Pourquoi je soutiens Boris Le Lay, condamné à 2 ans de prison par les socialistes

Publié le 25 avril 2016 - par - 27 commentaires - 10 732 vues
Share

BorisLeLayBoris Le Lay, militant et blogueur ultranationaliste breton est dans le viseur du gouvernement socialiste. Son casier judiciaire, déjà très chargé, s’alourdit de jour en jour. En mai 2015, il était condamné à six mois de prison pour avoir dit qu’ « il n’y a pas de Celtes noirs » à propos de Yannick Martin, un Français de couleur jouant dans un bagad breton. Dans un article écrit sur son blog, il avait remis en cause la partialité de la vice-procureur de Quimper, Mme Fatou Mano en déclarant « comme le prénom du procureur précité le laisse paraître, c’est bien une Africaine qui a été chargée de mener la charge contre le Breton que je suis. ».

Ces mots lui ont valu une peine de 2 ans de prison ferme, pour « provocation à la haine raciale ».

 Je ne partage pas le quart des idées de M. Le Lay, qui verrait bien sa Bretagne natale devenir indépendante; je n’ai que peu de points d’accords avec quelqu’un dont la vision politique se borne à la seule couleur de peau. Qu’y a-t-il de mal à ce qu’un Noir joue de la musique bretonne? C’est même une pratique à encourager, car elle cimente l’assimilation de la personne dans une communauté ethnico-culturelle qui n’est pas sienne par nature, mais qu’il a choisi et qu’il chérit. Je n’oublie pas non plus certains propos outranciers de M. Le Lay sur le Général de Gaulle et le défunt Charles Pasqua, qualifiés par lui d’ « ennemis du peuple breton ».

 Pour autant, doit-on le faire taire? Si oui, pourquoi, au nom de quelle légitimité morale? N’a-t-il pas le droit de militer pour l’indépendance de sa région natale et de ne pas aimer la sacro-sainte République ni les « valeurs » de celle-ci? Va-t-on lui interdire d’avoir sa vision politique, si polémique soit-elle, et même si elle n’est pas la notre? Ma réponse est « non »; celle du gouvernement, vous la connaissez…

Si le gaulliste que je suis ne peut que réprouver le la vision ethno-raciale de M. Le Lay, la frénésie enragée du gouvernement socialiste visant à faire taire toute opinion divergente est encore plus réprouvable. Eh oui, il est loin le temps des amendes et des peines avec sursis. Si en 2016, on vous déclare coupable de penser différemment, gare à vos oreilles! Car c’est un aller simple pour la taule.

Pour une fois que la justice se montre sévère, il faut que ce soit contre les patriotes…

Aujourd’hui, un mandat d’arrêt est lancé contre Boris Le Lay; qui peut nous garantir que demain, ce ne sera pas le tour d’un autre journaliste, intellectuel ou simple citoyen lambda dont la pensée aura eu le tort de déplaire aux gardiens de la morale républicaine? 43ème, c’est la place qu’occupe la France dans un classement mondial portant sur la liberté d’expression. Où sont les Charlie’s?

Cette condamnation crée un précédent historique. Ce n’est pas la première fois qu’on condamne pour des mots dans le pays des Droits de l’Homme. Bien de journalistes et d’intellectuels en tous genres ont eu affaire à la justice pour avoir « offensé » telle ou telle catégorie de la population par un mot trop discriminant, trop agressif, trop méchant, trop caca etc.

Mais ces personnes n’avaient écopé que d’amendes ou de peines de prison avec sursis (sauf les historiens « révisionnistes » dont bon nombre ont passé plus d’un hiver dans les geôles républicaines, mais leur cas est singulier). Même le sulfureux Dieudonné n’a pas passé un jour de sa vie en prison. La condamnation de M. Le Lay est donc bel et bien un pas de plus franchi dans l’avènement de la pensée unique et la répression des opinions divergentes.

