Sommet de Salzbourg : cette Europe ne sert plus à rien

Résultat de recherche d'images pour "photo sommet de salzbourg septembre 2018"

Le sommet de Salzbourg, qui a réuni les 28 pour faire face aux défis que doit relever l’Europe, se solde par un fiasco total.

Il est la parfaite illustration de l’impuissance de l’Europe à se protéger contre les périls qui la menacent.

Impuissante à construire une Europe de la défense face au surarmement de la Russie et de la Chine.

Impuissante à se protéger de la menace terroriste venue du Sud.

Impuissante à maîtriser ses frontières et à freiner le tsunami migratoire qui divise les nations et n’apporte que ruine et insécurité.

Impuissante à contrer les mesures protectionnistes décidées par Trump.

Impuissante à peser sur le règlement du conflit syrien, d’où elle est absente.

Impuissante à peser sur le dossier du nucléaire iranien.

Impuissante à peser sur les tensions entre les deux Corées.

Impuissante à gérer efficacement le Brexit.

Divisée, sans armée digne de ce nom, avec un budget défense squelettique, l’Europe ne pèse absolument rien sur l’échiquier mondial. Sur tous les grands dossiers, elle est aux abonnés absents.

Elle ne fait que subir, sans la moindre solution à ses problèmes.

Cette Europe est un contre-modèle de démocratie, une dictature qui méprise les peuples en imposant son idéologie mondialiste et multiculturelle que rejettent les citoyens.

Incapable de protéger les peuples, l’UE se focalise sur les “valeurs de l’Europe” et sanctionne les pays comme la Pologne et la Hongrie qui font passer la nation et l’intérêt de leurs propres ressortissants avant les délires mondialistes.

Le couple Macron-Merkel est le symbole de l’inaction. Faut-il s’en étonner ?

France et Allemagne n’ont plus aucun point commun.

La France veut peser sur l’échiquier mondial avec ses 13 000 soldats en Opex.
L’Allemagne entend rester une puissance civile et ne s’intéresse qu’à son économie.

La France manque cruellement d’emplois, l’Allemagne manque de main-d’œuvre.

La France voit sa population augmenter, celle de l’Allemagne diminue.

La France a le Smic, les Allemands ont encore des millions d’emplois à 600 euros mensuels.

L’euro enrichit l’Allemagne qui exporte massivement en Europe, mais il appauvrit la France qui subit un déficit de sa balance commerciale de 70 milliards par an depuis 2002.

Depuis la réunification, la grande Allemagne n’a plus besoin de la France, qui fut le premier pays à lui tendre la main (de Gaulle-Adenauer) alors que le monde entier haïssait le peuple allemand après la guerre.

L’Allemagne se veut dominatrice par son économie. Elle se moque de la géopolitique mais veut diriger l’Europe à sa main. Elle impose tout, depuis les sanctions contre la Grèce ou l’ouverture des frontières sans consulter ses partenaires.

Ce qui n’empêche pas le tandem Macron-Merkel de vouloir une Europe davantage intégrée, alors que les pays de l’Est veulent une Europe des nations.

La France s’islamise en essayant de défendre la laïcité, la Hongrie et la Pologne veulent affirmer les racines chrétiennes de l’Europe (Figaro).

Le résultat de ce monumental désastre, qui a conduit au Brexit et à la rupture entre les pays du groupe Visegrad et l’Europe de l’Ouest, est une montée inexorable du populisme.

Le populisme, ce patriotisme salvateur qui entend protéger l’Europe de l’invasion migratoire, s’affirme à chaque élection, au grand dam de Bruxelles et de Macron.

Plus les dictateurs de Bruxelles ouvrent les frontières, plus le populisme, c’est à dire le cri de détresse des peuples qui refusent de disparaître, comme dit Zemmour, progresse.

Entre 2000 et 2018, le pourcentage d’Européens votant pour des régimes populistes est passé de 5 % à 25 %, selon le politologue américain Yascha Mounk.

Ceux qui prédisent la désintégration de l’UE ont sans doute raison.

