Soral menace le FN, insulte Chauprade et calomnie Marine et Aliot !

http://www.dailymotion.com/video/x260a6u_extrait-alain-soral-sur-la-trahison-d-aymeric-chauprade-soral-repond-06-09-2014_news?start=279

http://www.dailymotion.com/video/x260a6u_extrait-alain-soral-sur-la-trahison-d-aymeric-chauprade-soral-repond-06-09-2014_news?

Pendant 5 minutes, Soral éructe contre le nouveau député européen Aymeric Chauprade, coupable d’avoir commis un texte, cet été, où il estime que les véritables ennemis de la France sont les dignitaires de l’islam sunnite, et absolument pas les dirigeants d’Israël.

Casus Belli, bien évidemment, pour Soral et Egalité et Réconciliation, qui crie à la trahison, rappelle ses connivences passées avec celui qu’il injurie grossièrement, et menace physiquement, la bave aux lèvres.

A noter que Soral s’attribue la paternité d’un vote musulman en faveur du FN qui, selon les statistiques, ne dépasse pas 4 %, et fait chanter le FN. Si Marine Le Pen ne vire pas le « traitre », ce sera la guerre avec Egalité et Réconciliation. On doit trembler, au Carré, à Nanterre.

ramadan-dieudonné-SoralIl est intéressant de constater que Soral paraît terrorisé de devoir rendre des comptes aux musulmans, et semble craindre des représailles de leur part, si le FN adoptait la ligne de son nouvel ennemi mortel.

Nous pensons, au contraire, que c’est en se démarquant clairement de l’islam, en reprenant le discours courageux de Marine Le Pen sur les prières musulmanes illégales, l’interdiction du voile dans les lieux publics et le halal, que le FN, en s’opposant frontalement à l’offensive des barbus, donc à l’islam, recueillera un maximum de voix de nos compatriotes, et de nés-musulmans qui ne veulent pas subir en France ce qu’ils ont fui ailleurs.

A noter, sans surprise, les sales méthodes de Soral, pour salir un adversaire. Rappelons qu’il s’était vanté d’avoir couché avec la femme de Guillon, ce qui, que cela soit vrai ou faux, est vraiment d’une rare bassesse. Cette fois, en conflit avec Louis Aliot, il tente de discréditer celui-ci en accusant Chauprade de se dire l’amant de Marine, dans les dîners en ville.

Certains pourraient dire, pour reprendre la célèbre formule, que la fin justifie les moyens, et que le chef d’Egalité et Réconciliation fait de la politique en agissant ainsi. Mais justement, quand, comme Soral, on utilise souvent des moyens de salaud, on sait que si cet homme avait des plus hautes responsabilités, il se comporterait comme un salaud.

En attendant, moi, Chauprade, j’aime bien, et Marine et Louis aussi.

Jeanne Bourdillon

image_pdf
0
0