Solution finale : en quoi les propos de Netanyahou sont-ils scandaleux ?

Publié le 22 octobre 2015 - par - 67 commentaires - 3 099 vues
Share

hitlermuftiRencontre entre Hitler  et Haj Amin al-Husseini, grand mufti de Jérusalem en 1941 en Allemagne

Source photo https://fr.wikipedia.org/wiki/Mohammed_Amin_al-Husseini

Scandale dans la communauté juive ! Le premier ministre israélien vient de déclarer dans son discours du 20/10/2015 au 37ème congrés sioniste que Hitler ne voulait pas exterminer les Juifs. Ce disant, il ne fait que rapporter une opinion/information qui circule depuis longtemps.

Netanyahou dit s’appuyer sur les révélations du procès de Nuremberg qui accusa le grand mufti pour crimes de guerre: Au cours d’une rencontre avec le grand mufti de Jérusalem, le dictateur allemand aurait avoué qu’il voulait expulser les Juifs. Haj Amin al-Husseini aurait répondu « Si vous les expulsez, ils viendront tous ici ». Alors que devrais-je en faire ? rétorqua Hitler. « Brûlez-les » répondit Haj Amin al-Husseini. 

De violentes réactions ont aussitôt jailli.  « Netanyahou a viré fou« , peut-on lire sur le site Extimités. Le chef de l’opposition israélienne, Yitzhak Herzog (Union sioniste) a réagi vivement en affirmant que Netanyahou faisait le jeu des négationnistes. Herzog a exigé que Netanyahou revienne sur sa déclaration, la qualifiant de « distorsion dangereuse de l’histoire ».

  • Les historiens David Dalin et John Rothmann soutiennent la thèse de l’influence de Husseini sur Hitler alors que la majorité des spécialistes de la Shoah la réfutent.Times of Israel 21/10/2015
  • Le même jour, la chaîne 124news tentait de faire le point sur la polémique : L’historienne en chef du mémorial Yad Vashem pour la mémoire de la Shoah, à Jérusalem, a estimé que les propos de M. Netanyahu n’étaient pas « historiquement exacts ». « Ce n’est pas le mufti, même s’il avait des positions antijuives très extrêmes, qui a donné à Hitler l’idée d’exterminer les juifs », a déclaré Dina Porat à l’AFP.

« Cette idée est bien antérieure à leur rencontre de novembre 1941. Dans un discours au Reichstag le 30 janvier 1939, Hitler évoque déjà ‘une extermination de la race juive' », a-t-elle dit.

L’affirmation selon laquelle Husseini a été l’initiateur de l’extermination des Juifs d’Europe est avancée par un certain nombre d’historiens, mais a toutefois été rejetée par les plus grands spécialistes de la Shoah.

Cette théorie a récemment été développée dans un livre de Barry Rubin et Wolfgang G. Schwanitz, Nazis, islamistes, et la fabrication du Moyen-Orient moderne.

Les auteurs mettent en avant un lien direct entre le soutien du Mufti à Hitler et la politique de l’Organisation de libération palestinienne (OLP) sous Yasser Arafat.

Mais même ces deux chercheurs n’affirment pas que le dialogue décrit par Netanyahou a existé. Ils expliquent cependant qu’Hitler est arrivé à la conclusion d’exterminer les Juifs par sa volonté de soutenir Husseini, qui était opposé au transfert des Juifs en Palestine.

  • L’historien Elie Barnavi condamnait avec véhémence les propos de Benjamin Netanyahou : Comment rendre compte d’une telle prostitution de la Shoah ? Quel est le cheminement d’une pensée capable d’y aboutir ? C’est simple, hélas ! Dans la camisole de force politique où il se débat, « Bibi » fait feu de tout bois. Hier, pour prévenir l’accord nucléaire avec Téhéran, les Iraniens étaient accusés d’être les nouveaux nazis. Aujourd’hui, dans les affres des attaques au couteau qui mettent à mal le mythe de l’unité de Jérusalem, c’est le tour des Palestiniens d’endosser l’uniforme S.S., celui de Mahmoud Abbas de prendre la place du Grand Mufti.
  • Wikipedia s’est empressé de commenter son article de référence sur Husseini ce même jour  (on admirera sa réactivité …) : Instrumentalisation politique 

En octobre 2015, en s’adressant au congrès sioniste à Jérusalem le Premier ministre israélien Benyamin Netanyahou soutient que « Hitler ne voulait pas exterminer les Juifs à l’époque, il voulait seulement les expulser », mais que c’est le Mufti qui l’aurait persuadé de les exterminer car il ne voulait pas les voir arriver en Palestine53. Cette prise de position entraîne immédiatement de vives critiques. Du côté israélien le chef de l’opposition travailliste Isaac Herzog déclare sur sa page Facebook « il s’agit d’une distorsion historique dangereuse. Je demande à Netanyahu de corriger directement ses déclarations qui minimisent l’Holocauste, le nazisme et… le rôle d’Hitler dans la terrible catastrophe de notre peuple tant au sein de la société israélienne54 ». Du côté palestinien, Saeb Erekat déclare que c’est « un jour triste que celui où le chef du gouvernement israélien en vient à tellement haïr ses voisins qu’il est prêt à absoudre le pire criminel de guerre de l’Histoire, Adolf Hitler, du meurtre de six millions de Juifs au cours de la Shoah. M. Netanyahu devrait cesser d’utiliser cette tragédie humaine pour essayer de faire avancer son agenda politique55 ».

  • Si l’on en croit l’article ci-dessous paru dans Makor Rishon le 25/04/2014, Netanyahou n’est pas le premier membre de la communauté juive à faire le rapprochement entre l’extermination des Juifs et la contribution criminelle du Mufti Hadj Amin El Husseini, fondateur du « Mouvement national arabe »:

Paru dans Makor Rishon le 25/04b/2014
Par Yossi Dagan, Traduit par Mejir Ben-Hayoun

Dès la montée d’Hitler au pouvoir en 1933, le Mufti Hadj Amin El Husseini, fondateur du « Mouvement national arabe », s’est rendu chez le nouveau Consul d’Allemagne à Jérusalem. Lors de cette visite de « courtoisie », le Mufti a été la première personnalité à féliciter le Consul, et à l’informer que les musulmans de la Terre d’Israël et d’en dehors se félicitaient du nouveau pouvoir nazi et espéraient que ce type de régime fasciste et antidémocratique ferait tâche d’huile dans d’autres pays. Le Mufti et son escorte exprimèrent leur admiration envers l’Allemagne pour sa politique anti juive. Comme ils avaient compris qu’Adolf Hitler cherchait à se débarrasser des Juifs de son pays, ils lui demandèrent de tout faire afin d’empêcher toute possibilité d’émigration de Juifs allemands vers Eretz Israël. Cette rencontre fut le début d’une grande amitié nazie-arabe.

Mais on n’a commencé qu’au milieu de cette histoire. En 1933, les nazis étaient préoccupés à trouver une solution au « problème juif » alors que le Mufti avait déjà de l’ancienneté dans ce domaine. Il avait incité les émeutes en 1920 qui avaient coûté la vie à plusieurs Juifs. Il développa ces capacités lors des massacres de 1929 avec 133 Juifs assassinés sauvagement. Par la suite, Husseini fut l’instigateur de la Grande Révolte arabe (1936-1939) qui coûta la vie à 400 Juifs dont une partie venait d’Allemagne. En 1936, Husseini fonda un mouvement arabe scout, les « éclaireurs nazis ».

