Sorties scolaires et voile, il ne faut pas céder!

Publié le 27 juin 2011 - par - 493 vues
Share

Face à la volonté des intégristes de l’islam faudra-t-il dorénavant être toujours sur le qui-vive et se demander : « Qu’est-ce qu’ils vont encore chercher pour titiller la République » ?  Devrons-nous  toujours combattre ? Est-ce que ça s’arrêtera  un jour ?  Devant une situation qui va en s’aggravant nos élus de droite comme de gauche doivent être clairs. Face à un Luc Chatel qui, en mars, rappelant fermement « Il ne faut pas transiger avec la laïcité »,: avait donné raison à une directrice d’école refusant l’encadrement d’une sortie scolaire à une maman voilée, aujourd’hui la position du premier ministre vacille, il semble vouloir faire machine arrière. Le gouvernement victime des poussées intégristes de l’islam veut-il reculer sur cette position ?  Sihem Habchi (1) lors de  son intervention de juillet 2009 devant l’Assemblée Nationale avait reproché aux politiques d’avoir cédé depuis des années,(allusion à la période  89) sur le voile pour avoir la paix dans les banlieues en sacrifiant les jeunes filles et les femmes de culture musulmane…. Depuis les choses ont empiré, le voile est  partout dans l’espace public et il veut s’imposer aujourd’hui  même dans les sorties scolaires !

Outre que le stigmate du voile soit très désagréable au niveau du symbole(2), il pose aussi un vrai problème au niveau du respect de la laïcité dans l’accompagnement scolaire. Accepterait-on que quelqu’un encadre une sortie scolaire avec un vêtement affichant clairement ses opinions politiques  la rose du PS je vote Martine, ou je vote Sarko ou Marine ?  Il y a fort à parier que la directrice  écarterait illico presto les accompagnatrices propagandistes. Il doit en être de même pour l’affichage de la propagande religieuse que ce soit le voile le tchador iranien ou le  niqab saoudien!

Permettre le voile c’est inculquer aux enfants dès le plus jeune âge  qu’une femme  doit cacher son corps et sa beauté ! Pas bien éducatif tout ça dans des écoles où les filles sont de plus en plus victimes de la violence des garçons dont certains considèrent qu’une fille non voilée est une Pute qu’on peut violer ! En permettant l’accompagnement des mamans voilées l’Education Nationale  fait sienne cette idée sexiste  et justifie la violence machiste qui souvent l’accompagne! C’est TROP GRAVE alors non, c’est aujourd’hui qu’il faut dire stop, ou alors nos élu(e)s sont devenus fous ?

Nos écoles, jusqu’à ce jour sont laïques, de nombreuses mamans musulmanes ne portent pas le voile faisons avec celles-là, écartons les militantes d’un islam conquérant et soyons fermes ! L’Education Nationale doit avoir une position  qui s’appliquera  sur tout le territoire français, elle ne doit pas laisser les chefs d’établissement seuls face aux pressions islamistes, ne reproduisons pas les errements des années 89 lors de l’apparition des premières petites filles voilées à l’école. En sortie scolaire, comme à la cantine la religion n’a pas à dicter sa loi, il en va de la tranquillité de tous les enfants de la République. Si ce que l’on nomme naïvement l’islam de France veut avoir une attitude  laïque c’est maintenant et sur ce sujet  qu’on jugera de sa volonté de se conformer aux valeurs   républicaines !

Quand nos parents et grands parents  venaient autrefois voir les instituteurs la politesse voulait qu’on retirât son couvre-chef. Il ne serait pas venu à l’idée de nos mères, de porter, pour la circonstance, le foulard qu’elles mettaient pour aller à la messe, elles avaient intégré la loi de 1905 et faisaient la différence entre enseignement et religion , ne confondaient pas l’instituteur et le curé!

Chantal Crabère

(1) Courageuse Présidente du mouvement des Ni Putes ni Soumises, mouvement très controversé par les intégristes (hommes et femmes) de l’islam.

(2) La jeune fille, la femme se voile  parce que sa religion lui enseigne qu’elle est une tentatrice devant cacher ses charmes aux regards masculins dans l’espace public,  il fixe un vrai recul républicain sous pression religieuse.

Print Friendly, PDF & Email
Share

Les commentaires sont fermés.