Sophie Coignard du Point demande la tête du professeur Perronne !

Publié le 16 novembre 2020 - par - 26 commentaires - 3 315 vues

On le sait, la plupart des journalistes votent à gauche et défendent mordicus l’État macronien, qui, par l’octroi de généreuses aides à la presse et d’un statut fiscal avantageux, les nourrit. S’opposer au Président, à son gouvernement et à sa politique vous place donc d’office dans le camp du Mal, celui de l’extrême-droite nauséabonde et du complotisme délirant.

Ainsi, devant le succès du film Hold-Up dénonçant les mensonges et les magouilles liés à la crise sanitaire du coronavirus, les médias subventionnés ont immédiatement fait bloc pour dézinguer le documentaire.

http://resistancerepublicaine.com/2020/11/15/journaux-subventionnes-le-film-hold-up-ne-leur-plait-pas/

https://resistancerepublicaine.com/2020/11/14/hold-up-deputes-macronistes-et-journaleux-au-secours-de-macron-et-de-loligarchie-mondialiste/

https://resistancerepublicaine.com/2020/11/12/les-medias-subventionnes-demolissent-hold-up-bonne-raison-pour-le-regarder-et-le-faire-circuler/

On peut, évidemment, critiquer Hold-Up ou émettre des réserves (comme un des intervenants, l’anthropologue suisse de la santé Jean-Dominique Michel) mais cette unanimité instantanée des médias (dont beaucoup appartiennent au trio Niel-Pigasse-Drahi) apparaît comme une réaction de journaleux en service commandé.

Mais aujourd’hui, certains vont encore plus loin : par exemple Sophie Coignard, la journaliste « grand reporter » du Point (propriété du milliardaire François Pinault), semble, dans un article au vitriol, demander à Martin Hirsch la tête du professeur Perronne, « un professeur de médecine, toujours en exercice » coupable d’avoir inspiré « un film complotiste » issu « d’un aréopage d’imposteurs plus ou moins liés à l’extrême droite ».

Même joliment emballés, ses propos montrent la volonté sous-jacente de museler les voix dissidentes et de faire taire les opposants au discours officiel. De la part des tenants du pluralisme et de la liberté d’expression, cela ne laisse pas d’étonner !

« Finalement, c’est à Martin Hirsch, patron de l’AP-HP et employeur de Christian Perronne, que l’on brûle de demander s’il est sûr de vouloir maintenir un bateleur d’estrade à la tête d’un grand service hospitalier en pleine période d’épidémie. »

Mais à quel titre le « grand reporter » du Point, diplômée de l’ESSEC, se permet-elle de désigner le professeur Perronne – docteur en médecine, professeur de maladies infectieuses et tropicales et chef du service des maladies infectieuses à l’hôpital Raymond-Poincaré de Garches – comme un « bateleur d’estrade » ?

Cette prétention ridicule rappelle un Patrick Cohen donnant des leçons de médecine au professeur Didier Raoult (C à vous) ou le Dany le (ringard) rouge invitant le même à « fermer sa gueule » (LCI)

.

Sophie Coignard, appartenant pourtant à la caste des journalistes tout-puissants faisant la pluie et le beau temps dans l’opinion publique, accuse même les complotistes « de disqualifier par avance ceux qui les critiquent et d’intimider ceux qu’ils accuseraient sans vergogne de vouloir les bâillonner, avec ou sans masque ».

Pourtant 99 % des médias subventionnés dézinguent le film en traitant de complotistes ceux qui le soutiennent (ou simplement se posent des questions) MAIS ce sont les « complotants » qui disqualifieraient et intimideraient la meute des journaleux…

En somme, l’hôpital qui se fout de la charité ! Mais ne serait-ce pas du complotisme de voir partout des complotistes ?

On aurait pu penser que le journalisme se bornait à donner au lecteur des informations objectives et impartiales : on se rend compte article après article, que les médias CRÉENT l’information, FONT la loi et SONT le pouvoir.

Hélas, n’étant pas journaliste presstitué, cet article sera sans doute catalogué complotiste d’extrême-droite

.

Quelle belle année pour Christian Perronne ! Après un livre à succès accusant tout le monde sauf lui-même des morts de l’épidémie, publié en juin et dont on se demande comment il a eu le temps de l’écrire, ce chef de service des maladies infectieuses dans un grand hôpital parisien est l’inspirateur d’un prétendu documentaire Hold-Up, en réalité un vrai montage complotiste.

