Soutenu par Merkel et l’UE, Erdogan insulte la France et menace la Grèce

Afficher l’image source

Pour bien comprendre le conflit territorial maritime actuel, qui oppose la Turquie à la Grèce, écoutez cette remarquable vidéo.

https://www.youtube.com/watch?v=MKo9vpEN74c

En Méditerranée orientale, il est clair que le va-t-en-guerre Erdogan n’a pas de meilleure alliée qu’Angela Merkel, qui se couche systématiquement devant le belliqueux sultan islamiste d’Ankara.

L’orgueilleuse chancelière, qui fait la pluie et le beau temps au sein de l’UE,  n’apprécie guère les gesticulations militaires de la Grèce et de la France, en réponse aux provocations turques.

C’est donc en toute impunité qu’Erdogan peut déployer ses navires de guerre et narguer la Grèce, Chypre et une Union européenne totalement divisée.

Seule la France a manifesté un réel soutien à Athènes, avec une présence militaire maritime et aérienne au large de la Grèce, un soutien majoritairement désapprouvé par l’UE, qui s’obstine à vouloir dialoguer avec un énergumène arrogant, qui ne respecte que la force.

À ce jour, l’UE rejette toute idée de sanctions, malgré les ambitions démesurées d’Erdogan, qui se prend pour Soliman le Magnifique.

Ce soutien français exaspère le sultan, habitué aux capitulations de l’UE et de l’Otan, dès lors qu’il exerce son chantage à l’immigration ou qu’il intervient militairement en Syrie ou en Libye.

Traitant Macron de « petit caïd », Erdogan se fait menaçant, invitant Macron « à ne pas chercher querelle à la Turquie ».

https://www.lefigaro.fr/flash-actu/le-president-turc-erdogan-avertit-emmanuel-macron-de-ne-pas-chercher-querelle-a-la-turquie-20200912

Mais les conflits territoriaux entre Turquie et Grèce ne datent pas d’hier.

Rappelons que les Turcs occupent illégalement la partie nord de Chypre depuis 1974, sans que l’UE ni l’Otan n’aient mis un terme à cette colonisation d’un pays indépendant depuis 1960.

Il est vrai que les résolutions de l’Onu, face à un pays déterminé, ne sont que torchon sans intérêt.

Quant à l’Otan, sous commandement américain, elle ne bougera pas, car les États-Unis possèdent une base en Turquie, où sont entreposées des armes nucléaires.

Mais le conflit d’aujourd’hui est né de l’accord signé en 2019 entre la Turquie et la Libye, donnant aux Turcs un libre accès à des zones économiques maritimes revendiquées par la Grèce et par Chypre.

En effet, de riches gisements gaziers, équivalents à ceux de la Norvège, ont été découverts dans une zone maritime convoitée par la Turquie, qui conteste les frontières maritimes définies par le droit international.

Évidemment, outre l’enjeu économique considérable, Erdogan, qui fait face à une grave crise économique et monétaire, tente de faire diversion en faisant vibrer la fibre nationaliste du peuple turc, toujours à fleur de peau. Rien de bien nouveau chez les despotes contestés de l’intérieur.

Un navire sismique turc, protégé par des navires de guerre, opère dans la zone revendiquée par la Grèce, en attendant  l’arrivée prochaine d’un navire de forage turc.

La marine grecque reste en état d’alerte maximale. Des incidents entre navires turcs, grecs et  français ont fait monter la tension.

Pendant que l’UE temporise, en prêchant  le dialogue et la coopération, les esprits s’échauffent à Athènes.

Le parti  conservateur Solution grecque enjoint le gouvernement de « se préparer à la guerre sans tarder ».

Ce que fait le gouvernement grec, qui vient d’annoncer  d’importantes commandes d’armements, dont 18 Rafale, et qui va recruter 15 000 soldats supplémentaires.

Les tensions diplomatiques, c’est toujours bon pour le juteux marché de l’armement, qui bat record sur record chaque année dans le monde.

La Grèce devient ainsi le 4e client du Rafale, après l’Égypte, l’Inde et le Qatar.

Il est évident que ni la Grèce, ni la Turquie n’ont intérêt à envenimer la situation. Mais un grave dérapage est toujours possible.

Erdogan entretient les tensions. Un exercice naval a lieu ce WE au large de Chypre.

Mais quelle que soit l’évolution de la situation, l’UE se doit d’afficher un soutien sans faille à Athènes, avec sanctions économiques et réponses militaires  dissuasives contre Ankara si besoin.

Seule la détermination affirmée des 27 fera reculer le belliqueux sultan.

