Soros et les transgenres US à la manœuvre

Les représentants américains transgenres reçus à la résidence de l’ambassadeur de France pour la fête nationale du 14 juillet (fdesouche.com). Samuel Brinton est ingénieur nucléaire américain et un activiste LGBTQ nommé secrétaire adjoint du combustible usé et de l’élimination des déchets au Bureau de l’énergie nucléaire en janvier 2022. Rachel Levine est pédiatre et femme politique américaine. Depuis le 26 mars 2021, elle est secrétaire adjointe à la Santé des États-Unis dans l’administration Biden, ce qui fait d’elle la première personne transgenre de l’histoire américaine membre d’une administration présidentielle.

« Champagne et célébration avec l’ambassadeur de France dans sa résidence pour le 14 juillet. Mais aussi l’occasion extraordinaire de rencontrer l’un des seuls autres fonctionnaires transgenres, l’amiral Levine, je ne vais pas vous mentir, cela m’a fait du bien de compatir avec une autre personne transgenre confrontée à la haine. » Samuel Brinton – 14 Juillet 2022

Avortement : Soros attaque la Cour Suprême des États-Unis (medias-presse.info, Francesca de Villasmundo). La décision de la cour Suprême des États-Unis annulant Roe vs Wade et redonnant aux États fédéraux leur compétence en matière de loi sur l’avortement fait grincer les dents de la bien-pensance.

Le 4 juillet, Jour de l’Indépendance des États-Unis, le spéculateur Soros a exprimé dans un article de Project Syndicate son mépris pour le système démocratique américain et il a menacé tous les dissidents qui s’opposent aux nouveaux dogmes progressistes. Pendant ce temps, le vice-président Kamala Harris parle d’un retour à l’esclavage et, bien sûr, les adeptes de la culture de mort agissent en conséquence.

Soros, le mystificateur de la société ouverte, faisant écho aux mensonges et polémiques parus dans les journaux mainstream du monde entier ces dernières semaines, veut imposer sa société nihiliste et use d’un ton violent et inédit pour fustiger les décisions de la Cour suprême (l’arrêt Dobbs en premier lieu), réaffirmant son engagement à soutenir les seules « valeurs » démocratiques autorisées : les siennes !

C’est la seule condition pour que la démocratie et la civilisation soient restaurées.

Voici quelques passages exemplaires de Soros : « Les États-Unis sont une démocratie en constante évolution depuis sa fondation en 1776, mais sa survie en tant que démocratie est menacée. La menace pour les États-Unis est plus grande de la part des ennemis internes de la démocratie (l’ultra-gauche).

Pour Soros, « il s’agit de l’actuelle Cour suprême, dominée par des extrémistes de droite et du Parti républicain de Donald Trump, qui a placé ces extrémistes au tribunal. Qu’est-ce qui qualifie la majorité de la Cour d’extrémiste ? Ce n’est pas seulement leur décision d’annuler Roe/Wade, le coup partisan de 1973 qui a reconnu le droit d’une femme de choisir d’accoucher ou [d’assassiner un innocent mais d’un choix, ndlr.].

« Ce qui les qualifie d’extrémistes, ce sont les arguments utilisés… Le juge Samuel Alito, auteur de l’opinion majoritaire, a fondé sa décision sur l’affirmation selon laquelle le 14e amendement ne protège que les droits généralement reconnus en 1868, lorsque l’amendement a été ratifié. Mais cet argument sape des droits reconnus depuis, dont le droit à la contraception, le mariage homosexuel et les droits LGBTQ.

« La Cour entend lancer une attaque frontale contre le pouvoir exécutif… Il n’y a qu’un seul moyen de contrôler la Cour suprême : exclure le Parti républicain. Cela permettrait au Congrès de protéger les droits confiés à la protection de la Cour suprême… Le Congrès doit agir, en commençant par la protection du droit des femmes à choisir. Les républicains ont rempli la Cour suprême et de nombreux tribunaux inférieurs de juges extrémistes. Des États comme la Floride, la Géorgie et le Texas ont promulgué des lois qui rendent le vote frauduleux très difficile… La Cour suprême radicale a fait sa part en vidant de sa substance la loi fédérale sur le droit de vote et en autorisant un redécoupage partisan pour affaiblir le pouvoir des minorités.

