1

Sous le souffle de l’islam conquérant

Mithraïsme

Depuis son existence, l’islam s’est voué à la conquête du monde entier et à son islamisation. Pour tout musulman, c’est un devoir qu’il doit, même au prix de sa vie, remplir. Cet objectif devient de jour en jour plus tangible vu la quantité de musulmans radicaux qui se déversent dans les pays occidentaux et laïcs.

L’histoire nous apprend que les grandes puissances qui se sont attelées à assujettir le monde se sont éteintes justement à cause de leurs conquêtes et de leur expansion au-delà de leurs frontières.

Rome est un exemple des plus saillants.

Ses conquêtes ont entraîné l’apport d’une pléthore d’esclaves, de mœurs, de cultures et de fois, dont celle de Jésus qui, suite aux manigances de l’empereur Constantin, l’amalgama au mithraïsme, religion officielle des Romains à cette époque, et reçut un nom nouveau le « christianisme ».

Aujourd’hui, ce ne sont plus des conquêtes à l’arme blanche ou de feu, ni aux invasions qui peuvent impliquer l’usage de l’arme nucléaire, mais le « multiculturalisme et l’abolition des frontières » adoptés par les pays d’Europe, les États-Unis, le Canada entre autres, qui encouragent tous ces peuples qui se sentent oppressés dans leurs pays ou sont à la recherche d’améliorer leurs conditions de vie, et qui se jettent sur cette aubaine, offerte gracieusement par les pays laïcs d’Occident.

Si dans le temps l’Église avait pour saint devoir de convertir au christianisme ces prétendus sauvages du tiers monde, aujourd’hui c’est l’islam qui s’est chargé de cette besogne envers tous les mécréants – LAÏCS et autres.

Il ne fait plus de doute que l’islam se creusera un chemin vers la prise du pouvoir dans les pays de l’Occident, mais en parallèle, il y trouvera sa propre TOMBE.

Ces hordes islamistes qui échouent dans les pays laïcs d’Occident, suite à une friction inévitable mais bienfaisante avec les citoyens originaires, auront la possibilité de mieux les connaître et seront influencés par leur foi, leur culture, leur permissivité et de fait, au bout d’un certain temps, naîtra l’Hydre qui mettra fin à l’islam, ou du moins réduira considérablement son influence.

Aucun régime ne peut venir à bout de la connaissance et de l’information, surtout en nos temps, où il est très facile d’opérer des comparaisons, de visiter les annales de l’histoire et de s’interroger sur la fiabilité de l’islam ainsi que l’expose le Coran. Mais pas seulement l’islam, mais aussi toutes les autres religions qui subiront un screening important.

Beaucoup se sentiront plus à l’aise dans le laïcisme ou alors dans l’adoption d’une religion qui leur accordera le libre arbitre.

Ces radicaux islamistes finiront par se poser des questions et iront à la cherche de la vérité. À sa découverte, beaucoup perdront leur foi.

La tyrannie n’a jamais été éternelle comme rien ne l’est sur cette planète qui nous sert d’abri.

Thérèse Zrihen-Dvir