Sonia Devillers et Lagasnerie, les Khmers rouges de France Inter

Publié le 1 octobre 2020 - par - 18 commentaires - 1 586 vues
Traduire la page en :

Geoffroy de Lagasnerie est un sociologue et philosophe comme la gauche a pu en produire des immenses quantités de ces personnes décalées du monde réel et le plus souvent incapables de faire autre chose que de pourrir le social, la vie des Français et à tous les niveaux.

C’est sur France Inter, la radio des bobos et des gauchistes, financée par la redevance payée par les contribuables que le « philosophe » et « sociologue » d’extrême-gauche se lâche.

Il appelle à censurer les journalistes ou politiques qui ne pensent pas comme lui. Tout simplement.

Ah ! que la vie serait plus belle sans ces emmerdeurs de droite qui viennent nous contredire ! Cette radio de France est digne de Radio Paris d’hier que Radio Londres appelait Radio allemande ou digne de Radio Moscou sous Staline… Aujourd’hui, c’est “Radio Inter ment, c’est radio musulmans”.

Cette radio est financée par nous, et ce Geoffroy de Lagasnerie est payé pour donner à des étudiants un enseignement de fascistes rouges. Je suis contre le débat. Il faut rétablir la censure pour que les idées justes prennent le pouvoir sur les idées injustes”.

C’est bien sur France Inter que nous pouvons entendre ce genre de discours. Pour mémoire, rappelons que cet homme soutient Adama Traoré et son combat racialiste, anti-policiers et anti-Blancs.

Qui est Geoffroy Daniel de Lagasnerie ? Il est le troisième enfant  de Jean-François Daniel de Lagasnerie appartenant à l’ancienne noblesse (surtout bourgeoisie) du Limousin, et d’Agnès de Goÿs de Mézeyrac, issue d’une ancienne famille de la noblesse du Vivarais. En clair, un homme de la haute bourgeoisie, voire de la noblesse réelle ou non, comme Giscard dit “d’Estaing”, par le rachat d’une “particule libre”. Le sujet n’a pas connu les HLM de Fontenay- aux-Roses, là où il est né. L’effrayant est de savoir que ce gauchiste fait des “travaux qui portent sur la philosophie politique, la théorie critique, la sociologie du droit et la sociologie des intellectuels”. On imagine sans peine le bourrage de crâne que ce type fait chez nos étudiants qui, un jour, viendront polluer les sphères du pouvoir.

Il considère que depuis 40 ans il est sous le joug de la pensée de droite et qu’il a souffert de cette pensée. (Pauvre p’tit chou) Il faut donc éliminer cette pensée de droite, souverainiste de tous les médias. Faire table rase (du passé) et couper les têtes pensantes de cette droite qu’il juge d’extrême droite.

Il y a du Robespierre, du Saint-Just chez cet homme. Point de liberté pour les ennemis de la liberté disait ce dernier.

Point d’Éric Zemmour du Figaro, de Michel Onfray du Front Populaire, de Marc Menant, d’Alain Finkielkraut, d’Élisabeth Lévy, (Causeur) de Gilles Williams Golnadel, de Renaud Camus, et donc de CNews, de Sud Radio, de Christine Kelly et de Pascal Praud. Tous à la guillotine place de la Révolution. Envoyez les charrettes !

Guillotine Place de Grève à Paris en 1793

L’homme n’a jamais connu la misère comme la plupart des révolutionnaires de la Convention et de la Commune de Paris. Cela interpelle sur ces hommes d’en haut qui veulent détruire leur environnement d’hier ! Il rappelle ces bourgeois comme Laurent Joffrin, fils du millionnaire Mouchard, grand ami de Jean-Marie Le Pen. Ils pullulent au plus haut niveau de notre administration.

L’homme va jusqu’à soutenir dans Libération, en 2017, l’arrière- petit-fils Bernanos, Antonin Bernanos  jugé avec ses complices pour avoir incendié une voiture de police avec ses occupants.

