Si nous sommes en guerre, on s'en fout de la nationalité, on les liquide !

Guerreoccident1-4Tout d’abord il convient de rappeler que la déchéance de la nationalité existe déjà dans notre Code Civil, et que la Loi n° 93-933 du 22 juillet 1993 a déjà réformé le droit de la nationalité.
Selon cette Loi, la déchéance de la nationalité ne concerne que les français ayant acquis notre nationalité. Cette condition est complétée par une disposition relative à la date de survenance des faits reprochés. Seuls peuvent être pris en compte les faits s’étant déroulés avant l’acquisition de la nationalité française ou pendant les dix premières années de son obtention.
Pour les faits liés au terrorisme le délai a té prolongé à 15 ans.
La réforme constitutionnelle envisagée et objet de tous les délires tant à gauche qu’à droite, si elle est adoptée, impliquerait que les bi-nationaux nés en France soient maintenant concernés.
A l’issue du Conseil des ministres du 23/12/2015 Manuel Valls, lors de sa conférence de presse a déclaré (citation de trois courts extraits) :
« Le champ de cette disposition sera strictement limité : il ne s’appliquera qu’à des personnes définitivement condamnées par la justice pour un crime contre la vie de la nation, dont les crimes terroristes. »
« En aucun cas cette déchéance ne permettra d’échapper à la justice, ils seront poursuivis et condamnés en France. (…) À l’expiration de leur peine, ils pourront faire l’objet d’une expulsion. »
« Le devoir de vérité, c’est de répéter que la menace n’a jamais été aussi élevée. Le devoir de vérité, c’est de dire que nous devons faire face à une guerre, une guerre contre le terrorisme, contre le jihadisme, contre l’islamisme radical. »
Quels que soient les cris d’orfraie ou les louanges entendus par-ci par-là … Il convient d’attendre et de juger sur pièces :
1) Quel sera le texte finalement soumis au vote du Parlement (le 3 février), et surtout quel sera le texte voté, avec ou sans amendements (s’il est voté) ?
2) Quels seront les impacts du nouveau texte tant sur le Code Civil que sur celui de la Nationalité ?
3) L’expression utilisée par Manuel Valls « crime contre la vie de la nation » fait-elle ou fera-t-elle l’objet d’une définition stricte, ou laissée à l’appréciation des juges rouges ?
Dans son article « Juger le terrorisme » – Cahiers du Conseil constitutionnel n° 14 (Dossier : La justice dans la constitution) – mai 2003 Thierry S.RENOUX écrit (extraits cités) montre que sur les plans Constitutionnel et juridique, les choses ne sont pas aussi simples qu’on pourrait le penser.
http://www.conseil-constitutionnel.fr/conseil-constitutionnel/francais/nouveaux-cahiers-du-conseil/cahier-n-14/juger-le-terrorisme-sup1-sup.52024.html
« … Le terrorisme a pour objet de remplacer le pouvoir en place par une autre forme d’autorité, une structure de direction par une autre forme d’organisation, fortement négatrice des droits fondamentaux.
… Trois éléments structurels cumulatifs paraissent cependant devoir être pris en compte lors de la qualification d’acte de terrorisme ….
1) Une violence d’une exceptionnelle gravité
L’image qui vient immédiatement à notre esprit lorsque l’on parle de terrorisme est celle d’un crime particulièrement odieux mettant en définitive en péril l’ensemble de la collectivité….
2) L’objectif de l’acte
Le choix des victimes de l’acte terroriste n’est nullement effectué en considération de la personne mais exclusivement à raison de la fonction sociale ou des lieux occupés, du message que l’attentat entend ainsi suggérer. Ainsi, la victime, comme l’attentat lui-même, n’est hélas qu’un horrible support médiatique….
3) L’organisation terroriste
C’est sous cet aspect majeur que la répression du terrorisme rejoint la lutte contre la délinquance et la criminalité organisées et exige un renforcement de la coopération judiciaire européenne et internationale. La qualification d’acte de terrorisme suppose en effet, selon la loi française, une organisation.
… »
Au début de cet article l’extrait ci-après des propos de Mnauel Valls à l’issue du Conseil des ministres montre combien, tout ce qui précède est insignifiant par rapport au but qu’on lui prête et par rapport à la sécurité des français et de notre Nation.
