Stanislas Berton : Retrouver la France

Dans un monde saturé d’information, il arrive parfois que des personnalités singulières et des travaux de grande qualité échappent à la vigilance du patriote et du lecteur. Tel est le cas de l’œuvre de Stanislas Berton, ancien chef d’entreprise et auteur prolifique ayant publié quatre livres en quatre ans dont deux l’année dernière.

En 2018, son premier livre, « Être Français : lettre à ma sœur », véritable déclaration d’amour à la France et au génie de son peuple, avait d’ailleurs été salué comme tel par nul autre que Pierre Cassen.

Etre Français, lettre à ma soeur, de Stanislas Berton : un coup de coeur

En 2020, M. Berton continuait sur sa lancée, avec un recueil des essais publiés sur son site « l’Homme et la Cité » proposant une approche transversale, synthétique mais jamais superficielle des grands enjeux de notre temps, du Grand Remplacement à la contraction énergétique en passant par la dénonciation des intellectuels-mais-idiots.

En 2021, il publie, « La France Retrouvée », véritable livre de combat et manifeste qui réussit l’exploit de montrer en une centaine de pages comment la France a été détruite et de proposer ensuite un programme concret pour la reconstruire et restaurer sa grandeur.

La même année, M. Berton propose « l’Homme et la Cité-Volume II » qui rassemble les essais publiés sur son site entre 2020 et 2021. Actualité oblige, il est cette fois question de la guerre cognitive, d’ingénierie sociale, du Covid, du déni des complots et, plus surprenant, du combat spirituel.

En plus d’un amour sincère de la France, malheureusement de plus en plus rare, ce qui frappe dans les livres de Stanislas Berton, c’est la capacité à présenter la vision d’ensemble tout en conservant un style clair et accessible. Derrière la plume de l’auteur, on sent toujours le chef d’entreprise qui va droit à l’essentiel et s’avère capable de présenter des concepts comme le « privilège blanc » ou « le matriarcat sacrificiel » avec clarté sans tomber dans le jargon universitaire.

Au final, on ressort de la lecture des livres de Stanislas Berton avec le sentiment d’avoir mieux compris des choses importantes et d’avoir cheminé en compagnie d’un homme d’action qui a sérieusement réfléchi aux moyens concrets de redresser la France, dans toutes ses dimensions. La qualité de ce travail n’a d’ailleurs pas échappé à des journalistes comme André Bercoff ou des personnalités comme Charles Gave qui ont, à plusieurs reprises, invité Stanislas Berton pour des entretiens toujours plus que passionnants.

En plus de ses livres, Stanislas Berton anime un site Internet sur lequel il est possible de retrouver la majorité de ses essais et mène le combat pour la réinformation sur Twitter où il poste souvent des informations rarement diffusées ailleurs, comme ce fut le cas récemment sur les laboratoires biologiques présents en Ukraine.

https://twitter.com/StanislasBerton/status/1503070394164686848

Dans une France digne de ce nom, les grands médias inviteraient et mettraient à l’honneur des gens comme Stanislas Berton plutôt que les menteurs, les traîtres et les collaborateurs qui occupent actuellement les plateaux télé. En attendant de retrouver cette France, nous ne pouvons qu’inviter les lecteurs de Riposte Laïque à découvrir, à lire et à soutenir cet authentique talent français.

www.stanislasberton.com

Ses livres :

https://www.amazon.fr/s?i=stripbooks&rh=p_27%3AStanislas+Berton&s=relevancerank&text=Stanislas+Berton

Etienne Meyer

image_pdfimage_print

2 Commentaires

  1. Merci à RL pour nous avoir fait découvrir Mr BERTON. Je vais acheter ses bouquins.

    L’affaire Mc Kinsey est un vrai scandale d’Etat. Nous avons des hauts fonctionnaires de qualité dont la plupart aiment leur pays et sont compétents, les faire remplacer en doublons par des types qui ne connaissent pas grand chose de la France est purement scandaleux

  2. Le monde est de travers avec cette bande d’adorateur de Satan ! Historiquement et par principe je pense que l’homme est foncièrement mauvais ! Ça a débuté avec l’informatique car le premier PC s’est vendu en 1976 au prix 666,66$ ! Si c’est pas satanique cet exemple et ça continue de plus belle ! L’idée d’une mondialisation va être stoppée par la Russie et Biden en fait un caca nerveux?😇

Les commentaires sont fermés.