Le Mufti a donc été le fondateur du Mouvement national arabe qui dès son premier jour se caractérisa par sa soif de sang juif. En 1937, Adolf Eichmann se rendit en Eretz Israël, mais n’eut pas le temps de rencontrer le Mufti du fait qu’il fut expulsé 24 heures après par les autorités britanniques. De là, Eichmann se rendit en Egypte où il rencontra les représentants du Mufti. Après l’assassinat du Gouverneur britannique de Galilée, El Husseini s’enfuit d’Eretz Israël pour Berlin. Il fit escale en Iraq où il s’occupa de ce en quoi il excellait, la rébellion contre les Britanniques et les pogroms antijuifs. Il inspira le célèbre « Farhoud » le massacre de Juifs à Bagdad.

Lors des années de guerre 1941-1944, El Husseini a séjourné à Berlin tout près d’Hitler et d’Eichmann. L’officier SS Dieter Wisliceny, l’assassin des enfants du village tchèque de Liditza et lieutenant d’Eichmann témoigna lors de son procès (ndlt : il fut extradé en Tchécoslovaquie où il fut jugé et condamné à mort en 1948) : « Le Mufti a joué un rôle majeur dans la décision du Gouvernement allemand d’exterminer les Juifs d’Europe. Lors de ses rencontres avec Hitler et avec Himmler, il revenait là-dessus sans arrêt, sur la nécessité d’exterminer les Juifs »

Ce témoignage a toute son importance du fait que les nazis ne s’étaient pas préparés à exterminer tous les Juifs dès le début, si ce n’est que de s’en débarrasser en les expulsant. Husseini les a pressés vers la solution de l’extermination totale qui fut décidée de façon définitive lors de la Conférence de Wansee en 1942.

http://www.liguedefensejuive.com/les-arabes-aussi-ont-leur-histoire-de-la-shoah-2014-04-29.html

  • Pourquoi cette affirmation serait-elle choquante ? Nous connaissons la haine ancestrale des musulmans pour les Juifs, réitérée chaque jour dans leurs prières et nous sommes au fait de la collusion malsaine des chrétiens avec les musulmans contre le bouc émissaire juif. Qu’un dictateur chrétien eut pactisé avec un dictateur musulman n’a rien de surprenant. Qu’Hitler ait commencé son nettoyage ethnique avant sa rencontre officielle avec Husseini n’est pas une preuve car ils ont pu se rencontrer avant, leurs émissaires ont pu se rencontrer d’abord et étant donné l’ampleur de l’entreprise scientifique d’extermination il a fallu un certain temps pour l’organiser dans son épouvantable cruauté. Les soutiens d’un allié aussi important que le mufti de Jérusalem ne pouvaient qu’encourager Hitler et ses sbires dans la réalisation de l’holocauste

Et qu’Hitler ait voulu ménager ses amitiés avec les musulmans en imaginant avec eux la solution finale afin que les Juifs ne puissent créer un état sur leurs terres ancestrales est une évidence que les historiens honnêtes sont capables de démontrer. Ce n’est pas parce que Husseini n’a pas organisé l »holocauste qu’il n’a pas encouragé et soutenu Hitler dans son entreprise exterminatrice. Le contexte historique de la Shoah démontre à lui seul les liens historiques entre l’Allemagne nazie et l’antisémitisme musulman du Moyen-Orient.

  • Contexte historique de l’alliance Islam/nazis

DivisonSSMuzzInsigne de la 13e division de montagne de la Waffen-SS Handschar. Cimeterre et croix gamée

MuftipasseSSenrevueHadj Amin al-Husseini passant en revue une unité de la 13e division de montagne de la Waffen-SS Handschar (Silésie, novembre 1943). Il y avait alors au moins trois divisions (20 000 hommes par division) islamo-nazie.

La division Handschar était composée majoritairement de Musulmans bosniaques, en partie recrutés dans les rangs des milices autonomistes musulmanes …Contrairement aux autres divisions de SS, qui n’étaient pas particulièrement religieuses, la division Handschar est encadrée par des imams et des mollahs, et les soldats font régulièrement les prières musulmanes8. Himmler, une fois la troupe formée, s’intéresse de plus près à la religion musulmane, s’enquiert des rites et coutumes de ces soldats. Il déclare même que cette religion, qui promet le paradis aux soldats mourant dans l’honneur au combat, est bonne pour le moral des troupes.

https://fr.wikipedia.org/wiki/13e_division_de_montagne_de_la_Waffen_SS_Handschar

En 1941, les Frères musulmans qui avaient infiltré toutes les régions du Moyen-Orient, en particulier la Syrie, l’Irak, l’Egypte et la Palestine, avaient choisi de faire alliance avec Hitler pour se débarrasser des Britanniques, des Italiens et des Français. De son côté, l’Allemagne s’appuyait entre autres sur les populations musulmanes d’Europe et avait créé des régimenst bosniaques SS

En Syrie, alors sous mandat français, les Allemands envoient des avions et des armes aux représentants du gouvernement de Vichy qui soutiennent les Frères musulmans contre les Britanniques. En 1940 la Syrie est encore française. Fidèle à Vichy, elle est l’objet de tractations entre Darlan et les Allemands qui obtiennent, lors du traité de Paris, en 1941, des bases aériennes : on est au sommet de la collaboration militaire entre la France et l’Allemagne. Les Anglais sont furieux et mènent très vite campagne, soutenus par les forces naissantes des Français libres. La Syrie est une tache dans la mémoire française : la campagne de Syrie (juin-juillet 1941) voit s’affronter Français fidèles à Pétain et FFL 

  • Les événements actuels donnent raison à cette « révélation » de Netanyhu qu’il démontre preuves à l’appui dans son discours au 37ème congrés sioniste du 20/10/2015.

Ces rappels de l’Histoire mettent en évidence la réislamisation des Palestiniens et le caractère évidemment djihadiste de cette troisième intifada.

Qui n’a pas compris que le jihad avance à grands pas dans le monde entier et dans tous les domaines (économie, idéologie, destabilisation des états par l’insurrection permanente, démographie, corruption, migrations musulmanes, etc.) court à sa perte.

Certains analystes pensent que Netanyahou vise le président de l’autorité palestinienne Abbas en évoquant Husseini. Ce pourrait être une manière diplomatique de viser l’Islam conquérant sans le nommer, une discrétion commune des politiques juives qui refusent de faire du conflit israélo-palestinien une guerre de religion.  Pourtant, l’actuelle intifada et la désobéissance arrogante des députés arabes israéliens pour se rendre sur l’esplanade des mosquées le vendredi de grande prière ne peuvent plus dissimuler qu’il s’agit du Jihad.

Les Juifs qui ne risquent pas la décapitation lorsqu’ils se démarquent de la doxa du judaïsme diplomatique feraient bien de réfléchir avant de s’insurger contre la déclaration du premier ministre israélien, comme celui qui a écrit Netanyahou a viré fou. A moins qu’ils ne s’insurgent pour le « couvrir » …

Alice Braitberg

NB. Qui c’est celle-là qui se permet de juger des réactions juives sur les juifs ? celle-ci est la fille d’un juif polonais sioniste et socialiste survivor ( son témoignage a été recueilli par la Shoah Foundation) qui a passé son enfance dans l’évocation de « l’odeur de hareng » des fours crématoires et a découvert l’art du tatouage sur les bras des rescapés de sa famille paternelle…Difficile de la soupçonner de négationnisme ou de soutien sans réserves à Benjamin Netanyahou.

