Stéphane Bern : “Les éoliennes sont une négation de l’écologie”

Publié le 31 mai 2021 - par - 29 commentaires - 798 vues
Traduire la page en :

La cathédrale de Coutances (Manche). Derrière elle, une éolienne située sur la commune de Gratot. Photo © Daniel Picot

Cathédrale de Coutances, dans la Manche. Stop au massacre !

Dans une excellente tribune du Figaro, Stéphane Bern dénonce une fois de plus la supercherie de l’énergie éolienne, véritable négation de l’écologie.

Stéphane Bern accuse la ministre Barbara Pompili d’écocide : “Les éoliennes sont une négation de l’écologie. Elles détruisent le patrimoine de la France”

Cette véritable tragédie pour notre patrimoine naturel et bâti, avec des “sites remarquables de beauté et des joyaux architecturaux” qui se retrouvent défigurés par ces monstrueux moulins à vent de 250 m de haut, est la sinistre conséquence du machiavélisme de Macron, qui dit comprendre les opposants à cette folie des écologistes tout en décidant de porter le parc d’éoliennes de 8000 à 20 000 unités d’ici 2028.

Comme je l’écrivais dans un chapitre de mon livre, “Macron et l’imposture éolienne. Soumission totale aux écologistes”, Macron tient le double langage auquel il nous a habitués depuis quatre ans. Il promet blanc et fait noir, c’est systématique.

C’est ainsi que le 14 janvier 2020, sous la pression des élus locaux, Macron déclarait :

“La capacité à développer l’éolien massivement, il faut être lucide est réduite. Le consensus est en train de nettement s’affaiblir dans notre pays. De plus en plus de gens ne veulent plus voir d’éolien près de chez eux, considérant que leur paysage est dégradé”.

De son côté, la ministre de la Transition écologique enfonçait le clou, dénonçant “Une situation d’encerclement de certains bourgs absolument intolérable”.

Mais le 21 avril 2020, Macron retournait sa veste et décidait par décret le développement massif de l’éolien, au mépris des élus locaux et des riverains. Il est vrai qu’entretemps les écologistes venaient de rafler plusieurs villes de France lors des municipales.

Si la réélection de Macron doit passer par la destruction de nos paysages, peu importe, détruisons notre patrimoine naturel  et bâti !

Comme le rappelle Stéphane Bern, l’immense majorité des ruraux refusent de voir leur environnement pollué par cette énergie inutile, coûteuse, non recyclable, dont les nuisances sont visuelles et sonores, qui ruine la valeur de leur maison, sans qu’ils puissent jamais rien dire, pour la simple raison qu’ils n’ont plus voix au chapitre.

Macron a donné raison aux puissants lobbys de l’éolien, limitant les recours contre les parcs et interdisant de faire appel.

C’est ainsi que le contribuable a financé 9 milliards d’euros d’aides directes à la filière éolienne, une énergie non pilotable, exploitable seulement 25% du temps et nécessitant un recours aux très polluantes centrales au charbon, comme cela se passe en Allemagne.

En fait, le combat est inégal, entre les ruraux sans défense et les citadins bobos qui détiennent le pouvoir et la finance. “C’est le combat de David contre Goliath”. Les maires se rebiffent, mais les préfets ont ordre d’imposer les champs d’éoliennes coûte que coûte.

Les ruraux sont victimes de chantages odieux et de pressions intolérables. 70% des projets font l’objet d’un recours. Mais l’Etat passe outre.

Malgré le vent de colère qui souffle toujours plus fort, Macron joue la carte du vote écologiste, un soutien qui lui est indispensable pour 2022.

Oubliées l’imposture écologique et l’électricité intermittente, oubliés les dangers pour la santé des riverains, oublié le gaspillage de l’argent public, oubliée la corruption, oubliées les nuisances sonores et visuelles, oublié le massacre de nos paysages et de nos sites touristiques, oublié l’effondrement des prix immobiliers pour les riverains.

Les horribles tourniquets envahissent les campagnes et les côtes, détruisant le fragile équilibre écologique marin.

Ajoutons à cela que l’éolien, c’est 100% de perte pour le contribuable français, puisque tout le matériel vient de l’étranger.

Rappelons que grâce au nucléaire, la France est le meilleur élève d’Europe en matière d’émissions de CO2. Notre pays pollue 6 fois moins que l’Allemagne. Mais rien n’y fait, les Verts imposent leur dictature alors que l’énergie éolienne est disqualifiée dans tous les domaines.

Non seulement l’éolien n’est pas pilotable puisqu’il dépend des conditions climatiques, mais son coût est démesuré.

Selon l’AIE, les coûts de production sont tombés à 35 dollars par mégawattheure pour le nucléaire, contre 53 pour l’éolien terrestre et 115 dollars pour l’éolien en mer.

