Stop aux passes et aux chantages inefficaces sur la maladie

 

Le gouvernement s’est félicité de l’efficacité des pass et rêve de les prolonger. Pourtant dans le monde réel, les pass sanitaires se sont révélés sanitairement contre-productifs et économiquement et sociologiquement désastreux. Les chiffres publiés par l’OMS montrent en effet que les pass favorisent les contaminations. Une quinzaine de pays ont instauré des pass. Partout leur installation a été suivie d’une augmentation des cas et d’une épidémie échappant à tout contrôle.

Israël a été le pionnier du pass et y a renoncé

Lors de la première vague, le pic de nouveaux cas journaliers atteignait 6000. Depuis la campagne massive d’injection et l’instauration du pass sanitaire, puis vaccinal, les contaminations ont été de plus en plus nombreuses. Fin janvier 2022 le nombre de contaminations quotidiennes a dépassé les 100000 et en juin 2022 le total des contaminations cumulées dépassait 4,2 millions six fois plus qu’avant l’instauration des pass.

La comparaison des nombres de cas cumulés par million en Israël et en Palestine suggère que la stratégie du tout vaccinal et des pass pourrait peut-être même favoriser les contaminations.

Nadav Davidovitch, expert conseillant le gouvernement israélien constate « maintenir le pass vert sous sa forme actuelle peut créer de fausses assurances ».. Constatant cet échec, le gouvernement israélien a mis fin au pass.[1]

Le sévère échec du pass en Grande-Bretagne a justifié sa suppression

La Grande-Bretagne a suivi la même politique vaccinale et restrictive des libertés qu’Israël. Depuis Omicron, l’échec est patent.

Constatant l’échec sanitaire et les lourdes conséquences économiques et sociales des pass, le gouvernement britannique en a lui aussi décidé la suppression dès le 28 janvier 2022.

Partout en Europe le même constat d’inefficacité des pass s’est imposé. Le Danemark, l’Irlande, l’Islande, Malte, la Tchéquie, la Roumanie, la Hongrie, le Portugal, la Belgique, l’Autriche, l’Espagne, la Grèce, la Suisse, la Suède, la Finlande, L’Estonie, la Lettonie, la Lituanie et l’Italie ont observé l’échec total du pass contre l’épidémie avec l’arrivée d’Omicron.

Et la quasi-totalité de ces pays (Suisse, Suède, Slovénie, Slovaquie, Royaume-Uni, Roumanie, République tchèque, Pologne, Pays-Bas, Norvège, Autriche) a abandonné cette mesure inefficace.

En France aussi les pass ont démontré leur totale inefficacité contre Omicron. Nous n’avons jamais été aussi « vaccinés », aussi soumis à autant de mesures sans justifications scientifiques (pass vaccinal dans les hôpitaux et obligation vaccinale pour les soignants et pompiers) et compté autant de contaminations !

Avant l’instauration des pass, en dix-sept mois d’épidémie, nous avions recensé un peu moins de 6 millions de contaminés. Depuis les pass en 12 mois ce chiffre est passé à plus de trente millions. Il faut être vraiment négationniste des faits établis pour croire encore que cette mesure puisse être bénéfique contre l’épidémie.

Tout dirigeant objectif reconnaîtrait l’échec de cette stratégie et abandonnerait toutes ses mesures inefficaces et mortifères qui démolissent notre jeunesse et notre économie. Mais comme toujours depuis le début de la crise nos dirigeants refusent de considérer les faits avérés et persistent dans leur autoritarisme religieux médicalement stupide et socialement tragique tant pour les professionnels concernés[2] que pour la population privée de leurs compétences avec plus de 20 % des lits fermés faute de soignants, des urgences incapables d’assurer leurs missions et des déserts médicaux qui se multiplient partout.

Même l’INSERM reconnaît la nocivité du pass qui aggrave la méfiance contre la vaccination

Le 25 janvier 2022 sur LCI après avoir réduit unilatéralement la validité de l’immunité « naturelle » de 6 à 4 mois, Olivier Véran annonçait avec gourmandise que des millions de Français allaient bientôt « perdre le bénéfice du pass vaccinal » confirmant ainsi qu’il ne s’agissait pour lui que d’un chantage brutal pour imposer la pseudo vaccination pourtant sans intérêt médical.

