Stop au voile islamique en France !

Publié le 12 novembre 2019 - par - 19 commentaires - 985 vues

Après les violentes polémiques sur le voile islamique, la gauche bobo/écolo/mélencho/socialo/coco choisit de le légitimer en appelant à manifester le 10 novembre à Paris pour dire « stop à l’islamophobie ». Une manif initiée par le CCIF (collectif contre l’islamophobie en France) – accusé de liens avec les Frères musulmans – et rejointe par une myriade d’associations indigénistes, communautaristes mais aussi par des imams radicaux prêchant la haine de la France, de ses institutions et de ses lois, justifiant la soumission de la femme et le viol de celles qui ne portent pas le hidjab. Une manifestation qui a suscité d’innombrables débats mais qui a péniblement rassemblé 13 500 personnes. Si l’on enlève les militants défilant derrière leurs leaders, on voit que la manif n’a guère séduit les musulmans, à l’exception de vieux routiers de la revendication et de voilées en mission. On a pu noter, en tête de cortège, aux côtés de la sénatrice EELV Bensassa, tout sourire, une fillette arborant une étoile jaune, comme pour mettre sur le même pied les souffrances des juifs et les vexations dont les musulmans seraient victimes. Une manipulation scandaleuse qui n’est pas innocente…

Cette gauche irresponsable, pour exister, affirme de facto sa solidarité avec l’islam politique à un moment où la pression islamiste s’accroît, comme le montrent les attentats, les incendies d’écoles et autres bâtiments publics, les guets-apens systématiques tendus aux pompiers et aux flics, par des jeunes prêts à tuer, tirs de mortier et cocktails Molotov à l’appui… et que le ministre de l’Intérieur qualifie « d’imbéciles » pour les dédouaner.

Curieux attelage de zozos gauchistes en manque d’idéologie qui se font les fourriers d’une religion conquérante et de fondamentalistes qui savent jouer à merveille la victimisation en se réclamant des droits de l’homme et des libertés individuelles. Cette gauche affamée de bien-pensance, cette « gauche du renoncement, de l’abandon et de la honte », pour citer Emmanuel Valls, vole au secours des musulmans en prétendant qu’aujourd’hui s’intensifieraient les actes « de discrimination, de projets ou de lois liberticides, d’agressions physiques de femmes portant le foulard, d’attaques contre les mosquées ou des imams, allant même jusqu’à la tentative de meurtre ».

Autant d’allégations mensongères qui permettent aux nouveaux défenseurs des « femmes outragées » (en fait, rappelées au respect de la loi), et des imams radicaux menacés d’expulsion, de jouer la carte de l’indignation et de la vertu. Une façon de renverser la situation et de blanchir un islam extrémiste en négligeant un islam intégré, respectueux, lui, des lois de la République, et qui s’insurge contre une telle démission, comme on l’a vu avec le manifeste de 100 femmes musulmanes s’élevant contre le voile, en réponse au manifeste de 90 « intellectuels » qui, plus islamistes que l’islam, le justifiaient. Pourtant, selon une mise au point de l’université Al-Azhar de 1957, le voile ne serait pas une obligation islamiste. D’ailleurs, en Occident (et, hier encore, dans plusieurs pays arabes), les musulmanes ne portent pas systématiquement le voile. Seraient-elles pour autant de mauvaises musulmanes ?

Il n’empêche que, chez les fondamentalistes, le voile est une première étape. La chevelure d’abord qu’il faut cacher, en tant que signe érotique, signe de luxure, disent les intégristes, et qui engendrerait chez l’homme des tentations malsaines. Deuxième étape, le visage, lui aussi tentateur (la bouche, le nez, les sourires). Autant de signes de féminité à éradiquer, le hidjab niant la femme comme personne désirable, autonome, vivante, la privant de sa féminité réservée seulement au mari.

Après l’effacement du visage, le voile va couvrir le corps tout entier – comme on le voit aujourd’hui dans plusieurs quartiers communautarisés – se faisant linceul et enfermant la femme dans un sac informe, qui ne livrera pas un atome de chair ; les gants cachant les mains, les bas ou les chaussettes masquant les chevilles. Le niqab, lui, est la prison modèle où même les yeux sont masqués par un grillage, une geôle ambulante qui nie, non seulement la féminité, mais l’identité de la femme. Non érotique, la voici non vivante, privée de son corps et de ses formes. Anonyme.

Nos islamo-gauchistes oublient de préciser que les lois, soi-disant « liberticides », dans lesquelles ils feignent de voir une atteinte inadmissible à la dignité de la femme musulmane, désignent en fait celles qui régissent le port du voile dans la sphère publique, comme le souligne le principe de laïcité : « Nul ne peut être inquiété pour ses opinions, même religieuses, pourvu que leur manifestation ne trouble pas l’ordre public établi par la loi. » Dans son vade-mecum sur la laïcité, Blanquer rappelait que « l’obligation de neutralité s’impose aux parents volontaires pour participer à des activités d’enseignement pour lesquelles ils exercent des fonctions similaires à celles des enseignants ». Et, précise Pierre Steinmetz, ancien membre du Conseil constitutionnel, il n’y a nul « droit de la religion ». Ce que cherchent à imposer les fondamentalistes (voile, menus halals, ségrégation sexiste à l’école ou dans les piscines, salles de prières dans les entreprises…), confondant sciemment liberté religieuse (et la neutralité qui lui est consubstantielle) avec des privilèges qui seraient dus à une religion.