Enfin, il faut savoir que les pâles d’éoliennes, en matériaux composites, ne sont pas recyclables. De plus, il faut couler 500 m3 de béton pour fixer le mât d’une éolienne sous terre. Oui, Stéphane Bern a raison de dénoncer cette négation de l’écologie.

On le voit, les Verts n’ont aucun argument crédible pour défendre les énergies renouvelables. Mais on sait qu’ils n’ont jamais fait de l’écologie. Ils font uniquement de la politique et ils savent très bien que Macron est leur otage.

Jacques Guillemain

Print Friendly, PDF & Email

Riposte Laïque vous offre la possibilité de réagir à ses articles sur une période de 7 jours. Toutefois, nous vous demandons de respecter certaines règles :

  • Pas de commentaires excessifs, inutiles ou hors-sujet (publicité ou autres).
  • Pas de commentaires injurieux ou diffamants envers les auteurs d'articles ou les autres commentateurs.
  • La critique doit obéir aux règles de la courtoisie.
  • Pas de langage ordurier ou scatologique, y compris dans les pseudos
  • Pas de commentaires en majuscules uniquement.
  • Il est rappelé que le contenu d'un commentaire peut engager la responsabilité civile ou pénale de son auteur

Notifiez de
Une patriote

Pendant qu’elles dégradent le paysage et LES SOLS avec des tonnes de bétons TOUT un petit groupe S’EN FOUT PLEIN LES POCHES. Cherchez à qui profite le crime. Pareil pour les voitures électriques avec des batteries polluantes rechargées sur de l’électricité qui provient du charbon et acheté en Allemagne = A QUI PROFITE LE CRIME ???

Vova

Encore une fois la France se prend pour le nombril du Monde ! Elle aime se comparer par rapport à l ‘ Allemagne , ça lui donne une posture vertueuse , mais elle ne parle JAMAIS des pays qui ont fait d ‘ autres choix . En Belgique , plus on a de l ‘ éolien et du solaire , plus on FERME des centrales au gaz ; en Grande Bretagne , en 10 ans , on a convertit l ‘ électricité produite au charbon — 40 % de la production — en éolien et hydrolien ; au Portugal , certains jours , les renouvelables produisent jusqu ‘ à 105 % de la consommation ………

Patapon

Rendons grâce à Stephane Bern de lancer l’alerte et de déclarer la guerre à ces monstres qui défigurent la France.Ce combat doit être mene jusqu’au bout et gagné.

Vova

@Patapon : et ces lignes à Très Haute Tension — 400 KV — qui zèbrent à travers la France , c ‘ est joli ?

Billhoute

On tourne en rond

Pivoine

Une solution écologique pourtant simple, et qui ne coûte RIEN, existe : il suffit juste de limiter sa consommation d’électricité, c’est-à-dire ne pas laisser les pièces allumées s’il n’y a personne, éteindre la télé quand on ne la regarde pas, etc.
En clair, éviter le gaspillage !

emerillon

Trop mignon ,, c’est un fait aussi, mais n’oubliez pas la nécessité de traiter par refroidissement d’eau des contrôle data , qui nous apportent un confort superflu dont nouds ne plus nous en passer .

G.rom

D accord c est logique
Faut économiser vivre dans le noir le froid etc..pour recharger sa bagnole electrique

Vova

@Pivoine : et surtout abandonner votre chauffage électrique direct qui est une aberration thermodynamique . Isolez bien votre habitat ,et achetez un poêle à bois ou à pellets !!

Villechobi

Vive Bern !

Il lèche pas les babouches !

Simpson

Exact, pas comme le collabo modo troll cyprien

Jacques B.

Les éoliennes, c’est une gigantesque escroquerie. C’est du capitalisme de connivence à l’état pur, autrement dit de la corruption à grande échelle.
Non seulement l’électricité produite par ces machins moches est 5 à 6 fois plus chère que l’électricité nucléaire (forcément, une éolienne ne tourne en moyenne que 25% du temps), mais en plus cela exige des centrales à gaz ou à charbon pour compenser. Donc émission accrue de CO2. Du grand n’importe quoi.
Sauf pour les constructeurs et exploitants de parcs éoliens, bien sûr, qui s’en mettent plein les fouilles. Avec l’argent du contribuable/client, qui n’a pas le choix.
C’est fou qu’il reste des gens en France pour croire à cette escroquerie. C’est fou que Macron se croie tellement intouchable qu’il en rajoute deux couches.

Patapon

Les prétendus écologistes sont la négation de l’intelligence et du bon sens.

Pivoine

Et ils se fichent pas mal de la nature et des animaux !

as fini.