« La survie de la démocratie aux États-Unis est sérieusement menacée. L’opinion publique américaine a été enthousiasmée par la décision d’annuler Roe. Mais cette décision fait partie d’un plan soigneusement conçu pour transformer les États-Unis en un régime répressif qui cible spécifiquement les femmes.

« Nous devons tout faire pour l’empêcher… Je suis partisan du Parti démocrate. Il s’agit d’exclure le Parti républicain, de rétablir un système politique fonctionnel, pierre angulaire de la démocratie américaine. »

En plus de condamner l’arrêt Dobbs de manière intolérante, Soros attaque la Cour suprême sur l’arrêt Berger du 23 juin qui a donné raison aux législateurs républicains, afin qu’ils puissent intenter une action en justice contre la fraude et défendre les lois d’identification des électeurs de la Caroline du Nord (exigence de la carte d’identité) contre des irresponsables démocrates qui, dans cet État, comme dans d’autres, favorisent l’immigration clandestine afin de pouvoir, c’est leur espoir, augmenter le nombre d’électeurs en leur faveur.

Le spéculateur manipulateur profiteur Soros montre à nouveau son visage de promoteur de l’immigration clandestine et de l’avortement, les deux mâchoires de la tenaille avec laquelle lui et ses compères mondialistes écrasent les nations pour les faire disparaître ! (MPI, Francesca de Villasmundo)

L’Église d’Angleterre refuse de dire ce qu’est une femme ! (Jean-Patrick Grumberg dreuz.info).

L’Église d’Angleterre est la dernière institution en date à refuser de définir le terme femme, dans un contexte de pression croissante de la part de la communauté transgenre qui estime qu’une femme est toute personne qui se définit comme telle. S’exprimant lors de l’assemblée générale de l’Église (le Synode général), l’évêque principal Robert Innes a déclaré que si le terme était autrefois évident, les récents développements culturels ont fait en sorte que des précautions supplémentaires sont nécessaires pour tenter de définir ce qu’est une femme. « Il n’existe pas de définition officielle, ce qui reflète le fait que, jusqu’à une date assez récente, les définitions de ce type étaient considérées comme évidentes, comme le reflète la liturgie du mariage », a déclaré M. Innes, selon GB News. Mais les choses ne sont plus aussi simples. »

L’Église d’Angleterre, dont le gouverneur suprême est la reine Élisabeth II, rejoint une liste croissante d’institutions qui ont refusé de définir la femme, notamment les National Institutes of Health, le ministère de la Justice de Biden aux États-Unis, et la dernières nominée de Joe Biden au poste de juge à la Cour suprême.

Source : telegraph.co.uk/news Jean-Patrick Grumberg, dreuz.info.

En plein délire, les wokistes disent que le télescope James Webb est homophobe !

L’enthousiasme suscité par les nouvelles images sans précédent de galaxies lointaines a relancé les appels de certains membres des communautés scientifique et homosexuelle à renommer le télescope spatial James Webb en raison de son implication présumée dans les politiques gouvernementales anti-LGTBQBC du milieu du XXe siècle. La NASA a été critiquée pour avoir donné à son projet phare le nom de l’ancien administrateur de la NASA, James Webb, qui avait été sous-secrétaire d’État sous l’administration Truman, lorsque le gouvernement fédéral éliminait systématiquement les employés LGBTQBC de ses rangs.

Ce que la NASA n’a pas compris, c’est que les wokistes et les dictateurs de la pensée gauchistes ne s’embarrassent pas de preuve. Les héritiers des doctrines totalitaires, nazisme et bolchévisme, veulent une obéissance totale. Les wokistes qualifient Webb d’homme dont l’héritage, au mieux, est compliqué et, au pire, reflète une complicité dans la discrimination homophobe au sein du gouvernement fédéral.
 Les wokistes de la Cancel culture, qui imposent leur volonté parce qu’ils bénéficient de la bienveillance des médias corrompus, n’en resteront pas là. Source : Jean-Patrick Grumberg, dreuz.info.