Comment intégrer des nations qui n’ont aucun intérêt en commun, ni harmonie sociale, ni harmonie fiscale, ni diplomatie commune, ni défense commune ?

L’exemple de la défense commune illustre à merveille le fossé qui sépare les peuples d’Europe.

Il y a 60 types d’équipements terrestres différents en Europe, contre 20 aux États-Unis (source Figaro).

Quant aux armements de fabrication européenne, ils sont minoritaires.

Et sur toutes les menaces qui pèsent sur l’Europe, terrorisme, migrations ou tensions avec la Russie, les analyses et les réponses de chaque pays sont différentes. L’Europe intégrée est un leurre.

Il est donc urgent d’en revenir à l’Europe des nations, celle que voulait de Gaulle, la seule qui permette à chaque peuple de garder sa souveraineté et son identité culturelle.

La révolte des peuples contre la dictature de Bruxelles et contre le mondialisme devra s’exprimer dans les urnes en 2019 pour les élections européennes. Ce sera un vote existentiel.

Il est quand même ahurissant de voir que les dirigeants européens se déchirent sur l’immigration, alors que tous les peuples européens, absolument tous, ne veulent plus de cette immigration dévastatrice qui détruit leur quotidien.

L’UE que veut nous imposer Macron, c’est la mort de tout un continent, berceau de la civilisation occidentale.

Jacques Guillemain

image_pdf
0
0

42 Commentaires

  1. Vous oubliez que les milliers de fonctionnaires européens, dont les dirigeants de Bruxelles, ne paient pas d’impôt et nous appellent à la solidarité !!!

  2. Entre le vote des veaux et de ceux qui se laisserons endormir et séduire par de fausses promesses et par les magouilles politiciennes,rien n’est gagné en 2019 ;tout va continuer et même empirer

    • Denis a probablement raison. J attends avec impatience dimanche la proposition d’une nouvelle Europe de Nicolas Dupont-Aignan…Une Europe des Nations.

  3. aahhhh! nom d’un chien, enfin un texte avec lequel je suis entierement d’accord à 200%

  4. Excellent jacques tu a tout a fait raison , faudrait envoyé ce texte dans toutes les boites aux lettre en Europe , sa réveillerai les gens contre cette dictature stalinienne

  5. Le banquier Macron est le diviseur, ce merdeux veut imposer son idéologie à toute l’Europe, il frise le ridicule !
    Le rusé Salvani avec son humour à l’italienne n’est pas prêt de céder aux caprices de l’arrogant freluquet de l’Elysée !
    Macron contrarié pue la haine dans chacune de ses récentes interventions !
    Macron devrait faire une expertise psychiatrique, les dictateurs à l’origine sont tous des fous furieux !

  6. Revenir à l’Europe des Nations ? Alors que 80 % des Lois sont d’origine européenne, que la France légifère à tours de bras dans le sociétal, surveillée par la CEDH ?
    Quel travail de Déconstruction ! Celui du Mur de Berlin a été plus rapide !

  7. L’Europe c’est comme l ’Onu: Un grand machin qui ne sert à rien. Du vent pour les peuples, du fric pour les dirigeants. Depuis le moyen-âge les cerfs et les seigneurs sont restés à leurs places.

  8. à rien sauf à nous imposer du glyphosate, des produits canadiens bourrés d’ogm et de pesticides quand ce n’est pas de médicaments! etc.

  9. « tensions avec la Russie » les USA et les tarés de Bruxelles ont tout fait pour qu’il y en ai. Quels en ont été les bénéfices pour la France, aucun. C’est le résultat de la politique inepte des dirigeants européens en particulier ceux du « couple franco-allemand » qui, entre parenthèse fait bien rigoler le reste de l’Europe. Mercron-Markel, le couple infernal…

  10. une Europe de la défense face au surarmement de la Russie et de la Chine : ce ne sont pas nos ennemis et il vaudrait mieux sortir de l’OTAN ! Impuissante à peser sur les tensions entre les deux Corées.: ils viennent de se rencontrer et n’ont pas besoin de nous ! Impuissante à peser sur le règlement du conflit syrien, d’où elle est absente.: Ah bon et la France et la GB qui bombardent un pays souverain !!!!!!!

