Sopo-Sifaoui savent-ils que le candidat Landfried (MRC-PS) donne des conférences au Local de Serge Ayoub ?

Pascal Olivier, longtemps militant au Mouvement Républicain et Citoyen (MRC) nous expliquait, hier, dans un remarquable article, les raisons pour lesquelles il appelait à faire battre Julien Landfried et tous les candidats du MRC qui, en faisant allégeance au PS, et en soutenant les 60 propositions du candidat Hollande, dont la charte des langues régionales et minoritaires et le droit de vote des étrangers, trahissaient les valeurs pour lesquelles il avait longtemps milité dans ce parti.

Détail intéressant, Pascal nous apprenait que Julien Landfried, quand il défendait encore des valeurs républicaines, avant d’avoir vendu son âme au Parti socialiste, avait donné une conférence, le 4 juin 2009, au sulfureux « Local » de Serge Ayoub, pour présenter son livre « Contre le communautariste », par ailleurs excellent.

http://lelocal92.over-blog.com/article-29912509.html

Les amoureux de la liberté d’expression que nous sommes ne peuvent que saluer ce courage politique, à une époque où on se fait classer à l’extrême droite et qualifier de fasciste pour beaucoup moins. On se souvient notamment de l’article délirant écrit par Mohamed Sifaoui, suite à la conférence que Pierre Cassen, accompagné de Pascal Hilout, avait donné, au Local, en mars 2010, sur le thème : « Comment défendre la laïcité en 2010 ? ».

On espère que Mohamed Sifaoui, proche de Dominique Sopo et responsable national de Sos Racisme, si vigilants contre les collusions supposées entre le FN et certaines franges de l’UMP, alertera son chef, et que nous aurons droit à un communiqué de Sos Racisme, informant les électeurs d’Antony, Chatenay-Malabry, Sceaux et Bourg-la-Reine,  que, dans cette circonscription, la gauche soutient un dangereux extrémiste qui donne des conférences au sulfureux Local de Serge Ayoub. La situation est d’autant plus grave pour celui que l’on présente comme l’héritier du Che, Julien Landfried, que le-dit Ayoub a appelé à voter pour Marine Le Pen, et qu’il se dit que celle-ci aurait déjà mis les pieds au Local, elle aussi !

Selon la vieille tactique de reductio ad hitlerum chère à Sopo-Sifaoui et leurs camarades de l’anti-racisme, cela donnerait : Local = Batskin = skinhead = fascisme = Serge Ayoub = Marine Le Pen = Pierre Cassen = Julien Landfried…

Mais peut-être Sopo, dont le nom a été cité un temps, pour devenir ministre du premier gouvernement Ayrault, ne voudra pas gâcher les maigres chances qui lui restent de figurer dans un gouvernement Ayrault II !

Je suis donc obligée de faire le sale travail de cafteuse !

Lucette Jeanpierre

image_pdf
0
0