Squat Toulouse : les classes populaires ont viré la racaille gauchiste

Publié le 12 février 2021 - par - 76 commentaires - 3 864 vues
Traduire la page en :

Tout d’abord, on ne va pas cacher notre joie d’avoir vu la maison de Roland libérée et le droit de propriété rétabli. Toutefois, au-delà du concert de réjouissances, certains éléments de cette affaire doivent être décryptés car ils révèlent une nouvelle fois le jeu pervers des instances de pouvoir et de l’ultra-gauche.

Par ailleurs, et c’est là le plus important, la réaction spontanée des supporters de Roland et leur victoire révèlent que l’idéologie gauchiste ne viendra jamais à bout de ce qu’il y a de plus profond dans la nature humaine ; en particulier l’idéal d’accession à la propriété et le droit à la propriété privée.

Enfin, le précédent est créé. Privés de la protection policière, les nervis de gauche ont été obligés de décamper face à la rébellion des couches populaires. C’est une digue de protection des élites qui vient de sauter, les nervis de gauche ne terrifient plus personne. Désormais, antifas et autres casseurs  vont devoir y regarder à deux fois avant de chercher à soumettre les classes populaires.

Le squat vecteur de déconstruction du droit de propriété. Depuis les années 60, nos adversaires procèdent méthodiquement à la déconstruction, élément par élément, de tous les murs porteurs de notre civilisation. Tout y passe, et donc avec le reste, le droit de propriété. Cela se fait sur le long terme, pour aboutir à l’objectif final des mondialistes qui est l’abolition du droit de propriété. Dans ce sens, les pouvoirs publics successifs et les juges alliés à l’ultra-gauche ont institué un droit au squat et à l’appropriation du bien d’autrui.

Il existe même un site dédié au squat et un manuel du parfait squatter édité par l’ultra-gauche ; tout cela en parfaite transparence.

https://fr.squat.net

La ville de Toulouse en pointe depuis 25 ans. Depuis l’occupation des locaux de l’usine Myrys en 1995, celle ensuite du Grand Hôtel et Tivolier propriété de la préfecture de 2001 à 2005 et le relogement du collectif Mix’art Myrys sur une vaste friche industrielle aux Ponts Jumeaux, Toulouse a été, avec la complicité des pouvoirs publics, un lieu d’expansion et d’expérimentation de la doctrine du squat comme moyen de déconstruction du droit de propriété. 

http://mixart-myrys.org/presentation/historique/

Jean-Luc Moudenc transige depuis toujours avec l’ultra-gauche pour acheter la paix sociale. C’est ainsi que la ville est piquetée de locaux associatifs que la municipalité a concédés à l’ultra-gauche après une période d’occupation illicite. J’avais déjà commenté le fait et dénoncé la duplicité de Jean-Luc Moudenc dans ces affaires.

https://ripostelaique.com/toulouse-moudenc-protege-les-islamo-gauchistes.html

Le squat progresse en tâche d’huile à partir des lieux d’implantation des collectifs d’ultra- gauche. Au vu des images de l’évacuation d’hier soir, les crétins crasseux qu’on a vus filer sous la protection de la police étaient manifestement venus en voisin depuis Mix’art Myrys. Ils y sont immédiatement retournés en attente de prochaines récidives. Car soyons-en certains, ils n’en resteront pas là. Le squat se propage à partir des lieux déjà squattés et ensuite concédés à l’ultra-gauche par la municipalité. C’est un processus bien rôdé qu’aucune volonté politique n’envisage d’arrêter, bien au contraire.