Mgr Viganò contre la Gay-Pride italienne (medias-presse.info, Fabien Laurent) Les dirigeants des affaires publiques de l’Église sont obéissants à l’anti-évangile du monde corrompu. Il est incroyable qu’en des décennies, l’Italie ait pu être transformée de manière aussi radicale, effaçant l’héritage du catholicisme qui l’a rendue grande et prospère entre les Nations. Nous assistons à un processus d’apostasie de la foi !

Quand saint Léon le Grand écrivait : de maîtresse de l’erreur, Rome est devenue disciple de la Vérité, nous pourrions dire aujourd’hui que la Rome des Martyrs et des Saints de maîtresse de la Vérité, est devenue disciple de l’erreur. Car l’apostasie actuelle qui implique l’autorité civile et religieuse dans une rébellion contre Dieu n’est pas partie d’en bas, mais d’en haut. Les dirigeants des affaires publiques et les pasteurs de l’Église plient les genoux devant les nouvelles idoles du politiquement correct, brûlent de l’encens au simulacre d’une humanité abrutie par le vice et le péché. Ceux qui aujourd’hui guident le peuple dans les choses temporelles et spirituelles ont pour but, non le bien commun des citoyens et le salut des âmes, mais leur corruption. Et la masse, ayant abandonné la voie de l’honnêteté, de la justice, s’abandonne à la tromperie et à la corruption.

On peut voir les manifestations obscènes de la Fierté [gay-pride] défiler dans les rues des villes : l’espace que les égarés ont conquis au cours des dernières décennies a été abandonné par les catholiques, dont les clercs considéraient les processions en l’honneur du Saint-Sacrement, de la Sainte Vierge, et des Saints Patrons comme des ostentations du triomphalisme post-tridentin. On voit le divorce, l’avortement, l’euthanasie, et les unions LGBT qu’une humanité déviée est capable de légaliser : si cela s’est produit, c’est parce qu’on a dit aux catholiques qu’ils ne pouvaient pas imposer leur vision du monde et de la société, et qu’ils devraient cohabiter, au nom de la démocratie et de la liberté, avec les ennemis de la Vérité.

Ce fut une tromperie, car la tolérance qu’ils exigeaient de la majorité chrétienne n’est plus autorisée, et tout le monde doit se soumettre à la dictature de la pensée unique, à l’idéologie du genre, à la doctrine LGBTQ. Une fois que la légitimité a été donnée aux pacs, la porte a été ouverte au mariage homosexuel.

La suite est les adoptions pour les couples de même sexe, la maternité de substitution, l’avortement postnatal, l’euthanasie imposée. Moralité : il ne peut y avoir de tolérance pour la corruption des jeunes !

Avec Éric Zemmour : nous devons reprendre le contrôle de notre pays !

Thierry Michaud-Nérard

image_pdfimage_print
19

39 Commentaires

  1. On comprend mieux maintenant les raisons qui poussent à l avortement à 9 mois. Il faut des cobayes pour tester l intelligence artificielle qui jusqu’à présent se fait sur des animaux et des fœtus. Il suffit d aller sur ce site.
    https://valeryschollaert.wordpress.com/lindividualisme-mene-le-monde-a-sa-perte/.
    Par ailleurs il serait judicieux de confier chaque être avorté aux parents afin que ces derniers organisent et payent eux-mêmes les funérailles. Parce que non seulement ils se débarrassent de l enfant à naître mais en plus ils laissent aux autres le soin de le faire disparaître.

  2. 17 juillet 1794 : exécution des 16 carmélites de Compiègne.
    Des images du Sacré-Cœur sont retrouvées chez elles, le tribunal y voit un « caractère de ralliement des rebelles de la Vendée ».
    Accusées par l’ignoble Fouquier-Tinville, guillotinées.
    Béatifiées le 27 mai 1906.

  3. 14 juillet 1789 : le marquis de Launay, gouverneur de la Bastille, est une des premières victimes de la Révolution.
    Il se rend après qu’on lui a promis la vie sauve mais sera lynché, poignardé et dépecé, sa tête sera sciée et promenée au bout d’une pique dans les rues de Paris.

  4. « Mes grands-parents ont émigré en France parce que juifs et parce que pourchassés par les nazis », dit Yaël Braun-Pivet. « Je suis heureuse qu’ils ne soient plus là (…) Je crois qu’ils auraient eu honte du pays qui les a accueillis et de la France qu’ils ont tant aimée. »… L’étouffoir de l’Affaire Benalla.
    https://twitter.com/afpfr/status/1541825586573754368

  5. Une question récurrente se pose à nouveau : qui aura le courage de nous débarrasser une fois pour toute de l’infecte parasite Soros ?

