Sorbonne : la démocratie selon l’ultra-gauche « anti-fasciste »

Ce Vendredi Saint, tandis que, sur CNews, un petit morveux ignare prétendait chez Morandini qu’il n’y avait pas eu de casse à la Sorbonne de la part de ses petits camarades de lutte nihilistes – qui ne jouissent qu’à la seule idée du chaos – ; qu’il prétendait encore qu’ACAB ne signifiait pas seulement « All cops are bastards » mais aussi « All capitalists are bastards », je me suis dit qu’il serait bon d’aller voir sur place. Et j’ai vu…

Autour de la Sorbonne, les rues étaient maculées de tags antifas et l’affichage sauvage était roi – ou reine, « roi-eine », pour faire plaisir à ces déconstructeurs de tout y compris du genre ! L’université, quant à elle, était barricadée et gardée par des gendarmes et policiers. Devant, un parterre d’étudiants, dont certains n’avaient pas trop l’allure de jeunes faméliques dans le besoin, à moins qu’ils aient dépensé toutes leurs économies dans leurs fringues de marque et leur portable ?! Il y régnait bien entendu un parfum d’impunité totale…

Il faut savoir que beaucoup de bâtiments, publics ou privés, de ce quartier sont exceptionnels sur le plan patrimonial. On y trouve notamment le Lycée Saint-Louis, la bibliothèque Sainte-Geneviève, le Collège de France, l’église Saint-Étienne-du-Mont, le Lycée Henri-IV, le Panthéon et l’hôtel des abbés de Cluny, devenu le musée national du Moyen Âge dans lequel se trouve l’un des plus anciens monuments de Paris : les thermes romains de Cluny.



Mais alors que de nombreuses plaques sur les immeubles évoquent des noms illustres de la littérature  – comme celle marquant l’emplacement de l’ancienne Librairie Georges Bellais, fondée par Charles Péguy –, les murs sont désormais recouverts des déjections idéologiques de cette ultra-gauche insane qui, quelque jour prochain, sait-on jamais, aura la « bonne » idée d’incendier la chapelle Sainte-Ursule de la Sorbonne qui renferme entre autres les restes du cardinal Richelieu, imitant ainsi les plus fanatiques des révolutionnaires qui la saccagèrent en 1794. Songez : un lieu de culte catholique parmi ces pourfendeurs de la civilisation chrétienne, quelle provocation !



Sur les murs, on lisait à présent des « Fuyez les urnes » (injonction assez fasciste toute de même !) ; « Ni dieu ni maître » ; « Sorbonne Antifa » ; « Macron LAREM des putes [et] des fachos », « Zemmour c’est caca » et, le plus raffiné d’entre tous : « Vive l’IVG – Avorte un Faf ». Et même le pauvre Fabien Roussel était qualifié de traître, tout fout le camp ! On constatait aussi de la casse dans les locaux de l’université, jusque sur les toits. Mais vous savez, comme je suis un « facho », mon appareil photo a pu mal interpréter tout cela !


Parmi les cibles de ces hystériques souvent écervelés – je me souviens d’une manifestation où l’un de ces spécimens, s’affichant comme communiste, m’a regardé avec un air abruti lorsque je lui parlai de Lev Davidovitch Bronstein, qui est en fait le véritable nom de Trotski ! –, il y avait Marine et surtout Éric Zemmour, dont on pouvait voir sur certaines de ses affiches de campagne la rage avec laquelle on les avait lacérées. Et l’on tremblait à l’idée qu’ils fassent la même chose sur des électeurs de Z.



Certains eurent même l’idée, sans le savoir évidement, de réaliser un polyptyque – loin du niveau de celui de Rogier van der Weyden et son Jugement dernier aux hospices de Beaune – énumérant les « tares » de l’accuZé : « sexiste, raciste, fasciste » et, signe des temps, « transphobe »…

Cependant, qu’il me soit permis de remercier le Bon Dieu qui, en ce jour de la Crucifixion de Jésus, mit sur mon chemin de croix à moi, sur le parvis du Panthéon, un jeune pianiste virtuose. Je demandai timidement à l’intéressé s’il pouvait me jouer du Satie et, avec une gentillesse incroyable, il répondit à ma demande en interprétant la Gymnopédie N°1. Pour un instant, j’oubliai la vulgarité violente de l’ultra-gauche…

Charles Demassieux

image_pdfimage_print
23

18 Commentaires

  1. Votre dernier paragraphe sur Satie me met en joie pour la soirée ! Merci.

  2. L’endoctrinement de la jeunesse doit être la mission implicite de l’éducation nationale quand on voit le résultat au niveau universitaire. Vomir sur la démocratie est forcément annonciateur d’une chienlit programmée et amplement méritée dont tout le monde aura à souffrir.