Lire aussi

Remarquable article de Véronique Chemla à propos de la diffusion du documentaire La croix gammée et le turban, la tentation nazie du grand mufti  (Turban und Hakenkreuz, Der Großmufti und die Nazis) de Heinrich Billstein. Allemagne, 2009. 53 minutes
Diffusions les 9, 12 décembre 2009 à 14 h et 15 décembre 2009 à 9 h 55, 11 décembre 2012 à 10 h 35

http://www.veroniquechemla.info/2009/12/la-croix-gammee-et-le-turban-de.html

Print Friendly, PDF & Email
Share
Notifiez de
plouc

et de plus toutes ces preuves accompagnées par des photos à l ‘ appui !!!!

Patricia J.

Non, je ne raconte pas des histoires. Non, je ne fais pas de polémique.
Je rétablis les faits historiques. Pour en terminer avec cette enfumage, voici des faits vérifiables par chacun… Chercher par vous-mêmes. Vous trouverez ce que j’ai fini par trouver, et de fait, par comprendre :
Hitler n’est pas et n’a jamais été chrétien.
Il détestait les juifs et les chrétiens qu’il aurait fini aussi par « génocider », s’il en avait eu le temps.
Hitler était membre de L’ORDRE DE THULE (Thulé)
Une secte ésotérique qui pratique l’occultisme,
Cette secte est du paganisme germanique, issu de l’Arianisme.
L’Arianisme est présente depuis plus de 2000 ans, bien avant J.C.
Tous les grands dignitaires nazis étaient membres de l’Ordre de Thulé.

Conclusion : A qui profite toute cette confusion?
Des gens et des groupes de gens ont intérêt à nous maintenir dans l’ignorance, dans le flou ; dans la confusion, le mal-être et la culpabilité permanente.
Il est plus facile de manipuler des personnes un peu perdues.
Donc, bien connaître ses racines, ses traditions et son Histoire aide à tenir debout et à vivre dans la liberté intérieure car « seule la vérité rend libre. »
De fait : il n’y a plus de gens corvéables à merci et d’esclaves potentiels.
Les gens gagnent alors en auto-référence.

Laurent Auvigne-Ezran

Il en était pas membre à part entière par contre Rudolf von Sebottendorf ecrivait qu’en 1933 il était l’hoter de thulé ce qui est à peu près la même chose vu qu’il en partageait l’idéologie

Marie

TOUS les peuples de TOUS les pays envahis par les musulmans ont fini génocidés.

AliceB

et les esclaves des musulmans n’ont pas eu de descendance parce que les hommes étaient castrés et que les femmes étaient violées, donc des rejetons musulmans selon la charia

Herbert Sogno

Mon intuition me dit que la thèse de Netanyahou est bien trop grave pour être inventée ; un tel homme avec de telles responsabilités n’irait jamais délirer avec des supputations aussi fracassantes s’il n’y avait pas tous les éléments de preuve derrière pour les corroborer.

Blanche

Comme je l’explique ici plus en détail, cette déclaration qui vise à dire que les palestiniens sont des co-génocidaires, met extrêmement mal à l’aise la plupart des défenseurs de l’Holocauste parce qu’elle détruit l’idée populaire que c’était le plan des nazis/d’Hitler depuis le début, autrement dit que le génocide est consubstantiel au national-socialisme ; ce qui est l’argument (faux) répété ad nauseam.

Eric

Bonjour à tous,
Moi ce qui me dérange dans tous cela, c’est qu’il y avait à peu près entre 4 et 5 millions de juifs dans l’Europe dans les années 1940 , et que l’on a fait une loi pour dire, qu’il y a eu 6 millions de juifs qui ont été exterminé par les nazis.
Même ci ceux-ci sont à vomir, qui à promulguer cette loi, pour que personnes, c’est à dire les historiens, et pas les pseudos que les merdias proposent, puissent dire c’est une loi et que personne ne revienne dessus…

AliceB

Comptabilité morbide et indécente
Vous les avez comptés les morts juifs ? et ceux qui ignoraient qu’ils avaient des ancêtres juifs jusqu’à la 3ème génération (critères nazis) ?
Et les juifs morts sous l’occupation interdits de soins médicaux ?
Et les juifs non européens (Tunisie, Salonique) qui se sont trouvés face aux nazis ?
Aujourd’hui sauriez vous dire combien il y a de juifs en France ?
Sauriez-vous dire combien il y a de musulmans en France ?

Herbert Sogno

@Alice

Je suis de tout cœur avec vous mais l’essentiel du propos de Eric n’est pas l’évocation d’un problème de comptabilité, mais d’un problème de dictature. L’Histoire ne s’écrit pas avec des lois ; Eric ne se dit pas historien, et il ne fait ici que relater une thèse qui met cette loi en défaut de légitimité, même maladroitement, car il paraît se l’approprier ( la thèse ) , mais son indignation reste justifiée. C’est une de ces multiples lois contraires à l’établissement et la manifestation de la vérité qui ont coupé la France de sa dignité et de sa glorieuse tradition philosophique.

Eric

Merci Herbert , c’est ce que je voulais dire, mais hélas en ce moment l’histoire s’écrit avec des lois et je suis pour l’histoire…pas pour les lois qui ont été « dictées » par les vainqueurs. Je suis musulmans par mon père , mais apostat, car je vomis cette culture musulmane qui n’est que mensonge auprès de certains qui ne gardent que leurs ouillères pour rester tranquille dans leur coin. C’est la même chose avec l’histoire….

Spipou

Oui, je veux bien, mais il me semble que pour les 4 ou 5 millions de juifs vivant en Europe en 1940, vous êtes mal informé. C’était peut-être le nombre de juifs en dehors de l’Union Soviétique.

AliceB

La comptabilité est une voie sans issue car son exactitude est impossible

AliceB

Eric, je tiens à vous féliciter pour votre grand courage. L’apostasie en Islamie est punie de mort et il y a la surveillance quotidienne et permanente
Je rencontre souvent des Kabyles qui me racontent la pression extraordinaire qu’ils subissent de la part des arabo-musulmans qui les surveillent en permanence et comme ils disent « on a quitté l’Algérie pour les fuir et ils nous suivent en France »
J’avais été très émue par la terreur visible dans le regard d’un « sanpapier » kabyle m’expliquant que, quoiqu’il arrive, il ne retournerait jamais en Algérie à cause de cette insupportable surveillance

Pivoine

Et d’où vient que l’apostasie est punie de mort en islam ? Parce qu’ils ont été judaïsés ! C’est quand même la loi de Moïse qui décrète la peine de mort pour les blasphémateurs, apostats, homosexuels, et j’en passe. Et s’il y a eu, en Europe, cette chasse aux sorcières, où bcp de femmes ont été exécutées, c’est bien en vertu d’une loi biblique.
Toutes ces lois immondes viennent de là.

Spipou

D’où tirez-vous qu’il y avait entre 4 et 5 millions de juifs en Europe dans les années 40 ? Pourriez-vous donner des références ? Vous incluez la Russie, la Biélorussie et l’Ukraine soviétiques ? Merci.

