Statues vandalisées : de Gaulle n’était qu’un horrible raciste !

La statue de De Gaulle aux Pavillons-sous-bois a été déboulonnée :

http://www.fdesouche.com/1387699-les-pavillons-sous-bois-93-la-statue-du-general-de-gaulle-degradee-ainsi-que-la

On peut penser ce qu’on veut de De Gaulle, notamment sur sa gestion plus que calamiteuse de la guerre d’Algérie et de son indépendance, il reste un héros national ayant puissamment contribué à la défaite des nazis.

Il semblerait qu’il soit coupable d’avoir déclaré, le 5 novembre 1959, que  « C’est très bien qu’il y ait des Français jaunes, des Français noirs, des Français bruns. Ils montrent que la France est ouverte à toutes les races et qu’elle a une vocation universelle. Mais à condition qu’ils restent une petite minorité. Sinon, la France ne serait plus la France. Nous sommes quand même avant tout un peuple européen de race blanche, de culture grecque et latine et de religion chrétienne. »

Ah bon, nous ne sommes pas un pays de race blanche ? De quelle race sommes-nous donc ? Celle des imbéciles ?

Donnons-nous alors, maintenant que nous avons commencé, le luxe et le plaisir de citer la suite, qui est encore meilleure et vaut son pesant d »humour (noir) :

 « Qu’on ne se raconte pas d’histoires ! Les musulmans, vous êtes allé les voir ? Vous les avez regardés, avec leurs turbans et leurs djellabas ? Vous voyez bien que ce ne sont pas des Français ! Ceux qui prônent l’intégration ont une cervelle de colibri, même s’ils sont très savants. Essayez d’intégrer de l’huile et du vinaigre. Agitez la bouteille. Au bout d’un moment ils se sépareront de nouveau. Les Arabes sont des Arabes, les Français sont des Français. Vous croyez que le corps français peut absorber dix millions de musulmans, qui demain seront vingt millions et après-demain quarante ? »

Et la fin est admirable : « si nous faisons l’intégration, si tous les Arabes et Berbères d’Algérie étaient considérés comme français, comment les empêcherait-on de venir s’installer en métropole, alors que le niveau de vie y est tellement plus élevé ? Mon village ne s’appellerait plus Colombey-les-Deux-Églises, mais Collombey-les-Deux-Mosquées ! »…

Quoi ? Il est interdit de citer de Gaulle ? Aujourd’hui on mettrait de Gaulle en prison pour avoir tenu ces propos et aussi Alain Peyrefitte pour les avoir répétés. Et nous tous, simplement pour les saluer. Mais dommage, les prisons ne sont pas assez grandes. La faute à m’ame Taubira.

On devrait placarder ces paroles de De Gaulle dans tous les livres d’histoire de l’enseignement et dans toutes les mairies.

Les antiracistes ont profité de ce déboulonnage pour dégrader la plaque de Bir Hakeim, bataille qui marque un tournant en notre faveur de la Seconde Guerre mondiale. Les voies des antiracistes sont impénétrables.

On va d’étonnement en étonnement et de crise d’hystérie en crise d’hystérie.

Nous sommes vraiment tombés sur la tête. Enfin pas nous, mais tous les illusionnistes qu’on laisse parler et qui tiennent le haut du pavé du discours : les Taubira, Obono, Belkacem, Belloubête, Castaner. Et Assa.

Voyons cette nouvelle venue, reine de la fumisterie et de l’embrouille : Assa Traoré. D’où sort-elle avec sa tignasse reloue ? D’une famille de vrais délinquants multirécidivistes condamnés à trente-six reprises et qui ont tous les culots. Avec un frère qui n’a pas été tué par la police. Conseillée par des délinquants islamistes. Des foules furieuses de demeurés la suivent dans Paris mis à feu et à sang, en mettant leurs genoux à terre pour nous faire croire que la France, ce sont les USA.

L’antiraciste nouveau est celui qui ose tout, c’est même à cela qu’on le reconnaît. En ce moment il vole en escadrilles…

Et Belloubet qui commet la faute juridique d’inviter Assa Traoré et Assa Traoré qui se donne le luxe de refuser à tort l’invitation de Belloubet. Une invitation d’un ministre de l’Injustice, cela ne se refuse pourtant pas.

On a entendu Camélia Jordana prétendre qu’avec ses cheveux frisés elle ne se sent pas en sécurité quand elle voit un flic.

Elle est bien gentille, mais sait-elle qu’il y a des gens aux cheveux blonds et raides comme des baguettes qui ne se sentent pas en sécurité dès qu’ils voient à l’horizon une chance pour la France ? Spécialement des jeunes filles éternellement draguées, pourchassées, menacées, collées, quand elles ne sont pas violées au couteau par les mêmes, et qui aimeraient bien pouvoir juste circuler en paix.