Cet homme, à mon sens, est dangereux. Il fait partie de ces gauchistes qui, en fonction des événements politiques, n’hésiteraient pas à fusiller leurs adversaires, ou à les faire pendre comme l’a fait Lénine en son temps, avec les koulaks.

Toujours sur France Inter, radio d’État financée par les contribuables, largement orientée à gauche comme dans leur grande majorité beaucoup de ces médias publics français, Sonia Devillers s’indigne : les voix de droite se font entendre. Le CSA doit les faire taire.

Sonia Devillers, une Khmer rouge à France Inter

Elle affirme sans sourciller qu’il y a une « droitisation des plateaux de chaînes d’info en continu ». J’imagine qu’elle n’inclut pas BFM TV et RMC qui sont loin d’être de droite. Cette journaliste a demandé au président du CSA de comptabiliser le temps de parole des personnalités de droite. Elle lui dit très clairement « qu’autour de ces plateaux, ce ne sont ni des militants, ni des soutiens, ni des patrons de partis. Ce sont des éditorialistes, des Michel Onfray, des Zineb El Rhazoui, des Jean-Claude Dassier, des Gabrielle Cluzel… Et ces gens-là ne sont pas encartés, pourtant leur parole est éminemment polémique et politique ». Elle a ajouté, bizarrement, une chroniqueuse racialiste comme Rokhaya Diallo.

Plus grave, Sonia Devillers dresse des listes de mal-pensants comme du temps de Marat.

Polémique et politique ! Ils ne sont pas encartés ! Dans quel monde vit cette femme ? Elle est le pur produit des facultés totalement faisandées par la gauche, au même titre que les écoles de journalisme. Alors, ces gens-là ne supportent plus la moindre opinion divergente. La seule vérité est la leur. Les autres doivent crever et leurs diffuseurs en même temps.

Je remarque au passage sur ces deux personnages si peu démocrates, très enclins à vouloir détruire la liberté d’expression, qu’ils ont des liens avec l’université Paris 1 Panthéon-Sorbonne. Le premier en tant que titulaire d’une habilitation à diriger des recherches soutenue à l’université Paris 1 Panthéon-Sorbonne, la seconde en tant qu’étudiante dans cette université pour des études de philosophie.

Les chiens ne font pas des chats. “Qui s’assemble se ressemble” dit le proverbe. Ce sont des citations populaires tirées du bon sens populaire, le vrai, pas celui des “cités populaires remplis d’immigrés” vantées par les gauchistes. Citations tirées de l’expérience de nos anciens issus du terroir, pas par des bobos aculturés et hors-sol.

Gérard Brazon

Print Friendly, PDF & Email

Riposte Laïque vous offre la possibilité de réagir à ses articles sur une période de 7 jours. Toutefois, nous vous demandons de respecter certaines règles :

  • Pas de commentaires excessifs, inutiles ou hors-sujet (publicité ou autres).
  • Pas de commentaires injurieux ou diffamants envers les auteurs d'articles ou les autres commentateurs.
  • La critique doit obéir aux règles de la courtoisie.
  • Pas de langage ordurier ou scatologique, y compris dans les pseudos
  • Pas de commentaires en majuscules uniquement.
  • Il est rappelé que le contenu d'un commentaire peut engager la responsabilité civile ou pénale de son auteur

Notifiez de
Garde Suisse

De Lagasnerie bien qu’il s’en défendrait certainement ne fait que suivre une vieille tradition où les plus vils révolutionnaires sont ceux qui ont pété dans la soie toute leur vie. Sans doute un besoin inconscient de se purifier aux yeux d’un.mythique Peuple parfait, parce que pauvre !
Les malheureux fils et filles à papas et mamans ne vont toutefois pas jusqu’à refuser leurs héritages le jour dit.

jean haysoupé

Et dire que c’est avec nos impôts que ces abruti(e)s de gauchiasses déblatèrent leurs conneries!
C’est à se taper la tête contre les murs!

Olivia

N’est-ce point plutôt : “Qui se ressemble s’assemble” ?
Très juste réquisitoire de France Inter qui travaille depuis de nombreuses années à la gauchisation de la population au travers de leur propagande incessante et récurrente. Alors qu’ils prétendent à la droitisation des débats c’est déjà un mensonge en plus d’être un comble quand on connaît leur travail de sape pour anéantir toute idée de droite !

