Stigmatisez tous les stigmatisateurs, Monsieur le Président de la Licra !

Au Nom d’Allah Le Clément, Le Miséricordieux,
Monsieur Alain Jakubowicz,
C’est avec un immense plaisir que j’ai appris par votre conférence de presse du 16 mars 2010 que vous allez « poursuivre Eric Zemmour devant le Tribunal correctionnel de Paris pour les propos racistes et discriminatoires qu’il a tenus lors de deux émissions de télévision le 6 mars, Salut les Terriens sur Canal + et L’Hebdo sur France Ô » (1).
Votre communiqué du 11 mars cite les propos inadmissibles entendus sur Canal + : « la plupart des trafiquants sont noirs et arabes… c’est un fait » (2).
Sommé de s’expliquer sur France Ô, Eric Zemmour persiste et signe au lieu de s’excuser comme lui demandait le grand sociologue Dominique Wolton, dont la probité morale, l’objectivité et l’honnêteté intellectuelle est indéniable (3).

C’est évidemment inadmissible de voir cet effronté d’Eric Zemmour récidiver ainsi. Toutefois, cette émission de France Ô va rendre un grand service à notre combat commun contre la stigmatisation des populations issues de la colonisation. En effet, pour se justifier, le félon au vivre ensemble va livrer d’autres personnes qui se sont livrées à des amalgames lepénistes entre immigration et délinquance. Cela vous permettra donc d’étendre vos inculpations de tous ceux qui ont été auteurs de dérapages similaires à ceux d’Eric Zemmour dans les médias ou dans les administrations.
Eric Zemmour cite tout d’abord le livre « L’islam dans les prisons » du prétendu islamologue Farhad Khosrokhavar. Cet auteur prétend qu’il y aurait de 50 à 80% de musulmans dans les prisons françaises.
J’espère que vous aurez à cœur de poursuivre cet ouvrage, son auteur, son éditeur, et de faire saisir et mettre au pilon tous les exemplaires de ce livre indubitablement islamophobe.

Eric Zemmour cite une étude du Sénat de juin 2002, selon laquelle pour les délits graves, une majorité des parents des délinquants seraient nés hors de France. Ce rapport est toujours en ligne sur internet, et effectivement il consacre un chapitre entier à « une surdélinquance des jeunes issus de l’immigration » (4). Vous retrouverez aisément les auteurs de ces horreurs qui nous rappellent les heures les plus sombres de notre histoire : le rapport a été présenté par des dénommés Jean-Claude Carle (sénateur de la Haute-Savoie) et Jean-Pierre Schosteck (ancien sénateur des Hauts-de-Seine), au nom d’une « commission d’enquête sur la délinquance des mineurs ».
Tous les sénateurs qui ont participé de près ou de loin à cet amalgame honteux entre immigration et délinquance doivent être poursuivis, et je compte bien sur la Licra pour mettre hors d’état de nuire ces élus qui salissent les valeurs républicaines.

Eric Zemmour évoque un article du Washington Post mais n’a pas le temps de le citer. Mais qu’Allah soit loué, je l’ai retrouvé (5). Non seulement ce journal titre (en anglais) « En France, les prisons sont remplies de musulmans », mais il illustre son article par la photo d’une musulmane voilée devant les grilles d’un établissement pénitentiaire. Il s’agit de Samia El-Alaoui Talibi qui est, avec son mari Hassan, aumônière dans les prisons du Nord de la France. Nous voyons donc là la volonté manifeste d’amalgamer la criminalité avec non seulement l’islam, mais également le foulard islamique stigmatisé par une campagne laïciste dont vous devez vous désolidariser.
J’espère que la Licra poursuivra le Washington Post pour ces propos notoirement islamophobes, mais aussi tous les médias français qui ont repris son article, comme par exemple Le Monde (6), et même le site musulman saphirnews.com (7).

