Soutien total à Martine Wonner, poursuivie par l’Ordre des médecins



Le collectif des Maires pour le Bien Commun est extrêmement choqué par la mise en cause du docteur Martine Wonner, élue de l’Assemblée nationale à l’époque des faits qu’on lui reproche, pour plusieurs raisons :

L’épisode inédit du covid-19 a occasionné des discussions compréhensibles entre médecins et des errements dans la politique sanitaire française (qu’on se souvienne des variations sur les masques, d’abord « inutiles » puis devenus obligatoires). Le débat scientifique doit rester libre : sur des questions discutables, comme l’était la politique sanitaire de l’époque, faire taire un expert par voie de justice s’apparente à des méthodes totalitaires indignes d’un État de droit.

Le docteur Martine Wonner s’est exprimée au double titre de médecin et d’élue. Il était non seulement de son droit, mais de son devoir de participer à ce débat et d’exprimer la position des nombreux confrères et citoyens dont la voix n’était presque pas écoutée par une couverture médiatique à sens unique. Que devient la représentation nationale si on lui interdit la parole par voie de justice ? Élus de nos communes, nous n’accepterions pas qu’une élue exprimant respectueusement une partie de l’opinion soit bâillonnée par voie disciplinaire.

Le Conseil national de l’Ordre des médecins vient de s’honorer, le 21 octobre 2022, en faisant justice au professeur Perronne, rappelant que « S’il s’est exprimé dans la presse sur l’action du gouvernement et sur l’industrie pharmaceutique ainsi qu’il était légitime à le faire et en avait même l’obligation dans ce domaine qui relevait de sa compétence, il s’est borné à porter publiquement mais sans invective une voix discordante sur un sujet d’intérêt général. »

Enfin, la politique sanitaire française, en même temps qu’elle abandonne nombre de nos communes aux déserts médicaux, laisse perdurer le scandale de patients de nos communes privés de soin alors que certains de leurs soignants sont privés de l’exercice de leur métier si critique, sur le simple refus d’une vaccination dont l’efficacité contre la maladie et contre sa transmission est discutable, comme l’ont montré le même professeur Perronne et de nombreux professionnels de santé.

Pour ces raisons, en tant qu’élus de nos communes, nous apportons notre soutien entier à Martine Wonner. Nous faisons confiance à la chambre disciplinaire du Conseil régional de l’Ordre des
médecins de Nancy pour que sa décision soit cohérente avec celle de la Chambre disciplinaire d’Île-
de-France en faveur du professeur Perronne. Si tel n’était pas le cas, nous recommanderions aux
maires de France, surtout ceux dont les communes sont situées dans les déserts médicaux, de se
mobiliser pour la défense d’une élue de l’Assemblée nationale qui a été leur voix durant son mandat.

Eric Viaud

Le collectif des Maires pour le Bien Commun
https://france3-regions.francetvinfo.fr/paris-ile-de-france/le-professeur-perronne-blanchi-par-la-chambre

disciplinaire-d-ile-de-france-de-l-ordre-des-medecins-2641940.html

image_pdfimage_print
20

17 Commentaires

  1. dans les années 60, en plein débat sur la contraception orale, les médecins qui étaient « anti-pilule contraceptive » n’ont jamais été inquiétés.Et ils étaient nombreux.
    on voit bien qu’il y a une évolution contre la LIBERTE D EXPRESSION.

  2. Le Blabla et les discours des provax nous n’en voulons plus.Aucun de ces VRAIS médecins propoison n’a osé affronter, sur des arguments scientifiques uniquement,et exclusivement SCIENTIFIQUES,tous les adversaires et vrais résistants comme madame Wonner,Henrion Caude , messieurs Perronne,Louis Fouché,Raoult,Tubiana, docteurs Delepine etc etc ….. .Cette dérobade en bande organisée des pro Arm en dit long sur la « prétendue » « supposée » « efficacité » de la substance pompeusement désignée comme « vaccin ».

  3. On voit bien une chose, c’est que s’opposer à la macronie, c’est très dangereux. Macron c’est quelqu’un qui a la fibre dictateur, en lui. Il est beau parleur, mais fourbe et cruel.

    • Comme ordure ya pas mieux , je le considère comme le Hitler des temps modernes,de toutes façons il est le plus Grand assassin de notre temps.

  4. Devra-t-on immigrer encore ? Car nous étions venus pour trouver la liberté d’expression en priorité, même si les impôts étaient parmi les plus élevés du monde…On n’a rien eu en échange, il suffit de se rendre aux Urgences pour le savoir, au collège les enseignants font de la garderie et n’enseignent plus rien (mais le Bac à 96% de réussite ! Aahahahah !
    ….Et maintenant l’insécurité incroyable : place de la comédie à Montpellier après 20 heures c’est l’aventure…

  5. Méfiez-vous d’Odysee, de Duckduckgo… présentés en leur temps comme sures et totalement en confiance…. Ils censurent les messages sur la Russie et RT… Et ceux qui ne s’y plient pas comme Rumble sont censurés…Ahahahaah ! Tous les mierdias majeures s’autocensurent, de même sur Youtube ils mettent sous le tapis, les débats sur le Vaccin Pfizer, sur la Guerre et le Changement Climatique….Et le degrés d’acceptation de cette censure par la population est énorme, les intellectuels vous expliquent que c’est normal… Devra-t-on immigrer encore ?

    • C’était ce que dénoncait Florian Philippot. Macron est tout à fait capable de ça. Il pense que les Blancs ont fait leur temps, et maintenant place aux minorités.

    • Myocardites, les vaccinés pris en charge se croient guéris ?? Parmi les seules cellules qui ne reproduisent pas, sont celles du coeur, pendant les crises, ils se perd des millions de millions de cellules cardiaque…à jamais ! Cela veut dire une vie qui sera raccourcie… de combien ???? Ils vous ont retiré des années de vie et vous votez pour eux ???

    • ce que j’ai vu de mes propres yeux c’est que dans les cliniques privées ils se la coulaient douce, vu que toutes les interventions avaient été annulées, sans pour autant recevoir de patients covid !!!!!!!!!!!!!!!!!macron préférait la médecine à grand spectacle en les transportant en TGV vers les régions épargnées.
      et meme pour les examens d’imagerie ils faisaient tout pour tenter de remettre à plus tard. et il fallait revenir le lendemain pour avoir les résultats.

Les commentaires sont fermés.