André LÉO

Ils sont plus de 4000 à radio-france, soit AUTANT que les effectifs de TOUTES les radios “libres” réunis. Alors il faut bien qu’ils trouvent à s’occuper. Ils pourraient mettre le RDS sur france-musiques, par exemple. Trois chaines “musique” sur Internet, sans que l’on puisse savoir ce qu’elles diffusent. Radios publiques!
Venise classique ou les Suisse classiques diffusent de la bonne musique, et elles affichent ce qu’elles diffusent. Pas les france-musiques!
Le personnel pléthorique pourrait aussi s’employer à remplacer les messes du dimanche sur france-culte ‘hure par des débats avec Éric Zemmour, ça nous changerait de la soupe habituelle entre 11 et 12 heures!
Plus personne n’écoute france dés-info et si peu inter, la voix de leurs maîtres, que l’on peut aussi éviter d’en parler.

Rastacrockett

les gaucho-fachos de France -Inter à découvert sans maquillage, ce média putassier mérite bien qu’on cesse de le financer !
Je ne payerai jamais plus de redevance pour les nids de putes de France Télévision !

topinembourg

Pour classer Jean-Claude Dassier parmi les idéologues de droite , il faut vraiment avoir beaucoup d’imagination et une fonction évaluative politique dont le curseur est plaçé à la gauche de l’extrême gauche . Pour les petits commissaires politiques de France-Inter l’extrême droite commence à partir de Bayrou .

chrisomac

Les nobles qui sont encore là sont ceux qui souvent ont survécu et échappés à la guillotine grâce à leur soumission aux révolutionnaires de 1789 et a certaines largesses de leur part, Depuis ils foncent comme des chiens fous droit dans leurs bottes pour défendre l’idéologie gauchiste, c’est presque Freudien pitoyable et au fond comique cette culpabilité inconsciente de néoantifa.

Lucie

Chrisomac, voici les chiffres de Jean Sévillia dans “Historiquement Correct”: 9% des guillotinés étaient des nobles, 60% étaient des ouvriers ou paysans. 1789, c’était les antifas de l’époque.

Joël

Les propos de la Devillers sont disproportionnés, face à CNEWS il y a environ 200 chaînes et radios de gauche et d’extrême-gauche.
Et même sur CNEWS, elle oublie parmi les nombreux invités :
Catherine Mécary, Éric Coquerel, Benjamin Amar, Clément Viktorovitch, Gérard Leclerc, BHL, etc. pourtant pas réputés être de droite.
Ce qu’elle veut, c’est que nous n’ayons plus qu’une seule pensée comme le préconise le coran de l’islam ou le petit livre rouge de Mao.
“des liens avec l’université Paris 1 Panthéon-Sorbonne” et probablement avec les indigénistes de l’UNEF.

Jeepy

Quand je dis que ces gauchaux sont des tarés, aussi dangereux que les taréS de terroristes muzz

Filouthai

Sonia Devilers la grande penseuse qui veut établir des camps de rééducation pour ceux qui ne pensent pas comme elle.
Du lourd ! Hitler et Himmler réunis dans la même enveloppe corporelle !

Occidentale

C’est du stalinisme

patphil

de villers et lagsnerie de la fachosphère islamogauchiste, nous ne nous arrêteront ni de parler ni de penser

FCC Cercle Légitimiste de France

Ces deux alvéoshitomanes suprashitholistiques sont dans la droite ligne du préfet hors cadre Cluzel, le grand “ami” de Pierre C., présidant la dilcrah, trouvant qu’ on n’ en faisait jamais assez pour traquer l’ ultra-droite…

Sniper 338

Moi je suis pour qu’ont le snipe dans les plus bref délais !

Che para siempre!

Le gauchisme -au sens léniniste du terme- n’est plus qu’un cluster non-contaminant.

Roro

C’est la vitrine ripolinée des antifas …

Cyprien

Tout à fait ça.

Lire Aussi