Nicolas Kirkitadze

Print Friendly, PDF & Email
Share
Notifiez de
Clamp

Désolé mais l’assimilation ethnique s’appelle de la dissolution ! Qu’y a-t-il de mal à vouloir préserver espèces, sous-espèces, races et sous-races ? Rien du tout. Si on n’a pas le courage de vouloir défendre la conservation des races avec leur patrimoine culturel propre, on ne peut pas avoir la prétention de vouloir conserver quoi que ce soit. Il n’y a rien à encourager du tout ; la seule chose, c’est qu’on n’a pas à l’interdire non plus mais il est parfaitement sain de rappeler le caractère identitaire breton de sa musique et de ses instruments. Et il ne faut pas… lire la suite

Jacques

Il a quand même tenu également des propos non équivoques, clairement antisémites, sur « les Juifs », qui le desservent un tantinet.

Loïc Le Laïc

Oh le vilain ! j’espère qu’on va le pendre pour ça !

laurent k.

la liberté de penser en FRANCE? pas avec les socialopes à la solde des muzz!
pour y remédier seul le FN en a la volonté et un joker (ou idiot utile)…
suivant qui l’évoque sur facebook!
ou l’histoire de « l’arroseur, arrosé » comme dirait nôtre ami Boris…
peut être y aura t’il un 4ème tour dans un tribunal en bretagne?
après les législatives de 2017?

Jacques

D’accord avec cet article : on ne peut qu’etre scandalisé par la régression très inquiétante de la liberté d’expression dans ce pays ; ainsi qu’être consterné par le double standard de ce qui ressemble de plus en plus à une Justice aux ordres, chargée d’exécuter les basses oeuvres d’un pouvoir -socialo-communiste, pour le coup- dont le caractère autoritaire et antidémocratique apparaît de plus en plus évident. Quand on sait comment ont été traités certains participants à la Manif pour tous, ou de pacifiques citoyens manifestant contre l’invasion migratoire… ou même des policiers qui bientôt n’auront plus le droit que de… lire la suite

Nicolas Kirkitadze

Je regrette profondément que vous puissiez assimiler mes propos à de la perfidie et à de la bien-pensance. Ce que j’ai écrit, je le pense du fond du cœur.
Faut-il penser exactement la même chose pour se défendre mutuellement?

Olivia

Regarder sa photo est un bonheur. Ca nous change de ces sales et horribles gueules de djihadistes assassins que les médias nous infligent ! Le regard dit tout. Il n’aurait jamais dû être condamné… Absous sur sa bonne mine ! J’apprends qu’il est au Japon. J’espère que ce pays ne l’extradera pas et qu’il n’aura pas à connaître les prisons françaises truffés de méchants issus…. de toutes parts….

Ultra-Lucide

Les juges rouges ont réussi à intégrer les délits d’opinion et d’affirmation identitaire dans la pénalité française sans que cela gêne une seule personnalité politique ni ne soit porté à la connaissance du peuple. La « démocrature du parti unique de la bien-pensance » est bel et bien devenue une réalité.

La chienlit non merci

… l’auraient-ils laissé publier ….

BALT

Entièrement d’accord avec vous.

Mickdan

moi aussi,les vidéos de Boris sont très inintéressantes,quand on vois les condamnations ridicules des casseurs et autres voyous y’a de quoi ce poser des questions,enfin non on sait a quoi s’en tenir,les grosses condamnations sont pour les patriotes qui ne sont pas d’accords avec la dictature socialiste !!

Yves ESSYLU

Boris a donné le bon exemple de la clandestinité, il est traité de Nazi par les staliniens comme quand l’hôpital se moque de la charité

François P

Tout cela n’est qu’une espèce de mode qui finira un jour. On arrache pas le coeur d’un homme.
A l’auteur, pourquoi prendre ses précautions, dans le sens je ne suis pas raciste. C’est aux autres à le prouver et on n’a pas à parer tout accusation. Cela aussi devra changer.