    • Pas seulement Soros, mais aussi Gates et Schwab ! Rien que ces 3 là mis hors d’état de nuire, ça serait probablement sauver l’humanité et les nations !

  6. Ces « êtres » (comment les nommer, ils ne sont ni hommes, ni femmes) sont un parfait symbole de la déchéance des usa qui semblent avoir totalement, définitivement peut-être, perdu la raison.

    • Ces êtres comme vous dites Ruth allias Carole, Ils sont tous les deux juifs.

      • Nurenberg2 alias Adolf (pour rester au diapason), le vieux Biden qui soutient – et pas qu’un peu – ces délires n’est pas juif me semble-t-il.

        • Par contre Judith Butler qui est l’une des figures ayant popularisé la théorie du genre est juive et sioniste.

          • Correction après avoir écumé internet. Son sionisme est tout à fait discutable.

          • Monsieur H n’aime pas les juifs qui ne lui ont rien fait. mais, cette religion, ce peuple semble lui poser problème; moins que les homos réclamant la gpa payée par nos impôts, que l’avortement qui est un crime contre la vie. Mr H ne sait pas où il en est…

            • 1) Il serait temps d’apprendre à lire, vu que j’ai toujours dit que j’étais contre la GPA que ça soit pour les hétéros ou les homos. 2) Vouloir lutter contre l’islam sans aborder le judaïsme qui lui a inspiré d’une part ses pratiques, d’autre part, lui a fourni un modèle pour se séparer, dénigrer ce qui n’est pas lui sur une base suprémaciste, se victimiser est juste vain. 3) Il faut avoir lu Herzl et Butler et les mettre en vis-à-vis pour comprendre que Butler s’inscrit dans une tradition de juifs révolutionnaires. 4) Parler d’un juif ou des juifs au sens du judaïsme ne revient pas à critiquer un « peuple ». Le judaïsme est une religion comme l’islam ou le christianisme. Merci à RL de publier ma réponse à un type qui continue d’inventer n’importe quoi sur moi.

                • Non pas toujours. Parfois je n’ai pas droit de réponse, y compris quand on me balance un post ordurier. Exemple avec Monique et Dudley Smith.

              • On n’invente rien…On vous lit et c’est souvent à double sens vos posts, comme si vous craignez quelque chose ou quelqu’un…Rassurez vous, les pogroms et les ratonnades n’existent que dans votre petit cerveau plein de certitudes un peu tordues…

                • Il n’y a pas de double sens. La réalité n’est juste pas univoque. Je peux défendre le christianisme et le critiquer, défendre un juif, un musulman, un homo, un hétéro, une femme, un homme et critiquer le judaïsme, l’islam, le wokisme LGBT, islamogauchiste, féministe, …
                  … J’argumente et n’attaque pas ad hominem contrairement à vous sauf quand on m’emmerde. Je retourne leurs arguments contre les autres parfois indépendamment de tout point de vue car je peux être agnostique sur certains sujets. Je ne me réfère pas à une essence quand je m’adresse à quelqu’un. Je ne suis pas tribal ni communautariste. Maintenant je ne vous dois aucune explication, aucune transparence, aucun compte.

                • Toujours à déblatérer des conneries en faisant en plus de la psychologie de bazar. Maintenant on en est aux pogroms et aux ratonnades. Vous en avez d’autres comme ça ? Non je m’oppose surtout aux cons arrogants, à une époque où le niveau intellectuel s’effondre. Aux cons qui vous donnent du « on » en se cachant dans la foule pour asséner leurs certitudes foireuses, celles de leur clan présumé, sans aucune considération pour les individus.

            • D’accord pour aider les couples hétéros stériles à concevoir grâce à la PMA mais il n’y a pas la moindre raison de payer PMA et GPA à des gens qui ne sont pas stériles et pourraient faire eux-mêmes leurs enfants et par la même occasion ne pas les priver de père et de mère mais qui n’ont aucun scrupule à se les faire offrir par nous cochons payants. Non seulement les « progressistes » et le LGBT détruisent la famille, mais ils nous exploitent et intoxiquent les enfants, les poussant à se castrer et mettre leur avenir et leur santé en péril en leur faisant miroiter un illusoire et dangereux changement de sexe – qui n’en est pas un..