D’après les recherches historiques les plus fines, le chiffre de 6 millions de victimes juifs aurait été un peu exagéré, il a été ramené depuis à 5 millions et demi. Mais à ce niveau d’horreur, je ne sais pas si c’est vraiment pertinent de discutailler… On parle de 6 millions ou de 5,5 millions de vies humaines, des hommes, des femmes, des enfants, des bébés, des vieillards !

Ce chiffre inclut les victimes de la Shoah par balles, dont je parle dans mon commentaire plus bas.

Les victimes tziganes, elles, auraient été au nombre de 800.000. Il ne faut pas non plus oublier les victimes polonaises, russes, biélorusses (un tiers de la population biélorusse), tuées autant par les soviétiques que par les allemands, ainsi que les communistes, les homosexuels et les handicapés (notamment un cousin de Benoît XVI) allemands et les prisonniers de guerre, surtout les prisonniers de guerre soviétiques, puis les allemands faits prisonniers par les soviétiques surtout à partir de Stalingrad, et jusqu’en 1956, date des dernières libérations.

Je recommande, au sujet des victimes entre Baltique et Mer Noire, le livre de Timothy Snyder, « Terres de sang ».

Camus

chers amis
je viens de lire cet article

Ce qu’a vraiment dit Netanyahou :
Benjamin Netanyahou a détruit l’intox avec ces mots – que 20 Minutes s’est bien gardé de publier :
« C’est absurde d’imaginer que j’ai pu avoir l’intention d’absoudre Hitler de sa responsabilité pour la destruction diabolique des juifs européens. Hitler est responsable de la solution finale, de l’extermination de six millions de juifs.
Mais c’est tout aussi absurde d’ignorer le rôle qu’a joué le grand mufti, Haj Amin al -Husseini, un criminel de guerre, pour son encouragement et sa demande pressante faite à Hitler, Ribbentropp, Himmler et d’autres, d’exterminer les juifs d’Europe. »
Et Netanyahu ajoute :
« Ce ne sont pas les preuves qui manquent, y compris le témoignage du collaborateur d’Eichmann au procès de Nuremberg. »
Cette preuve historique, les témoignages des historiens sérieux, 20 Minutes est un média trop stupide et N.Beu un journaliste trop paresseux pour les connaître.

Blanche

La preuve d’une personne devant un tribunal militaire partial qui admet comme preuves tout les documents officiels des alliés et tout les on-dits ; d’un tribunal militaire qui de l’aveu du procureur américain poursuivait l’effort de guerre allié ; d’un tribunal militaire qui a attribué le massacre de Katyn aux allemands, etc ?

AliceB

Conspirationniste, Blanche ?
Que faites-vous des milliers de témoignages directs et indirects ?

AliceB

Exact

ΛΑΚΩΝ

Vous pouvez voir un tres bon documantaire pour le grand moufti de Jerusalem Al Housseini
http://www.youtube.com/watch?v=P2NnB8z627M

CAMUS

Disons que l’ex mufti a certainement encouragé les nazis , donc aussi responsable que les infâmes tortionnaires

DESHAYES

je ne sais pas pas ,s’il y a du vrai ou de faux dans ces déclarations de Netanyhaou,mais depuis plus de 60 ans ,on nous a raconté de « belles histoires « ,et malheur à ceux ou celles qui disent le contraire ,tant qu’il y aura des « historiens « qui ne font pas leur travail ,mais de la politique ,les vérités ne seront « camouflées « 

Beate

Pour comprendre ce que dit Monsieur Netanyahou .

Trois vidéos basées sur le livre « The Collapse of the West : The Next Holocaust and its Consequences. » par Francisco Gil-White
(Le Chute de l’Occident : Le Prochain Holocaute et ses Conséquences.)
Le livre existe en espagnol et sera publié en anglais prochainement.
http://www.hirhome.com/colapso/colapso_eng.htm
Francisco Gil-White diffuse des vidéos basées sur ce livre afin d’informer les gens pour lutter contre le faux-savoir qui manipule les masses.

WHAT IS PALESTINE? WHO ARE THE PALESTINIANS ?
https://www.youtube.com/watch?v=W9ReF4UUa4E

THE NAZIS & THE PALESTINIAN MOVEMENT.
https://www.youtube.com/watch?v=VjARZPAcATM

PLO/FATAH AND IRAN : The Special Relationship
https://www.youtube.com/watch?v=O-omxWZGxjE

Ces vidéos sont en anglais, j’aurai aimé les retranscrire, les traduire et les remettre en ligne avec les sous-titres FR mais je n’ai pas le temps pour l’instant.
Si quelqu’un peut le faire, ce serait vraiment utile pour lutter contre la propagande musulmane et occidentale contre Israel.
Ce serait aussi vraiment utile pour lutter contre la manipulation des esprits des jeunes et des étudiants en France qui sont endoctrinés par la puissante propagande mise en place dans les lycées et les universitées. Ces vidéos sont un outil formidable.

SK

Il y a quand même un résultat tangible, et les victimes de la Shoah ne sont pas imaginaires, même si bien entendu le bilan mortel du communisme (100 M de victimes) dépasse celui du nazisme (50 M de victimes, dont une partie notable pour des raisons ethniques concernant les juifs, les tsiganes et même les slaves!), mais il y a un non dit, c’est le bilan de l’islam politique (270M de victimes dont 80M de victimes pour le seul subcontinent indien dont les hindous majoritaires).
Attention donc à ne pas dédouaner des systèmes totalitaires et maléfiques de leurs responsabilités.
Il ne s’agit pas d’aimer ou de ne pas aimer les juifs, ni pires ni meilleurs que d’autres, mais de faire très attention à l’utilisation que certains, à côté de vous, peuvent faire de telles déclarations.
Israël est un état et un gouvernement qui peut être critiqué pour sa politique actuelle, comme d’autres, le sionisme est une doctrine de renationalisation du fait juif avec la reconstitution d’un foyer national et d’un Etat et il se trouve que cet Etat a émergé des décombres d’un conflit mondial et de ses atrocités. L’islam politique lui, y a trouvé un alibi sous l’impulsion des frères musulmans et ses appétits de conquêtes en exploitant un autre fait national, celui des palestiniens , dès qu’il s’agit de musulmans, tout comme il le fait ailleurs du Caucase au Balkans et l’Afghanistan à nos banlieues.
Il y a tout de même plus à craindre d’un ensemble qui génère et draine plus de 57% du terrorisme dans le monde, quand bien même il n’y aurait que 10% d’extrémistes dans cette ensemble de près d’un milliard et deux à trois cent millions de fidèles dont les degrés d’éducation d’ouvertures d’esprit restent très disparates que d’un lobby qui ne représente qu’un fraction d’un peuple qui représente à peine 0,5% de l’humanité.
Bien évidemment la » solution finale » ne s’est pas déclarée brutalement, au lendemain d’élections, en 1933, mais par de simples « tracasseries » allant crescendo, puis des jets de pierres dans des vitrines (comme aujourd’hui dans nos banlieues) n’ont pu qu’y conduire.
Il est vrai que les nazis avaient envisagé dans un premiers temps la déportation de leur nationaux juifs (Madagascar, alors colonie française me paraît ridicule et même le Japon avait été contacté pour proposer une de ses îles!) hors d’Allemagne (voire vers le Birobidjan de l’ennemi idéologique, puis allié, soviétique).
En attendant l’horreur a quand même bien eu lieu. On dispose de plus de 10.000 tonnes de documents nazis sur le génocide des juifs d’Europe.
En attendant je ne vois pas de juifs (même s’ils ont eux aussi quelques fous quand on voit les colons illuminés mettre de l’huiles sur les braises), mêmes sionistes , mêmes les plus stupides d’entre eux, commettre les atrocités et les destructions des fous d’Allah, dans maints endroits de la planète y compris ceux où il n’y a ni juifs ni chrétiens.