Enfin, un bobo qui a tout compris! Les éoliennes sont uniquement une histoire de fric et c’est tout. Elles dénaturent et dégradent fortement le paysage, mais les écolos qui prétendent le protéger ne disent rien et s’en foutent. C’est trop bizarre tout çà. On doit leur graisser la patte. En plus, elles produisent que dalle comme électricité. En fait, c’est le consommateur qui met la main au portefeuille. Sans compter les milliers d’oiseaux qui y laissent la peau, mais là, les écolos préfèrent accuser les chasseurs. Et le bruit, on en parle pas. Et tous les effets néfastes collatéraux sur la nature et les humains dont on ne parle pas.

Joël

Le montant total des subventions publiques aux énergies renouvelables devrait atteindre entre 116,1 et 130,3 milliards d’euros d’ici 2028. A condition que la baisse des prix de l’électricité liée à la crise sanitaire ne fasse pas durablement exploser le coût pour l’État du prix de vente qu’il a garanti aux productions solaires et éoliennes.

https://www.transitionsenergies.com/subventions-energies-renouvelables/

Comme si ça ne suffisait pas :
Contrairement aux promesses de gratuité, les abonnés vont payer le compteur Linky
(ce qui était prévisible)
https://www.capital.fr/votre-argent/mauvaise-nouvelle-pour-les-proprietaires-dun-compteur-linky-1404860

Joël

Juste un exemple :
Voici les moyens de production d’électricité du jeudi matin, 7 janvier 2021 à 7h45 en France
Solaire : 0
Eolien : 931 Mégawatts, 1%
Hydraulique : 11415 Mégawatts, 11%
Nucléaire : 51673 Mégawatts, 68%
Fioul-charbon-gaz : 11052 Mégawatts, 14%
Bioénergies : 893 Mégawatts, 1%
Import : 7475 Mégawatt, essentiellement d’Allemagne donc du charbon.

Pour suivre la production en temps réel :
https://www.rte-france.com/eco2mix/la-production-delectricite-par-filiere

LIONEL

J’ai écrit un commentaire sur l’article de Sophie Durand et je mets la suite ici .
L’ancien patron de la DGSE se bat contre un projet éolien près de chez lui .
Le maire de sa commune veut de l’argent pour rénover l’église !!!
Le patron de la DGSE lui a fait avoir 3 fois plus d’argent que ce que réclamait le maire avec comme contre partie l’abandon du projet .
Ce maire a pris l’argent et a confirmé le projet éolien .
La bagarre est enclenchée entre les 2 hommes !!!!
Qui gagnera ?
Une seule solution contre ces sales machines : le C4
Et les propriétaires des terrains auront une sale surprise quand le démantellement de ces machines au bout de 20 ans seront à leur charge .
Ils n’y croient pas mais ça sera bien comme ça et ça coûte au bas mot environ 4 fois plus que ce qu’ils auront touché .

Hellène

Faut dire que pour brasser du vent, il en connaît un rayon, le bougre…
En fait, dans sa mégalomanie, il veut que son effigie s’exhibe partout : hautain, m’as-tu vu, beaucoup de bruit pour rien, nuisible, dispendieux avec l’argent d’autrui, ne travaille qu’ une faible partie du temps…Tout lui!

LAURENT

11 tours de cordon détonnant au pieds, un détonateur et pan part-terre !!!

BERNARD

“C’est le combat de David contre Goliath”
Dans cet épisode biblique, c’est David qui a gagné le combat avec UN LANCE-PIERRES !!! belle image.

(j’dis ça j’dis rien hein !)..certaines pierres pourraient être flamboyantes, à l’image de celles qu’on lance depuis la Californie Française (CF .. manque le P) sur les commissariats.
euhhh bon, la fibre de verre, ça crame presque comme l’essence à partir d’une certaine température.

G.rom

Et pour faire du béton il faut du sable

zéphyrin

une entrepris bretonne a trouvé un “process” pour employer du sable des déserts…

Pivoine

Et le sable de construction, qui vient de la mer, se fait de plus en plus rare !

zéphyrin

bah lui même est une forme de négation….deux avis négatifs donnent un avis positif.
j’ai tout bon ?

Mossad

Je ne pense pas qu’en Corse les ecoloconnards pourraient passer outre la vox populi. J’ai meme entendu dire qu’ils n’y avait pratiquement pas de problemes avec les dechets envahisseurs. Peut etre la methide a suivre, je sais, ca fait un peu de bruit mais ca ne dure que qqs dixiemes de seconde.

Clotilde Prouvost

La cathédrale de Coutances.
…quelle horreur, quelle offense a l’esthétique.
Dehors, et vite.

nicolachaos

en même temps Stéphane Bern a donné raison à ceux qui se sont moqué de lui quand il faisait tout pour sauver la patrimoine français résultat RIEN

Lire Aussi