Jean-Luc Moudenc traite aussi avec les musulmans pour acheter la paix sociale. C’est ainsi que la construction de la mosquée d’Empalot a fait l’objet d’une manipulation immobilière douteuse générant une plus value de 840 000 € pour la communauté musulmane, à laquelle il faut ajouter la cession à vil prix de son terrain d’assise par la ville de Toulouse. Hamdoulilah.

https://liguedumidi.com/enclave-algerienne-a-toulouse-grace-a-jean-luc-moudenc/

Par son usage abusif du droit de l’urbanisme, Jean-Luc Moudenc crée les conditions du squat et de la ruine de certains propriétaires. Il y a ainsi de très nombreux précédents où des propriétaires ont été spoliés. Dans l’affaire de Roland, c’est encore une fois le même scénario qui se répète. Le propriétaire, souvent sans grands moyens de défense, soit parce qu’il est une personne physique de condition modeste ou fragile, soit parce qu’il s’agit d’une institution sur laquelle les pouvoirs publics peuvent mettre la pression (exemple, l’évêché dans l’affaire du squat de la Chapelle…) se retrouve spolié par une décision d’urbanisme abusive et manifestement délibérée. C’est typiquement le cas de la maison de Roland, vraiment sans aucun intérêt architectural, coincée en dent creuse entre d’autres unités foncières, en retrait par rapport à l’alignement sur la voirie, sans cœur d’îlot à préserver à l’arrière et située dans un tissu faubourien en cours de requalification et de réhabilitation urbaines. Franchement, malgré les fausses raisons invoquées par la mairie, la maison de Roland ne justifie en aucun cas d’être préservée. D’ailleurs, dans le voisinage, il y en a déjà eu de nombreuses rasées pour édifier des immeubles neufs et redonner à cette avenue un semblant de cohérence urbanistique. C’est très simple, soit cette maison justifiait d’être préservée et alors il fallait l’identifier comme telle au PLU et détourer son terrain d’assise, soit son terrain d’assise est classé constructible au PLU et dans ce cas, cela veut dire qu’elle ne présente aucun intérêt ; sans possibilité d’invoquer de manière arbitraire le sursis à statuer pour refuser un permis de construire.

Nous sommes manifestement là face un usage abusif, arbitraire et scandaleux du droit de l’urbanisme. Aujourd’hui, toute la ville de Toulouse est cartographiée, chaque parcelle est identifiée, toutes les maisons ont été repérées et identifiées. Il est donc tout à fait possible de mettre fin à l’arbitraire et de clairement définir au PLU celles qui doivent être conservées et celles qui peuvent être rasées. Si le statu quo est maintenu, ce n’est que parce que les élus souhaitent conserver une latitude et la possibilité de faire jouer l’arbitraire et donc l’injustice. Alors pourquoi et pour quelles mauvaises raisons ?

Qu’est ce qui anime les pouvoirs publics pour un tel usage abusif ? Connerie ambiante ? Démagogie par rapport à certains comités de quartier qui ne représentent personne mais s’arrogent le droit de bloquer toutes les opérations ? Délires d’instructeurs ou de chefs de services à l’urbanisme qui n’ont jamais rien dessiné ni construit de leur vie ? Délires de ratés de l’architecture marqués par l’idéologie qui ne peuvent exister que par leur pouvoir d’entrave ? Corruption de certains ? Cela s’est déjà vu. Sentiment de toute-puissance qui grise les élus ? Interstices laissés en attente permettant toutes les magouilles ? Sans doute un peu de tout cela. Toujours est-il que les pouvoirs publics ne font rien pour assainir cette situation génératrice d’injustices et de conflits d’intérêts, donc cela crée un climat détestable.

Roland spolié par Jean-Luc Moudenc. Alors pourquoi un refus de permis de construire qui stérilise l’affaire et empêche Roland de réaliser son bien aux meilleures conditions avec un promoteur ? Pourquoi avoir invoqué un faux prétexte pour refuser le permis de construire puisque la maison de Roland n’est même pas une vraie Toulousaine à préserver ? Ou alors, si c’en est une, toutes les maisons individuelles de Toulouse sont des Toulousaines et il faut toutes les protéger. Quelles mauvaises raisons, quelles combinaisons se cachent derrière cette décision totalement arbitraire ? Tous les doutes sont permis et avec eux toutes les suspicions.