Mais voilà : certains nouveaux venus deviennent fous dès qu’ils voient une femme seule, qu’elle soit jolie, laide, jeune ou au contraire, très vieille.

Et le joueur de poker qui prétend que l’émotion est plus forte que la loi. On se demande dans quelle enveloppe surprise il a eu son BEPC. On se renseigne : Castaner est titulaire d’un DESS de juriste d’affaires internationales.

On a donc dû lui apprendre ce que c’est que l’état de droit, que la loi était la même pour tous et que tout le monde, normalement, obéissait à la loi, et qu’il y avait un certain nombre de principes généraux du droit. Mais il a dû oublier dans les cartes.

Le champ de l’émotion est vaste, et s’il légitime tout maintenant, on peut s’attendre à tout et même au pire qui est d’ignorer délibérément le droit, ce que Castaner fait allègrement par exemple lorsqu’il décrète que les policiers peuvent tomber sous le coup d’un « soupçon avéré ». Bel oxymore. Car quand le soupçon est avéré, c’est qu’on en sort et qu’on entre dans la certitude.

On ne s’attendait pas à ce coup bas, pour quelqu’un qui a aussi un diplôme de droit pénal. Même un étudiant de première année sait qu’en droit pénal, pour condamner quelqu’un il faut une preuve, et que le doute profite toujours à l’accusé. Tout le monde le sait, sauf Castaner, qui poignarde ainsi dans le dos la police dont il est pourtant le chef.

Grâce à lui sont maintenant autorisés et légitimés tous les crimes commis sous l’empire de l’émotion. On pourra tuer, violer, poignarder, cambrioler en toute impunité (c’est d’ailleurs déjà le cas quand les victimes sont blanches). Et manifester illégalement en temps de déconfinement mal géré.

Autre sujet d’étonnement indicible, on voit des Blancs faire cause commune avec des Noirs qui demandent la fin de la « suprématie blanche » et accusent les Blancs de tous les maux.

Eh oui, nous sommes coupables de tout, du controversé réchauffement climatique, des retards de trains, du QI de certaines peuplades inférieur au nôtre. Euh chuuut, cela il ne faut pas le dire. Je le retire et je bats ma coulpe, même si ce n’est pas faux.

Et ces Blancs ont coupé eux-mêmes la magnifique banderole des Identitaires flottant sur la place de la République et réclamant repentance pour le racisme anti-Blanc. On attend de voir comment les soumis se comporteront quand les Noirs les réduiront en esclavage, cela semble bien parti. Après les antécédents barbaresques, qui ont quand même longtemps désertifié nos propres rivages pendant mille ans, on peut s’y attendre.

Il y a tous ces gens (payés par qui?) qui défilent dans la rue, manifestation autorisée ou pas et que le pouvoir n’arrête pas, alors qu’il a collé des amendes à des gens ayant fait moins de trois-cents mètres tout seuls sans avoir signé leur propre ausweis.

Mais heureusement le conseil d’État, toujours là pour les lâches coups foireux, vient d’autoriser les manifestations. Ouf ! « Ils » vont pouvoir continuer à tout casser. Et à déboulonner nos statues. Même celles qui font partie de notre histoire, comme celle de Colbert. Elle n’est pas belle la vie en France, à l’époque de l’antiracisme ?…

Black lives matter, certes. Mais nos vies, tout autant, face à des fous furieux souvent venus d’ailleurs, souvent délinquants multirécidivistes, qui ne respectent rien et veulent mettre à feu et à sang ce qui est quand même notre pays à nous, et notre histoire.

Sophie Durand

image_pdfimage_print

19 Commentaires

  1. on est devenu de la race des imbéciles, d’où le mépris haineux des envahisseurs,

    • désolé je n’ai pas eu le courage d’aller jusqu’au bout, je n’aime pas enrager;
      Behanzin, c’est y pas ce roi du Dahomey qui en France a voulu cracher par la fenêtre sans savoir qu’il y avait une vitre et qu’elle était fermée ?

    • @Natou
      Merci beaucoup. Très intéressant. J’en ai fait un texte, grâce à vous.

  2. Je l’ai déjà dit il est trop tard. L’invasion est trop importante et la soumission de nos dirigents de tous les partis politiques à ces peuplades est évidente. A part la remigration.point de salut pour l’Europe et il faudra la nationalisation de tous les biens achetés par les monarchies pétrolières afin de récupérer nos joyaux (hôtels particuliers etc).

    • C’est connu: « il n’est jamais trop tard pour bien faire! ».
      Il suffit de croire au Messie, et depuis que les couples de même sexe sont devenus une normalité, le Messie pourrait bien être l’avènement d’un « croisement » de Joseph et d’ Adolf!

  3. Quand des manifestants noirs insultent un policier parce qu’il est noir, c’est du racisme. S’en prendre à quelqu’un en raison de la couleur de sa peau, c’est la définition même du racisme.