« Le devoir de vérité, c’est de répéter que la menace n’a jamais été aussi élevée. Le devoir de vérité, c’est de dire que nous devons faire face à une guerre, une guerre contre le terrorisme, contre le jihadisme, contre l’islamisme radical. »
En effet, le Premier ministre, une nouvelle fois, après avoir tergiversé durant des mois, des années, nous rappelle que nous sommes en guerre. Et la seule chose qu’il propose, c’est un aménagement du Code de la nationalité !
Pourquoi ne prévoit-il pas de doter les forces de sécurité intérieure et de sécurité extérieure de lance-pierres, voire de sarbacanes ?
Il se moque du monde. les islamistes, qu’ils soient encore au stade de devenir, d’apprenti, ou de maître dans l’art des actes terroristes doivent faire dans leur froc rien qu’en lisant ce que le pouvoir exécutif, responsable direct tant de la sécurité intérieure que de la sécurité extérieure, entend développer comme contre-mesure !
Et, une nouvelle fois, il nous parle de la guerre « … contre le terrorisme, contre le jihadisme, contre l’islamisme radical... ».
Visiblement, et ce n’est pas nouveau, soit il n’a pas compris grand chose à la guerre qui nous est faite par les islamistes, soit par idéologie il tente de nous enfumer en ne nommant pas les choses par leurs noms. Soit, plus vraisemblablement, le pouvoir exécutif lance une nouvelle opération de désinformation des Français dont le thème serait :
« Avec la déchéance de nationalité votre sécurité est assurée » (publicité non payée).
Quel beau slogan publicitaire à passer en boucle sur les chaînes de radio et de télévision aux ordres !
On ne fait pas la guerre au terrorisme, ce qui n’a pas de sens ! On fait la guerre aux islamistes et à ceux – parfaitement identifiés – qui les soutiennent dans leurs opérations de conquête de la France et de l’Occident. Et, ces soldats d’Allah utilisent les actions terroristes dans le cadre de leurs opérations.
On ne fait pas la guerre au jihadisme, ce qui ne veut rien dire ! On fait la guerre aux islamistes et à ceux – parfaitement identifiés – qui les soutiennent dans leurs opérations destinées à propager l’islam et la charia en France et en Occident.
On ne fait pas la guerre contre l’islamisme radical, ce qui ne veut rien dire ! On fait la guerre aux islamistes et à ceux – parfaitement identifiés – qui les soutiennent dans leurs opérations destinées à implanter en France et en Occident le système islamique : totalitaire, théocratique, fasciste, colonialiste et esclavagiste (cf Guerre à l’occident – Guerre en occident, plus particulièrement « Présentation » et « Chapitre 1 »).
Les Français, une nouvelle fois, vont-ils tomber dans le panneau, victimes de la désinformation ?
Il reste qu’une disposition déjà existante pourrait être activée immédiatement. Elle figure dans l’Article 23-7 du Code civil.
Elle précise « … Le Français qui se comporte en fait comme le national d’un pays étranger peut, s’il a la nationalité de ce pays, être déclaré, par décret après avis conforme du Conseil d’Etat, avoir perdu la qualité de Français... »
Or, tous les soldats d’Allah et autres islamistes et ceux qui les soutiennent : des « bons Français », comme certains ont été nommés durant la deuxième guerre mondiale, ne revendiquent-ils pas, avant toute citoyenneté de Français, leur appartenance à l’Oumma, la nation islamique ?
Jusqu’à preuve du contraire un citoyen se disant Français, mais revendiquant avant tout son appartenance à la nation islamique « Dar al islam » qui d’après les textes religieux correspond à la terre entière, se comporte bien comme le national d’un pays étranger. Dans ces conditions, alors que nous sommes en guerre, les nouveaux artifices montés par le pouvoir exécutif sont parfaitement inutiles : appliquons les textes existants.
Et, en ce qui concerne plus particulièrement ceux pris les armes à la main, ou ayant été pris après avoir assassinés des Français, appliquons les lois de la guerre : oeil pour oeil, dent pour dent !
On les élimine physiquement !
Lieutenant-colonel Jean-François Cerisier