Comment les squatters ont-ils eu connaissance du dossier de Roland ? On pourra toujours dire qu’ils rodaillent en permanence dans la ville, qu’ils observent les allées et venues des uns et des autres à la recherche d’opportunités. En tout cas, là, ils n’auront pas pu voir de permis de construire affiché puisqu’il n’y en a pas eu… Personnellement, je pense plutôt qu’ils ont des relais au sein même des services d’urbanisme où nidifient de nombreux parasites gauchistes qui leur signalent les bons coups. Car ce n’est pas n’importe quelle maison vide qui a été occupée. Celle de Roland avait été promise à un promoteur et le permis de construire refusé ; arguments justifiant la lutte contre les bétonneurs et donc le squat. On voit donc très bien pourquoi la maison vide de Roland a été choisie par idéologie plutôt qu’une autre et comment elle justifiait le squat par un habillage fallacieux.

Des salopards qui accusent Roland d’avoir instrumentalisé son cas. La mauvaise foi de ces hyènes est sans limite. Dans un de leurs communiqués, ils se sont autorisés à accuser Roland d’instrumentaliser son cas et d’avoir créé les conditions d’une soi-disant violence contre eux. Bande de salauds, venir à une trentaine cagoulés pour lui piquer sa baraque, le conchier sur les réseaux sociaux ; et en plus ils osent se présenter comme les défenseurs des opprimés. Vous êtes vraiment des sous-merdes, des couilles molles parties comme des lopes, de peur de prendre la branlée où vous n’auriez eu aucun scrupule à vous mettre à plusieurs contre un adversaire isolé, comme vous l’avez si souvent fait.

Voici ce qu’on lit sur leur site :

‘’La Dépêche et Roland le proprio ont choisi d’instrumentaliser la situation de cette maison peu de temps après l’annonce du prolongement de deux mois de la trève hivernale, créant un mouvement de défense de la propriété privée et un déferlement de haine et de violence. Depuis dimanche, une cohorte de harceleur.euse.s, mélant les protagonistes habituel.les que sont les keufs, les fachos et les médias auxquel.les se rajoutent des “citoyen.nes vigilant.es”, menacent, tabassent et tentent d’expulser les habitant.es.’’

https://iaata.info/Communique-de-soutien-au-squat-de-l-avenue-de-fronton-4636.html

Une saine réaction du voisinage. Il faut ici préciser la sociologie du quartier. Il s’agit d’un tissu faubourien ancien au-delà des barrières ; en l’occurrence celle de Paris. Quartier traditionnellement populaire mélangeant classe moyenne de souche en cours de paupérisation, populations immigrées de deuxième et troisième générations et récemment immigrées d’Afrique de l’Est, du Moyen-Orient et d’Asie Centrale. Le quartier est clairement en voie de submersion migratoire, dans le cadre plus vaste du Scot qui  prévoit l’implantation de  300 000 (trois-cent-mille) nouveaux venus d’ici 2030.

Proche des Isards et de Borderouge, le quartier comporte de très nombreux logements locatifs de construction récente. Disons que c’est traditionnellement un quartier pauvre, un quartier de la mixité invasive que les Blancs, qui en ont les moyens, sont progressivement en train de fuir. C’est donc à partir de ces populations mixées, souvent précaires que s’est déclenché un mouvement spontané de soutien à Roland et, en fait, de défense de la propriété privée.