Spipou

Pourquoi ridicule ? La déportation à Madagascar a été très sérieusement envisagée !

Patricia J.

Hitler n’était pas chrétien. Au contraire il a persécuté les chrétiens qui s’opposaient à son régime et a ses agissements meurtriers… vous pouvez le vérifier aisément.
En effet, on ne peut pas être un vrai disciple du Christ et exterminer les gens comme il l’a fait.
Hitler faisait parti d’une secte, plus ou moins de connivence avec la franc-maçonnerie, où était pratiquée l’occultisme… d’où le drapeau nazi route et noir avec une svastika à l’envers.
– Je ne me souviens plus du nom de cette secte ésotérique, mais c’est aussi très facile à vérifier.
Hitler était un fervent du paganisme, qui est voisin de celui pratiquée en Scandinavie, avec le dieu Odin… tout comme l’étaient les principaux chefs nazi. Pour rappel le « valalla » est le lieu où se retrouvent les guerriers valeureux après la mort, etc.
Nous sommes tellement désinformés qu’il convient, à chaque fois que cela est nécessaire, de rétablir les faits ; la réalité historique, preuves à l’appui, dans son intégralité.

AliceB

Patricia,
J’évoque la culture chrétienne de Hitler qui a grandi, quelles que fussent ses orientations personnelles par la suite, dans un contexte de haine antisémite commun aux catholiques, protestants et orthodoxes en Allemagne, Pologne, Hongrie, Russie et leurs voisins : pogroms, conviction que les juifs saignaient les enfants chrétiens pour confectionner le pain azyme de Pessah, obsession du « peuple déicide » traduit par les enfants en « les juifs ont tué le petit Jésus », accusation d’usure et d’amour inconsidéré de l’argent » du fait qu’interdits de nombre de métiers les Juifs étaient choisis comme intendants pour relever les taxes des propriétaires terriens chez les pauvres paysans, etc….
Je m’en tiens au faits, à la réalité qui ont heureusement changé dans le monde chrétien contemporain … à quelques exceptions prés. Je l’avais évoqué dans un article antérieur.

Philippe Lemaire

L’expression ‘dictateur chrétien’ pour parler d’Hitler est quand même assez ahurissante et choquante.

Patricia J.

Oui, tout à fait Philippe! Je n’admet pas cela. Je le dis haut et fort : – c’est une contre vérité et personne ne me fera changer mon constat. Je ne peux pas laisser dire çà, quand je l’entend. Il faut lire les Evangiles pour le vérifier et le comprendre. Les gens devraient s’informer complètement au lieu d’affirmer ce qui n’est pas et NE PEUT PAS ETRE. Hitler n’est pas chrétien et n’a jamais été chrétien. JAMAIS! JAMAIS! D’ailleurs, il s’est opposé au Pape du moment, Pie XII et a aussi persécuté les catholiques, en Allemagne. En effet, beaucoup d’entre-eux étaient des résistants au régime nazi totalitaire et ont fini dans les camps nazi. C’est absurde ; c’est un non-sens. De plus, cela favorise la haine larvée actuelle contre les chrétiens dans le monde et plus particulièrement en France, chez certains musulmans et aussi chez certains « laïcards. » Je ne confonds pas avec les laïcs. J’assume ce mot quand il s’agit de décrire des personnes dites laïques qui, en vérité et dans les faits, sont avant tout dans un schéma mental revanchard et de haine contre, par exemple, le christianisme… Ce qui veut dire dans des idéologies. Ils ne sont pas dans les faits. Ils ne sont pas dans le Réel. Ce qui implique qu’il n’y a pas de dialogue possible et de respect mutuel dans une relation de personne à personne. Je préfère que l’on dise : je n’aime pas le Christianisme. Je n’aime pas les chrétiens. Les choses sont plus claires ainsi. De plus, et ce n’est pas un détail : toute notre Histoire de France est manipulée, voire tronquée, surtout maintenant et depuis fort longtemps. Par exemple, l’Histoire de l’insurrection vendéenne et les massacres de milliers de personnes innocentes, sous les ordres de Robespierre et du Comité de Salut Public. C’est tout de même un mensonge énorme et facilement vérifiable maintenant! De fait, la véritable influence de la chrétienté sur notre Pays, à travers les siècles depuis 496, (Baptême de Clovis à Reims par l’Evêque St-Denis), n’est pas restituée de manière exacte et objective. J’espère que des vrais Historiens honnêtes feront leur travail quand nous aurons retrouvé toute notre souveraineté et avec notre Mémoire ; notre dignité de Peuple et de personne. C’est évident que ce sont toujours les vainqueurs qui réécrivent l’Histoire… et depuis 1789, les vainqueurs sont ceux-là même qui ont mis en pratique l’idéologie des physiocrates ; les francs-maçons. Le libre-échange des marchandises et des personnes généralisé, etc. Cela ne vous rappelle rien de nos jours?! Ils sont présent partout en France, sous couvert de « philosophie. » C’est un lobby puissant, une véritable dictature des loges. Tous les coups sont permis…Comment en douter maintenant vu l’état où La France est? (voir le livre de la journaliste S. Coignard, en poche également :  » Un état dans l’Etat. » Nous savons qu’ils veulent éradiquer, coûte que coûte, toutes les traces du christianisme et le salir pour mieux mettre à la place une nouvelle religion planétaire et un Homme… lire la suite

Spipou

Criez pas comme ça ! Hitler a été chrétien au moins dans son enfance et sans doute dans sa jeunesse.

Ca n’en fait pas un dictateur chrétien.

Patricia

Non, vous vous trompez. Je ne crie pas.
Je dis ce qui est : Madame A. manipule les gens avec des rumeurs négatives. Et par les temps actuels, c’est grave de dire de telles choses.
Hitler n’a jamais été chrétien. On ne peut pas être chrétien et vouloir la mort de l’autre : c’est impossible.
Ouvrez les Evangiles pour confirmation ; c’est tout.
Vous constaterez que l’on recommande de prier pour ses ennemis et de les aimer.
Vous me verriez : vous comprendriez que je ne raconte pas de « salade » et que ce n’est pas moi qui ait fait une polémique. C’est cette femme Madame A. qui entretien la négativité pour une raison que je devine bien maintenant.
Je n’ai aucun pouvoir et cela je ne le recherche pas.
Je recherche simplement la vérité dans les faits car « seule la vérité rend libre. »
Voilà j’ai tout dit!

Spipou

Bon, bon, bon…

S’il suffisait d’être chrétien pour ne pas être criminel, ça se saurait ! La religion chrétienne proscrit le meurtre, mais nombreux sont les chrétiens à ne pas avoir suivi cette injonction, et même à avoir tué au nom de Dieu.

Historiquement, Hitler était baptisé catholique, et on peut raisonnablement penser qu’il est resté réellement catholique au moins jusqu’à son adolescence, et peut-être jusqu’à l’âge de jeune adulte. En tout cas, il est avéré qu’au moment de son hospitalisation dans un hôpital de Prusse à la fin de la première guerre mondiale, il croyait encore en l’existence d’un dieu – dieu chrétien on ne sais pas, mais il a dit, et même écrit, il me semble, que sa guérison « miraculeuse » était le signe qu’il avait été choisi par dieu pour redresser l’Allemagne – la psychanalyse et les ressorts de l’inconscient de l’esprit humain étaient mal connus à l’époque.

