Sortie d’un DVD militant, « Laïcité et Droits des Femmes », de Véronique Decrop

Publié le 27 mai 2008 - par - 233 vues
Share

Véronique Decrop n’est pas une militante au sens classique du terme. C’est tout simplement une femme de convictions, très attachée au droit des femmes et à la laïcité. Sa manière à elle de défendre ces combats, c’est sa caméra.

Elle était présente à Lyon, lorsque Michèle Vianès, présidente de « Regards de Femmes », a organisé une manifestation de protestation, suivie d’une réunion publique, contre la venue du prédicateur islamiste Hani Ramadan, le 9 décembre 2006.

Elle était également à Montreuil, lorsque, à l’initiative d’Algérie Ensemble, présidée par notre collaborateur Simon Blumental, et de l’Ufal, les journées internationales laïques, les 10 et 11 février, ont vu, pendant 48 heures, des hommes et des femmes de différents pays expliquer leurs combats contre la montée de différents intégrismes religieux.

Elle a donc décidé de regrouper des images, et d’en faire un film de 48 minutes, « Laïcité et Droitss des Femmes », produit par l’association Phare et par Forum Femmes Méditerranée. Il était difficile, au milieu de toutes les interventions, de faire un choix. Véronique a choisi, pendant la première partie de son film, des extraits de différentes interventions, dont celles de Jean-Pierre Brard, à l’époque encore maire de Montreuil, de Marc Dolez, député socialiste, de Philippe Val, directeur de Charlie Hebdo, de Jean-François Kahn, directeur de Marianne, d’un professeur de philosophie, Philippe Dehay, et du sociologue indien, Harsch Kapoor, qui sut, avec des mots fort simples, expliquer son émerveillement devant la laïcité française, et dire que les Français ne se rendent pas compte de la chance qu’ils ont.

Dans la deuxième partie de son film, Véronique insiste sur la question du droit des femmes, en remontant à la Révolution française.

L’historienne Catherine Marand-Fouquet explique longuement la difficulté des femmes, dès 1789, à se faire reconnaître comme des égales, et l’hostilité de nombreux révolutionnaires (malgré Condorcet) à leur reconnaître des droits.

Elle parle de la répression que subirent des femmes exceptionnelles comme Olympe de Gouges.

Anne Zelensky développe longuement, dans cette deuxième partie, la bataille des féministes en 1968, mais aussi dans les années qui ont suivi. Elle explique pourquoi, selon elle, la bataille pour la liberté était déterminante, sans l’opposer pour autant à celle pour l’égalité.

On entendra également la féministe égyptienne Nawal el Saadaoui, apostate, expliquer le rôle politique, économique et sexuel des religions.

D’autres témoignages, comme celui des militantes algériennes Cherifa Kheddar et Wassyla Tamzali témoignent de l’universalité de la lutte des femmes pour leurs droits et pour la défense de la laïcité.

Des images de manifestations de femmes, dans les rues de Marseille ou de Paris complètent ces interventions.

– La qualité des interventions, la profondeur de l’engagement des féministes du sud de la Méditérranée dont deux sont déclarées apostates et l’autre vient de perdre son travail à cause de ses engagements militants, ne peut que favoriser un débat passionnant.

Certains ne partageront pas l’ensemble des témoignages contenues dans ce DVD de 48 minutes, ce qui d’ailleurs ne pourra que favoriser des débats passionnants.

De plus « Laïcité et Droits des Femmes » sera un outil fort utile à qui veut convaincre du caractère à la fois unique et universel de la laïcité française, voire une idée de cadeau intéressant et militant quand des amis vous invitent à une petite soirée.

Lucette Jeanpierre

Commander le DVD :Association Phare,86, place de l’Estaque, Marseille 13016.
Chèque de 10 euros + 2 euros de frais de port, à envoyer à l’ordre de Phare.

Print Friendly, PDF & Email
Share

Les commentaires sont fermés.