Un fait saillant, un rayon de lumière qui doit être remarqué. Il s’agit d’une très bonne nouvelle, les catégories les plus pauvres n’adhèrent pas à l’idéologie gauchiste d’abolition de la propriété privée ; ni à aucune idéologie gauchiste d’ailleurs. Au contraire, cette histoire le démontre, l’accession à la propriété, même si elle est hors de portée de la plupart de ces catégories, reste un idéal et un élément important de la construction personnelle et de l’insertion sociale. Oui, la propriété privée est un droit sacré de la personne humaine, un idéal pour toutes les catégories sociales. C’est ce qu’ont affirmé haut et fort les supporters de Roland dont la plupart ne sont probablement pas propriétaires, et probablement sans espoir de jamais le devenir.  Sacrée déconvenue pour les gauchistes promoteurs de l’abolition du droit de propriété. C’est l’un des rayons de lumière de cette affaire.

Quand les catégories populaires se rebellent contre les nervis gauchistes, le préfet est obligé de les lâcher. À Toulouse, comme dans toutes les métropoles de France, ce sont les antifas et les nervis de gauche qui se sont alliés au pouvoir pour éteindre la poussée révolutionnaire venue de la France périphérique lors du soulèvement des Gilets jaunes.

L’éviction d’hier peut être considérée comme un précédent et comme un raté majeur dans le jeu de rôle que jouent les pouvoirs publics et les agitateurs d’ultra-gauche contre les catégories populaires.

À Toulouse, le peuple excédé s’est invité dans la partie et il a mis en échec cette alliance perverse. Sous la pression, le préfet qui avait refusé l’éviction accordée par le juge et accordé le maintien jusqu’à la fin de la période hivernale reportée au 1er juin, a finalement dû laisser filer et envoyer sa police protéger les gauchistes de la vindicte des supporters de Roland.  Le précédent fera sûrement date et les élus de tous bords feraient bien de faire très attention. Il se pourrait bien que désormais les gens ne se laissent plus duper et qu’ils se dressent contre les gauchistes instrumentalisés par les élites. Cette digue derrière laquelle ils se protégeaient vient de céder, et c’est tant mieux

Jamais l’idéologie gauchiste ne viendra à bout de ce qu’il ya de plus profond dans l’âme humaine. 

Jamais l’idéologie gauchiste n’aura le dernier mot.

À Toulouse hier soir, face aux couches populaires, antifas, zadistes, squatters et nervis de gauche sont partis la queue entre les jambes sous protection policière.

 

Print Friendly, PDF & Email
Notifiez de
kouffar

ben voila faut faire le boulot sois même avec les citoyens bravo

wika

En tout cas, bravo à ces jeunes

David

L’oublie est la mère de l’usurpation.
“Et ne mélez pas le faux au vrai, et ne cachez pas la verité”.
Soyez maudit, Mr Martin et Riposte Laïque.

André Chappement

J’espère qu’ils n’ont pas saccagé sa maison avant de partir

Mantalo

Mais si André, les squatters ont tout bousillé avant de fuir (d’après la fille du proprio à la radio).

Maximilien

Ces puanteurs de gauchistes mondialistes aux idées nauséabondes se sont fait virer par le peuple de France, bravo !

"à la" poubelle !

Les propriétaires sont victimes des cambrioleurs, des squatteurs, des locataires qui ne paient pas.
Mais ne croyez pas au conte de fées du gentil promoteur qui vient au secours de Roland. Les promoteurs font signer des promesses de vente aux propriétaires, puis ils les font poireauter 1 an , 2 ans ou plus avant de payer, certains promoteurs commercialisent et vendent les futurs appartements avant qu’ils soient construits, ils ne déboursent pas un sou avant d’avoir empoché le fric des futurs clients. Achètent une maison, qui devient un immeuble avec le maximum d’étages autorisé, le bénéfice est gigantesque pour le promoteur.

LJJ

BRAVO à cette résistance opérationnelle qui a mis fin aux agissements de ces gochos/islamistes/ASSASSINS.
Les FRANCAIS ne peuvent être défendus par moussa, le yéti ou encore la saloperie de macron le traître ….

Haddock

Vive le peuple !