Ca n’enlève rien au fait que quand il a commencé sa carrière politique, il a voulu éradiquer le christianisme. S’il ne l’a pas fait, c’est que pendant la guerre, il ne pouvait pas trop se mettre à dos les allemands, très religieux à l’époque (autant les luthériens que les catholiques). Mais il avait la ferme intention de réaliser ce programme après la victoire. Ce sont les troupes soviétiques, britanniques et américaines qui en ont décidé autrement.

Je pense qu’il n’y a pas de quoi s’étriper sur le catholicisme d’Hitler !

En tout état de cause, il n’était pas un « dictateur chrétien ».

Comme le dit Jean Pavée dans son commentaire un peu plus haut, il était un dictateur nazi. Il ne faisait guère état de sa croyance ou de son incroyance religieuse, et ce n’était pas pendant la guerre qu’il allait se mettre à dos le peuple allemand en faisant de grandes déclarations sur un sujet qui finalement, en ce qui le concernait personnellement, l’intéressait assez peu. Là où la religion l’intéressait, c’était dans le rôle social qu’elle pouvait avoir, en détournant les gens de faire la guerre (christianisme), ou au contraire en les y encourageant (islam ; religion du chef de guerre et de l’Allemagne des chevaliers teutoniques, de la Prusse conquérante, des grandes épopées mythologiques, etc.).

Patrick Zbinden

Je vous invite à consulter le lien que j’ai mis plus haut, et vous saurez que Hitler ne voulait pas éradiquer le christianisme mais le laisser disparaitre de mort naturelle.

Spipou

Oui, même si c’était vrai, ça revient un peu au même !

Mais non, il avait établi un programme clair et précis pour L’ERADIQUER, au moyen des jeunesses hitlériennes notamment.

Mais je lirai votre lien.

Spipou

J’ai eu un peu de mal, mais j’ai réussi à trouver qui était cette Madame A. dont vous parlez.

Tout ce qu’elle dit est rigoureusement exact : Hitler a été élevé dans la culture chrétienne, catholique très exactement, et il existe un antisémitisme chrétien, qui a été extrêmement fort autrefois, les exemples historiques qui en attestent sont trop nombreux pour les citer.

J’en citerai quand même un, un seul, c’est le massacre des juifs de Rhénanie lors de la première ou de la deuxième croisade. Massacre qu’un chrétien, l’évêque de Mayence si ma mémoire est exacte, a essayé d’empêcher et a fermement condamné, ce qui est tout à son honneur. Il n’empêche que ces juifs ont été massacrés au nom de Jésus, c’est comme ça et on n’y peut rien.

S’il suffisait d’adhérer à une religion prêchant l’amour du prochain pour bien se comporter en toute circonstance, ça se saurait ! Je connais mal le bouddhisme, mais je sais qu’il y a aussi eu, historiquement, des cas où le clergé bouddhiste s’est fait détester des populations…

AliceB

Désolée, j’aurais du écrire « dictateur du monde chrétien », je suppose
sinon que suggérez-vous à opposer à « dictateur musulman » ?

 » dictateur nazi  » aurait eu le mérite d’éviter des propos hasardeux et d’en rester à une réalité constatable par tous.

Spipou

Je crois que vous avez là la parole la plus sage de toutes celles que je parcours au long de cette polémique.

Pour le reste, lisons des livres d’histoire, et pas un seul. Examinons les sources données pas les auteurs. Faisons des recoupements. Et surtout, n’en tirons pas des conclusions politiques ! L’histoire est l’histoire, elle se réécrit chaque jour, sachons en être passionnés pour elle-même et pas pour l’eau qu’elle peut apporter aux moulins des uns ou des autres.

Patricia J.

ll n’y a pas de polémique. J’ai simplement dit une chose : Hitler ne peut pas être chrétien.
C’est Madame A. qui fait de l’enfumage pour faire passer son idéologie.

Spipou

Enfin, si ça apporte de l’eau à un moulin, c’est la cerise sur le gâteau, mais à condition d’avoir soigneusement vérifié les faits !

DESHAYES

Patricia ,vous avez raison ,je parlais de certains « historiens « ,mais h’élas il n’y a pas qu’eux,en tant que chrétienne j’admets les torts que l’2glise a eu pour nombres de choses ,mais ce n’est pas le cas pour les juifs ,qui ne veulent et n’acceptent aucune contradiction ,même minime ,eux sont parfaits ,……….uelle chance

Spipou

Beuh… Je ne sais pas trop de quels torts anciens les juifs auraient à se repentir ?

Le génocide pratiqué par Moïse ? Ca date un peu, quand même !

Quant à l’était contemporain d’Israël, vous n’êtes pas sans savoir qu’il y a une partie importante de la population israélienne qui a tendance à légèrement critiquer la politique de leur pays vis-à-vis des palestiniens ! Lisez Haaretz, c’est disponible en anglais, vous verrez…

Patricia J.

Oui, j’entends bien ce que vous dites!
Merci pour votre réponse.

AliceB

Patricia,
Je ne recherche pas la « vérité » qui est une opinion mais la « réalité » et je tente d’être juste. Ce que je vous réponds sur l’antisémitisme chrétien et les fables qui vont avec est authentique, relaté par des témoignages, le mien compris et la littérature.
Je comprends que vous soyez sur la défensive étant donnée la christianophobie ambiante que je ne partage absolument pas et que je dénonce le cas échéant.
Il ne faudrait pas tout ramener à des écrits de la Bible/Torah que les juifs et les chrétiens ne prennent pas à la lettre comme le font les musulmans pour le coran.
Le sujet de cet article n’est pas l’antisémitisme, ni la christianophobie, ni la mort de Jésus ni le martyr des premiers chrétiens. Vous avez ouvert la porte à une polémique dont je constate qu’elle est aiguëe. Elle doit être traitée mais je ne pense pas que RL en soit le lieu ad hoc.

Patricia J.

Madame,
Je n’ai ouvert aucune polémique. Les polémiques ne m’intéressent pas.
Je vous laisse la responsabilité de vos propos.
Simplement dire que Hitler est un dictateur chrétien… ce n’est pas la réalité historique… et c’est une insulte aux chrétiens qui sont actuellement persécutés et tués de par le monde et menacés en France. (cimetières, églises vandalisées…)
Vous jouez sur les mots… Je pense que je ne suis pas la seule personne maintenant à le constater.
Pour conclure, je dirai tout simplement que la vérité prend sa source dans la réalité.
Il est donc Inutile d’être agressive comme vous l’êtes avec les gens, et pas seulement avec moi, pour faire valoir vos opinions et rapporter des rumeurs négatives comme étant des faits historiques. C’est grave, par les temps actuels et je devais rétablir la vérité historique.
De plus vous extrapolez car je n’ai jamais parlé ni de la mort de Jésus ni de celles des premiers chrétiens martyrs… Je suis assez consciente pour savoir que ce n’est pas le sujet abordé ici. Vous racontez ce qui vous arrange. Ce n’est pas très honnête sur le plan intellectuel ni sur le plan humain et relationnel.
Je vous le répète, je vous laisse l’entière responsabilité de vos propos… et de vos extrapolations.