  3. Clin d’œil ?
    Erik Satie. J’aime
    Éric Zemmour. J’ai ma carte

    Super

  4. qu’il me soit permis de remercier le Bond Dieu

    c’est James BOND ?

    • Merci de votre vigilance. J’ai rectifié l’erreur et rendu à Bond ce qui est à Bond et à Dieu ce qui est à Dieu…

  5. A propos de Satie, quel est le lien entre les gnosiennes et la gnose en théologie?

  6. Commençons par expulser tout les étudiants musulmans islamo-gauchistes dans leur pays d’origine en particulier toute les racailles de l’UNEF !! Ils n’ont rien a foutre ici.

  7. Des pauvres types qui répètent ce que la gauchiasserie leur insuffle.

  8. Avec toutes ces têtes pensantes mais qu’est ce con va être bien ! Je la sors bonne mais j’ai toujours pensé que cet institut était fait pour travailler ? Trop de bruits, de coups, d’insultes, et personne pour mettre de l’ordre ? Le gros problème c’est tellement le bordel partout qu’il ne faudra que la force pour régler les problèmes ! À la saint Fidèle au soir vous ne pourrez plus me lire car je vais devoir passer à autre chose car je m’écarte de toute toxicité!😇

  9. Au moins ,on sait qu’on est en république .Si vous ne votez pas pour nous ,on casse tout .Si vous voulez garder vos rues et vos bâtiments ,c’est nous et puis c’est tout.
    Vous avez entendu ,les ouvriers ,les gens de peu ,les fainéants ,les illettrés vous devez vous sacrifier un peu plus pour que les fils de Bourgeois se défoulent sur ce que vos parents ont galéré pour construire .Et si on envoyait ces petits merdeux se passer les nerfs dans les ruines de l’Ukraine !

  10. Dans les universités françaises beaucoup de racailles à qui l’on a donné le bac. 95% de réussite !?
    Habitués à taguer leurs cités ils continuent dans les universités, c’est instinctif.
    Ils ont malheureusement le soutien de petits cons gauchistes. Les mêmes petits cons que Dany pôv’Cohn-Bendit haranguait en mai 68.
    Ce Dany qui soutient macron 😂

  11. c’est la France gauchiste des socialos qui nous gouvernent le bateau coule et d’ici peu le Liban sera un pays civilisé a coté du notre, j’enverrai tous ces merdeux casser des cailloux 10 ou 15 ans pour leur apprendre le respect de l’autre, mais peut etre aimant mon pays suis je un fachos. ces merdeux sont la pour apprendre par pour jouer les salines et tout casser, c’est nous qui payons pour leur saccages! honte anos gouvernants devenus énuques.

  12. il me semble que pour reprendre le combat il faudrait laisser de côté l’esthétique de la littérature française pour reprendre « cash » TOUTE LA LITTERATURE GRECO HELLENIQUE afin de savoir pourquoi on a été aussi bons et la raison pour laquelle il vaut mieux mourir en combattant plutôt que de mourir connement dans son propre lit rassuré par son propre confort.

  13. Marre d’entendre cette extrême gauche se vautrer dans « l’anti-fascisme » ! Le fascisme, c’est son idéologie destructrice et mortifère, en bref, les héritiers de Mussolini.

2 Rétroliens / Pings

  1. Tous derrière Marine pour bouter Macron hors de France ! – Riposte Laique
  2. Tous derrière Marine pour bouter Macron hors de France ! – PAGE GAULLISTE DE RéINFORMATION . Les médias nous manipulent et nous mentent, sachons trier le bon grain de l ivraie

Les commentaires sont fermés.