image_pdf
0
0

33 Commentaires

  1. J’ai également lu le livre du colonel Cerisier et j’en ai pris grand plaisir.Je le conseille à nos chers politiques souffrant de cécité, il leur servira de chien guide d’aveugle.Plus sérieusement nous sommes en guerre, il y a donc un ennemi qui doit être nominativement identifié, désigné et abattu. Il nous tuera ou nous le tuerons, il n’existe pas d’alternative, comme il n’existe pas de guerre propre.

  2. Nous sommes en guerre ? En guerre contre des sanguinaires qui n’ont aucune retenue, faisons comme eux… pas de quartier ! Ou plutôt si, faisons-en des quartiers.

  3. De toute façon, contrairement aux animaux, ces gens-là n’ont même pas la reconnaissance du ventre ! Colonel Cerisier, j’ai oublié de vous dire que votre livre est remarquable ! Il fait froid dans le dos, mais vous avez raison : pour eux, le peloton d’exécution !

    • Hathoriti,
      Je vous remercie de votre appréciation quant à mon livre.
      Je n’ai fait que prendre en compte la directive du chapitre 1, verset 19 du Livre de l’Apocalypse, dans lequel Jean ordonne : « …Écris donc les choses que tu as vues, et celles qui sont, et celles qui doivent arriver après elles … ».
      Par ailleurs, Vieux Soldat de France, Officier parachutiste, ce n’est que Saint-Michel qui décidera de l’heure à laquelle mon combat pour la France cessera.
      Par ailleurs, sachez que mes modestes droits d’auteur seront entièrement reversés à une Association dont la finalité est l’aide à Ceux ayant été blessés dans leur âme ou leur corps, et l’aide aux familles de Ceux qui sont tombés.
      En achetant mon livre, vous avez contribué au soutien de nos Soldats.
      Merci.

      • GIpqv Merci Jean François pour votre générosité envers ceux et celles qui ont donné leur âme à NOTRE CHERE PATRIE vous êtes comme je l’ai imaginé et par St Michel, que je vénère aussi, Nous souhaitons que votre combat dure le plus longtemps possible , car il ne faut pas réver nous sommes loin d en avoir terminé et fière de nos SOLDATS je vous salue bien paule

  4. Oui, ils nous préparent encore un bla bla bla pour noyer « le poisson » et les français qui n’y comprendront rien encore une fois vont se laisser enfumer. Ce n’est pas nouveau avec les socialistes ! Colonel Cerisier, vous avez les paroles qu’il faut : ces gens-là doivent être éliminés physiquement , en effet ! Les garder en prison? Les nourrir aux frais des français ? Attendre un procès (!!!!) où ils seront défendus ? Supporter les hurlements de haine des assos qui vont prendre leur parti ? NON ! ça suffit ! On les chope et…on les envoie auprès d’allah. 5je n’ai pas dit au Paradis…)

  5. Il faut donc aussi supprimer la possibilité d’avoir double nationalité en France et on verra vraiment lesquels se sentent complètement français, car ils revendiquent les mêmes droits que nous et ont le culot de dire qu’ils sont aussi français que nous mais ils se gardent une porte de sortie si quelque chose tourne mal. Nous savons que tout ça c’est du pipeau. Ils sont musulmans marocains, algériens, turcs ou autre vivant dans un pays qu’ils considèrent comme un territoire conquis et c’est pour cela qu’ils se sentent chez eux chez nous.
    La fille de mes voisins est mariée à un franco marocain musulman pratiquant (ramadan, viande strictement halal et tout le tra l’Allah) que la France forme pour travailler dans les centrales nucléaires (on aime vivre dangereusement). Ce couple a déjà prévu de quitter le pays si le FN passe.

    • Je peux vous assurer que même certains qui sont nés voici 50 ans en France ne se sentent toujours pas Français. C’est le cas d’un voisin qui parle un français irréprochable, et qui ne se sent même pas Algérien pays de ses parents, mais relevant vaguement de l’Oumma. Et encore ce n’est pas très clair dans son esprit. Et cet homme n’est ni une racaille, ni un taré.
      Les djihadistes nés en France que nos médias persistent à désigner comme étant Français, sont surtout des haineux qui ont un compte à régler avec notre pays.
      Ces individus sont rongés par des frustrations et se vengent en nous liquidant, en prenant l’alibi du djihad islamique.
      Pour moi, le quinquagénaire que j’ai décrit dans la première partie de mon com est tout aussi dangereux que les tarés du Bataclan. Ce sont des gens qui ne pourront jamais faire partie de la communauté nationale.