Le coronavirus à l’origine de la pandémie mondiale aurait été créé en laboratoire, sur ordre des puissants de la planète, pour réduire l’humanité en esclavage en la conduisant, par la peur, à accepter un vaccin bourré de nanoparticules qui permettrait d’épier chacun par le biais de la 5G.

Les réalisateurs ont abusé de certaines substances ? Ils appartiennent à la frange des complotants délirants, prêts à affirmer demain matin que la Terre est plate ? Malheureusement, ils ont la caution du bon professeur Perronne.

Leur tissu d’énormités est, comme dans toute bonne décoction de « vérités alternatives », enveloppé dans une trame de constats évidents. Les contradictions des autorités sur le port du masque pour lutter contre la diffusion de l’épidémie sont indéniables. Elles dissimulent, selon le professeur et ses disciples, une volonté de nous « museler ». « Les faux positifs », détectés par les tests, seraient destinés à nous claquemurer et à nous confiner dans la peur. Comment, dans ce cas, certains pays capables de gérer la trilogie « tester-tracer-isoler » ont-ils réussi à contenir l’épidémie ? Le virus est revenu à un niveau anecdotique, toujours selon Christian Perronne. Les 4 880 malades en réanimation seraient donc des figurants ?

25 000 morts pèseraient sur la conscience de médecins compromis avec l’industrie pharmaceutique, donc déterminés à ne pas prescrire l’hydroxychloroquine, traitement miracle de Didier Raoult, dont l’efficacité est, pour Christian Perronne, « archidémontrée ». Qu’en est-il alors des autres pays, qui n’ont pas fait mieux que la France ?

Collaborations déshonorantes

Ce qui est formidable, avec Christian Perronne, c’est que la désinformation, c’est toujours le fait des autres. Ceux qui ont émis des doutes sur l’efficacité de l’hydroxychloroquine. Ceux qui ont mis en garde contre l’arrivée d’une deuxième vague, que lui-même persiste à contester. Ceux qui ont plaidé pour la généralisation des tests qui, en effet, fait augmenter le nombre officiel de contaminés…

Pour donner un peu de chair à ce documentaire, les réalisateurs ont enrôlé dans le sillage de Christian Perronne, tout auréolé de sa blouse blanche, quelques « idiots utiles ». L’ancien ministre de la Santé et cardiologue dans le civil Philippe Douste-Blazy regrette aujourd’hui publiquement de s’être fourvoyé dans cette galère. C’est un peu tard.

La sociologue et militante mélenchoniste Monique Pinçon-Charlot se répand sur les réseaux sociaux pour dire qu’elle s’est fait piéger, mais que c’est de la faute d’Emmanuel Macron et du gouvernement, « dont la gestion chaotique de cette crise sanitaire favorise les fantasmes d’un trouble bien réel face à une situation sociale et économique très préoccupante ».

C’est sûrement compliqué pour l’amie autodéclarée des opprimés de se retrouver au milieu d’un aréopage d’imposteurs plus ou moins liés à l’extrême droite.

Finalement, c’est à Martin Hirsch, patron de l’AP-HP et employeur de Christian Perronne, que l’on brûle de demander s’il est sûr de vouloir maintenir un bateleur d’estrade à la tête d’un grand service hospitalier en pleine période d’épidémie.

Mais voilà, le propre des complotistes est de disqualifier par avance ceux qui les critiquent et d’intimider ceux qu’ils accuseraient sans vergogne de vouloir les bâillonner, avec ou sans masque.

.
La plupart des commentateurs du Point semblent également appartenir à la frange complotiste…
Print Friendly, PDF & Email
Notifiez de
Rems

S Coignard n’est qu’un boudin ! qu’elle ferme sa gueule de poissonnière……….

Michel Pinvidic

Ce documentaire Holp up est plus que dérangeant pour le pouvoir en place et tous ces journaleux,pseudo médecins qui suivent le dictat du roi Macron car ils ont tellement à perdre.Mais quand est-il de la detresse des Francais ils s’en foutent et vont rendre la vaccination obligatoire .Aucune presse d’opposition capable de poser les bonnes questions mais la vérité sortira et tous ces mensonges devront se payer devant la justice du PEUPLE

VORONINE

VERAN a décidé la fermeture de l’hopital de GARCHES , en ces temps ou l’on nous bassine avec la saturation des hostos ….Or c’est là que le professeur PERRONNE est chef de service .

Antonin

Coignard ? l’islamo gauchiste aux écrits sulfureux !

