Sonia Backes serait-elle favorable à un afflux de « réfugiés » sur le Caillou ?

Sonia Backes, personnalité politique de la Nouvelle-Calédonie est censée être de droite et anti-indépendantiste !

Elle a été récemment nommée secrétaire d’Etat à la citoyenneté, autant dire qu’elle est bien devenue un vaillant petit soldat de la Macronie… Le mardi 4 octobre 2022, elle a répondu à l’Assemblée à un député du Rassemblement National qui l’interrogeait sur le projet gouvernemental de repeupler des villages avec des immigrés.
Pas de problème! Comme son maître, elle se mue en chantre  du « GRAND REMPLACEMENT » ! Et de déclarer « les enfants des étrangers en situation régulière seront les Français de demain ». Pas des  Français mais bien les Français ! Au fait, Sonia, la Nouvelle-Calédonie devant rester française (1) – MACRON s’y est engagé  à l’issue d’un nième référendum -, il lui revient à bon droit, d’accepter son lot de réfugiés statutaires, de « régularisés », de mineurs migrants… qui lui échoit, d’autant plus que le territoire est sous-peuplé, que sa démographie apparaît défaillante ces dernières années et que son climat est susceptible de bien convenir aux nouveaux arrivants !
Qu’en pensent donc l’actuel président du gouvernement calédonien Louis MAPOU et son collègue Roch WAMYTAN ?
Jean-Michel WEISSGERBER
Colmar, le 8 octobre 2022
(1) : Votre serviteur, lui, a appris à se méfier des belles promesses et continuera à suivre de près un dossier qui lui tient à cœur depuis des décennies (cf sa contribution au numéro 48, 1985, de la revue PEUPLES NOIRS-PEUPLES AFRICAINS de l’ombrageux MONGO BETI, qui lui valu d’être fustigé de « activiste d’extrême-droite », jusqu’en Australie !)
image_pdfimage_print
13

10 Commentaires

  1. Des calédoniens non kanaks ont été évincés du territoire NC et perdu leur droit de vote, voire dy retourner librement

  2. C’est l’hitoire de la consanguinité qui est un des principes fondamentaux de l’islam !
    Sonia Backes est un prototype islamique !

  3. que les pseudos « réfugiés » soient installés en nouvelle calédonie –

  4. un Français d’aujourd’hui ne vaut plus rien, pas plus qu’un migrant et encore moins que dans les années 70. Dans ces années il était interdit a métropolitain d’aller s’installer en Calédonie, même en possession d’un bon métier. Pour s’y installer il fallait pouvoir avoir sur place un calédonien qui se portait garant pour vous et vous recevoir . Il fallait également déposer la valeur de votre billet de retour au cas vous veniez a être sans travail.

  5. quand je lis le Blob je me dis ; « ce qui manque à la france donneuse de leçons en matière de libertés d’expression » c’est un site libre avec le Blob de type 4chan, parce que, voyez-vous, la seule porte de sortie pour un Peuple, quel qu’il soit c’est de rester le détenteur de Sa propre liberté d’expression, d’où la puissance Usa jusqu’ici et son rapide déclin depuis le coup d’état gauchiste-démocrate de j biden et de son cracker de fils hunter. (je m’y connais étant un ancien junkie).

  6. Pour la dernière présidentielles, toutes les circonscriptions, ont voté en faveur de Macron, pas une seule en faveur de Marine.
    Après le très prochain, et troisième référendum, à corps électoral restreint, si la réponse est encore une fois défavorable aux indépendantistes, un nouveau programme est déjà dans les tuyaux pour larguer la Nouvelle-Calédonie. C’est le programme de Macron à n’en pas douter.

  7. Elle va être servie la pute…
    En 1991,rue de Bethune à Lille, dans un bar j’ai assisté (dans un premier temps), puis participé à une méga baston entre des Calédoniens et des CPF. On leur a écrasé des verres sur la gueule avant de les finir à grands coups de pompes dans la gueule.
    Je me souviens de Samir, serveur libanais qui nous a supplié d’arrêter avant de sortir un pompe cal 12 pour nous convaincre d’arrêter nos conneries. J’ai adoré voir Jean courrir sur les tables pour leur foutre des coups de pieds dans la gueule pendant que « rectif » leur faisait bouffer des tabourets.
    J’en garde un excellent souvenir sur fond de prescription pour en parler. Au menu de midi c’était saignant et ça sentait la merde; avis aux amateurs.
    PS: en pays consanguin on rigole pas avec ces trucs. Clin d’œil Paul le mollusque.

    • Le Blob, pour des raisons évidentes nous sommes contraints d’adapter vos commentaires à la législation en vigueur, tout en conservant l’esprit du texte, bien entendu.

      • Merci à vous @Alain Falento.
        Considérez ce texte comme un reportage qui retrace du vécu sans avoir perdu l’esprit de ce mémorable moment.
        Salutations.

    • Ah souvenirs souvenirs ! Merci Le Blob pour ces évocations de jeunesse, très ressemblante à la mienne 👍🤣

Les commentaires sont fermés.