Sombre journée : virus chinois, météo détestable, actu désastreuse

Publié le 20 janvier 2021 - par - 4 commentaires - 757 vues
Traduire la page en :

La lecture d’un site comme Fdesouche donne une photographie de la situation. Il n’y a pas de quoi se tordre de rire.

Biden sur le trône américain – le coup de Trump renversant la table n’est jamais arrivé. Le sénile Biden est devenu le 46e président des États-Unis devant une foule… de drapeaux dans une ville aux allures de Pyongyang : barrages routiers, rues désertes, chasse aux soutiens de Trump.

Les écolos avec leur politique débile de fermeture des centrales nucléaires plongent la France un peu plus loin dans le Tiers-Monde et… le noir (propos certainement raciste pour les tarés qui veulent nous enfermer dans la cage aux phobes). Nous allons connaître de plus en plus de coupures d’électricité. Bientôt on nous annoncera les heures où nous tenterons de nous éclairer à la bougie.

Les foutraques immigrationnistes comme Julien Brygo du Monde diplomatique appellent les clandestins à foutre le feu aux centres de rétention. Comme cela, ils rendront encore un peu plus dangereuses – si c’est possible – nos villes et nos campagnes.

Et ceux-ci n’ont pas tardé à suivre les conseils du “reporter” Brygo .

Un prédicateur, autrement dit un connard fini de muzz qui officie dans une mosquée montpelliéraine voit la volonté de son Allah (noix) dans l’extension du domaine du virus chinois. Un autre pensait que la musique transformait en cochon, un autre que pour se soigner, boire de la pisse de dromadaire suffisait.

La ligne suivante, Zoubir policier « Prince de l’amour ». Rien que ça.

Un flic de la diversité. Quelle magnifique preuve de l’amour de la France pour toutes ces Chances que le Maghreb a déversées sur nos côtes. Impossible de poursuivre ce jeune homme, ce serait du racisme.

Le Monde licencie un de ses dessinateurs pour avoir osé se foutre de la gueule de la bien-pensance incestueuse transgenre de la gauche. Celle qui lit… Le Monde.

Ligne suivante :

Un clando afghan (mais il aurait pu être syrien, albanais, algérien, marocain, tunisien, malien, camerounais, afghan…) attaque des policiers. Pour une fois, ce ne sont pas des jeunes filles égorgées dans une rue.

Le Musée Grévin s’est-il débarrassé de la statue d’Obama en 2016 ?

Je n’en sais rien. Ce qui est certain, c’est que dans le concours universel du politiquement correct, il évacue celle de l’affreux, sale et méchant Trump.

Et voilà Benjamin Stora. Il a rendu son rapport sur l’Algérie à celui qui occupe l’Élysée. Il faudra faire une sorte de commission à la sud-africaine : Mémoire et Vérité. Il s’agira comme d’habitude de reconnaître les exactions. On se doute de qui, même si le Macronavirus annonce qu’« il n’est pas question de présenter des excuses ».

Pour continuer à broyer du noir (encore du racisme), passons à l’étage en dessous.

Ne plus parler de l’origine des variants. C’est tellement xénophobe.

Ce fut d’abord le virus chinois qui devint Covid-19 maintenant ce sont les mutations qu’il va falloir baptiser de noms inodores, un mélange de chiffres et de lettres pouvant nous servir de mots de passe numériques.

En Suède, encore de l’afghan. Cette fois pas de fumée mais du filmé.

Quant aux Allemands, toujours les bonnes habitudes : l’enfermement dans des camps. Cette fois, ce seront ceux qui violent la quarantaine. Certainement des populistes.

Terminons avec le QR Code que la junte sanitaire nous imposera. De plus en plus Covid-1984.

Au-dessus des nuages

La liberté semble être infinie

Toutes nos craintes et nos peines, dit-on

En sont ensevelies sous l’horizon

Et tout ce qui nous accable et confond

S’y allège et s’éclaircit,

chantait Frédérik Mey.

Espérons.

Marcus Graven

Vous pouvez retrouver tous mes articles sur

https://marcus.tvs24.ru

 

 

Print Friendly, PDF & Email
Notifiez de
BOURGOIN

Patienter encore un peu et vous allez voir que vous avez été trompé comme la plupart des gens et vous allez être très surpris et même choqué de voir que l’État profond fait l’objet d’un plan de destruction des services secrets militaires américains depuis l’assassinat de John Kennedy et que soit Donald Trump va effectivement car et tout comme Ronald Rigane il a été mis en place par eux, soit il va laisser la place aussitôt au lieu de le faire assez rapidement sinon à un gouvernement militaire ! ! ! !

BOURGOIN

J’avais oublié quelques mots dans ce commentaire :
Soit Donald Trump va présider un temps assez court et ensuite laisser la place aux militaires soit ce sera la seconde option let qui est à la fin de mon commentaire ! ! ! ! . . . .

Rems

Quel beau pays…………….

patphil

comment faire quand on n’a pas de téléphone pour présenter son qr code ?
je reste confiné chez moi parce que je suis rétrograde?

Lire Aussi