Eric Zemmour cite le père Christian Delorme, un prêtre lyonnais connu sous le nom de « curé des Minguettes ». Dans Le Monde (encore ce journal islamophobe !) du 4 décembre 2001, il dit : « En France, nous ne parvenons pas à dire certaines choses, parfois pour des raisons louables. Il en est ainsi de la surdélinquance des jeunes issus de l’immigration, qui a longtemps été niée, sous prétexte de ne pas stigmatiser. On a attendu que la réalité des quartiers, des commissariats, des tribunaux, des prisons impose l’évidence de cette surreprésentation pour la reconnaître publiquement. Et encore, les politiques ne savent pas comment en parler. » (8)
Evidemment, vous allez poursuivre le père Delorme pour avoir ainsi stigmatisé publiquement les « jeunes issus de l’immigration », ainsi que le journal Le Monde et le site internet du Sénat qui ont publié ces propos incendiaires.

Mais il n’y a pas que ces quelques exemples cités par Eric Zemmour qui procèdent à des amalgames nauséabonds.
Citons par exemple le commissaire divisionnaire Charles Pellegrini qui a été chef de l’Office central de répression du banditisme (OCRB). Dans l’émission « Tout le monde en parle » de France 2 du 19 novembre 2005, il dit que « 60 à 65% des délinquants sont issus de l’immigration » (9).
Vous noterez au passage que cette émission était animée par Thierry Ardisson, tout comme celle où est intervenu Eric Zemmour sur Canal + pour dire la même chose que Charles Pellegrini. Je conseille donc à la Licra de se pencher sur la complaisance coupable de cet animateur provocateur récidiviste. Vous aurez certainement à cœur d’en toucher deux mots au CSA.

Citons aussi un article du Monde (encore !) du 25 Février 2006, qui cite un rapport des Renseignements Généraux (10). Ce journal qui décidément se distingue dans la stigmatisation des immigrés écrivait : « Les renseignements généraux ont établi un profil type des principaux délinquants dans ces groupes, à partir de l’étude de 436 meneurs. 87 % ont la nationalité française ; 67 % sont d’origine maghrébine et 17 % d’origine africaine. Les Français d’origine non immigrée représentent 9 % des meneurs, selon les RG. Les jeunes d’origine africaine ancrés dans la délinquance présenteraient des particularités : l’une d’elles serait « l’extrême violence de leurs actes ». »
Vos confrères du Mrap et de SOS-Racisme ont évidemment porté plainte contre les Renseignements Généraux suite à cet article. « Le MRAP considère que ces informations conduisent de fait à donner une lecture ethnique des violences sociales en classifiant les délinquants en fonction de leur origine. Ces statistiques participent à entretenir la confusion et l’amalgame entre délinquance et immigration. » (11) « A l’appui de sa plainte, SOS Racisme précise que plusieurs sites d’extrême droite ont fait leur miel des informations publiées par Le Monde, organisant même des forums débats dont l’un a pour titre évocateur « Enfin les tabous sautent ! » » (12)

Cette affaire étant toujours en cours d’instruction, j’ose espérer que vous prendrez le train en route. Evidemment, tous comme le Mrap et SOS-Racisme, il ne faut pas chercher à savoir si ce que disent les Renseignements Généraux ou Le Monde est vrai ou pas (on ne sait jamais), il faut dénoncer le fichage ethnique des délinquants et son illégalité. Ce biais juridique peut également être utilisé dans d’autres affaires du même genre. Mais vous êtes avocat, Monsieur Jakubowicz, vous saurez donc utiliser les meilleures armes pour faire taire définitivement tous ces empêcheurs de vivre ensemble.
Dernier complice que j’ai identifié, un certain Philippe Bilger, avocat général à la cour d’assises de Paris. Il soutient les propos d’Eric Zemmour, vous vous rendez compte ! Incroyable mais vrai ! Sur son blog, il ose écrire : « En effet, je propose à un citoyen de bonne foi de venir assister aux audiences correctionnelles et parfois criminelles à Paris et il ne pourra que constater la validité de ce « fait », la justesse de cette intuition qui, aujourd’hui, confirment un mouvement né il y a quelques années. Tous les noirs et tous les arabes ne sont pas des trafiquants mais beaucoup de ceux-ci sont noirs et arabes. Il n’est point besoin d’aller chercher des consolations dans les statistiques officielles dont la finalité presque exclusive est de masquer ce qui crève les yeux et l’esprit. » (13)