Mais même dans ce but les pass sont contre-productifs ainsi que vient de l’affirmer l’étude récente de l’INSERM parue dans Nature[3] :

« Le laissez-passer sanitaire a encouragé la vaccination de nombreuses personnes hésitantes ou réticentes, mais il n’a pas réduit l’hésitation elle-même. Une enquête de septembre 2021 a révélé que 42 % des personnes vaccinées étaient encore réticentes ou avaient des doutes sur le vaccin au moment de leur première dose[4]. Plus important encore, la part des personnes vaccinées ayant des doutes sur le vaccin est passée de 44 % à 61 % après la mise en place du pass santé. Les leçons tirées du laissez-passer sanitaire COVID-19 en France suggèrent que des mesures coercitives telles que la vaccination obligatoire peuvent être efficaces pour augmenter les taux de vaccination, mais ne résolvent pas tous les problèmes qui affectent l’adoption. La vaccination obligatoire contre le COVID-19 risque de politiser davantage la vaccination et de renforcer la méfiance à l’égard des vaccins ».

« Rien ne laisse penser que le laissez-passer sanitaire a convaincu de nombreux sceptiques quant aux avantages de cette vaccination, et il reste une proportion faible, mais considérable (environ 5 à 10 % de la population) qui a décidé de ne pas se faire vacciner contre le COVID-19. La vaccination des personnes hésitantes ou réticentes a des conséquences potentiellement négatives, qui peuvent renforcer la méfiance à l’égard des institutions et du système de santé ».

Ces constatations publiées dans Nature par l’INSERM sont d’autant plus remarquables que l’institut national de la santé et de la recherche en médecine, est un fervent partisan des vaccinations tous azimuts.

Pour sortir de cette situation ubuesque et retrouver la confiance de la population, il est nécessaire que l’état cesse de suivre les recommandations sanitaires de cabinets de conseils trop liés aux industriels du vaccin, qu’il supprime les censures, qu’il reconnaisse ses erreurs, qu’il pratique la transparence totale sur les données sanitaires réelles au lieu de publier des analyses de pure propagande et qu’il base enfin ses décisions sur l’examen des faits réels au lieu de croire en des simulations biaisées.

Dans l’immédiat, il faut supprimer toutes les mesures restrictives des libertés et en premier lieu le pass sanitaire dans les hôpitaux et réintégrer les pompiers et soignants injustement exclus. Mesures qui ne coûteraient pas grand-chose et qui permettraient au système de santé de souffler un peu.

Dr Gérard Delépine

Stop aux pass, chantages inefficaces sur la maladie et sources de méfiance contre la vaccination

  1. [1] https://www.rtbf.be/article/coronavirus-pionnier-du-pass-sanitaire-israel-annonce-son-abandon-10937556[]
  2. [2] Rappelons le sort inhumain imposé aux pompiers et soignants vaccino prudents qui ont eu l’honnêteté (le tort ?) de ne pas se faire de faux certificat de vaccination alors qu’ils pouvaient probablement facilement les obtenir aussi facilement que les politiques, et qui se retrouvent sans travail, sans chômage, obligés de changer de profession pour ne pas devenir SDF. Une pareille brutalité n’avait jusqu’ici réservée qu’aux citoyens juifs par Hitler.[]
  3. [3] Jeremy K. Ward, Fatima Gauna, Amandine Gagneux-Brunon, Elisabeth Botelho-Nevers, Jean-Luc Cracowski, Charles Khouri, Odile Launay, Pierre Verger and Patrick Peretti-Wate The French health pass holds lessons for mandatory COVID-19 vaccination.[]
  4. [4] Ward, J. K. et al. http://www.orspaca.org/sites/default/files/Note-SLAVACO-Vague2.pdf (2021) []
image_pdfimage_print
13

25 Commentaires

  1. Honneur aux Delépine pour leur combat constant pour la vérité. Alexandra Henrion-Caude était l’invitée de Bercoff pour d’autres révélations sur les graves effets secondaires des pseudos vaccins Covid.

    • N’OUBLIONS PAS LE PROFESSEUR TUBIANA qui a ete diaboliser et interdit des mediats,si le peuple francais n’avait pas le cerveau lave par les mediats et les docteurs big pharma,si les francais avait encore un cerveau,il serait que vaccine ou pas,vous attrapez le virus et vous le transmettez,alors a quoi sert le pass sanitaire,a enrichir les laboratoires big pharma avec la complicite de ceux qui nous gouvernent,en israel,il commence a comprendre et ont constater que les vaccines,attrapaient plus le virus que les nons vaccines,pour quand la verite dans les mediats en france

  2. Ce qui est surtout gravissime, c’est que 10 millions de crétins se sont volontairement précipités aux abattoirs à seringues, malgré les alertes des véritables médecins. Et pire encore, c’est que ces cobayes ont souscrit à la dictature sanitaire et même fait du chantage affectif à leurs vieux pour les entraîner dans leur folie et leur trouille. Et maintenant, ce sont ces multi injectés aux produits expérimentaux dangereux, qui vont conduire leurs mioches à l’abattage!