Paco

Sur la vidéo, ou sont les “couches ,populaires” ?? Je vois deux trois jeunes de type rebeu sortir leur smartphone et proférer je ne sais quoi !? Aussi, accordai je un peu de crédit au bruit de couloir qui murmure que c’est la pression des dealers du coin qui aurait mis fin au squat…

Anne-Marie G

En effet, Paco, les soutiens de Roland sont dans leur grande majorité des “reubeus” et j’ai pensé que les squatters de gauche en avaient peur de ce fait connaissant l’impunité dont ils bénéficient dans leurs “coups d’éclat” hors-la-loi. L’industrie de la drogue nécessite ses petites mains, ses hommes de main susceptibles de “représailles” bien connues et qui dans le dossier “squat Roland” se sont mobilisés avec l’efficacité constatée, très supérieure à celle de la loi et de la police.

Decu de tout

La france un pays de merde les soit disant autorités n’interviennent pas pour qu’un propriétaire récupère son bien occupé par des squatteurs une honte .

honore

bonjour a tous
maintenant dans chaque commune ville village
il faut créer l association
SOS ANTI SQUATE

angora

ce n’est peut-etre pas tout à fait ça: la mairie qui était à l’origine du refus de vente était + ou- dans le coup….et ça commençait à sentir le roussi.

Cyprien

J’ai entendu un punk à chien dire qu’il n’avait pas le choix. Qu’il n’allait pas aller bosser pour 1200€ /mois. Eh ben moi je dis, si tu bosses pas tu crevés. De faim, de froid, je m’en tape. T’as 2 bras, 2 jambes, 1 tête, tu vas trimer! Surtout que ces co.s sont loin d’être idiots. Qu’un ivrogne désociabilisé devenu SDF soit aidé je suis pour. Qu’un jeune qui glande le soit non. Surtout que ces co.s font des gosses parfois. Quand tu as la responsabilité d’un enfant, t’es une ordure si tu attends que la collectivité le prenne à sa charge.
Si vous êtes squattés, n’attendez pas. Allez dans un camp gitan, demandez à parler au chef du camp, il vous demandera une compensation financière, mais illico les squatters partiront. N’alertez pas les services publics ni la police, ca sert à rien.

Gaga Biden

J’ai comme un doute puisque un journaliste parle de la pression des dealers qui ne voulaient plus voir de policiers 24h/24 dans leur quartier (voir info FDS).
Qu’un vieux gauchiste se voit emmerder par des punks antifas m’indiffère totalement !
Seule la manière forte est nécessaire dans ce cas, la justice se moque des sans dents !

jojo

bizarre……..je viens de lire sur FdeSouche ,que les dealers auraient participé à la fuite des gauchos car ils en avaient marre de voir la police trainer dans le coin……….un certain gauchisme en remplacerait il un autre ??????

Denfer VICTORIA

Les gourous droits-de-l’hommiste, les khmers verts écolos, leurs alliés du mondialisme effréné et les adeptes du « multiculturel » et du « pluriethnique » à tous les étages considèrent qu’ils détiennent la Vérité Révélée et ne https://noussommespartout.com/category/zones-occupees/

Clamp

“de plus profond dans la nature humaine ; en particulier l’idéal d’accession à la propriété et le droit à la propriété privée.” Et la tendance à s’indigner collectivement contre l’injustice immonde qui peut peut frapper chacun au hasard. L’idéal dans une perspective solidaire, telle qu’elle devrait être défendue par une gauche qui ne serait pas décérébrée, serait que tout le monde puisse devenir propriétaire, pas personne.

André Chalabert

Le Français de souche, catholique, travailleur à la blancheur et l’hétérosexualité irréprochables aime la France, la Police et la Propriété privée. D’ailleurs, aucune récupération politique de la droite de l’ultra-droite comme le démontre l’article de M. Moisan.

