Sous-marins : l’Australie se fout ouvertement de notre gueule

Sous-marins. La ministre australienne des Affaires étrangères se fout ouvertement de notre gueule.

S’il y a des peuples que je ne supporte plus, ce sont bien les Anglo-Saxons, arrogants, dominateurs, sans parole et aussi fiables qu’un serpent. Napoléon et de Gaulle avaient bien raison. Non seulement ces peuples sournois n’ont pas d’amis, mais quand ils feignent d’en avoir, selon leurs intérêts du moment, ils n’hésitent pas à les trahir à la première occasion.

La rupture unilatérale du contrat du siècle, signé avec l’Australie pour la vente de 12 sous-marins conventionnels, est bien une trahison, un véritable coup de poignard dans le dos de la France, sournoisement préparé de longue date entre Washington, Londres et Canberra.

La cheffe de la diplomatie australienne, Marise Payne, ex-ministre de la Défense, est venue à Paris en espérant rétablir la confiance entre nos deux pays et relancer leur coopération. 

Mais ce ne sont pas ses justifications alambiquées et sa mauvaise foi évidente qui vont apaiser le climat. Elle ment et se fout de nous.

Hypocrite au possible, madame Payne ose nous dire que que la rupture du contrat « était motivée par une évaluation réfléchie des besoins de l’Australie en matière de sécurité nationale et le besoin d’une technologie maritime plus avancée compte de rapides changements de l’environnement stratégique  dans la région indo-pacifique ».

Non, madame Payne. La France peut comprendre que les préoccupations stratégiques de l’Australie évoluent, mais elle ne peut admettre les coups bas entre alliés. Cette rupture de contrat préparée durant des mois dans le dos de la France est une infamie, le summum de l’ignominie.

Car si Canberra voulait des sous-marins nucléaires, il suffisait de le demander en toute transparence, puisque la France en fabrique d’excellents. Ou bien Paris acceptait de basculer le contrat vers du nucléaire, ou bien notre gouvernement refusait d’exporter cette technologie hautement sensible. Cela s’appelle une relation de confiance entre alliés. Mais Canberra a choisi la duplicité.

En effet, le gouvernement australien, sournois et machiavélique au possible, tout en continuant de lui  faire des risettes pendant des mois, a négocié dans le dos de la France un deal avec les Américains et les Anglais, pour leur acheter des sous-marins nucléaires.

En langage anglo-saxon, madame la ministre, cela s’appelle peut-être du business, mais en langage clair et bien français, ça s’appelle un coup de salauds.

Le pacte stratégique Aukus, entre États-Unis, Royaume-Uni et Australie, a été signé à la mi-septembre 2021. Or, quelques heures avant la signature, Canberra confirmait encore sa satisfaction concernant le programme en cours. Si ce n’est pas le summum de la trahison et du mensonge d’État, qu’est-ce que c’est ?

La vérité est que les Australiens, mais aussi les Américains et les Anglais, se sont comportés comme des ennemis de la France. La duplicité des Australiens et de leurs complices est totale.

Et je ne comprends pas qu’à la suite de cette trahison entre alliés, Macron n’ait pas rompu avec l’Otan, dominée par les États-Unis et au sein de laquelle les Français ont été traités comme des pestiférés.

Macron s’est couché misérablement devant Biden, Johnson et Morrison. Cette soumission est intolérable.

Il n’y a rien à attendre de ces sournois d’Anglo-Saxons qui restent nos ennemis de toujours. La France est présente en zone indo-pacifique, mais elle a été sciemment écartée de l’Aukus, alliance à 100 % anglo-saxonne.

Par conséquent, nul besoin de renouer avec Canberra. Les soi-disant bonnes intentions du gouvernement australien, cherchant à rétablir la confiance, c’est du boniment, des risettes hypocrites. Les Australiens savent très bien qu’ils se sont comportés de façon ignoble et impardonnable. Ils sont l’image du déshonneur.