  3. Passe nazitaire européen : toute la NUPES (Manon Aubry comprise) a voté pour !
    Manon Aubry, députée France Insoumise, qui s’est déclarée officiellement contre le passe sanitaire… mais a voté pour !

  4. Alexandra Henrion Caude : Interview Sud radio du 23 juin 2022
    Alexandra Henrion Caude ! « Nous sommes la médecine d’une maladie. Il y a un rythme qui s’installe d’abord on joue avec la peur, ensuite on vous demande de vous séparer et enfin on vous fait croire que la vaccination est la seule issue »: https://youtu.be/dhXQQqUdqMM

  5. Oui, mais la « vaxxination » a évité 20 millions de morts !… Pardon, 19,8 millions de morts… 19 817 681 précisément… C’est vrai, c’est publié dans « The Lancet »… Une référence indiscutable.

    • personne, n’en parle,il y a quelques annees,la grippe a fait 15000 morts en france et la vaccination n’etait pas obligatoire,je n’ai pas ete vaccine contre la grippe et n’ont plus le vaccin covid a ARN MESSENGER,J’AI 84 ANS,il y a 2 mois moi et ma femme,non vaccines,nous avons attrapez le covid O MICRON,3 a 4 jours ,le nez qui coule,pas de fievre,rien d’autres,_il est vrai que je n’ai pas de diabetre,ni cholesterol,je fait du sport,velo,route et vtt,je me serai peut etre vaccine avec le vaccin francais,sans ARN,comme un vaccin normal,si l’europe l’avait mis sur le marche europeen,il a ete accepter hier,combien de doses l’europe va accepter,pour proteger les laboratoires,le vaccin pifzer et autres a arn, qui tuent,virons cette europe totalitaire aux ordres des americains et faisont l’europe des nations,comme le voulait DE GAULLE

  6. Et « stop à l’expérimentation sur humain  » d’un produit qui n’est pas un vaccin, qu’on fait passer pour tel, sans AMM ?? C’est pour quand ? C’est illégal ! Autant illégal que l’obligation déguisée d’être inoculé sous peine de perdre son emploi…sans indemnités (illégal aussi ! Le refus n’étant pas une faute professionnelle)

    • ce n’est pas un vaccin,un vaccin ,pas de rappel tout les 4mois,la definition du larousse,ADMINISTRATION D’UN VACCIN AYANT POUR EFFET DE CONFERER UN IMMUNITE,SPECIFIQUE D’UNE MALADIE,RENDANT L’ORGANISME REFRACTAIRE A CETTE MALADIE,alors que ce vaccin contre le covid,vaccine ou pas,vous attrapez le virus et le transmetter,point a la ligne,faites fonctionner votre cerveau les moutons,maintenant vous etes pret a faire vaccine,vos enfant a partir de 2,3 ans,alors qu’ils ne risquent rien,le lavage de cerveau des mediats,cela marche,mais pas avec moi

  7. Ce vaccin est une véritable religion pour beaucoup de vaccinés, ceux qui le critiquent sont possédés du démon, et je n’exagère pas
    Je me souviens d’un auditeur qui avait téléphoné à une station de radio et qui a dit :
     » j’en ai marre !, je me suis fait vacciner pour me protéger, protéger ma famille et les autres, mais les non-vaccinés en ont rien à foutre des autres  »
    Sur quelle base cet individu a dit ça, il n’avait aucun argument médical, il a juste été convaincu par les affirmations bidons des politiques, des journalistes et des médecins corrompus des médias, c’était là ses seuls certitudes
    Il n’y a que dans les sectes que l’on voit ça, il faisait donc partie de la secte des vaccinés, ça peut paraître amusant mais en fait c’est terrifiant car ces gens ont renoncé à réfléchir par eux-mêmes, le y z’ont dit leur suffit

    • Oui Jean ils protègent tellement les autres qu’en janvier ce sont des triples vaccinés qui me l’ont refilé leur covid, refusant de se tester alors que je les invitait. Argument ? On est vaccinés on ne peut pas l’avoir Christophe. Au final, j’ai morflé mais eux encore plus. Et leur « intelligence » en a pris un sacré coup. Ils se sont sentis TRES stupides. On ne se voit plus. Peut être auront ils pigé l’arnaque ? En tout cas, ça a remué beaucoup de certitudes en eux. D’autres disent on ne m’y reprendra plus. Ah intéressant. Comment vont ils dire non maintenant ? Bande de nases.