Jacques Guillemain

image_pdfimage_print

55 Commentaires

  1. Erdogan est poussé et avant par les Ricains et l’Allemagne pour éviter que les gisements de gaz tombent entre les mains de l’Europe et lui redonnent puissance et lustre : le couple germano américain espère ainsi contrôler les destinées d’une Europe appauvrie et donc soumise…

    • C’est clair. Les amerloques n’ont plus cessé de jouer contre l’Europe depuis la chute de l’URSS et les allemands ont déclaré fidélité et allégeance aux USA en échange de la domination sur l’Europe. « Partnership in the leadership ».

  2. erdogan c’est le prochain hitler…..le prochain envahisseur de l’europe lui et son peuple,merkel et macron tout les deux en dhiarrées constante de peur face a erdogan ne font rien,il faudra attendre 2022 un autre president de la république francaise avec plus de couilles pour envoyer chier erdogan et son arrogance,d’ici la la Turquie fait se quelle veut.

    • Erdogan est un VRAI chef d’Etat : il défend les intérêts LÉGITIMES de son pays. Pourquoi le lui reprocher ?

      • erdogan n’est qu’un baton merdeux qui est pret a faire la guerre aux plus faible ( Gréce,France etc…) et il sait que personne ne mouftera en europe,c’est un danger public il faudrait l’éliminer physiquement.

      • Intérêts légitimes ? Absolument pas si on s’en réfère au droit maritime international. Vrai chef d’état. Il y en aurait de faux ? Par ailleurs, la Turquie à peine sortie de la récession risque d’y replonger a cause du C19. Le nom d’Erdogan synonyme de prospérité c’est fini. C’est bien pour ça que son parti a perdu Istanbul et que sa popularité ne cesse de s’éroder. Erdogan est surtout un dictateur de plus en plus aux abois.

      • Pourquoi le lui reprocher ? Parce qu’il fait du pressing régulièrement sur l’Europe et démontre qu’il n’est absolument pas un allié pardi ! Vous sortez d’où ?!

        • Allié, partenaire…ne sont que des mots creux pour les gogos : en politique, il y a ceux qui commandent et ceux qui obéissent…Erdogan fait son travail de chef d’Etat….

          • Mort de rire ! En politique il y a surtout ceux qui font des alliances. Sinon on ne voit pas pourquoi vous dites que la Turquie est soutenue par les américains, les russes. Alors qui commande et obéit dans ce panier de crabes ? Sûrement pas Erdogan qui n’est donc pas plus un « vrai chef d’état » que d’autres. CQFD.

  3. Les impérialismes allemand et ottoman sont alliés depuis longtemps. Au XIXe siècle, c’est avec des canons Krupp que les Ottomans ont réprimé les révoltes bulgares et roumaines.

  4. Les impérialismes allemand et ottoman sont alliés depuis longtemps. Au XIXe siècle, c’est avec des canons Krupp que les Ottomans ont réprimé les révoltes bulgares et roumaines.

    • A voir ! Il est soutenu par les Américains et les Allemands, alors rien n’est joué,,,

  5. Merci pour cet article. A noter que l’Allemagne a une balance commerciale excédentaire avec la Turquie, qu’elle compte un paquet de turcs inféodés à Erdogan, qu’elle sera envahie si le neo sultan décide de lâcher les migrants sur l’Europe. Bref Angela serpillère de Recep c’est dans l’ordre des choses.
    Il est temps de claquer la gueule d’Erdogan. Macron, en soutenant la Grèce, grille la politesse à l’Allemagne. C’est un coup double et peu importe ses motivations personnelles à ce stade. Peut être qu’émergera un bloc, celui d’une Europe du sud, gréco-romaine. Mais bon on attend de voir comment vont se comporter les États-Unis, sachant que l’autonomie gazière de la Turquie n’arrange pas la Russie …

    • Non, l’autonomie gazière de l’Europe n’arrange ni les Américains ni les Russes. Au final, la mutinerie de Erdogan arrange les producteurs de gaz du monde entier…

      • Erreur. L’Europe ne dépend aucunement des américains pour le gaz. Ses premiers fournisseurs sont la Russie (47%) et la Norvège (34%). Les importations venant des USA progressent mais il n’y aucun enjeu économique pour les États Unis à ce niveau pour l’heure. L’enjeu actuel des américains vis à vis de la Turquie est surtout géostratégique dans le cadre de l’OTAN. Par contre la Turquie est dépendante à 90% de la Russie pour le gaz. Erdogan ne cherche pas seulement à s’accaparer de nouvelles ressources naturelles (qu’il devra d’ailleurs partager quoiqu’il en soit) mais à contrecarrer le projet d’EastMed entre la Grèce, Chypre et Israël qui remet en question le positionnement de la Turquie dans le transport de gaz du moyen orient vers l’Europe. D’où son alliance foireuse avec la Libye.