Bruniquel

« je le soutiens sur la forme mais je n’ai rien avoir avec ce gars là » Retournez à L’UMPS dans ce cas pour faire du propre sur vous avec les doigts bien posées sur la couture du pantalon ;-)

hathoriti

Je ne vois pas en quoi le fait de déclarer qu’il n’y a pas de celtes noirs est passible de la taule !C’est une évidence comme de dire qu’il n’y a pas de pygmées blancs ! Le meilleur ami de mon fils est métis de vietnamien et sa mère est normande et il aime « sa » région. Mon fils est métis d’africain et il admire les celtes.

exomil

Morano qui avait repris les mots du général de Gaulle sur l’origine blanche des français , une autre évidence, n’a pas été condamnée à de la prison ! On notera que les 6 mois avec sursis qu’à prit Boris ont été infligés par une juge …africaine. c’est de le faire remarquer qui lui a valu 2 ans fermes ! Parce que les juges ethniques ne sont pas partiaux ? y’a qu’à voir le jugement infâme fait par les juges au pays de Taubira sur la jeune femme qui avait posté sur son réseau social un dessin qui circulait de la… lire la suite

François Servenière

Bravo Nicolas Kirkitadze, j’ai défendu Dieudonné avec les mêmes termes sur Contrepoints à la suite de l’article Madame Roseline Letteron et pour les mêmes raisons. Je ne partageai pas ses opinions et ses idées mais il fallait à tout prix qu’il puisse les exprimer, selon le bréviaire voltairien dont on ne sait s’il l’a écrit. Pour référence, un argumentaire de Madame Roseline Letteron qui pourrait être très utile à RL dans ses démêles avec la 17ème pute. Cette juriste professeur de droit public à l’Université de Paris-Sorbonne (Paris IV) est la spécialiste française du droit d’expression. https://www.contrepoints.org/2014/01/09/152590-dieudonne-la-circulaire-valls-est-elle-legale fraserve le 09/01/2014… lire la suite

Canis Majoris

Est-ce qu’on force les Pandas à se reproduire avec d’autres ours ? Non on les protège, alors pourquoi pas protéger l’homme blanc ? Mon fils est métis asiatique. J’estime cependant que si quelqu’un ne veut pas se mélanger, il en a le droit, c’est un choix comme un autre. Et ça se défend, c’est même un moyen de préserver le diversité, alors où sont les écolos ?

Yves ESSYLU

Oui mis a part que le Panda n’est pas un ours même s’il y ressemble

JEAN PN

Prenez une bonne aspiration car très bientôt on nous empêchera même de respirer !
OH Hé … ceux du pédalo sont en train de nous rendre à l’esclavage. Vous ne réagissez pas ?…

pauledesbaux

le putch n aura pas lieu D O M M A G E pour on le souhaite vivement cependant tous les ingrédients y sont il y manque quels bonnes volontés hélas LE QUARTERON DE GENERAUX NOUS FAIT DEFAUT signé paule di Malta

La chienlit non merci

Droits de l’Homme, droit d’expression, droit de dire la vérité, droit de critiquer rationnellement, etc. tant que vous restez dans la ligne établie par certains politiciens et leur justice aux ordres. Si vous obéissez, la « bien pensance » unique totalitaire vous tolère, sinon, elle vous catalogue comme étant raciste, facho, etc. afin de tenter de vous faire culpabiliser et de vous réduire au silence, et elle va même jusqu’à vous faire condamner. Quand on entend parler de ce type de pratique, on se demande pourquoi on continue de payer des impôts. La France, pays des droits de l’Homme… Oui, mais pour… lire la suite

gavroche

Les droits de l’Homme c’est en principe pour les hommes…
Ces droits ne sont pas acquis pour toujours ils doivent se défendre comme la démocratie la laïcité etc…
Sinon c’est la fin de la liberté.

Kenavo

La chienlit non merci

Ken emberr !

Silber und Schwarz

La France, pays des droits de l’homme arabe.

tomate fraiche

La France, pays des non-droits des femmes voilées.

Dugenou

La France, le pays des droits de l’autre.