Il est donc parfaitement inutile de nous attarder avec un pays sans foi ni loi, un pays sans parole ni principes. Un pays à fuir.

La parole de l’Australie n’a aucune valeur. Ce pays symbolise dorénavant le double-jeu, la fourberie et l’hypocrisie. Sortons de l’Otan et laissons les Anglo-Saxons se débrouiller avec la Chine, puisque l’Aukus ne nous concerne aucunement.

De l’Ukraine à l’Afrique en passant par l’Indo-Pacifique, toute notre politique étrangère et notre diplomatie sont à revoir. Recouvrons notre indépendance et notre souveraineté nationale. Des amis et alliés comme ceux de l’Otan, on peut s’en passer. 

Si tout va bien, les Australiens auront leur premier sous-marin nucléaire en 2040, soit 15 ans plus tard qu’avec la France.

En attendant, qu’ils nous paient les 3,5 milliards de pénalités qu’ils doivent aux différents acteurs du contrat. Et après, basta !

Jacques Guillemain

image_pdfimage_print
29

22 Commentaires

  1. Jacques Guillemain, je suis tellement d’accord avec vous que je vous dirai que les Australiens au nom de la région Pacifique, sont introduits dans nombre de sociétés en Nouvelle Calédonie et lorsqu’il le peuvent, font évincer les investisseurs français de métropole pour prendre leur place. De même ne seraient ils pas étrangers comme leurs copains anglais et américains dans nos anciennes colonies à épauler les opposants, rebelles et en l’occurence canaques dans la Province Néo Calédonienne. Comme vous le dites il vaut mieux savoir que ces gens là ne sont pas nos amis, jamais.

    • Tout à fait
      Mais ces Australiens qui ont tjrs poussé à l’indépendance de la Nlle Calédonie ont maintenant peur qu’elle passe aux mains des Chinois si la France s’en va
      Ils ont changé de discours
      Pour la concurrence, vous avez raison, ce sont des ennemis de NOS intérêts

      • Ce n’est qu’une question de temps,L Nouvelle Caledonie passera aux mains des Chinois.En fait en Australie la Chine possede un bail de 99 ans sur le port de Darwin,detinnent 25% du port de Newcastle un pourcentage du port de Melbourne et de nombreux water rights.

      • A Mr Guillemùain, qu’en est-il d’Alstom, notre fleuron, les turbines bradées aux US, ne feraient-elles pas partie des sous marins nucléaires américains vendus à l’Australie, à savoir!? Donc l’Amérique ferait non pas une pierre 2 coups mais par ricochet une pierre 3 coups, d’ailleurs en les revendant à la France plus du double (ayant obtenu les brevets), leurs employés à la clef.

      • Oui les Australiens vont se faire avoir par les Chinois.
        Le chinois est paciens et laborieux.
        Voir en Algérie etc.
        Les chinoises : « toi faire nik nik avec moi ? ».
        A voir la suite LOL.

  2. Avec les schleus (SCAF et F35) et les ricains, si on n’a pas compris qu’il nous faut une défense à la hauteur et strictement indépendante de la conception à la fabrication..

  3. je ne sais pas ce que l’australie vend à la france, steak de kangourou? gaz de schiste liquéfié que jadot préfèrera au gaz russe

  4. Certes, c’est ce que vous dites; seulement comme l’avait dit la Russie, lorsque la France en a fait autant avec le navire multi-usage, ça s »appelait comment ?