« Attaques contre les mosquées, tentatives de meurtre », proclame la gauche dévote. Mais où sont donc les saccages, alors que les synagogues, elles, sont visées, les églises incendiées dans de nombreux pays musulmans, mais aussi en France ou 2 à 3 édifices sont vandalisés chaque jour ? Où sont les victimes, alors que l’on ne compte plus celles des djihadistes s’attaquant aux juifs, aux chrétiens, aux musulmans rebelles ?

Nos chevaliers blancs, nos lanceurs d’alerte dont le visage suinte le dégoût quand ils évoquent un mal-pensant – genre Zemmour, Finkelkraut ou Onfray –, veillent soigneusement à innocenter le voile, alors qu’il instrumentalise la femme, affirme son infériorité, sa dépendance, sa soumission ; et, dans nombre de pays musulmans, la cantonne à ses fonctions de domestique, de cuisinière, de reproductrice, de gardienne des enfants, à son statut de première, deuxième, troisième ou quatrième femme, selon son âge et sa beauté. Nos obsédés de l’égalitarisme et du respect de l’autre pourraient peut-être s’interroger et ouvrir les yeux sur le fait que le voilement des femmes est le premier acte exercé par les djihadistes quand ils s’emparent d’un territoire. Mais y a-t-il pire aveugle que le vertueux politique préférant son utopie à la réalité?

Cette gauche dévoyée se situe aux antipodes de ce qu’elle fut dans le passé (combat pour la laïcité, intransigeance dans la lutte contre l’obscurantisme, réaffirmation de la séparation des Églises et de l’État avec la loi de 1905 qui, depuis un siècle, n’a pas posé de problème et à laquelle s’attaquent les islamistes et leurs zélés serviteurs), et accepte aujourd’hui de servir de marchepied à l’islam, réclamant un statut d’exception qui, rappelle Pascal Bruckner, « n’a jamais été octroyé au christianisme, au judaïsme, à l’hindouisme ». Ces carpettes, le tapis de prière sous le bras, ne sont-elles pas à l’image d’une partie de la gauche qui rejoignit Pétain en 1940 et dont Bousquet, ancien radical devenu complice de l’occupant nazi (et fidèle ami de Mitterrand, l’homme à la francisque), est un bel exemple ?

Ces nouveaux collabos qui, hier, n’ont pas hésité à placer à la vice-présidence de l’Unef une femme voilée ou en proposer une autre aux élections législatives, apportent aujourd’hui leur soutien aux extrémistes camouflés en combattants pour la dignité et la « liberté de se voiler ». Une insulte au sacrifice des musulmanes kurdes, des chrétiennes et des Yazidis syriennes qui ont lutté contre Daesh !

Et à quelles misérables acrobaties se sont livrés certains leaders pour justifier leur soutien tout en le nuançant, comme Clémentine Autain « qui combat l’islam politique » mais qui a défilé, comme Jadot qui ne valide pas l’ensemble du texte qu’il a pourtant signé, comme Rufin qui n’aurait pas fait attention à son contenu, l’ayant signé alors qu’il mangeait des gaufres à Bruxelles… Quelle pantalonnade et quelle lâcheté ! Voilà donc une certaine gauche qui voudrait nous donner des leçons de courage et qui vole au secours d’un islam liberticide et terroriste déguisé en agneau. Tartufferie que fustige Amine El-Khatami, président du Printemps républicain, en rappelant que « islamophobie est un terme utilisé par les islamistes pour empêcher toute critique de la religion ». Et de pointer du doigt les militants gauchistes : « Les mêmes, si on leur disait d’aller manifester contre la christianophobie, aux côtés de Civitas, de la Manif pour tous et de l’extrême droite, n’iraient certainement pas. Eh bien là, ils acceptent de marcher aux côtés des islamistes. »

Ces anciens pourfendeurs de curés font aujourd’hui dans la bondieuserie musulmane. Mais derrière cette abdication, cette complaisance vis-à-vis d’un islam prétendument dénigré, et qui se fait de plus en plus inquiétant, n’y a-t-il pas une caution apportée à un nouveau totalitarisme qu’avait pressenti Orwell et que Jacques Julliard, intellectuel de gauche, a dénoncé dans un récent article sur « La gauche et la honte d’être soi-même ». Un totalitarisme qui, sous le voile de la religion et du multiculturalisme, tente de faire taire les « Français de souche » comme les étrangers ayant rejoint la communauté française et accepté ses règles et ses valeurs (qu’ils soient catholiques, orthodoxes, protestants, juifs, musulmans, bouddhistes, libres-penseurs…) et qui refusent les diktats et la manipulation ?