        • Denys….
          Justement les Ricains ont intérêt à soutenir Erdogan pour priver l’Europe d’une partie de ses futures ressources en gaz…

          • Mais comment le ferait ils à travers ce conflit avec la Turquie ? 1) Ça n’a pas de sens car l’exploitation des hydrocarbures sera multipartite : Égypte, Libye, Israël, Grèce, Chypre, … La Turquie n’a pas pour ambition d’exploiter tout le gaz. 2) Par ailleurs si vous connaissez le secteur vous savez que cela nécessite des investissements colossaux surtout en mer profonde. La Grèce elle-même devra probablement nouer des partenariats. Elle sera plus probablement dans une situation où elle contractualisera des concessions y compris avec des américains. Connaissez vous seulement les acteurs industriels capables de mettre en place des infrastructures d’exploration et de production ? Il y a une barrière technologique et économique à l’entrée.

  6. « Mais le conflit d’aujourd’hui est né de l’accord signé en 2019 entre la Turquie et la Libye, donnant aux Turcs un libre accès à des zones économiques maritimes revendiquées par la Grèce et par Chypre ».

    La Turquie revendique ce qui ne lui appartient pas. « Revendiquées par la Grèce et par Chypre » est ambigu, le choix de ce verbe n’est pas neutre, il est celui des médias et de nos ennemis.

  7. Erdogan ressemble vraiment a Adolph , l UE lui a déjà versé plus de 6 milliards pendant que les Européens les vrais ont du mal a joindre les 2 bouts pour se payer un pain ?

  8. pourtant, l’enrichissement musulman de beaucoup de pays devrait en faire réfléchir plus d’un. Une vraie europe militaire (sans les pays musulmans) est pourtant plus que nécessaire…Pour merkel, elle a une sacrée épine dans le pied avec la communauté turque très importante en allemagne

    • Turcs et Allemands sont allés de longue date : je vois mal Berlin de mouiller pour la faible Grèce . Et vous ?

    • les turcs ne constituent pas une épine dans le pied de la Reichskanzlerin. Ils sont, depuis 1914, des alliés et des amis de l’allemagne.

  9. Il n’y a strictement rien à attendre de l’UE, et encore moins de l’allemagne, dont la turquie a été un pays allié et ami depuis la Première Guerre mondiale.

    C’est à la France de monter au créneau – au sens propre – pour défendre la Grèce.

      • On y gagnerait déjà de s’affirmer (je sais, ça ne risque pas…), d’emmerder l’allemagne que ça ne dérangerait même pas de voir la Grèce sortir de l’UE, et surtout de remettre à sa place l’autre bougnoule d’Ankara.

  10. L’UE nous tUE et c’est merdekelle qui a les commandes. Quant à la fRance, elle n’a pas de couilles, elle ne se mettra jamais en désaccord trop flagrant avec la führerin du IVème Reich, ni avec l’otan.. Micron se trouve entre deux eaux, comme nos SNA.. ils ne servent à rien, malgré les gesticulations.
    La France n’a pas riposté à l’illumination d’un de ses bâtiments de guerre par les Turcs (alors que c’est un acte de guerre).
    Erdogan, lui fait de la politique, il utilise ses atouts et va probablement gagner en partie, car il peut menacer l’allemagne avec tous les turcs qu’il y a sur place en bochie (bon il y en a aussi pas mal en France !)
    Quant « aux 27–mort de rire » ils continuent à refiler tous les mois des centaines de millions d’euros à la Turquie.. tant que je gagne, je joue !

    • Nul besoin de menacer Merkel : l’Allemagne sera ravie de niquer la France ; elle le ferait même gratuitement…

    • Les 27 continuent aussi a importer tous les musulmans qui se présentent sans en renvoyer un seul, et nombre d’entre eux sont des criminels envoyés par leur pays respectifs et ce n’est pas sans arrière pensée.

  11. Il faut toujours être prudent dans les prévisions et Edogan pourrait l’emporter mais il me semble qu’il a vraiment beaucoup d’ennemis (notamment Syrie, Kurdes, Égypte, Grèce et inquiète beaucoup Israël depuis peu de temps), et pas beaucoup d’alliés prêts à s’engager à ses cotés. L’Allemagne est loin et ne peut jouer qu’un rôle de nuisance contre la France.
    Deux questions : L’achat des rafales par la Grèce peut-il lui donner une supériorité aérienne ? Les avions français sont-ils techniquement supérieurs aux avions américains des turcs ?

    • La flotte turque est bien plus importante mais, surtout, il faudra au moins 3 ans pour livrer les Rafalé et former les pilotes grecs…

  12. erdogan n’a t-il pas raison ? qui s’est ému de voir la turquie coloniser le nord de chypre ?