AliceB

dialogue de sourdes
Dommage pour vous …

Marc

Les intégristes chrétiens sont à peu près aussi intolérants et anti-sémites que Daesh, et les Islamopithèques en général! Personellement, je n’aime AUCUN des trois monothéismes abrahamiques!…

Patricia J.

Je comprends ce que vous dites. Je ne suis pas intégriste. Je n’aime pas les idéologies car elles font écran à ce qui est.
J’ai seulement rétablit le fait que NON Hitler n’était pas chrétien.
Et ensuite, j’ai été obligée de dire que non les chrétiens ne pensent pas que les juifs font leur pain azyme avec le sang des enfants chrétiens…
Vous vous rendez compte, je l’espère de l’absurdité de ces allégations… d’autant plus quand on veut les faire passer pour des faits historiques.
C’est de la malhonnêteté intellectuelle et c’est irrecevable.
Je pense que Madame A. fait partie de l’un de ces monothéistes dont vous parlez et je vous laisse devinez lequel.
Ici, il y a manipulation d’opinion mais ce n’est pas de ma part. Je n’ai fait que rétablir les faits historiques. Par les temps actuels, c’est important de ne pas entretenir le trouble et la haine dans l’esprit des gens. Nous souffrons tous suffisamment par ailleurs!
Voilà tout est dit ici.

Patricia J.

Ecouter moi bien madame :
Jj’ai compris qui vous êtes et d’où vous parlez… et vous avez très bien compris que j’ai compris.
Je n’ai plus rien à ajouter.
J’espère que les personnes auront constaté aussi qu’il y a ici un censeur qui intervient et oriente les commentaires des gens… après avoir dit des choses qui ne sont pas des faits historiques mais des rumeurs négatives.
Je ne vois pas de censeur sur les autres sites.
Autrement dit : ici les gens n’ont pas le droit d’échanger les uns avec les autres sans passer par vous qui dites si c’est bien dans votre idéologie ou non.
Si les commentateurs me voyaient, ils auraient tout de suite la confirmation que vous mentez et orientez le débat… çà, je peux l’assurez.
Tout est dit ici.

Spipou

Les origines de l’antisémitisme chrétien sont multiples, vous savez !

Pivoine

Bernard Raquin a posté une vidéo (visible sur Youtube) sur les origines de l’islam, et a écrit un livre (« Un Juif nommé Mohammed »), où il explique très bien les raisons pour lesquelles ces peuples ont été convertis. Il y a aussi celles de l’abbé Guy Pagès, complémentaires. J’ai relu la Bible il y a peu (surtout l’Ancien Testament), et j’ai été frappée par les similitudes entre les pratiques et les lois judaïques… et musulmanes. Ce ne peut être le fait du hasard. La charia est directement issue de la loi de Moïse : tous ceux qui ont vu les films retraçant la vie de Jésus se souviennent de cette fameuse scène où il empêche les Israélites de lapider une femme adultère. Que je sache, il n’y avait pas de musulmans à l’époque. Ces condamnations à mort pour apostasie, blasphème, homosexualité, divination, etc… ainsi que l’impureté d’une femme pendant certains jours (même si dans la Bible, on parle aussi de l’impureté sexuelle de l’homme – non retenue par les musulmans), l’impureté du chien, la mise en esclavage des captives en temps de guerre, la destruction des idoles, le recours à une forte natalité pour s’emparer d’un pays, le cannibalisme, etc… ne sont pas sortis de la tête d’un prophète imaginaire. Tout cela est bien codifié dans le Deutéronome, et ailleurs.
Et tu as raison, en les convertissant, les Israélites leur ont transmis la haine de tous ces peuples qui avaient des croyances différentes, et on peut dire qu’ils ont bien réussi ! Sauf qu’ils étaient loin de se douter que ces fraîchement convertis allaient se retourner contre eux… d’où le mythe juif du Golem, qui inspirera à la romancière Mary Shelley le roman Frankenstein… Ne dit-on pas que les mythes et légendes ont tous un fond de vérité ?

Patricia J.

Merci pour toutes ces informations précieuses… je vais continuer mes recherches. J’ai un côté Hercule Poirot.

Patrick Zbinden

Les idées religieuses d’Hitler:
http://library.flawlesslogic.com/religion_fr.htm

Patricia J.

Je vous remercie pour les informations.
Je vais prendre le temps de lire et d’étudier tout çà.
Bonne continuation à vous.

Navigateur

Les valeurs d’Hitler sont à l’opposé du Christianisme qu’il haïssait autant que le Judaïsme, mais des lignes élogieuses sont adressées dans son « Meilleur Kampf » à l’égard de l’Islam (caractère viril, guerrier…et anti judaïque de ce culte sans doute).
Cela étant dit il annexe et salit également les traditions scandinaves de l’Edda en les récupérant. Le nazisme serait une horreur sur lequel le marteau de Thor n’hésiterait pas à s’abattre comme la foudre de Zeus! Incompatible !

Spipou

Je n’ai pas lu toute la polémique qui suit, trop long…

Hitler n’était pas chrétien, il était, c’est exact, de culture chrétienne, mais il trouvait que le christianisme était une « religion de femmes » et il lui préférait l’islam qui était une religion de guerriers.

En ce qui concerne le paganisme, c’était Göring, entre autres, qui était fervent du paganisme nordique, mais Hitler trouvait ça complètement idiot et ridicule. Il n’avait d’ailleurs pas une grande estime pour Göring, sa cocaïne et ses fantaisies ésotériques. C’était en tant qu’as de la Luftwaffe que Göring a gardé son prestige et sa place.

Ceci étant, Hitler devait plus ou moins croire à un être supérieur, car il a bâti toute sa « carrière » sur sa guérison de la cécité psychosomatique dont il a souffert après sa blessure de guerre, guérison « miraculeuse » qui l’a convaincu qu’il était envoyé par Dieu pour sauver l’Allemagne.

En ce qui concerne les églises chrétiennes (catholique et protestante), il a évité de trop se les mettre à dos pendant la guerre, les allemands étant très religieux, mais l’éradication du christianisme était dans son programme.

Spipou

Historiquement, l’idée et le plan de la « solution finale » par extermination des juifs d’Europe se sont fait jour peu à peu au sein du mouvement nazi. A meilleure preuve, il a longtemps été question, après la victoire sur la France, donc à partir de 1940, bien après 1933, d’exiler tous les juifs à Madagascar et non de les tuer. Je n’ai pas les références sous la main, mais c’est un fait historique connu, et les références doivent pouvoir se trouver facilement sur internet. Les premières exterminations par les gaz ont été pratiquées avec les gaz d’échappement de camions hermétiquement clos, les chambres à gaz elles-mêmes n’ayant été mises au point par la suite qu’en 1942 si ma mémoire est bonne. D’ailleurs, l’utilisation du Zyklon B montre bien l’impréparation de ce plan : le Zyklon B était à l’origine un insecticide domestique, et il a été utilisé tel quel parce qu’il était facilement disponible dans le commerce, étant déjà fabriqué à l’échelle industrielle par une entreprise privée qui n’a eu qu’à augmenter ses capacités de production sans rien changer à ses procédés. Les nazis, en l’occurrence, ont simplement été au plus pratique. Désolé d’employer ces mots pour décrire l’horreur, mais c’est la stricte vérité historique.

La partie la plus précoce de la Shoah a été la « Shoah par balles » sur les territoires soviétiques, donc pas avant l’invasion de l’URSS au printemps 1941.