    • f9myiMary il y en a d’autres qui ont émis cette merveilleuse idée de quitter la FRANCE mais je n’y crois pas ils sont accrochés comme des morpions à nos aides sociales qui sont bien plus attrayantes que leur honneur d’aller aider leur pays que nous avons édifié, comme l’a dit un ex-fellagha LA FRANCE N A PAS COLONISE L ALGERIE (aussi bien le maroc et la tunisie) MAIS ELLE L A CREEE ils nous ont jetés et ILS SONT ENCORE A NOS Bottes

  6. Cette déchéance de nationalité est une plaisanterie, ils savent qu’elle ne sera appliquée que dans de très rare cas donc nullement dissuasive et complètement inefficace, juste une façon de satisfaire les électeurs en vue des prochaines élections. Une déchéance de nationalité pour être vraiment dissuasive devrait s’appliquer à toute personne d’origine immigrée, même à la deuxième ou troisième génération du moment qu’ils gardent leur nationalité d’origine, qui commet un crime sur le sol français. Ces gens ont eu la chance d’avoir été accueillis par nous et pour cette raison devraient avoir une conduite exemplaire. S’ils veulent être considérés comme de véritables français ils n’ont qu’à renoncer à leur nationalité d’origine. Obtenir la nationalité française devrait se payer par certaines exigences en retour.

    • Pour ma part, je pense qu’attendre de les prendre la main dans le sac est très insuffisant.
      Nos services de renseignements devraient pouvoir les signaler comme candidats à la défrancisation -expulsion dès lors qu’ils ont amassé suffisamment de preuves de préparations d’attentats. Attendre qu’ils aient perpétré leurs crimes est une folie pure.
      et l’assurance de subir encore des centaines d’attentats. La DGSI ne peut pas surveiller
      au jour le jour des milliers d’individus.

  7. Oui,mon Colonel!On les liquide,y compris bien sûr les convertis(ies),quelles que soient leurs origine.Reprenons un peu d’exercice,que diable,nous avons déjà la science.
    (commandant X,en retraite)

    • 6iTWsau lieu d’envoyer nos légionnaires au mali (alors que nombre de maliens vivent tranquillement sur notre sol empochant nos aides sociales et socialistes ils pourraient partir sauver leur pays dont on n’a rien à foutre à part les grands trusts çà les regarde) faisons intervenir notre courageux corps d’armée au lieu de les faire flinger par les islamistes ailleurs LA FRANCE EST ENGUERRE GARDONS NOS SOLDATS D2J0 ILS NE SONT GUERE NOMBREUX merci monsieur chirac et les autres cons….traites à NOTRE NATION

  8. Complètement d’accord avec vous, Lieutenant-colonel Jean-François Cerisier. Je développais le même argumentaire sur ce même thème dans l’article adjacent (http://ripostelaique.com/noel-petit-jesus-socialiste-prenomme-najat.html) concernant Madame la Ministre de L’Éducation Nationale, et pour les mêmes motifs « d’Intelligence avec l’ennemi ». Intelligence manifeste dans son cas quand elle veut imposer l’islam en histoire comme matière principale au programme, à la place du latin et d’autres matières.

  9. L’Article 23-7 du Code civil correspond totalement à son engagement politique, qui est celui d’une appartenance supérieure à l’oumma avant celle de la République Française. Sa déchéance de Nationalité au titre de sa double nationalité et de son engagement pour une puissance étrangère (l’islam) hostile à la France, est donc légalement possible. Et puis cessons de se mentir en disant que l’islam est une religion ! 270 millions de mort en 1400 ans (27497 attaques terroristes islamiques depuis le 11/09/2001) devraient suffire pour sortir du déni. Islamique, cela vient d’islam non ?

  10. Quand on en est à mettre sous protection militaire les églises et la célébration du culte chrétien, c’est l’état de siège qu’il convient de décréter avec application de la loi martiale, et non un état d’urgence à la con !
    il ne suffit pas à Valls et sa clique de nous pleurnicher « on est en guerre » mais « padamalgame » !
    -les juges rouges : assignés à résidence !
    -les égorgeurs mahométans : au peloton d’exécution !
    Et dire que l’actuel Chef d’État-Major des Armées est le Général Pierre de Villiers (le frère de l’autre) !…

    • vhrBH Pierre de Villiers bien que chef d’état major ne fait qu’exécuter les ordres de president MOI JE ……à sa décharge l’équipe de bras cassés le premier sinistre, l’autre des armées qui s’occupe de sa bretagne au lieu de…et l’autre encore plus cassé celui de l’intérieur (de quoi d’ailleurs ?) de Villiers n’a pas voix au chapitre…

  11. Vous avez parfaitement raison. Il faudrait liquider tous ces islamistes qui menacent la France. Mais pour ce faire, il faudrait, avant tout, que les français se décident enfin à se débarrasser de tous ces traitres, lâches et criminels qui nous gouvernent depuis trop longtemps. C’est le laxisme, l’angélisme, la naïveté, la stupidité, la complicité de tous ces gens-là qui représentent le premier danger dans notre pays.