    Mais en réalité, c’est pire que cela. C’est du tribalisme.

    Dans la mentalité faisandée de ces manifestants, la situation actuelle se résume entre une lutte entre les noirs et les blancs. Il n’y a plus de pays, de carte d’identité, de nationalité, d’Etat : juste la couleur de la peau qui oblige un individu noir à être dans leur camp. Si ce n’est pas le cas, le voilà qualifié de traître à sa race.

    Et les blancs qui les soutiennent ne sont plus que les idiots utiles de ce conflit tribal entre noirs et blancs.
    Il est plus qu’urgent de débarrasser la France de ces faux Français mais vrais racistes.

    • Le conflit tribal ne sera pas qu »entre noirs et blancs ; les noirs qui sont en France ont des ancètres de tribus différentes, certaines vendaient les représentants d’autres tribus aux blancs et aux musulmans… Assa Traoré a peut-être des ancètres qui vendaient des noirs ou, inversement, elle a peut-être des ancètres qui ont été vendus par des noirs. Si on veut vraiment aller au bout des choses comme ces manifestations et déboulonnages semblent le vouloir, attendons-nous à voir en France, en plus de conflits noirs contre blancs, des conflits rappelant celui des Toutsis contre les Houtous.

  4. On ne combat pas des idées (le racisme antiblanc) avec des personnes (De Gaulle).

    Parce que l’Esprit (l’idéologie) est toujours au dessus de la chair (les personnes).

    On combat l’idéologie (la pensée humaine) par la religion (la Pensée de Dieu)

    Par exemple, si vous voulez combattre le racisme (antiblanc) et l’immigration qui en est l’outil de conquête, il suffit de rappeler que le Christ pour se revendiquer juif, donc vrai Homme, :

    – n’a pas dit qu’il était né à bethleem
    – mais qu’il descendait en ligne directe du roi David, Premier juif parmi les juifs. (Evangile de St Luc)

    Donc la France n’est QUE blanche et aucun Français n’est français pour être seulement né en France.

    • Dans ce genre de différent, quelques cartouches peuvent potentialiser la foi…

  5. Une éventuelle vraie guerre raciale ne doit pas faire peur aux Français. Ce serait une des solutions, certes pas la moins « soft », pour rendre notre pays vivable car si rien ne se fait, l’enfer est programmé.

  6. Raciste, peut être, un grand bonhomme sûrement ! Je sais, j’ai eu l’honneur de le rencontrer à Collombey les 2 églises (pas les 2 mosquées )

  7. Pour apaiser les esprits, il faut impérativement déboulonner la statue de De Gaule et la remplacer par une autre représentant Adama Traoré avec un superbe plug doré enfoncé dans son gros troufignard de « héro ».

  8. NWO /Avez vous tous remarqué ou non ? tous les samedis quasi systématiquement entre midi et 14 heures , heures des manifestations des GILETS JAUNES se déclenchent des orages et pluies et la veille et avant veille = pulvérisations intenses de chemtrails https://fr.wikipedia.org/wiki/G%C3%A9o-ing%C3%A9nierie si vous voulez des vidéos vérité sur les chemtrails non manipulées et non censurées ne passez pas par youtube mais par google tapez « chemtrails déception » puis dans le résultat cliquez sur outils , puis sur date , puis demandez toutes les vidéos concernant une année antérieure a 2019 (année du début d’une censure féroce qui ne laisse plus dans les résultats que des vidéos tentant de ridiculiser le fait des épandages aériens ou de les décrédibiliser .)

    • Exact, quand je pense aux GJ, je les vois tjs affronter la pluie, l’hiver, quel courage; mais vous mettez la puce à l’oreille, ces techniques sont utilisées par l’armée aux US et ailleurs pour tester la fragilité ou pas de la population …sur des virus tel la grippe, etc..

  9. La gestion calamiteuse de la guerre d’Algérie par
    de Gaulle ? Que fallait il faire et qui aurait pu le faire ? Rappelons la gestion vraiment calamiteuse par la 4 République…
    Ce ne fut pas un chemin de roses ;mais la question algérienne fut néanmoins réglée.
    Il ne devrait par contre plus y avoir d’Algériens sur notre sol ;sauf exceptions.

    • @Jill
      Ce que je critique surtout c’est que de Gaulle en 1958 s’était engagé à ce que l’Algérie reste française, alors qu’il savait que c’était difficile. Il a donc menti. Certains ne lui ont jamais pardonné ce mensonge. Il a de plus géré la question des Harkis d’une manière insoutenable. Et la question algérienne n’est toujours pas vraiment réglée. Maintenant, je pense qu’il fallait sans doute qu’elle ait son indépendance. Mais pas de cette manière.

Les commentaires sont fermés.