Quelle audace ! Là, Monsieur Alain Jakubowicz, vous devez sévir et immédiatement poursuivre le magistrat Philippe Bilger devant le tribunal correctionnel pour complicité manifeste avec Eric Zemmour !
Je crois savoir que la Licra a des filiales ou des correspondants en Suisse et en Belgique. Il serait bon d’enquêter aussi dans ces deux pays, où l’on constate la même criminalisation de l’islam et des immigrés qu’en France.
Je découvre par exemple avec stupeur un rapport d’activité de la prison de Champ-Dollon (canton de Genève) selon lequel 57,8% de la population carcérale de cet établissement serait musulmane en 2008 (13). Ce rapport est non seulement islamophobe, il est également xénophobe puisqu’il affirme que « 9.5% des personnes détenues à la prison de Champ-Dollon sont de nationalité suisse (tableau 5). 40% des détenus proviennent du continent africain, dont 20.6% de l’Afrique du Nord et 19.4% du reste de l’Afrique. Les pays de l’Europe de l’Est et les pays balkaniques représentent 20.5% et le reste de l’Europe 17.4%. »

Pas mieux chez nos amis belges. Certes, le ministère de la Justice dénombrait fin 2009 10.553 détenus, dont 6.051 de nationalité belge, soit une majorité (14). Mais évidemment, la double nationalité de nombreux Belges issus de l’immigration permet au fondateur du Parti Populaire d’affirmer sans pudeur « qu’il y a encore 70 et 80% des détenus qui sont soit étrangers, soit d’origine étrangère. Ils ont souvent un double passeport, marocain, turc et autre. » (15)
Naturellement, si j’ai d’autres informations à vous donner, je n’hésiterai pas à vous les communiquerez, avec un maximum de précisions sur l’identité des fauteurs de trouble afin que vous puissiez les châtier comme il se doit. Mais je crois que vous avez déjà pas mal de grain à moudre avec les faits avérés d’islamophobie et de xénophobie que j’ai cités.
Que la Paix et la Bénédiction d’Allah le Très-Haut soient sur vous, Monsieur le Président de la Licra, sur votre famille et sur ceux qui suivent la voie juste jusqu’au Jour du Jugement Dernier.
Leila Adjaoud
(1) http://www.licra.org/lactualite/communiques-de-presse/2001-communique-point-presse-du-16-mars-2010
(2) http://www.licra.org/lactualite/communiques-de-presse/1994-eric-zemmour-a-la-memoire-selective
(3) http://www.dailymotion.com/video/xckauo_4-4-l-hebdo-13-mars-2010-france-%F4_news
(4) http://www.senat.fr/rap/r01-340-1/r01-340-117.html
(5) http://www.washingtonpost.com/wp-dyn/content/article/2008/04/28/AR2008042802560.html
(6) http://www.lemonde.fr/societe/article/2008/04/29/en-france-les-detenus-musulmans-sont-surrepresentes-selon-le-washington-post_1039616_3224.html
(7) http://www.saphirnews.com/L-islam,-premiere-religion-carcerale-en-France_a9004.html
(8) cité par le rapport du Sénat sur la délinquance des mineurs
(9) http://www.ina.fr/ardisson/tout-le-monde-en-parle/video/I09170835/charles-pellegrini.fr.html
(10) http://www.lemonde.fr/cgi-bin/ACHATS/acheter.cgi?offre=ARCHIVES&type_item=ART_ARCH_30J&objet_id=935314&clef=ARC-TRK-D_01
(11) http://www.mrap.asso.fr/communiques/rg/view
(12) http://www.la-croix.com/article/index.jsp?docId=2278564&rubId=4076
(13) http://www.philippebilger.com/blog/2010/03/eric-zemmour-ou-le-trublion-officiel.html
(14) http://www.geneve.ch/penitent/champ-dollon/pdf/rapport-d-activites-2008.pdf
(15) http://www.lalibre.be/actu/belgique/article/562783/les-prisons-belges-comptent-110-nationalites.html
(16) http://www.lalibre.be/actu/belgique/article/550062/renvoyons-au-maroc-nos-prisonniers-et-delinquants-marocains.html

image_pdf
0
0