des produits sont manipulés dans des éprouvettes, mis en observation sous des lamelles de microscope, éventuellement testés sur des animaux qui n’ont pas la même physiologie que nous, qui sommes déjà tous différents, et là un mec en blouse blanche décrète que MON organisme à moi réagira comme lui l’a prévu. Mais qu’ en sait-il? Un virus “désactivé ” reste quelque chose de vivant susceptible de recombinaisons que personne ne peut prévoir ni maîtriser.
Alors un peu de modestie, les “scientifiques “.
Laissez nous notre principe de précaution. Il s’agit de nos vies, après tout. Avant tout, même.

Vova

@BERNARD : vous mélangez les vaccins : les thromboses c ‘ est chez AstraZeneca , pas chez Pfizer et Moderna ! TOUTES les femmes qui prennent la pilule ont DIX fois plus de chance de développer une thrombose que celle qui se font vacciner , combien de femmes ont arrếté d ‘ en prendre quand elles l ‘ on appris ???
Les Chinois ont développé un vaccin “normal” : efficacité 50 % , 10 fois moins d ‘ anticorps produits que les vaccins ARNmessager !!

Clamp

Eh oui, bravo Anne Lauwaert, c’est bien ça la question. Comme j’ai écrit à Aldo S. hier, fonder le débat sur une une unique question de liberté individuelle est une impasse intellectuelle car on a bien affaire a priori à un dilemme de responsabilité collective. Mais ces vaccins n’ont plus aucune efficacité, ils sont dangereux et potentiellement mortels, produisent de nouveaux variants, et, comble d’ironie, favorisent même la survenue d’un covid chez le fraîchement vacciné par fragilisation et monopolisation du système immunitaire ! Le véritable scandale est la dissimulation des données réelles concernant les rapports bénéfices/risques auprès des citoyens, lesquels sont très en défaveur d’une vaccination générale et imposent de facto que la liberté de choix individuel soit strictement respe

Anne Lauwaert

pourquoi les soignants ne misent-ils pas sur cet argument irréfutable: si un produit est dangereux on a le droit de le refuser!

Clamp

Anne Lauwaert Peut-être parce qu’ils ne sont pas assez écoutés, d’une part, par les autorités et ceux qui sont censés les représenter, et eux-mêmes divisés, d’autre part, sur la question. Il faut savoir que les sources qui informent de ces dangers ne sont pas main stream et souvent taxées de complotisme. Juste une piste.

Révolutionem

Je confirme : absolument tout ce que j’ai lu à propos de la protéine SPIKE est annonciateur d’un désastre à venir
Une fois de plus, je l’ai écrit ici, sans réaction aucune
En fait, cette protéine va, dans le temps, affaiblir de façon très significative les défenses immunitaires innées des vaccinés
De fait, leur corps reconnaitra très difficilement les variants de virus auxquels il seront dans l’avenir exposés
Je ne suis pas scientifique, mais comme décrit dans l’édito de ANNE, j’aimerais bien que des scientifiques, autres que ceux qui passent plus de temps à la TV que dans leurs cabinets, nous disent la VERITE à ce sujet
Je suis ANTIVAX et le resterais tant que je n’aurais pas été rassuré….
D’autant qu’il semble que VERANT à reçu une dose de… SERUM……….

Anne Lauwaert

oui mais, vous et moi nous savons cela et les soignants qui sont au premières loges ne le savent pas? ou bien ils n’osent pas le crier avec un mégaphone pour dire non à cette obligation qui leur pend au nez?

Vova

@Révolutionem : les défenses immunitaires ne sont pas “innées” , mais “acquises” au fur et à mesure de notre existence , et des atteintes à notre santé ! Ce qui est “inné” c ‘ est la capacité de notre organisme à DÉVELOPPER ces défenses ! C ‘ est pourquoi il est primordial que les enfants se frottent aux divers “dangers” afin d ‘ acquérir un maximum de “soldats” ! Mais parfois , face à des ennemis plus coriaces – bactéries ,virus – notre organisme rend les armes , seuls recours : les médicaments et les vaccins ! Alors , prétendre que nos organismes sont efficaces contre TOUT , relève de la connerie la plus élémentaire !!

Lucie

Vova, sauf que … ces vaccins remplacent le système immunitaire naturel, qui est polyvalent, par un système qui est ciblé et ne sert plus à rien quand il y a du nouveau.

Chassaing Jacques

Bien joué Anne. Remettez cent fois sur le métier cette affaire qui ne semble intéresser personne, Si seulement le quart des commentateurs de RL relayaient cette information et les précédentes sur ce sujet, comme celui des répits de 6 mois, 1 an ou 2 ans avant que les vaccinés saturent les hôpitaux, beaucoup de commentaires serviraient à quelque chose d’utile.

Anne Lauwaert

je suis effarée: des amis me diabolisent car à cause de moi non-vaccinée je les mets en danger, eux les vaccinés, mais quand je leur demande s’ils savent ce que c’est que la spike ils tombent des nues! et même quand ils se retrouvent à l’osto pour un “syndrome coronarien aigu” ils refusent de s’interroger ! c’est fou quand même !

kabout

en parlant de vaccins…je suis tombé sur cette vidéo !

https://fb.watch/v/1gNLNnFRT/

Lucie

Kabout, merci pour ce lien.
Comment s’appelle ce médecin? C’est qq1 d’honnête, de moral. Et il a raison qd il parle de Nuremberg: se cacher derrière des directives ne donne pas d’excuse.

Lire Aussi