Roro

Avec Bilal Hamon , le tchékiste millionnaire , et la grande démocrate Cicurel , cet épouvantail journalope se lance dans la chasse à courre …

Malou30

Une journaleuse qui veut donner des leçons de médecine à des professeurs !
C’est comme un âne qui veut apprendre à un cheval de course à courir !

jeanjean

Vous avez vu la tête de Noeud qu’elle a ? Même après 6 mois dans le désert et sans chameau, NON NON NON plutôt 5 contre 1

Melvin

cette coignarde là doit etre un clone electronique genre “AGENT X” envoyé par la matrice merdacron car dans le temps elle avait fait de bons papiers dénonçant l’infestation du milieu judiciaire par les satanistes et franmacs

Marc

Coignard, encore une qui a viré sa cuti à temps !….Où est le temps où elle écrivait des livres contre les “Intouchables” !….Les milliardaires qui possèdent les merdias mainstream savent très bien qu’en payant grassement leurs journaleux, 9 sur 10 succomberont à l’attrait irrésistible de la gamelle financière !!!

Jacques L'Entier

Coignard “Grand Reporter”…. entre son bureau au Point, son fauteuil à LCI et son canapé devant sa cheminée en Normandie…
Quelle aventurière !!!! Quel cran !!!
Elle me rappelle Anne “Nibards”, la pseudo journaliste qui se tape le Bourdingue de RMC/BFM.
Ces greluches voyagent sur google via Street View.

Caravage

Pour pouvoir déblatérer, par écrit dans le Point et à l’oral sur BFM TV, ses conneries elle n’a qu’une solution :Être la prostituée du Gvt . A défaut cette idiote utile elle ne pourrait écrire que son journal intime !

Pierre Cleitman

“Le coronavirus à l’origine de la pandémie mondiale aurait été créé en laboratoire, sur ordre des puissants de la planète, pour réduire l’humanité en esclavage en la conduisant, par la peur, à accepter un vaccin bourré de nanoparticules qui permettrait d’épier chacun par le biais de la 5G.”
Rendons justice à cette journaliste. Elle a parfaitement résumé, en quelques mots, l’essentiel du propos du film. Il ne manque que la cryptomonnaie, sinon tout y est. Et clairement formulé. Félicitations !

Karyn

Quand on va sur Euromomo graphs, on constate que l’épidémie n’a duré que trois mois et qu’elle est terminée. Il y a donc abus à propos de l’état d’urgence sanitaire,qui n’est pas justifié.

Filouthai

Excusez moi . Je n’ai pas bien compris. Son nom, c’est Coinard ou Connard !

Eric Pecaud

En tout cas cette folle s est pris des commentaires en pleine figure. La pauvre, je détesterais me faire humilier de la sorte par mon travail bâclé de journaliste. Ces journaliste on révélés leur petitesse leur corruption et leur incompétence. Plus aucun média de masse n’est crédible et vraiment peu de journalistes ont un esprit indépendant à moins qu’il soit lobotises par leur idéologues.

Eric Pecaud

On voit bien que c’est covid edt une cabale… Tout les aspect y concours…
Parles de complotisme pour hold up c edt mal le qualifier. Les Alexandre, billgates. Soro etc l’elite juive ne se cache pas de ce projet. Un complot par définition est secret… Non hold up a simplement informé à grande échelle la population des intentions de ce groupe machiavélique.
Le sous groupe juif formé par les médecins plateau TV repend la parole des labbos. Tous mentent diffusent la peur et font croire à une épidémie qui n ‘en est plus une.

Tous les morts sont ceux de la grippe des étés passés 15000 à 20000 chaque hiver. Il y en aura de plus en plus car la pyramique des âges décrit que la population des plus de 60 ans va doublée dans les 15 ans. Donc les morts se compteront en proportion.

Josyane

Cette journaliste a dû être médecin dans une autre vis ! Pauvre conne incompétente. 2 morts du covid dans ma famille avec le protocole Doliprane et restez chez vous.
Pour la 3ème bien que ses poumons soient déjà atteints l’IHU l’a prise en charge et sauvée. Alors les commentaires des journalistes incompétents sur Peronne Raoult Toussain ..je m’en moque. Les faits sont là. Mare de ce pays gouverné par des abrutis incompétents et dangereux.

