Stockholm, capitale du viol

Publié le 28 juin 2015 - par - 3 831 vues

violCa y est, cette fois j’ai un exemple parfait! Prenez la revue Point de Vue n°3491 de la semaine du 17 au 23 juin, vous y trouverez “30 pages pour rêver” qui racontent le mariage du prince Carl Philip de Suède avec Sofia Hellqvist. Il s’agit de dizaines de photos de dizaines de  têtes couronnées avec “uniformes, décorations, robes longues et diadèmes”… Fête somptueuse à Stockholm, en Suède.

Si, sur Google, on digite “Stockholm viol” 354 000 pages s’ouvrent avec des titres du genre “ L’immigration musulmane a fait de Stockholm la capitale du viol” ou “Suède, le 2° pays au monde qui compte le plus de viols”

Si on digite “Stockholm violence” 12 200 000 pages s’ouvrent.

Ma question : comment est-il possible que dans la même ville on célèbre “le plus beau des contes de fées” et que dans le quartier voisin règne le viol et la violence? Ces rois, reines et princes ignorent-ils ce qu’il se passe de l’autre côté de la rue? Qu’en pensent-ils?  Comment croient-ils que leur situation va évoluer avec la tiersmondialisation de l’Europe? Croient-ils qu’ils vont tout simplement voir défiler des peuples sous leur règne comme l’eau coule sous les ponts?  Avec la violence pour tous sauf pour eux? Croient-ils qu’ils vont continuer leurs cérémonies religieuses chrétiennes quand l’islam aura le dessus? Ou même que le jour où le monde musulman se sera démocratiquement installé aux manettes il va continuer à tolérer la vieille monarchie chrétienne? Qu’est ce que ces rois et princes en pensent? Il n’est pas possible qu’ils n’en parlent pas entre eux.

Le 16 avril, la reine Margrethe du Danemark a fêté ses 75 ans en grande pompe et a prononcé un discours  tout à fait politiquement incorrect : http://civilwarineurope.com/2015/04/19/immigration-islam-la-reine-du-danemark-tape-du-poing-sur-la-table/

“Celui qui s’installe au Danemark doit se conformer aux normes et valeurs Danoises », déclare-t-elle. « Nous pouvons les accueillir, mais nous devons aussi leur dire ce que nous attendons. Car il s’agit de notre société, dans laquelle ils se rendent. Ils doivent comprendre dans quel monde ils sont venus. » Et la Reine de se faire plus précise encore : « Nous faisons volontiers de la place. Cependant, ils sont venus dans notre société et ne peuvent pas s’attendre à pouvoir perpétuer leur modèle de société chez nous. Ils peuvent se rendre dans les mosquées s’ils le veulent, mais s’ils font des choses incompatibles avec le modèle de la société Danoise, ils doivent reconnaître que cela n’ira pas. » La Reine désigne bien entendu une certaine immigration qui se constitue en société parallèle. Elle a aussi fait passer un message sur la liberté d’expression, qui n’est pas seulement menacée par les terroristes : « Je sais bien que certains disent qu’il faut être prudent, qu’il faut réfléchir, cependant nous devons absolument pouvoir nommer les choses et dire comment celles-ci doivent être selon nous. Ils veulent nous effrayer, nous ne devons pas nous laisser intimider.”

Aha ! Si Margrethe dit cela publiquement c’est qu’en privé on en cause entre la poire et le fromage ? Certainement ! Roi Philippe de Belgique qu’est ce que vous en dites ? Vous aussi, vous devez penser à l’avenir de vos 4 enfants. Mais alors la question devient « qu’est ce que ces familles royales européennes attendent pour sortir de leur réserve ? » Bien sûr, ce sont des monarchies constitutionnelles, mais s’ils ont le peuple derrière eux ? Il est évident qu’ils représentent une force politique et financière considérable, on pourrait même parler de lobby du sang bleu. La nouvelle génération de princes et princesses est pourvue de diplômes des meilleures universités et  exerce des activités publiques importantes. Le roi Philippe a fréquenté  l’université de Stanford, le Trinity College, l’Ecole royale militaire, l’université de Oxford et pendant des années, il a conduit les missions commerciales dans le monde entier, charge qui maintenant est assurée par sa sœur,  la princesse Astrid. Les jeunes rois Philippe de Belgique ou Felipe d’Espagne prennent la situation très sérieusement en main et séduisent même les antiroyalistes. Leurs enfants comme la princesse Elisabeth, la future reine des Belges, ne vivent plus isolés dans un cocon mais reçoivent la meilleure formation scolaire, ont déjà un rôle actif dans la vie publique et sont confrontés aux réalités… à 14 ans Elisabeth a déjà été menacée de mort.

Où en sont les royaliste en France ? Ce n’est pas que nous aspirons au retour des monarchies, mais à voir le marasme des politiciens lamentables qui actuellement sont au pouvoir, il y a vraiment lieu de se poser la question « Et si la royauté reprenait les choses en main ? »… Va-t-on sombrer jusqu’au point où on va supplier des « gens sérieux et bien élevés » de recoller les pots cassés ? En tous cas même les athées envoient leurs gosses dans les collèges jésuites et les républicains se disent que ça avait plus de classe, avant… On se souviendra des photos comparant le président Hollande à Felipe et Laetitia d’Espagne…

Chaque fois que je feuillette Point de Vue je me dis « C’est pas possible que ces gens ne soient pas au courant de la réalité et se laissent conduire, encore une fois, aveuglément, à la guillotine »

Mais alors, qu’est ce qu’ils attendent ? Et même s’ils ne remontent pas sur un trône à l’ancienne, « la Vieille France »  pourrait au moins prendre la tête de la résistance.

Le peuple est à bout et, faute de leaders, il pourrait bien, encore une fois, recourir à Jeanne d’Arc.

Anne Lauwaert

Print Friendly, PDF & Email

Les commentaires sont fermés.

Lire Aussi