Par ailleurs, alors qu’elle a fait autant de victimes, sinon plus, que les chambres à gaz, cette Shoah par balles n’a jamais fait l’objet de la même reconnaissance historique, je n’ai jamais compris pourquoi. Elle reste même, encore aujourd’hui, ignorée du grand public, peut-être même encore plus que l’extermination des tziganes, alors qu’elle a été tout aussi monstrueuse, d’autant plus que les allemands ont utilisé pour cela des policiers civils allemands et des soldats de la Wehrmacht, pour la plupart volontaires. Mon père, soldat français prisonnier au camp de représailles de Rawa Ruska, a vu de ses propres yeux des juifs poursuivis par des soldats allemands s’agripper aux barbelés du camp !

Au vu des pièces données dans l’article, j’aurais plutôt tendance à croire que ce que dit Netanyahou est vrai. De toutes façons, c’est au historiens de confirmer ou d’infirmer ses propos, pas aux politiciens !

AliceB

Spipou,
« Mais il y a toute une tendance falsificatrice au sein des mémorialistes de la Shoah, pour qui il ne faut absolument pas remettre en question son caractère sacré, toute découverte ou discussion historique, même minime, des circonstances dans lesquelles elle a été mise en œuvre étant assimilée à du négationnisme »

De quelles « falsifications » parlez-vous ?
C’est la thèse des antisémites/révisionnistes/négationnistes qui ne veulent pas savoir et comprendre que nous sommes des millions de « survivoirs » (ceux et celles qui ont été déportés et leur descendance ainsi que la descendance des disparus) à avoir été profondément marqués dans leur chair, dans leur âme, dans leur comportement et leur psychologie avec toutes sortes de répercussions dans leur vie quotidienne. Savez-vous par exemple que des personnes à l’âge adulte ont découvert qu’elles étaient juives et que leurs parents l’avait dissimulé par peur d’être tué ? Imaginez le tremblement de pensées qu’elles ont traversé.

Vous ne pouvez pas humainement exiger des survivors qu’ils soient indemnes du drame arrivé il y a 70 ans et des menaces qui perdurent du seul fait qu’ils soient nés juifs.

Adopter une pensée binaire n’apporte rien à l’humanité :
-oui, les juifs ont été persécutés mais on ne parle pas des tziganes, des Lettons, des homos, des Palestiniens, etc. ne mène nulle part à part cultiver sa surdité pour certains sujets.
-oui, quelques juifs ont été gazés mais la majorité a été tuée par balles ou est morte de faim et de maladie, etc.
oui, des chrétiens sont persécutés et massacrés par l’EI, les femmes sont envovées et violées mais il faut penser aux Palestiniens « massacrés » par Israël

Les comptes, c’est pour l’argent. Par exemple, la CE verse des millions d’Euros aux Palestiniens depuis des années, combien verse-t-elle aux chrétiens persécutés par l’EI et les dictatures musulmanes. Combien a-t-elle versé pour les réfugiés syriens qui sont + deux millions dans des camps de Jordanie, Irak, Liban et Turquie ?

Spipou

Je ne sais pas pourquoi vous m’attaquez comme ça ! Je ne cherche pas à avoir une pensée binaire…

Il existe des mouvements, j’ai dit des mouvements, je n’ai pas dit « les juifs », qui falsifient un peu l’histoire de la Shoah pour la sacraliser, et lui conférer un caractère exceptionnel, supérieur par exemple au génocide des arméniens pour ne citer que celui-là. Ces mouvements sont loin d’être composés uniquement de survivants ou de descendants, il y a de nombreux non juifs parmi eux. Au nom de cette idéologie, il est indécent, par exemple, de condamner ou même simplement d’étudier les crimes de guerre soviétiques…

L’association Le Mémorial, dans l’exemple que je cite, s’est illustrée dans la défense d’un monstrueux criminel de guerre soviétique, qui est décédé maintenant, et l’affaire est donc éteinte, mais je n’avais jamais compris ce que Le Mémorial avait à dire dans cette histoire qui n’impliquait aucun juif !

Spipou

Et… Quand vous dites que quelques juifs ont été gazés… C’est de l’ironie ?

Je parle de la Shoah par balles, mais les « quelques » juifs gazés, c’est des millions, quand même !

Spipou

Ah, puisque je parle du génocide des arméniens. Il faut savoir aussi que ce génocide a aussi été une source d’inspiration pour les nazis et qu’ils l’ont soigneusement étudié, comme modèle théorique de la possibilité concrète d’exterminer tout un peuple.

Inspiration musulmane, là aussi…

Tempo

Solution finale : en quoi les propos de Netanyahou sont-ils scandaleux ?

Pars que ça réconforte le mensonge du diable NetanYahoo, Pour justifier encore Plus l’annexion des terres palestinienne
Bientôt lui et ça clique.. vont nous dire que la 2 guerres mondiale a été déclaré par les palestiniens

Temponaze

Palestine…. Vous avez des vieux livres d’histoire vous…. Prenez des plus récents…. Ou alors des plus anciens et authentiques

Gerard Beazon

Aujourd’hui il est plus prudent de lire de vieux livres d’histoire qui évitent par définition le politiquement correct ambiant actuel.?

Beate

– La Palestine « en tant qu’entité autonome » n’a jamais existé.
Par Joseph Farah, journaliste Arabe Américain
http://arabespourisrael.unblog.fr/2008/09/12/la-palestine-en-tant-quentite-autonome-na-jamais-existe/

– Les Juifs n’ont pas volé les « meilleures » des terres des propriétaires fonciers arabes mais de fait ils ont acheté des terrains de désert abandonnés et terrains marécageux de propriétaires arabes qui étaient tout à fait désireux de vendre. Ceci est expliqué par Hajj Amin al Husseini lui-même. Husseini, le père du mouvement palestinien, a lancé des attaques terroristes contre les Juifs en 1936-1939. La violence était si grande que les Britanniques ont envoyé une équipe pour enquêter. Interrogé, Husseini a admis que les juifs sionistes n’avaient volé la terre de personne, mais en fait, ils l’avaient acheté. Husseini a été parmi les principaux regroupeurs des terres, qu’il achetait à bas prix auprès des propriétaires arabes et les revendaient aux Juifs avec un large profit.
https://unmondesansislam.wordpress.com/2014/11/25/etat-palestinien-outil-de-destruction/

– Il n’y aura jamais de paix au Proche Orient tant que nous ne faisons pas face à la cause première du conflit : l’idéologie de l’Islam inscrite dans le Coran. Tant que les Nations Unies ne réalisent pas que le Coran est un livre beaucoup plus toxique que Mein Kampf, il n’y aura jamais de paix en Israël car les musulmans veulent la destruction d’Israël et l’extermination des juifs. ONE NATION FOR A NEW HOLOCAUST
l’OLP/Fatah a émergé de la solution finale nazie allemande. Hajj Amin al Husseini (le père du mouvement palestinien, créateur du Fatah, et mentor de Yasser Arafat et de Mahmoud Abbas) a été co-directeur avec Adolf Eichmann du système de camp d’extermination qui a exterminé entre 5 et 6 millions de Juifs européens dans la Seconde Guerre mondiale.
https://unmondesansislam.wordpress.com/2014/12/02/voter-pour-la-reconnaissance-de-letat-palestinien-cest-cautionner-le-terrorisme/

Marc

Tiens, le troll « Tempo » est de retour!!…