1

Soutiens ces héros qui osent défendre nos frontières

Sauf si tu t‘en fous, naturellement ! Si tu t’en tapes qu’une millième mosquée soit construite sur notre sol, que tes petites filles portent le voile islamique et soient peut-être même excisées (ne me crois pas, ne me crois pas, à ton aise, m’aurais-tu crue si je t’avais dit que de nombreux étrangers accueillis généreusement par la France (l’Allemagne, la Belgique, l’Italie) la remercieraient en détruisant ses églises et ses statues ? Que des migrants flanqueraient à la poubelle les repas offerts par les Grecs déjà terriblement touchés par la misère ? Mettraient le feu aux camps qui les abritent pour être immédiatement mieux relogés ? Que de nombreuses églises soient encore incendiées, le grand orgue centenaire (valeur plusieurs millions) réduit en cendres, les crèches de Noël interdites dans nos propres administrations (même à Béziers, berceau du santon de Provence) ou brisées, des vitraux caillassés (Eglise Saint Thomas à Leipzig, là où repose le grand Bach), que des moutons soient égorgés vifs, que nos prisons – si vous n’y croyez pas, je peux en témoigner personnellement – abritent 80% de musulmans (à nos frais), que des islamistes dangereux soient libérés…..que les immigrés touchent des allocations pour 3 femmes et 12 enfants, alors que nos propres étudiants meurent de faim, qu’il y ait plus de cartes vitales (=carte SIS) que d’habitants en France, que 40% des allocations filent en Algérie et au Maroc, que les femmes n’osent plus sortir seules le soir, que les policiers se fassent attirer dans des guet-apens et ensuite agresser, que les zones de non-droit se multiplient en France (et ailleurs), que des gamins de 15 ans se fassent rosser par 9 «jeunes » (Qui parle encore de Yuriy ?) ! Que nos enfants ne puissent plus apporter leur sandwich au jambon à l’école. Que le niveau de l’éducation soit en chute libre parce que les élèves ne parlent pas le français à la maison. Que les enseignants aient peur de leurs élèves. Que le terme de Noël soit remplacé par celui de « Fêtes d’hiver ». Que des lycéens arrivent en cours couteau en poche. Que les agriculteurs touchent 50% de moins que le premier migrant venu, soient souvent forcés de renoncer à tout traitement médical alors que les « Chances pour la France » ont droit à tous les soins y compris ceux des dents et aux lunettes. Que tu sois forcé de financer la défense des canailles qui te font du mal. Que des manifestations islamistes soient autorisées, alors que les nôtres sont interdites. Que des enseignants (et des chefs d’entreprises) se fassent décapiter en France par des individus qui ne devraient même pas s’y trouver. Qu’à cette occasion, le président, censé (et grassement rémunéré) protéger les Français se contente d’y prononcer des mots mielleux que chacun oublie rapidement. Que les médias mainstream nous mentent. Que la presse dissimule les pires attaques islamistes et gonfle le moindre incident causé par un souchien (Aujourd’hui en Allemagne, les journaux sont remplis d’articles sur la fusillade de Hanau – il y a un an – dans un bar à chicha. Mais qui parle encore du petit garçon de 8 ans poussé sous un TGV à Francfort par un migrant modèle d’intégration réussie ?). Que nous, les grands parents, ayons sans cesse peur pour nos petits-enfants. Ne viens pas me dire que cela a toujours été le cas : il suffit de consulter les statistiques. Qu’un immonde terroriste bénéficie de l’aide juridictionnelle c’est-à-dire que les frais d’avocat soient à la charge de la société … donc des contribuables.

Que des jeunes filles se fassent violer dans le cadre de « tournantes » (passe-temps dominical favori des niktamères), que la plupart des « mineurs non accompagnés » soient en fait majeurs depuis des années, que toi et moi financions de notre poche les avocats et les magistrats qui défendent les racailles, que les immondes rappeurs qui crachent la haine obtiennent la clémence, et les Français sans cesse accusés de mille délits. Que les musulmans pratiquant le rama-grande-bouffe-nocturne et se trouvent en hypoglycémie continuent de conduire des bus ou des véhicules utilitaires, mettant en danger les usagers de la route. Que les policiers n’osent même plus pénétrer dans certains quartiers, que des médecins se fassent attaquer lorsqu’ils vont soigner les « frères » ou les « sœurs » de ces mêmes racailles. La liste est trop longue…….

Et cela, ça te laisse froid aussi ? Les étudiants français sont en train de CREVER DE FAIM mais on continue d’accueillir des milliers de migrants.

Il est urgent de faire sécession avec la République, sa politique inégalitaire, elle pousse les Français aux suicides, les étudiants sans un sou ont le ventre vide et crient famine sous le silence de la classe politique (Damien Rieu)

Et Marseille, ça ne te dérange pas non plus ? Certaines zones sont contrôlées par des dealers, tu n’es pas au courant, bien entendu !

.A Marseille, les caïds érigent des Checkpoints c’est-à-dire une frontière artificielle. Mais au lieu de dissoudre la racaille gangstériste qui tiennent ces frontières illégales, Darmanin préfère dissoudre Génération Identitaire qui défend les frontières nationales ! » (Jean Messiha)

Imagine un instant notre pays débarrassé de ces inopportuns harnachés, nos rues sans ces déguisements dignes du pire carnaval de la honte, nos métros sûrs, des étals de charcuterie dans tous les marchés, des villes sans mosquées.

Anne Schubert

#JESUISGI