Prober

Les propriétaires eux-mêmes, dépossédés de leur logement squatté, n’auraient plus le droit de rentrer CHEZ EUX ? On peut penser qu’un propriétaire au logement ” occupé “pourrait inviter une dizaine de ses copains et vivre en ” co-locataires ” avec les occupants, qui du coup, ne seraient plus tellement à l’aise et seraient obligés de partir.

a.hourquette d'arre

Bonne idée, avec une combinaison de nettoyage jetable, tout son materiel de couchage et les repas.

HARGOTT

Je suis “d’estrêêême droatte!” Car je dis, sans sourciller: contre les Dégénérés, il ne faut plus discuter , légiférer: il faut frapper (fort).

François BLANC

j’avais cru comprendre que ce sont les dealers, excédés par la présence de la flicaille, qui ont viré les squatteurs

Jean joresse

Tout le sud-ouest est de gauche. Je vote à gauche comme mes parents et mes grands parents… on a toujours voté à gauche… la patrie de Jaurès… pauvres ploucs ! Récoltez ce que vous avez semé. En tout cas vous n’avez pas planté des couilles et c’est bien ce qui vous manque !

Mantalo

Tu finiras comme ton maître et je ne serai pas triste…

Asma bint Marwan tuée par Mahomet

J’ignorais que la terre au Sud-Ouest était fertile pour la plantation des couilles.C’est la nouvelle terre de cocagnes? (à la place d’Isatis tinctoria
qui a fait la fortune de Toulouse).Non, sur RL , on raisonne avec des neurones de première fraîcheur décrassés de toute bien-pensance gauchiasse.Signé une porteuse très fière de ses 2 ovaires !!!!

raslebol

La fille de ce Pauvre homme devrait faire payer au préfet et au maire tout les dégâts que ces cafards ont occasionnés dans cette maison !
Non seulement ils savaient mais ils ont laissé faire et de plus ils ont défendus ces rats !
Faut pas que ces connards s’en tirent à bon compte !!!

Jean-Paul SAINT-MARC

Un autre exprime la même idée que ma pomme :

Info : les squatteurs sont partis de chez Roland …. Sous la pression des dealers du quartier qui en avaient assez de voir la police patrouiller. Véridique. #Roland #squatteurs
— Gabriel Robin (@gabirobfrance) February 12, 2021

grougnach

Les dégâts des assos islamo-gauchistes!!!

Jean-Paul SAINT-MARC

J’ai cru comprendre que les squatteurs étaient d’origine latino, pas sud-méditerranéenne, j’ai eu l’impression qu’il y avait certains djeun’s dans ceux appelant à la libération de la maison, pas tellement de FDS !
??????

HARGOTT

C’est l’idéologie, pas la race, qui est mortifère. Beaucoup de FDS, du reste, sont franchement anti Français.

Suzanne MARIE

Un grand HOURRA pour cette mobilisation qui nous prouve que si le brave peuple de FRANCE se réveille sans violence mais avec détermination face à ces cloportes l’espoir revient !!

Victoria

Superbe action ! A faire savoir !et que les parasites gauchistes soient combattus par l’alliance des défense de la propriété privée ! Garanti pas la constitution !

Anonyme

Bonjour , enfin voila des citoyens qui se révoltent pour enfreindre les lois de ce gouvernement de rien , et je leur dis BRAVO , si tout les Français ( je dis bien Français ) en faisait de même , cela éviterait bien des tracas aux propriétaires d’avois ce genre de personnes chez eux , et cela éviterait des dépensent pour remettre leurs biens en état , car une fois que ces gens sont enfin déloger il faut tout nettoyez . Et j’ose espérée qu’il y auras d’autres citoyens capable de faire la même chose que ces courageux citoyens . Encore une fois BRAVO A VOUS LES HABITANTS DE CE VILLAGE

a.hourquette d'arre

Oui, bravo cependant il faudrait également une solidarité en amont.Avec l’accord de la fille de Roland, si les voisins étaient venus dans le jardin, avaient enlevé les petits tests d’inocupation ( petite feuilles glissées dans la fente de la porte, boite aux lettres non relevée, jardin pas entretenu…) tout cela aurait été évité.
Soyons tous unis, osons!

