Interdits aux Blancs : Obono embarque les Insoumis dans le racisme

Publié le 24 novembre 2017 - par - 21 commentaires
Share

La députée (FI) Danièle Obono défend les stages syndicaux interdits aux blancs. Faut-il s’en étonner ? Elle est la cliente parfaite d’une agence spatiale. Prête à prendre la fusée pour se payer la Lune. Une cliente à la Audiard dont vous connaissez tous la réplique de Ventura : « les cons ça ose tout, c’est à ça qu’on les reconnaît » !

Elle défend l’idiotie syndicale, la bêtise raciste, tout ce qui bouge à droite, le grand noir avec sa chaussure blanche, le racisme anti blanc, et l’antisémitisme de fond, derrière le masque des faux culs antisionistes et pro palestiniens.

Qu’est-ce que le syndicalisme ? A une époque pas si lointaine, il servait à soutenir les salariés, les représenter, voire les défendre. Aujourd’hui, il se déguise sous des habits islamo-gauchistes pour instruire des salariés à valoriser leurs différences raciales, par rapport à des blancs forcément suspects de racisme naturel, culturel, voire biologique. Et tout cela avec des profs qui tranquillement se retrouveront devant des enfants scolarisés auprès de qui ils pourront rediffuser toute cette haine anti France.

https://www.valeursactuelles.com/politique/video-la-deputee-fi-daniele-obono-defend-les-stages-syndicaux-interdits-aux-blancs-90938

Qu’en est-il ? C’est au sujet d’un rassemblement, annoncé les 18 et 19 décembre prochains, qui prévoit des ateliers “en non-mixité” pour “les enseignants racisés”, c’est-à-dire non accessibles aux personnes blanches.

Danièle Obono, rappelons est une grande amie de Mélenchon. Il ne lui dit rien et donc consent de facto ses délires racistes qu’elle partage avec Houria Bouteldja et ses copines du PIR.

Nous avons les mêmes sur le front de l’écriture inclusive qui cherchent à faire de la langue française une langue illisible. Rien n’arrête cette engeance qui se rue sur tout ce qui est bleu blanc rouge !

Voici ce qu’elle affirme dans sa justification : “La non-mixité est une pratique qui existe dans beaucoup de mouvements, les mouvements féministes par exemple, les mouvements LGBT, etc. À un moment, de quels outils on se dote pour pouvoir organiser des débats, pour pouvoir échanger et discuter ?

Dans ce résumé, nous constatons qu’elle est dans cette mouvance de destruction de la famille, de la culture française et de la Nation. Rappelons qu’elle est députée de cette Nation ! Des mouvements féministes qui n’ont plus grand-chose à voir avec les mouvements de libération de la femme d’antan. Echanger et discuter dit-elle, mais entre nous, entre noirs, entre « racisés » Un nouveau mot qui veut dire la même chose que race, et que les Socialistes ont interdit. Sauf que là dans leur délire de vrais racistes, les racistes sont forcément blancs.

Demain, nous verrons des salles pour les métis, et toutes les femmes et les hommes devront-être séparés par leur couleur (dégradées en fonction de la peau, foncée à claire ?) et les femmes seront voilées pour ne pas stigmatiser. L’horreur d’une société raciste au non des droits de l’homme ! La fin des libertés d’aimer ou d’apprécier en fonction de la couleur ! Même les fascistes de Mussolini dans les années 20 en Italie, n’avaient pas imaginé cela.

Elle ajoute pour se justifier : il faut le faire avec des personnes avec lesquelles on s’identifie, comme partageant le même type de problèmes.  On imagine les cris d’orfraie si des partis de droite nationale, si le Front National organisait des débats entre blancs pour qu’ils puissent partager leurs problèmes de blancs !

Face à cette attitude, à cette revendication raciste justifiée, qu’en pensent nos élites ? Rien, comme d’habitude.

Gérard Brazon (Libre Expression)

Print Friendly, PDF & Email
Share

21 réponses à “Interdits aux Blancs : Obono embarque les Insoumis dans le racisme”

  1. le Franc dit :

    se faire insulter en permanence sur son propre sol ça commence à bien faire..

  2. lucie dit :

    Les cerveaux de la bande à obono justifient la non mixité de ces réunions « tornado dans les cranos » par le fait que c’est assez courant.
    Donc, les conneries déjà réalisées, seraient à renouveler jusqu’à la fin des temps ?
    Je ne pense pas qu’il faille compter sur ces gens pour améliorer la vie des Français.

  3. NADJAZA dit :

    Comment ont-ils fait,les électeurs,pour élire « ça » dans une circonscription de France ?
    C’est à se rouler parterre.Pauvres de nous…

  4. dufaitrez dit :

    Je défends la thèse que le féminisme grandissant devient aussi destructeur de la Société que l’islamisme ! Sans parler du racisme !
    Ruptures religieuses et politiques, à côté de rupture Sociétale.
    Affrontement religieux, politique, N/B, H/F !
    Tout cela agité par des Minorités !
    Mais dans notre Pays, elles ont toujours raison !