    • Hollande n’a pas agi dans le dos des Russes mais sous pression américaine
      Poutine a suivi l’affaire jusqu’au bout et a accepté l’annulation
      Notre faute n’a pas été de trahir les Russes mais de se coucher devant Washington

  5. Tout à fait en accord avec votre analyse, ces Anglo-saxons sont des rognures les ayant côtoyés dans ma vie militaire et professionnelle

  6. Les saxons d’origine germanique sont les champions du poker et du mensonge ! En Australie idem car l’histoire de ce peuple n’est pas un exemple et s’est bâtie sur un génocide des Aborigènes ! Avec le réchauffement climatique cet hémisphère sera un désert total dans peu de temps ! Ils ont une très grosse qualité car quand on pose ses valises tout est contrôlé, chez nous c’est la passoire qui donne lieu aux trafics de drogues, humains, armes, argents etc etc …😇

  7. Surtout que la société américaine qui doit construire les sous marins ne peux pas les livrer avant 2039 !!

  8. Avec des alliés pareils, on n’a effectivement pas besoin d’ennemis.
    C’est bien pour cela que nous sommes en guerre contre « le virus » et les russes..

  9. Le peuple « arrogant et dominateur » de de Gaulle c’était Israel en réalité !

  10. Cher Jacques,

    Juste après la fin de la guerre 39-45,les yankees ont signé l’accord UKUSA avec aussi les australiens, la N.Z,et le Canada.
    Ils ont mis en place le système d’espionnage ECHELON pour espionner leurs ennemis mais aussi les pays amis.
    Échelon pratique encore l’espionnage industriel à grande échelle. Voir sur le net.
    Voir aussi l’histoire du vol de 800 tonnes d’or de la mine de YANACOCHA,découverte au Pérou par le BRGM francais et volé par Newmont Mining et le président Fujimori.un exemple typique de la duplicité de nos  » amis » américains et de la naïveté de nos…… Élites.
    La lecture du livre de Frederic Pierrucci ancien cadre d’Alstom :Le Piege américain vous éclairera plus sur cette affaire.
    Avec une ordure comme Macron qui fait tout pour vendre le pays pour toucher ses commissions et ses 40 voleurs, nous ne sommes pas prêts de sortir la tête de l’eau.

  11. Les anglos saxons ont toujours été des traites. L’Empire Britannique et la France ont colonisé des territoires dans le monde entier Amériques Asie Afrique Moyen-Orient et se sont toujours disputés pour la 1ere place au détriment des peuples autochtones qui ont conduit à des massacres de populations et à des conflits qui durent jusqu’à nos jours exemple Israel-Palestine la faute en revient aux anglais et français à qui avaient été confié par la Société des Nations le partage de la Palestine et pour régner en Maître les anglais ont attisé la haine dans toute sa splendeur entre Juifs et Arabes pour être sur que la paix ne règnerait jamais
    C’est leur plus grand succès qui dure depuis plus de 100ans
    On en constate encore le résultat de nos jours
    Cela s’appelle la PERFIDE ALBION et finira le jour où la Grande Bretagne
    perdra sa couronne ce qui ne saurait tarder car nous sommes à la fin des temps

  12. Ouais mais quand en même temps le même (Macron)
    qui parle avec Biden, Johnson et Morisson
    avec le froc baissé jusqu’aux chevilles en disant Amen à tout
    et tout on en redemandant aux mêmes Anglo-Saxons pour lui remettre la fessée
    et qui après pour se venger comme un couard, un pleutre, un lâche, un traître
    veut tirer les oreilles de Poutine en lui disant qu’un contrat c’est un contrat
    et qu’il doit être réspecté … mais franchement quel enculé ce MACRON !..

  13. Je me tue à répéter tout cela depuis 10 ans au moins. Les anglos américains sont des faux jetons qui nous méprisent et ne songent qu’à nous faire les poches.
    L’homme de la rue dans ces pays anglo saxons nourrit une animosité contre tout ce qui est français. Ces gens sont des prédateurs dans l’âme et il faut voir comment nos jeunes voyageurs sont traités en Australie : par l’insulte et l’humiliation , sans motif et en tous lieux.
    Rien n’a changé depuis le temps où la France avait perdu ses possessions au Canada et où le simple fait d’être surpris en train de parler le français dans la rue déclenchait des crises d’hystérie chez les Anglais.
    C’est une race à vômir.

Les commentaires sont fermés.