ant

Bof..les Français sont devenus pour la plupart des sans couilles.
Demandez vous pourquoi ce genre de chose n’arrive jamais chez nous en Corse…
Vous croyez qu’on tolererais que des types viennent s’installer chez nous pendant notre absence ou dans nos maisons du village ( au village on y va une fois par mois, le reste du temps c’est vide, sauf l’été plus souvent) ?
On les ferait dégager à coup de manche de pioche..si c’est pas plus..

ant

J’oubliais…faudra pas compter sur nous pour qu’on aille se battre pour vous lorsqu’ils vous mettrons dehors…

Antonin

On vous ne le demande pas, restez dans votre île avec vos moquées et nos subventions

Romuald

Vous serez plus vite viré en corse que sur le continent actuellement l île commence à être vraiment envahie. Attendez quand ils vont être assez nombreux vous allez faire comme les pieds noirs et ne comptait pas sur votre jeunesse se sont tous des drogués.

padroi

Il est fort le Romuald, ça se trouve il a jamais mis les pieds en Corse, ou peut être qq jours en touriste, mais il vient nous faire la leçon…ptdr…il est bouffé par toute l’Afrique et le Maghreb ….et il vient me dire que c’est nous qui serons virés de chez nous…ptdr…je m’attend à tout, mais là c’est le sommet de la connerie…
Bonne chance mon gars pour toi et tes enfants…et sache que nous serons heureux de t’accueillir avec ta famille…mais on ne se battra plus pour vous, c’est sur…
Tiens au fait, lis donc le livre de Olivier Arnaubec “2023 Le Mur”…
https://ripostelaique.com/livres/2023-le-mur
ça te remettra les idées en place…

padroi

Et vous, continuez à pleurer avec vos chers immigrés.Dans quelques années vous viendrez pleurer pour que l’on vous accueille en Corse.
Nous, cher monsieur, nos enfants peuvent sortir à toute heure sans que l’on s’inquiète, chez nous la seule fois ou ils sen sont pris aux pompiers, cela leur a couté cher..
J’en connais déjà pas mal du continent, qui sont venus chez nous pour échapper à toute cette merde.
Allez continuer à chialer….et bon courage pour l’avenir..

Romuald

Vous voulez pas me croire la corse est entrain de s islamiser je le vois tous les jours j habite a
Tintorajo

cimala marc

Perso ce sera éventuellement la Russie. ..on y est très bien accueilli. Et là bas le sens de l honneur ne se situe pas en dessous du niveau de la ceinture. On ne pleure pas avec nos immigrés. On prépare leur départ. T inquiète. ….!!!

cimala marc

Ils ne nous mettront pas dehors. Ce ne sera pas le grand remplacement mais LE GRAND DÉGAGEMENT. ..Pas besoin des de vous je vous assure.

grougnach

C’est ça qui leur manque a Toulouse et dans toute la France, des couilles et des manches de pioche

Le Blob

Vous savez ce que c’est un outil en Corse ?
Ça m’étonne….

padroi

ça dépend lesquels…avec certains outils on se débrouille plutôt pas mal…mdr..

cimala marc

Ouais. ..bon….mais après. Ça n est pas très productif. Ne jouez pas aux cow boys. Moi je connais pas mal de Corses qui sont très accueillants et respectueux. …et pas seulement des touristes. Ils ne sont pas vindicatifs et haineux. Tout le contraire. Cette image de Vendetta supremaciste et au dessus de toute loi est périmée. Quand je retournerai en Corse je peux vous assurer que je m y sentirai comme chez moi. …avec des personnes intelligentes qui représentent bien ce territoire magnifique.

