Sous Néandertal, on respectait davantage les morts que sous Macron

Publié le 28 février 2021 - par - 19 commentaires - 663 vues
Traduire la page en :

Le Covid-19, au service de politiques d’incapables

Il y a encore quelques années, le monde considérait l’homme de Néandertal comme un pauvre type égaré en Europe, où il  vivait en tribus, s’abritait dans des grottes et avait un cerveau ridicule et des arcades sourcilières proéminentes soulignant – de fait – sa primitivité face au génial Homo-Sapiens qui l’aurait balayé d’un trait de silex.

Depuis, nous avons compris que les choses n’étaient pas si simples. Homo-Sapiens ne l’a pas gobé en quelques centaines d’années, ni ne l’a massacré. Les dernières recherches vont même jusqu’à lui donner une intelligence, une capacité d’adaptation ; et il possédait sans doute une culture puisqu’il enterrait ses morts. Jusqu’à 2,6 % de notre génome complet peut provenir de Néandertal, les Asiatiques ayant la plus grande part. Ce qui, compte tenu de la raclée que les Chinois vont nous mettre, devrait nous rendre plus modestes. 

Que faisons-nous de mieux que ces hommes de Néandertal ayant vécu des milliers d’années avant nous ? Qu’avons-nous appris ? La plupart d’entre nous se pensent intelligents parce que nous avons un smartphone, un ordinateur. Et, pourtant, nous sommes devenus incapables de vivre en forêt et de nous nourrir sans passer par la case Super U, Carrefour, Auchan, Leclerc ou Casino.

Que faisons-nous de mieux que ces hommes de Néandertal ? Nous qui pensons que nous sommes géniaux parce nous voyageons en avion, roulons en train, en voiture ; mais, à la moindre panne, c’est la panique, et particulièrement en avion. Normal, me direz-vous. L’homme de Néandertal n’a pas inventé l’avion, pas plus que nous, simples voyageurs, d’ailleurs.

S’il avait peur, c’était sûrement de l’orage, des éclairs. Sommes-nous certains que nous n’aurions pas peur si, surpris par la nuit tombante, en pleine forêt, il fallait subir un orage ? Sans compter les bruits, les craquements, les angoisses naissantes venues du tréfonds de notre esprit.

L’homme de Néandertal n’est pas si loin que ça. Pas plus qu’Homo Sapiens. Il y a des milliers d’années qui nous séparent, mais nous avons fondamentalement les mêmes angoisses face à l’inconnu, face à la mort ; et avons le même désir de croire en des dieux magiques qui aident, quoi qu’on en pense in fine.

Il se trouve que notre Conseil scientifique, nos savants, nos médecins, nos hôpitaux, notre personnel soignant, nos ARS, et pour finir – le plus dangereux de tous – l’Olivier Véran qui est à la manœuvre dans cette dictature sanitaire, tous ceux-là font reculer de plusieurs milliers de siècles l’avancée des civilisations d’hier et d’aujourd’hui. Même celle des Néandertaliens n’a jamais imaginé écarter les familles des malades, interdit qu’elles puissent parler aux siens dans les moments les plus critiques, interdit de les soutenir au moment de mourir.

Les dirigeants politiques, scientifiques, ceux de l’Hôpital public dont le patron est Martin Hirsch – l’inventeur du RSA – devraient tous être, normalement, l’ultime essence, l’aboutissement d’une civilisation concernant le traitement des personnes en fin de vie. Au lieu de cela, ils nous font reculer des siècles en arrière de comportements civilisationnels face à la maladie, face à la mort.

Des hommes, des femmes en hôpitaux, en Ehpad sont interdits de rencontrer leur descendance

Ils n’ont pas le droit de les voir tous les jours, de les toucher, de leur parler si ce n’est qu’à travers des vitres inhumaines. Pas le droit de partager, de ressentir, de chanter, de rire avec ceux qu’ils ont mis au monde et qui les regardent de loin, pleurent leurs douleurs de cette séparation honteuse, au nom de la dictature sanitaire.

Pire, les enfants, les proches ne peuvent pas participer à leur mise en bière, les toiletter, leur dire adieu et assister à leur enterrement. Des pandores aux ordres de préfets indignes, dans les cimetières, commettent l’effrayante ignominie de verbaliser ceux qui seraient présents à ce moment ultime d’adieu impossible.

Je pense à ces « soignants » qui osent interdire à une famille de rendre visite à un homme de 81 ans qui hurle son désespoir d’être séparé de sa famille comme Étienne Draber, hospitalisé pour une opération banale et qui a eu le malheur d’être testé positif au Covid-19. Stéphanie Bataille a décrit ce scandale et cette violence hospitalière, ce refus de permettre d’assister à sa mise en bière.

Le Covid-19 pire que la peste, la lèpre, le choléra, la grippe espagnole ? Ce virus tue 0.05 % de malades atteints et encore, très âgés en majorité. Les morts remplacés par des cas, une invention de bureaucrate pour faire perpétuer la peur ?

Emmanuel Macron et son homme de main Olivier Véran, ainsi que ses sbires préfectoraux nous font descendre en dessous du respect que l’homme de Néandertal avait pour ses morts.

C’est la marque du progressisme, cette volonté de nous déshumaniser et de nous chosifier ?