Eric Pecaud

On nous dit que la communauté musulmanne est dangereuse mais je pense que certains ‘l’élite ( pas le petit peuple) de la communauté juive est encore plus nuisible niel pigasse drahi

Emile 2

En fait ce genre d’individu s’aperçoit que la bataille des idées, son clan l’a perdue
Il ne lui reste qu’à faire de la censure et du dezinguage social , et ce de plus en plus ouvertement à présent , pour tenter de conserver la main , ce qui n’est plus possible
Le Point que j’ai connu et lu il y plus de 30 ans , qui était assez correct du point de vue journalistique, n’existe plus ; cette Coignard est un des nombreux cas qui le confirme
Cette journaleuse fait t’elle ça par conviction ou pour préserver son emploi ?
Y en a t il encore quelques uns de sauvable ?

Kancau11

Si quelqu’un a l’adresse du fabricant de bol qu’elle utilise pour se coiffer, c’est pour ma femme.

labellejardinière

Fouquier-Tinville fait souvent des émules dans notre beau pays, à travers les siècles..
Et ces temps-ci, elles sont en jupons.
Voilà donc la dame Sophie Coignard (vieux nom français, sobriquet à l’origine de qui use d’une “cognée”, donc d’un bûcheron), “essayiste” et “grand reporter” (hum..) au “Point”. A suivi une scolarité à l’ESSEC – mais sans diplôme signalé sur Wikipédia.
Forte de son incompétence scientifique, elle discrédite de son mieux un professeur de médecine reconnu, chef du service des maladies infectieuses à Garches, Christian Perronne.
Voilà encore la dame Ilana Cicurel (père juif égyptien). Elle réclame quant à elle la tête de Praud, pourtant seulement passé maître dans l’art de ménager la chèvre et le chou, pour faire monter l’audience de son “Heure des pros” – à suivre..

labellejardinière

Suite…
Juriste à parcours académique (France et E-U) impressionnant, inscrite il y a 2 ans au barreau de Paris, après une carrière à responsabilités dans des instances communautaires internationales.
Député européen LaREM, au “rattrapage”, après le Brexit (redistribution des sièges des élus britanniques, proportionnellement).
Ces deux arbitres des élégances (comment on doit penser) n’ont pas grand chose en commun, sauf… leur haine du “complotisme”.
Genre honni par la pensée-unique, et en vedette depuis quelques jours, horresco referens, avec le documentaire “Hold-Up”…
Une journaliste et une juriste (spécialisée en droit de la presse !) qui dénient à qui leur déplaît le droit de s’exprimer….
Une vraie faute de goût, au minimum, eu égard aux métiers de l’une et l’autre !

Durand

Cette dinde, en bonne petite journaleuse aux ordres, nous débite la logorrhée habituelle du système, la réthorique fallacieuse pour noyer le poisson.
Il est vrai qu’ elle est lourdement payée pour pondre des écran de fumée, pour générer la confusion et instiller le doute dans les esprits les plus faibles, les plus fragiles.
En service commandé, cette nullasse, s’en prend, entre autres, au Prof. PERONNE qui la dépasse de mille têtes !
Et ose, cette infâme, demander son renvoi.
On voit le niveau et le sens de l’ honneur de c’te minable !

Je l’ ai aperçue sur Lci où elle faisait ses simagrées et ses manières excessives d’un ridicule et d’une bêtise achevés. Ce qui rajoute au tableau !

Elle peut sortir toutes ses âneries.
LES RÉALITÉS SONT LÀ.

C’est pas elle qui nous fera déraisonner.

Georges

Qu’elle est donc hideuse la Cognard!

Prosper la vipère

Les masques tombent les uns après les autres. Ce qui serait vraiment bien, pour enfoncer davantage le clou, ce serait qu’un jour soit conceptualisé un film/documentaire sur les médias mainstream, plus ou moins dans la lignée de “Hold Up”, qui serait à charge et particulièrement gratiné envers ceux et celles qui en font partie, les marionettistes comme les exécutants en service commandé, avec des dossiers hyper-documentés sur chaque individu faisant partie intégrante de cette caste. Il faudrait que chaque maillon de cette chaîne soit dézingué sans concession, de manière impitoyable.
Vivement qu’un tel film/documentaire de cet acabit voit le jour et mette à nu ce que sont vraiment ces personnages aussi sinistres qu’imbuvables.

angora

et ce sont les memes qui nous parlent à longueur d’année de liberté d’expression.
c’est là qu’on voit leur sincérité!!!!
on est libre de s’exprimer, à condition d’exprimer la meme chose qu’eux.

Lire Aussi