  11. FREXIT c’est la meilleure solution. Quitter ce bateau de m…e pendant qu’il en est encore temps. Reprendre ses billes et se tirer de ce tas d’incompétents bruxellois.

  12. Macron est la juste pour encaisser un maximum de fric et faire valoir son nombrilisme le reste il en a rien a foutre

  13. L’UE ne sert plus à rien ? Mais si ! Elle sert à nous coloniser ! L’UE c’est la nouvelle Compagnie des Indes, et nous sommes ces indiens ! L’UE n’est pas une confédération rationnelle pour défendre les intérêts des Nations européennes. L’UE/CEDH est un PROJET politique PROGRESSISTE ! Un Communisme mondial, interethnique, où l’ouvrier est REMPLACé par l’africain, le musulman ! Notre Etat n’est plus ni souverain, ni français, ni même républicain. Il est prêt à nous sacrifier à son Humanitarisme !

    • l’UE est la juste pour prendre plus de fic dans notre poche tous ces glandeurs et leur envie de notoriété avec le fric qu’ils dépensent plusieurs fois par an pour se promener de Bruxelles a Strasbourg ineptie incroyable on aurait du faire le parlement en Hongrie ainsi les frais fixe aurait été divisé par 4 par rapport au niveau de vie bien moins élevé un vrai patron réfléchi portefeuille comment rentabiliser un politicien réfléchi comme encaisser un max comme ceux qui touchent les allocs.

    • oui juste de passer du franc a l’€uro qui nous a couté cher, très cher, le change a 6.55957 nous a ruiné on a perdu du jour au lendemain plus de 20% de pouvoir d’achat. les prix ont profité de ses désarroi pour augmenter a des proportions incroyable le pain coutait 1 franc aujourd’hui 1€ soit augmentation de 655% en moins de 20 ans qui dit mieux un litre de gasoil lui est passé de 1 franc a 1.5 €soit 983% d’augmentation je me souvient les journaliste dire si le gas oil était a 10 francs il y est

  14. Les fous de Bruxelles sont pieds et poings liés par les USA et leur base avancée: la perfide Albion. L’absence de vision long terme, la soumission de Bruxelles et la veulerie des gouvernants reléguera l’Europe au rang de pays sous-développé à annexer. La question est de savoir si la grosse commission a déjà choisi d’être une étoile sur le drapeau US ou un croissant orné des étoiles du drapeau européen. Dire que c’est l’ode à la joie qui est l’hymne de ce lupanar. Pauvres Schiller-Beethoven.

    • C’est bien pour cela que De Gaulle ne voulait pas DE L’UK dans l’europe

      • et il disait aussi ,l’europe c’est une dizaine de pays au maximum qui ont les memes vues sur l’avenir de leurs societés, aux autres la responsabilité de leurs conneries, pourtant le general de Guaulle n’etait pas vulgaire mais il a ainsi exprimé la réalité dans tout son réalisme
        en ce moment il doit se retourner dans sa tombe

  15. Pas d’accord. On pourrait prendre exactement les mêmes arguments contre la France et dire qu’il faut supprimier la France et revenir aux baronnies féodales. Ce n’est pas parce que l’Europe marche mal qu’il faut supprimer l’Europe. On essaye de la réparer avant. Les mouvements dits populistes sont justement une chance pour fonder une Europe qui protège mieux. Nous avons Européens beaucoup de choses en communs (religion chrétienne, race, système libérale, démocratie représentative, héritage..)

    • Faire adopter des votes à l’unanimité avec 28 pays relève de l’impossible vous le savez for bien ! Vous rêvez ou quoi ? Essayez de faire passer une loi en France avec l’unanimité des vois des parlementaires est un erzats de démocratie qui sera remplacé par une décision de dirigeants non élus qui décideront, EUX, ce qu’il est bon de faire ou pas.

      • Par contre, voter des lois anti-France avec une douzaine ou quinzaine de présents pendant la nuit ou les vacance, ça y savent faire.