Gérard Brazon

Print Friendly, PDF & Email
Notifiez de
petit

Et le Néandertal en chef qui nous confine au fond de la grotte de peur que le ciel ne nous tombe sur la tête.
Néandertaliens, Gaulois, Macroniens, même combat.

bégué jean

on ne connait pas le groupe sanguin de ces ancêtres ça pourrai donner des surprises

Mimi

J’ai eu l’occasion de voir a la chaîne Gulli 2 fois un super aventurier qui emmène des stars schow-biz et dernièrement l’ex championne de natation. il s’appelle Mike Horn, retenez son nom et allez voir sur Google, et ne loupez pas ses émissions. il leur apprend a survivre dans la jungle ou le désert, au départ déjà il vide leur sac de tout ce qui est inutile, il n’es pas Néandertal, mais devenu veuf, il pourrait bien être peut-être de ces ancêtres, c’est époustouflant, un vrai régal cet intinct de survie.

Didier Labaune

Super, vous préconisez donc le retour à cette époque…. Espérance de vie pas plus plus de 35 ou 40 ans…Plus de problèmes de vaccins pour les + 65 ans. . Et ils se bouffaient un peu entre eux entre deux massacres. Vivement demain et votre humour au second degré qui nous fait bien avancer ou rire ou les deux…

Theodore

Espérance de vie pas plus plus de 35 ou 40 ans…/ dixit
Faux ! Vous etes optimiste : espérance de vie pas plus plus de 25 a 30 ans…( enfin si vous croisiez pas un ours ou un mamouth…)

Gérard Brazon

Où avez-vous lu que je préconisais le retour à cette époque. Je fais un parallèle entre deux mondes, deux civilisations bien différentes et je pense que l’humain n’a guère évolué. Le Marquis de Rivarol disait : les peuples les plus civilisés sont aussi voisins de la barbarie que le fer le plus poli l’est de la rouille.
Je ne donne pas cher de ce “civilisé” de 2021 sans les outils qu’il n’a pars inventés et incapable de fabriquer lui-même.
Je pense que j’augmenterai mon espérance de vie avec un Néandertal qu’avec un bobo parisien, lyonnais ou de Bordeaux dans un monde effondré.
Blanche Gardin en a fait une magnifique histoire à mourir de rire.

Lisianthus

Je suis d’accord avec vous, mais vous avez oublié Intermarché… Je suis diplômée bac + 5 et agrégée… Et j’ai toujours peur de l’orage. La dernière transcendance qui reste chez les Occidentaux athées est le respect de l’humain, le cirque sanitaire semble réussir à l’anéantir, mais ne désespérons pas, les Résistants sont nombreux et n’ont pas dit leur dernier mot !

Mimi

Alors qu’ils allent vivre au Tibet, au Népal, au Waunatu, au Costa-Rica, tous ces vieux et vieilles n’ont plus de dents, vivent de leur terre et leurs plantations de Kawa ou autres plantes qui guérissent et atteignent les 90 ans sourire au lèvres, mon fils a beaucoup voyagé chez ces peuples, en plus ils sont HEUREUX.

Mimi

Le trop bien confort au fil des années a tuer chez les français le gôut de l’aventure et se battre pour vivre, élevée a la campagne jusqu’a l’âge 1_ ans, on ne connaissait pas WE, salle bains, chauffage électrique, machine a laver, frigo, etc, en mémoire je préferais cette époque et je vomis ce monde moderne, de tous ces gens assisté.

Josette.

Sur un simple documentaire, un Bushsmen en voyage en Allemagne (venant d’ Afrique du Sud) disait: ” ils sont FOUS, le monde est devenu FOU!”
Autoroutes lacérant le paysage, lights partout, Villes monstrueuses, bétonnage à outrance, etc…

Pivoine

C’est vrai que toutes ces constructions qui prouveraient le “génie” de l’homme enlaidissent le paysage.
L’homme détruit la planète, et il en est fier !

Vent d'Est, Vent d'Ouest

Essai pour retour

Vent d'Est, Vent d'Ouest

“C’est la marque du progressisme, cette volonté de nous déshumaniser et de nous chosifier ?”. @ Gérard Brazon, vous avez tout bien résumé : les malades, les enfants sous pma, gpa, sur catalogue, l’avortement à outrance dont les embryons ou déjà bien formés sont vendus aux laboratoires aux fins expérimentales prętendues scientifiques, transgenrisme, racisés, lgbt…, nous ne sommes que des marchandises à vendre, à acheter, à manipuler… des objets jetables et interchangeables à l’envi, tout pourvu que cela rapporte à des véreux. Tout déconstruire, tout détruire, en citation pêle-mêle, la famille donc la société, l’instruction, la santé, défier la Nature à tous niveaux…, est le credo des progressistes sous l’alibi humaniste.

Josette

Tout est bien dit et parfaitement analysé dans la phrase finale:, Tout déconstruire, ….défier la Nature…. sous l’alibi humaniste.

patphil

néandertal devait avoir peur du noir, des éclairs et du tonnerre
aujourd’hui ils font peur avec le covid, les variants, rien de nouveau donc

Josette.

YES !

Simple facette habituelle de la république: toujours pire!!!

Theodore

Il y a encore quelques années, le monde considérait l’homme de Néandertal comme un pauvre type égaré / dixit

M. Brazon pas du tout de votre avis concernant De Gaulle, ( personne n est parfait ) mais j approuve TOTALEMENT votre avis sur notre ancetre commun neandertal…
J ajoute ( car vous avez oublie ses qualites artistiques, oui oui ! ) Dans une grotte de La Pasiega en Espagne il a peint ( 30 000 ans avant Lascaux / c est a dire il y a 64 000 ans..
) des oeuvres extraordinaires…

Donc strictement rien d etonnant ( vu sa sensibilite ) qu il enterre et respecte ses morts avec plus d intelligence que notre poudre de la lanterne…

Lire Aussi