Sorbonne occupée : On en a marre d’élire tous les cinq ans le roi des bourges

Les antifas saccagent les Champs Elysées lors d’une manif des Gilets jaunes

***

C’est bien connu : les antifas sont de gentils citoyens qui respectent le vote du peuple. Mais à une seule condition : c’est que ce vote leur convienne. Manifestement, les résultats du premier tour des présidentielles les a un peu déçus. LFI, grâce à ses amitiés islamistes, est le seul parti de gauche à avoir dépasser les 5%. Le reste de la gauchiasserie (depuis les verts jusqu’aux trotskystes en passant par le PS et le PC) est pour sa part totalement écrabouillé. Pas de quoi faire la teuf. Quelques centaines d’« étudiants » (insoumis et plus si aff.) ont pris le contrôle de la Sorbonne ce mercredi, interdisant aux vrais étudiants l’accès de la faculté, et aux professeurs de faire cours.

***

Ils ont bloqué la plupart des entrées de la Sorbonne avec des cadenas ou des amoncellements de tables et de chaises. Quant aux entrées encore « libres », elles sont surveillées par nos amoureux de la démocratie, qui ne laissent évidemment rentrer que les leurs.

A l’intérieur, les « étudiants » islamogauchistes ont tenu une assemblée générale «contre l’arnaque du deuxième tour». Dans les couloirs, des tags convenus reprennent les consignes du Conducator Méluche, sur le thème : «Le fascisme tue, combattons-le». Mais aussi quelques belles surprises : «Pierre par pierre, nous détruirons Emmanuel Macron».

***

On lit aussi : «Ni Macron ni Le Pen». Manifestement le tag d’un « étudiant » qui n’a pas bien écouté Ali Méluche le soir du premier tour, lequel a pourtant été on ne peut plus clair : « Le Pen, c’est niet, niet, niet. En revanche, Macron, je ne dis pas non ». Il est fort probable que Mélenchon appellera finalement à voter Macron. On se souvient en effet de la complicité et des échanges affables entre nos deux larrons, sur la Canebière, un soir de septembre 2018 :

***

Comme en 2017, LFI envisage de consulter ses sympathisants sur les trois choix possibles : Macron, blanc ou nul, abstention. Il y a cinq ans, la consultation avait abouti à une très courte majorité pour le vote blanc ou nul (36%), juste devant le vote pour Emmanuel Macron (près de 35%). Plus d’un tiers des électeurs de Mélenchon se sont reconnus dans le « projet » macronien. Vous avez dit « rebelles en peau de lapin » ?… 

Dans les amphithéâtres, résonnent les chants antifascistes et de la gauche révolutionnaire. Les échanges tournent autour de « la démocratie confisquée », des « luttes intersectionnelles », du « racisme systémique » et des « enseignements genrés ».

***

Un exemple de la richesse intellectuelle des débats :

***

«On est tous contre ce second tour où s’opposent l’extrême droite et l’ultralibéralisme» résume un des bobos antifas, interrogé par Libération (l’un des seuls journaux tolérés pour nos jeunes zélateurs de la liberté d’expression).

Biberonné aux billevesées du GIEC, cet autre déplore «l’absence de réel programme pour lutter contre le réchauffement climatique ». « Le Giec nous dit qu’il nous reste trois ans (sic !) pour changer les choses. Et là, on est repartis pour cinq ans de plus avec des gens au pouvoir qui s’en moquent royalement. On file tout droit vers la catastrophe, peut-être que l’on ne sera pas là à l’âge de nos profs pour en parler, et pour l’instant on en est encore à débattre d’interdire ou non les pailles en plastique.»  

Pour cette « étudiante » leucoderme (une tare qui n’a pas l’air de lui poser de problème), il s’agit de sortir de ce «pseudo-système démocratique» dans lequel le «pouvoir est dans les mains des plus puissants» et où les citoyens n’ont que la possibilité «d’élire tous les cinq ans le roi des bourgeois». Pas faux, pour une fois… Ce qui prouvent que les antifas ont parfois un cerveau. On peut en effet compter sur les médias des « puissants » pour vendre du Macron au bon peuple à longueur d’antenne jusqu’au second tour, comme ils l’ont fait en 2017.

***

Nos « étudiants » de la Sorbonne appellent leurs « camarades » de toutes les facs de France et de Navarre à prendre le contrôle de leurs universités et à organiser des manifestations dans les jours qui viennent. La Sorbonne reste occupée sine die.

***

Sachant qu’ils doivent s’enquiquiner comme des rats morts, on ne peut que conseiller à nos « étudiants » d’écouter en détail cette vidéo d’Attac :

https://www.blast-info.fr/articles/2022/le-sombre-bilan-demmanuel-macron-t9D_mrLTTGCTogN4B_wJIQ

Contrairement à Marine, Macron en prend plein la tronche. Evidemment, Attac étant un mouvement islamogauchiste, il y a à boire et à manger. Quand l’un des deux intervenants déclare par exemple que les parents de la Manif pour tous peuvent manifester tranquillement avec leurs enfants alors que les manifs de gauche sont sévèrement réprimées par la police macronienne, difficile de ne pas éclater de rire…

***

Henri Dubost

In girum imus nocte ecce et consumimur igni 

image_pdfimage_print

10 Commentaires

  1. Un mai 68 en avril 22 ???

    Ou un monôme de chenapans ?

    Suivant les reportages on peut voir soit des étudiants bien comme il faut en colère soit des z’étudiants bigarrés nous rappelant les radieuses cités neuf-troyennes (ça dépend de l’heure et des chaînes).
    Joli cadeau fait à ces néo-français de devenir étudiants dans un beau qu’chartier.

    Et Dany, soutien de macron, il ne s’inquiète pas pour son mentor ? Il ne va quand même pas aller jusqu’à admonester cette jeunesse si vivante 😆 Tant qu’ils n’ont pas lancé de pavés…

  2. L’éternelle démagogie du branleur… Ca aussi faut que ça disparaisse !

  3. Jeunesse complètement à la ramasse. Ca cause de réchauffement climatique mais ne peut se passer de tout ce qui pollue. Smartphone, tablettes consoles de jeux.

  4. là les crs n’ont délogé personne, ont laissé les dégradations se faire, aucun responsable, bref le fachisme rouge passe

  5. On est déçu on attendait un article sur le movska, qui preuve a l’appui nous explique que c’est une fake News. Au lieu de ça un papier qui critique les antifascistes alors qu’ils ont le grand mérite de partager avec Poutine la haine des nazis. On ne vous comprend plus, ois êtes inaudible

    • Comment pourrait tout comprendre quoique que se soit..
      Avec ton QI à deux chiffres et encore avec une virgule au millieux 🤗🤭

      • Mille lieux ? Milieu ? Mielleux ?
        Compliqué de vous déchiffrer.
        Ça doit venir de mon QI

Les commentaires sont fermés.