Sonia Nour réintégrée, avec la complicité du maire PCF de La Courneuve

« Quand un « martyr » égorge une femme et poignarde une autre, là ça fait du bruit. Terrorisme, du sang, civilisation, bla, bla, bla. Par contre, que le terrorisme patriarcal nous tue tous les deux jours, on l’entend moins votre grande gueule. »

Pour ce « tweet » qui excuse l’assassin de Mauranne et Laura, le faisant passer pour un « martyr », quand dans ce même « tweet », Sonia NOUR, puisqu’il s’agit d’elle, estime que l’on « fait trop de bruit » autour des massacres, des assassinats, du sang versé et du terrorisme en général, plutôt que de s’intéresser à d’autres sujets plus dignes d’estime, selon elle, que l’assassinat de deux jeunes femmes devant la gare Saint-Charles à Marseille, Sonia NOUR avait été « suspendue de ses fonctions », écartée, en quelque sorte, par Gilles Poux, le maire communiste de La Courneuve qui, lui, estimait qu’il s’agissait sans doute d’une sorte de « banalisation » du terrorisme, pour ne pas oser dire « d’apologie du terrorisme », ce qui, logiquement, devrait être puni par la loi.

Eh bien, ce n’est pas le cas : le Tribunal administratif de Montreuil a décidé, ce vendredi 3 novembre, que non seulement il n’y avait pas lieu de poursuivre, mais que Sonia NOUR devait être réintégrée comme collaboratrice de la mairie de Montreuil mais, en plus, indemnisée d’une somme de 1 000 euros, sans doute pour le préjudice causé ?

Je ne souhaite pas à Sonia NOUR de rencontrer sur son chemin ce genre de « martyr », mais, si par malheur, cela lui arrivait, comme cela est arrivé à Mauranne et Laura, j’exécuterai très exactement son souhait : je lui promets que je n’en parlerai pas, que je ne ferai aucun bruit, que l’on s’en désintéressera totalement.

Voilà, j’espère que Sonia NOUR sera satisfaite de cette décision « héroïque » de ma part : à partir de cette seconde plus un seul mot sur Sonia NOUR !

Manuel Gomez

image_pdf
0
0

17 Commentaires

  1. Elle va réintégrer rapid’ l’endroit d’où elle vient. ici c’est l’Europe, c’est pas le clanisme dégénéré afro-musulman. Je donne moins de 20 ans à ces gens pour être pourchassés comme des chiens !

  2. Une fois de plus, la « Justice » a frappé !
    Frappé les consciences et le Bon Sens !

  3. Que cette femme soit réintégrée et indemnisée après son tweet obscène est un énorme scandale… La question n’est pas vice de forme ou pas vice de forme. Ce qui est scandaleux, c’est qu’une soi-disant Française qualifie de  » martyr  » un assassin parce qu’il a été abattu par un militaire de Sentinelle juste après avoir égorgé et poignardé les deux jeunes filles. En utilisant le mot martyr, cette femme prend clairement parti pour le terroriste islamiste, et contre la France. Elle devrait etre au minimum déchue de sa nationalité et expulsée… Mais nous sommes dirigés par des criminels et des collabos. J’ai honte pour mon pays.

    • Et peut-être pas que lui … Pourquoi croyez-vous qu’elle ait été « réintégrée » malgré ses propos aussi scandaleux qu’imbéciles ?

      • Peut-être a-t-elle harcelé le maire, au point que celui-ci a dû céder à ses avances et a été pris au piège du chantage. Monica Lewinsky a fait école.

  4. mais que font les élus de l’opposition a ce pseudo maire communiste responsables avec son parti de millions de morts
    alors vous savez deux morts de plus pour eux ce n’est rien

    boycott de tous les conseils municipaux avec explication et occupation des locaux

  5. On n’en parle plus…
    Les nuisibles on les écrase d’un coup de talon sans même y prêter attention : ça porte bonheur paraît-il !

    • Il arrive parfois (souvent?) que le titre retenu ne soit pas celui proposé par l’auteur. Dès lors l’auteur s’expose au choix d’un secrétaire de rédaction qui a lu le papier trop superficiellement. C’est agaçant, non ?

  6. Monsieur Gomez, avec ce genre de billet vous ne nous rendez pas service.
    Est-ce par distraction ou délibérément que vous avez « oublié » de mentionner les motivations du Tribunal Administratif ?
    Les juges ont pris leur décision suite à un vice de forme lourd.
    En outre, je ne vois guère où vous avez été chercher « la complicité du maire ».

    • Le vice de forme lourd, il est peut-être volontaire ! Tout le monde sait qu’il suffit d’un vice de forme pour que le Tribunal administratif ne se prononce pas sur le fond : c’est bien pratique.
      Vous pouvez avoir mille fois raisons sur le fond, mais oubliez une virgule dans votre rapport introductif d’instance ou mettez-la au mauvais endroit, si le juge administratif considère qu’il s’agit d’un vice de forme, c’est fichu pour vous, il ne regarde même pas le fond du problème. Tout cela bien sûr au nom du Peuple français !

      • Oui, « peut-être » volontaire, on ne le saura jamais. Mais je ne vois pas trop l’intérêt pour le maire de passer pour une buse en se faisant « volontairement » remonter les bretelles par le tribunal administratif.

        • Quoi qu’il en soit, cette mégère est réintégrée, pendant que Marine se voit lever son immunité pour avoir montré la réalité de la religion de paix et d’amour de façon réaliste

    • Réintégrée par le tribunal administratif de Montreuil pour «absence de poursuite disciplinaire au pénal engagée à son encontre». Le maire savait très bien ce qu’il faisait en simulant une fausse sanction (suspension n’est pas licenciement, au pire un congé administratif). Au vu de l’ampleur médiatique, il a été bien obligé de faire croire qu’il « gère » son personnel. Ce n’est que de la façade.

Les commentaires sont fermés.