  5. Crixus dit :

    Je reviendrai diffuser des « traditions » Gabonaises, un folklore « super évolué » et c’est ces machins là qui veulent nous civiliser !!!
    C’est à crever de rie !

  6. patphil dit :

    les « insoumis » se soumettent rapidement à la bienpensance! les « gens » comme dit mélanchon commencent à ouvrir les yeux sur leurs postures

  7. ISIDORE dit :

    NON, la con ce n’est pas elle. Les cons ce sont les français qui continuent à se laisser faire, à se laisser islamiser !!!

  8. Carter dit :

    Moi je trouve ça très bien, interdit aux blancs. Parce que d’une part, après, ils n’auront plus rien à opposer lorsque ce sera interdit aux noirs. Et ensuite parce que d’autre part, cela montre que les noirs ne sont pas différents des blancs: ce sont eux aussi des racistes. Donnez leur le contrôle du pays, aux noirs, pauvres crétins blancs immigrophiles, ne mettez que des noirs aux Sénat, sur 577 députés, 577 noirs, Président Noir, Premier Ministre Noir, Ministre de la justice Noir, Ministre de l’intérieur noir, Ministre des Armées noir, faites le, et vous verrez que votre petit cul de blanc se retrouvera vite à grossir la liste des SDFs.

    • Sylvie Danas dit :

      Vous vous laissez intoxiquer par la désinformation @Carter. Écrire que « les noirs sont eux aussi des racistes », c’est postuler que les blancs le sont. Vous adoptez la dialectique de l’adversaire. C’est consternant. NON, NON et NON. Les blancs ne sont pas des racistes. Certains individus isolés, oui. La grande majorité, non. Arrêtez des nous servir la prose des islamogauchistes SVP

  9. Cinéphile dit :

    Mélenchon le Marocain fils de fonctionnaires coloniaux et ses collabos ont oublié de regarder le fils « La planète des singes » et de retenir la morale de l’histoire = Les collabos à la révolte des singes se sont fait massacrer par leur petits protégés.

    C’est une constante dans toutes les révolutions, personne ne peut avoir confiance en un traitre, les traitres alliés des révolutionnaires se font massacrer systématiquement.
    Si leurs protégés les loupent, d’autres ne les louperont pas.

    J’espère que Brossat le gros bourgeois du XVI éme arrondissent et Mélenchon l’Espagnolo-Marocain fils de fonctionnaires coloniaux en Algérie n’échapperont pas à la règle !

  10. Boum Terre Brûlée dit :

    Gabonaise ultra-bourgeoise débarquée à l’âge de 15 ans, à peine débarquée à peine au sommet.
    Son père Franc Mac du Grand Orient et banquier s’est présenté aux présidentielles du Gabon : 2.5% des voix ! lol

    Le Gabon est un pays producteur de pétrole de l’OPEP, densité de population 6.8 habitants par kilomètre carré, France 110 habitants par kilomètre carré.
    La population est estimée à 75 % catholique, 20 % protestante ( le sketch d’Obono sur l’Islam = démagogie communautaire d’Africaine raciste)

    A savoir, l’esclavage n’aura cessé au Gabon que lorsque les Français sont arrivés et en ont chassé les Anglais et Portugais.
    C’est certainement pour ça que Obonobo nous en veut, elle ne peut plus vendre ses frères Africains comme de coutume entre tribus antagonistes en Afrique …

  11. quiditvrai dit :

    La légitime défense existe.
    La légitime défense raciste n’existe pas EXCEPTÉ pour ces fous ANTI-RACISTES RACISTES qui tentent de JUSTIFIER L’INJUSTIFIABLE.

  12. quiditvrai dit :

    Autrement dit , dans leur langage « trafiquoté », les « racialisés » auraient le droit d’exercer de la ségrégation raciale envers la « blanchitè » en extrapolant la notion de « Légitime défense » à la race : la LÉGITIME DÉFENSE RACISTE
    Bien entendu,selon eux, ce racisme ne peut s’exercer que pour se défendre légitimement contre la « blanchité » raciste par définition, leur définition « trafiquoté » par un groupe d’éducateur biaisé par une idéologie qui permet ce genre de dèrive.

  13. quiditvrai dit :

    Il devrait être porter des accusations de racisme contre toute personne ou organisation qui utilise une hypocridie langagière avec des mots ou concepts « trafiquotés » comme « blanchité » et « racialisés » qui vise « subtilement »â faire accepter dans nos moeurs une notion de LÉGITIME DÉFENSE RACISTE.

  14. kabout dit :

    merde ! encore elle,je pense qu’un jour se sentant libre de paroles et intouchable dans ses déclarations elle franchira la ligne rouge et ce fera dézinguer et sera virée.

    • liliane dit :

      HO OUI! UN JOUR OU L’AUTRE ELLE SE FERA DESINGUER ET VIRER ET CELA NE TARDERA SÜREMENT PAS CAR ELLE VA DE PROVOCATIONS EN PROVOCATIONS ANTI FRANCAISES ET RACISTE +++++++

  15. quiditvrai dit :

    Qu’attendent les blancs de ce syndicat pour dénoncer ce racisme envers eux ?