    • vous n’avez pas compris MACRON,qui a dit je vais emmerder les francais qui ne sont pas vaccines,diviser pour regner,monter les francais les uns contre les autres pour mieux regner,il a virer 15 000 soignants non vaccines et maintenant,l’hopital est en faillite,n’ a plus de soignants,alors que vaccines ou pas,vous transmettez le virus,les francais ont ils encore un cerveau,lave par les mediats

  8. À 46’: « Effondrement total de l’Occident ». Oui. Le troupeau de consuméristes va la trouver saumâtre. Mais pour l’instant, les blaireaux covidistes jouent le déni et la fuite en avant. Ils apporteront même en sacrifice leurs mioches aux abattoirs à seringues. Parce qu’ils le valent bien, comme disait une pub. Mais qu’espérer d’un peuple qui se lève pour Danette et non pour l’Evangile, comme le prêche une autre pub? Rien. Toutes les questions brûlantes avec les abbés Salenave et Chazal (CMSPX): https://youtu.be/shvNVpliSZk

  9. 63 ans, zéro piquouse, trois tests (forcés) négatifs depuis le début de l’escroquerie il y a deux ans, j’ai fréquenté un tas de gens, participé à un mariage, des anniversaires sans masque, je n’ai pas eu la moindre goutte au nez ni le moindre mal de gorge. Par contre j’ai pu constater tout au long de cette période que pratiquement tous les « vaccinés » que je connais ont attrapé des bronchites chroniques, des angines, des rhumes, douleurs articulaires etc…
    Ce faux vaccin, non seulement ne protège pas d’une maladie (à mon avis imaginaire) qui n’est que la grippe classique, mais ce qui est pratiquement certain c’est qu’il bousille votre système immunitaire.

    • Comme vous,65 ans,le même schéma de vie et zéro covid.

      • Le 20 mars 2020, le covid-19 m’a contaminé, franchement je m’en serais bien passé. Une dizaine de jours (et de nuits) très compliqués, disons fort désagréables et, peu à peu, au fil des mois, tout est rentré dans l’ordre.
        Aucun vaccin, j’ai suivi les conseils d’éminents médecins (souvent détestés par la meute pro vaccins), Vit D3, Vit K, magnésium, zinc et ne plus regarder les JT…
        Parmi mes voisins vaccinés, je ne compte plus ceux qui ont été touchés par Omicron et autres variants. Et, plus inquiétant, beaucoup de cancers foudroyants m’ont été rapportés par amis, voisins, famille.

    • Comme vous à plus de 80 ans, comme quoi contrairement à certains propos tenus mettant systématiquement les anciens dans le registre des faibles ou des crétins, zéro test, pas plus que la piquouse. Par chance ou malchance suivant le côté où on se trouve, zéro tracas zéro dégât! Si je suis un peu épuisé d’avoir conseillé ou alerté des amis souvent bien plus jeunes que moi, qui depuis m’ont tourné le dos. C’est vrai, je n’avais pas pris ça en compte dans les effets secondaires!

      • cela depends de notre organisme,j’ai 84 ans et ma femme 79ans,il y a 2 mois nous avons attrapez le covid O MICRON,pendant 3 a 4 jours,nous avons eu,un petit rhume,pas autre chose et nous ne sommes pas vaccines,si le vaccin francais VALNEVA SANS ARN MESSENGER,COMME NOS VACCINS DE LA POLYO ET AUTRES,JE ME SERAI PEUT ETRE FAIT VACCINE,mais valneva a ete bloquer par l’europe(debloquer hier)pour proteger les laboratoires pifzer et autres avec ARN,combien de doses l’europe va t’il acheter de vaccin valneva?j’en doute pour proteger les vaccins arn,que les francais ne veulent plus

  10. Ben vous allez attendre encore longtemps ! Parce que, pour l’instant, on n’est pas du tout partis dans ce sens-là…
    La lâcheté; la soumission; l’ignorance volontaire; la division; la PEUR. Voilà ce qui tuera les français dès cet automne; bien plus que Pfeizer et ses placébos expérimentaux injectables…

  11. En France on est en marche pour une politique zéro-covid !
    La pression vaccinal va toucher les nourrissons, car je vois
    aucune résistance parentale !
    le zéro-con vide , impossible a atteindre en France BFMisé !

Les commentaires sont fermés.