    • L’UE telle qu’elle se présente a failli à sa tâche lourdement. Il n’a jamais été dit que les membres de cette UE abandonnaient totalement leur souveraineté et passaient directement sous cette autorité telle qu’elle que nous la constatons. Un rêve devenu cauchemar. Nous aspirons tous à la paix c’est notre point commun.

    • Suite
      Cette UE nous détruit et cela doit cesser au plus vite. Une Europe des Nations à constituer autrement peu à peu sans des diktas ignobles tels qui nous sont imposés.

    • ce que je viens de dire au dessus, peut etre d’une autre maniere, mais le principal c’est que les raisonnements se rejoignent

  16. Bonsoir M.GUILLEMAIN, ce sera certainement une victoire des partis patriotes, mais cela ne changera pas grand chose, car le vrai pouvoir est détenu par la commission européenne qui peut se passer du parlement européen. De plus en France, lew votes risquent d être truqués. Imaginez les depouillements dans les bureaux de vote des banlieues avec une grande majorité des bulletins RN ou DLF comptés comme nuls ou tout simplement absents lors du vote
    Cela s est déjà produit l an dernier.

    • C’est dans les cartons de la commission depuis longtemps : ne plus avoir d’élections mais que les responsables se désignent entre eux pour toute l’Europe comme il le font actuellement à Bruxelles.
      « quand un pays est membre de l’UE, les règles de celles-ci doivent prévaloir sur le vote des électeurs. » Telle est leur devise.

      • mieux vaut un simulacre de vote que pas de vote du tout, sinon c’est l’explosion, et nos dirigeants le savent bien

    • Pour que l’Europe ait une chance il faut supprimer cette instance et son… président du soviet suprême !!

      • les lobbys à bruxelles sont très puissants. Supprimer tout ce petit monde serait la solution, mais ils ne se laisseront pas faire et ça prendra du temps.

    • Qui aurait pu prévoir que l’UE, censée représentée l’ensemble des citoyens, oserait gouverner sans consulter ceux qui y adhèrent, régenterait tout, imposerait l’impensable et imposerait un véritable totalitarisme. En arriver là fait froid dans le dos.

      • pour mettre tout ça en place, cela leur a pris 35 ans et 6 traités et convention (A.U.E., convention de schengen, traité d’amsterdam, de maastricht, de nice et de lisbonne) et j’allais oublier le pacte budgetaire européen de 2012

  17. ils ont fait une énorme erreur c’est d’en etre arrivé a 26 ou 27 pays dans cette UE !! maintenant,ca pédale dans le semoule, c’est le bordel,tout le monde y rentre,y sort,entres pays rien n’est accordé mais le danger bien sur c’est les peuples populiste !! la solution….un immense brexit européen,tout le monde reprend ses lois,ses frontieres,recois ou vire qui veut chez soi et point barre.Comment c’etait avant ? ca a toujours marcher,c’est le bordel depuis qu’ils ont elargies les adhésions.

  18. Les allemands ne veulent plus de markel et lui ont déja coupé les ailes et les français sanctionnent bébé a brizitte qui se fout de leur gueule avec le « bénalla » bien aimé qui envahit nos écrans alors que leurs histoires intimes sont loin d’etre leurs préoccupations premieres. En ce moment le bébé cajole les vieux qu’il a massacré mais la mayonnaise n’a pas l’air de prendre …..pas si cons nos vieux !!! il va voir la porte tres bientot
    https://www.youtube.com/watch?v=TTnCMidAg6c

    • « Les allemands ne veulent plus de merkel »
      Ben oui, c’est pour ça qu’elle a été réélue pour un 4ème mandat..

      • Les allemands commencent à comprendre. Mais c’est dans leur nature. Avant c’était tous derrière Hitler et maintenant, malgré quelques gens clairvoyants, c’est tous derrière la grosse Bertha. Encore deux ou trois années pendant lesquelles les femmes subiront des viols, que des exactions de toute sorte vont êtres perpétrées, et des emplois qui leur passent sous le nez et ils seront murs pour la révolte, ou pas c’est selon.

Les commentaires sont fermés.