              • Carole on va encore en parler combien de temps de la PMA et la GPA ? Vous voulez m’avoir à l’usure ? J’ai dit non pour tout le monde. Je veux bien faire une exception pour une PMA sans don de gamète, une fois par couple par charité. Pour le reste, il n’y a pas de droit à l’enfant qui tienne et utiliserait mon pognon, y compris pour les hétéros dont le rôle n’est pas de peupler la Terre jusqu’à ce qu’elle soit détruite. Vous êtes une fanatique flippante.

  7. Le rachel et sa samuel auraient pu être invités par jean michel trogneux, le foutriquet et son vieux sont devenus frileux.
    D’un autre côté si soros et sa clique détruisent les zetazunis de l’intérieur, l’otan et toutes ses guerres ne pourront plus être financés avec le sang et la sueur des peuples.
    Que l’empire du mensonge crève la gueule ouverte.

  8. Le spéculateur Soros devrait avec les moyen qu’il a se faire préparer un bain de natron pour sa prochaine momification , et même mieux , empaillé par le fion avec quelques kilos de dollars usés au lieu de passer au crématoire , que le papier serve au moins de paille , ensuite pour lui enlever les organes , pas grave il n’a déjà plus de cervelle puisqu’il fonctionne depuis longtemps comme un golem sous les ordres de lucifer

  9. C’est tout ce que les américains ont pour combattre Poutine ? Alors , effectivement j’ai bien peur que les russes ne fassent une ´´ overdose ´ de rires qui pourrait leur être fatale !

  10. …car nécessité de protéger les individus contre leurs excès qui mettent en péril la survie de l’espèce humaine.

  11. C’est quand même gravissime ! Comment peut-on être assez con pour nommer de tels dingues à un grade aussi élevé ? Les armées nord-américaines vont donc avoir pour chefs que ces malheureux complètement désaxés ?

    • C’est clair que Biden est sénile. Ils sont absolument grotesques. Leurs prédécesseurs faisaient l’effort de ressembler à des femmes. Ce n’est pas leur cas. Ils contribuent donc à redéfinir ce que serait une femme : un vulgaire travelo grâce à sainte Judith Butler qui nous a fait un joyeux mélange entre le slogan de l’endive, Simone de Beauvoir, (« on ne naît pas femme, on le devient ») et le phénomène des drags. Quant à Brinton, il imagine pouvoir promouvoir ses pratiques en se présentant sous un jour aussi laid ? De manière générale, si c’est pour que l’esprit de sérieux prenne le dessus en donnant de la densité au néant, que tout devienne à la fois sexualisé (comme les femmes que la mode fout à poil y compris jeunes, pour les faire ressembler à des putes de bas étage) et trash, je ne vois pas l’intérêt.

  12. « Kamala Harris parle d’un retour à l’esclavage »
    D’où sortez vous ça ?
    « La menace pour les États-Unis est plus grande de la part des ennemis internes de la démocratie (l’ultra-gauche). »
    A moins qu’il considère le parti républicain comme ultra gauchiste, c’est contradictoire avec ce qu’il dit plus bas.

  13. le ridicule ne tue pas : parfois c’est bien dommage – ils vont pitié ces pantins – pas étonnant que cela plaise au collabo milliardaire, plus solide qu’un roc, qui est de toutes les mouvances de dégénérés

  14. « Nous devons tout faire pour l’empêcher… Je suis partisan du Parti démocrate. Il s’agit d’exclure le Parti républicain, de rétablir un système politique fonctionnel, pierre angulaire de la démocratie américaine. »

    Et « la Première ministre Elisabeth Borne considère que le Rassemblement national et La France Insoumise ne font pas partie de « l’arc républicain »

    Vive les démocrassies (sans erreur orthographique)

  15. Même la liberté ne préconise aucunement une contrainte quelconque…. mais apparemment les progressistes ont tendance à vouloir forcément imposer leur seule vision du monde

Les commentaires sont fermés.