Max Chaleil

Print Friendly, PDF & Email
Notifiez de
Tarantik

Marre des revendications de gens qui arrivent de pays délabrés qu’ils sont incapables de gérer !

Hirbabuena

Y’en a marre des gros sacs à mohamerde dans la rue !

POLYEUCTE

Le voile ? Un élément statistique évident dans nos rues, alors que les statistiques ethniques sont interdites !!
Reconnaissance faciale ? Enfin ! On saura ! Malgré la loi….
Je plaisante à peine…

Sylvestre Pin

Cette image des deux mamans musulmanes est incomplète. Il y manque en effet qu’elles soient de plus enceintes, plus accompagnées chacune par un enfant de deux ans et un autre de quatre ans (tous les autres sont restés à la maison). C’est en effet ce que je constate chaque fois que je les croisent

asterie85

Pas faux , mais ces deux tas graisseux peuvent être enceintes de plusieurs mois car leurs ventres est déjà énormes enceintes ou pas . Bouffer comme des ogres , télé canapé , dormir et ramoner , les efforts phisiques les plus importants étant d’aller a la CAF .

Fomalo

Remarque excellente, @Sylvestre. Bon, mettons que le dessinateur n’ait pas souhaité mettre l’accent sur la notion de “grand remplacement” pointant à leur fureur les islamistes et nos futurs dhimmis froncés, et seulement appeler à la liberté des femmes en jupes et des hommes qui les prennent par l’épaule. Mais vous avez mille fois raison; à côté de chez moi, une crèche et une école primaire. Tous les matins à partir de 8h30, à midi et à 16h30 c’est le défilé des pondeuses entorchonnées en robe longue foncée, bide bien rempli en avant, poussette agressive,avec AU MOINS deux gnards à côté, différence d’âge deux ans1/2 au maximum. Ceux qui se tiennent par l’épaule?: Seulement les barbus en survêtement + Nike (ou en chemise de nuit le vendredi) qui se retrouvent au loto ou tiercé à côté.

Olivia

Oui, STOP au voile : nous sommes nombreux à le penser et à le vouloir. Mais nous ne détenons pas le Pouvoir… Et tant que nos “élites” (laissez-moi rire…) n’auront pas l’envergure pour l’interdire, nous resterons dans le flottement… Hélas.

Marie

alors si les “élites” sont des collabos, nous peuple de France, nous savons ce qui nous reste a faire : bien voter

mat blendel

‘ces anciens pourfendeurs de curés font aujourd’hui dans la bondieuserie musulman” Excélent Monsieur Chaleil votre article est égal à une parfaite récapitulation de ce dernier évènement et vous en remercie pour cela

Evelyne

Monsieur quand vous dites que c’étaient des anciens pourfendeurs de curés ce n’est pas tout à fait exact car je me souviens moi qui suis athée et contre toutes religions , j’étais choquée de voir beaucoup de communistes encartés critiquer la religion et ensuite aller à la messe et se marier à l’église .Quelle hypocrisie c’est pourquoi je ne suis pas étonnée de les voir aujourd’hui défendre l’islam, ces gens sont formatés incapables de penser par eux même il leur faut un guide , comme dans tous les régimes totalitaires.

patphil

comme le dit le carton “quitte “mon” pays”
mais les bisounours ne voient pas, n’entendent pas et ne disent rien!

Jon-Erik Harper

Pas de voile, pas d’histoire !

PAT050

Allez vous faire foutre, ça vous va comme ça, et ça vous apprendra à me censurer.

PAT050

A cela que j’aime bien Pierre Cassen, je l’adore même, prenant les choses à contrepied, il me fait rire parce que c’est un mec bien, anciennement de gauche, on souffre tout autant de voir la société se déliter ainsi, sur quoi je ne manquerai pas de l’écouter la prochaine comme je le fait souvent.

PAT050

On est tous des frères sur la terre et si cela leur tient à coeur de croire en ce qu’ils estiment être Dieu, je n’y vois pas d’inconvénients, pourvu que cela amène la paix dans le coeur de chacun d’entre nous. Ce que je sais c’est que tous les musulmans de France ne pensent pas la même chose, considérant la vie au jour le jour, ce qui importe c’est qu’on forme ensemble une chaine qui soir à même de traduire la société dans ce qu’elle est, injuste par trop souvent, par faute d’un état d’esprit qui nous fait défaut, l’humanité n’étant vraie que si l’on veut bien s’en donner la peine.

Denfer VICTORIA

LA FEMME GRILLAGEE Pierre Perret

https://www.youtube.com/watch?v=dq4TQzeHl0w

asterie85

Très joli texte de Pierre Perret qui a été censuré il me semble alors que ces merdes de rappeurs et leurs textes de haine ne le sont pas . Quelle honte !

Fomalo

Merci @D.V, je diffuse!

Alexandre

*Pas rien qu au voile islamique mais STOP à l islam tout court en France.

Lire Aussi