  13. Les zones maritimes ne sont pas revendiquées pas la Grèce et Chypre, elles appartiennent à la Grèce et à Chypre et sont revendiquées par la Turquie, dont on se demande comment on a pu lui laisser intégrer l’OTAN alors même qu’elle n’avait pas ratifié les accords internationaux définissant les frontières maritimes, c’était une bombe à retardement amorcée au vu de tous cette histoire. S’il existe un accord entre la Grèce et l’Egypte, peut-être verra-t-on un jour l’Egypte bouger pour montrer son hostilité à plus de manœuvres de la part d’Erdogan ( mais je me méfie toujours, on a beau être un puchiste contre les FM, tant qu’on se définit comme musulman, on est danger traître en puissance ). Quant à l’autre commentateur dans la vidéo qui affirme qu’Erdogan n’est pas expansionniste, quel fou !

    • Comment on a pu laisser la Turquie intégrer l’OTAN ? ça, c’est le beau travail des Américains, qui ont misé sur ce pays de merde en même temps qu’ils laissaient filer l’Iran et perdaient leur influence au Pakistan. Des vrais nuls, ceux-là aussi !

  14. « Angela Merkel, qui se couche systématiquement devant le belliqueux sultan islamiste d’Ankara »
    Faut dire, grâce à sa politique d’ouverture depuis pas mal d’années, qu’elle n’a que quelques milliers de policiers à opposer aux 5 millions de turcs prêts à prendre les armes sur le sol allemand

    • Eh oui. Quand la gangrène s est installée il n y a qu un seul et unique remède : l amputation. Moi j attends d voir ce que va décider Poutine si la situation dégénère vraiment.

      • Poutine soutiendra Erdogan caf il ne veut pas saboter son fameux gazeoduc gulfstream …

    • Ah, ben tiens j’ai confirmation ce soir :
      Tensions Turquie/Grèce : l’Allemagne serait très discrète à cause de sa très forte communauté turque
      *https://www.fdesouche.com/2020/09/14/tensions-turquie-grece-lallemagne-serait-tres-discrete-a-cause-de-sa-tres-forte-communaute-turque/*

  15. Le casque à pointe Prussien reparaît avec Merkel sous d’autres formes mais avec les mêmes alliés.

    • La TURQUIE n’a jamais cessé d’etre l’alliée de l’ALLEMAGNE ….Il y a 40 ans , on trouvait déjà des stagiaires turcs dans les écoles d’officiers allemandes ….

  16. L’Europe est un ramassis de pays qui se sont laissé endormir par les beaux discours d’individus mal intentionnés.
    Souvenez vous lorsque ces mêmes individus nous disaient dans leur propagande que l’Europe communautaire devait nous apporter le plein emploi, en fait nous sommes passée en France de 2.5 millions de chômeurs à près de 9 millions de chômeurs aujourd’hui.
    Dans le même temps le pouvoir d’achat a fondu de 40%.
    Le prix des services a été multiplié par 3!
    Le nombre de personnes vivants sous le seuil de pauvreté est passé de 7.5 millions de personnes à plus de 13 millions aujourd’hui.
    La France est submergée de migrants venant grossir le nombre de chômeurs car ces individus sont inemployables
    Disparition des frontière = insécurité, ect……..

  17. Avec une quantité non négligeable de musulmans, l’armée française est boiteuse !
    Si le turc Erdogan décide de frapper, les tarlouzes françaises seront sodomisées en moins d’une semaine !
    Pour le gaulois que je suis ce duel de branlettes entre la tarlouze Macron et la racaille Erdogan est amusant ! Macron n’a que des trous à opposer au psychopathe turc !

  18. les Allemands ne le savent pas mais Merkel est convertie a l islam dans ses pensées, rien a voir avec l économie

  19. Erdogan ne risque rien , s’il a vu la vidéo de Choupinette déclarer : » ZE SUIS VOTRE CHEF « ….Le voyou des bas fonds d’ISTAMBOUL a compris très vite qu’il avait un boulevard devant lui et qu’il devait en profiter MAINTENANT ! La Turquie , membre de l’OTAN a, en outre le soutien des USA car elle verrouille les débouchés de la Mer noire ,et possède une frontière avec la Russie et contribue ainsi à son confinement

  20. Que peut-on attendre de l’Allemagne toujours aussi belliqueuse et pro-musulmanpée ? Rien bien sur. La fin de l’UE sera une délivrance. Une union des 27 est-elle possible ? Jusqu’à présent l’appellation Union Européenne est franchement de la rigolade.

Les commentaires sont fermés.