    • Quiconque a peu ou prou suivi les évènements d’Algérie, sait exactement ce qui va se passer en France. Nos hommes politiques sont coupables d’avoir fait venir des millions de musulmans, ex-ennemis, ex-égorgeurs de petits français, coupables d’avoir francisé un nombre non négligeable d’islamistes du front islamique du salut algérien et du GIA des années 90. Coupables aussi d’avoir créé le CFCM un repaire de frères musulmans, coupables d’avoir laissé des états étrangers mettre la main sur les mosquées de France.
      Aucune mesure ne nous protégera de la haine de ces gens là. Ce sont des prédateurs qui entendent bien accaparer des pans entiers de notre pays en nous faisant chanter avec nos droits de l’homme et les fadaises républicaines. Ils ne renonceront jamais à nous imposer l’islam.

  12. Certains pays pauvres qui n’ont ni les moyens ni l’intention de ses faire absorber, dont M/car, ont eu la sagesse de ne pas donner la nationalité aux étrangers que très rarement et dous des conditions très stricte.
    Les populations karanes (indo pakistanais musulmans) qui sont implantés dans la Grande Ile depuis plusieurs générations n’ont pas et n’auront jamais la nationalité malgache, il en est de même des zanatanes (étrangers européens en général nés dans le pays), une carte de séjour à vie pour les privilégiés tout au plus, ce qui fait qu’en temps qu’étranger acceptés ou tolérés sur le sol, sortez des rails, jouez les trublions et surtout aux terroristes, d’abord la police tire facilement et en plus vous aurez toujours toujours les joies et plaisir de gouter aux geoles africaines et là je ne conseille pas casans étoiles) et l’expulsion comme sanction. Ce sont des nationalistes eux !

  13. et si on commençait par mettre fin a la bi, voir la tri nationalité ! c’est déjà sur cette base qu’il faut travailler . déjà quelques ministre serait dans l’obligation de choisir entre leur nationalité et la France

    • Cela se ferait automatiquement si l’on abrogeait le droit du sol. N’accordons la nationalité française que sur demande à la majorité de l’intéressé et à la condition expresse qu’il ait un casier judiciaire vierge.

    • Bien sûr qu’il faut immédiatement interdire aux parlementaires et membres du gouvernement d’avoir plusieurs nationalités.

  14.  » On les élimine physiquement ! « . Il ne suffit pas de le dire, il faut le faire !… Notre avenir en dépend.

    • Comme vous l’aurez remarqué je me suis limité à deux thèmes liés, celui de la déchéance de la nationalité et les propos du Premier ministre relatif au  »devoir de vérité ». Par ailleurs je n’allais pas faire un mauvais plagia de l’article  »Il faut des mesures radicales de des islamisation de notre pays » du Général Martinez, que je partage totalement.

    • JEAN PN
      Je vous prie de m’excuser, ma réponse précédente était pour JAN, dont le post suivait le votre.

  15. Ouiiiiiii !!!!!
    On fait la guerre aux islamistes ! Ces méchants islamistes !!!
    Ouiiiiiiii !!!
    Mais on fait pas la guerre aux musulmans ! NON !
    les musulmans sont les alliée des patriotes !
    Siiii !!
    Les musulmans nous sauveront de ces méchants islamistes !
    Ouiiiii !!!!
    inch’ allah ! ( ? ) ( comme ils disent … )

    • Les musulmans sont obligatoirement des islamistes … même si les arabes ne sont pas obligatoirement des musulmans.

      • je me pose une question depuis un cetain temps
        on nous rabâche que
        Tous les Musulmans ne sont pas Islamistes
        mais comment peut on expliquer QUE
        Tous les Islamistes soient Musulmans
        Quid

      •  » Les musulmans sont obligatoirement des islamistes  »
        Mince ! dans ce cas dites leur de le préciser à chaque fois !
        Musulman – islamiste
        Islamiste – musulman..
        La tête me tourne comme celle d’un derviche -tourneur – musulman – islamiste…
        Alors Mahomet, Chef de guerre, était un musulman-islamiste… ou l’inverse ?
        Ca a de l’importance ?
        Pour clarifier , je propose l’expression de  » musulamiste « … ou bien  » islamusulman  » ou encore islamomusul « … ou alors  » musulislamo « … Ou p’tête.. mais à vous de voir !
        Tourniquonti tourniquontons !…

Les commentaires sont fermés.