ant

De toute façon, la question ne se pose pas, c’est jamais arrivé.
Mais j’imagine le gars qui part d’Ajaccio ou de Bastia pour se rendre à la maison du village…😂… et qui une fois arrivé trouve des squatters…😂…sans compter que nous avons tous de la famille au village…c’est la maison des ancêtres 🥰…je suis certain qu’il ne va pas voir la police ou les gendarmes..mais ce dont je suis sur, c’est que 5 mn après, la maison est vidée des parasites et de la racaille…😂..

cimala marc

Je pense sincèrement qu on devrait vous donner l indépendance. Vraiment. À vous entendre parler ainsi des Français. ….ça laisse rêveur. La majorité des Français ne sont pas des sans couilles comme vous dites. Ce langage pseudo viril à connotation guerrière n impressionne plus grand monde à vrai dire. Respectez un peu svp les patriotes Français. Merci.

CHASSAING Jacques

Les gauchistes abolitionnistes de la propriété privée veulent surtout s’approprier celles des autres à bon compte.

patphil

suis-je idiot ou conspirationniste, mais il m’avait semblé qu”une sous ministre avait déclaré il y a quelques mois que les squats c’était fini, que le gouvernement se démenait pour que ce problème soit résolu dans les deux jours?

HARGOTT

Les déclarations des ministres n’engagent que ceux (des crétins) qui y croient.

Cyprien

Oui. Mais ça c’était devant les micros. Une promesse n’engage que celui qui y croit.

zéphyrin

c’est la seconde fois que la solidarité est plus efficace que le serpent de mer de la loi.
je me réjouis de ce second rayon de soleil sans chercher plus loin.
l’important c’est que les esprits infusent ce genre d’infos et évoluent vers davantage de solidarité.

beto 1

J’ai vécu en Amsud , au Brésil ; là bas , ces cas sont vite réglés !
Même pas besoin d’appeller la Police Militaire !
Les gens dégagent les squatteurs , par eux mêmes !
En leur faisant siffler des balles de P38 , au ras des oreilles :
traitement ultra efficace pour se débarrasser des squats !!!!!!!

Romuald

Je croyais qu il y avait qu en corse que les gens avaient des couilles pourtant je connais pas mal de
corses qui soutiennent l invasion musulmanes tampis pour eux

BERNARD

Souhaitons que ce soit un premier pied à travers la porte ouvrant sur une “vraie” légitime défense…

anonyme

Pourquoi la lie morale de l’humanité qui constitue les bataillons de l’extrême-gauche est-elle protégée (en réalité créée) par l’oligarchie financière. Quel est le rôle qui lui est assigné par cette dernière.
Le droit de propriété, qui lui est une vraie valeur, subit-il les mêmes assaults dans les autres pays européens et aux Usa ?

denfer VICTORIA

DOCUMENT RMC – Après le départ des squatteurs de la maison toulousaine de Roland, 88 ans, sa fille Diane fait état sur RMC de nombreux dégâts….https://www.msn.com/fr-fr/actualite/insolite/fin-du-squat-de-la-maison-de-roland-c3-a0-toulouse-y-habiter-ce-nest-plus-possible-t-c3-a9moigne-la-fille-de-loctog-c3-a9naire-c3-a9voquant-de-nombreux-d-c3-a9g-c3-a2ts/ar-BB1dCJZY

Mantalo

Il se dit que ce sont surtout les DEALERS qui ont vité les SQUATTERS car ils en avaient marre de voir la POLICE dans le coin….
A vérifier.

Philibert

Pas vraiment sûr : à Toulouse comme ailleurs les DEALERS se foute pas mal de la police . Ont à même vu de dealers faire leur petit commerce avec un bracelet électronique 🤣🤣

jeannot

Pays de plus en plus répugnant.
Ils n’ont que les mots justice, république, démocratie à la gueule

HARGOTT

C’est bien ce qui me rend malade, moi qui naguère n’était pas un nationaliste acharné, je le deviens, en pleurant ce que fut la France.

Lire Aussi