Strasbourg, c’est aussi la faute des Douze « Gauche Putain de l’islam »

C’est trop facile ! Après Strasbourg, comme après Toulouse, Paris, Nice, Magnanville, Saint-Étienne du Rouvray, et combien d’autres villes où les fous d’Allah ont semé la mort et la désolation, on a droit au même cinéma. Ceux qui sont responsables de la mort de nos compatriotes, par leur politique migratoire criminelle, nous font le coup des minutes de silence, du recueillement et osent présenter leurs condoléances aujourd’hui aux Strasbourgeois.

Hier, ils ont passé leur journée à noyer le poisson, à ne pas parler de l’islam, à nous faire le coup du ghetto et de l’excuse sociale. C’est leur faute à tous s’il y a onze millions de musulmans en France, qui, certes, et heureusement, ne sont pas tous des assassins, mais qui, par leur nombre (29 % préfèrent les lois de la charia à celles de la République), font courir un risque de plus en plus grand à nos compatriotes.

Et Mélenchon qui fait un numéro de claquettes à l’Assemblée, sans vergogne ! C’est comme si Marchais avait rendu hommage aux Polonais victimes de Jaruzelski en 1981 !

C’est de leur faute si Chérif Chekkat, après vingt-sept délits et une classification S, était toujours en liberté. C’est de leur faute si ceux qui, comme Pierre Cassen, auteur de « Et la gauche devint la Putain de l’islam« , l’indispensable livre à lire et à offrir en fin d’année aux aveugles de gauche, ou Christine Tasin, ou Éric Zemmour, se retrouvent au tribunal dès qu’ils osent critiquer l’islam et ses méthodes de conquête.

Ce sont ces collabos qui ont désarmé la société française et livré la France à l’islam. Ce sont eux qui viennent d’imposer une volte-face au Premier ministre, interdisant qu’on évoque l’immigration dans le grand débat citoyen (bidon) impulsé par Macron pour essayer d’éteindre la colère des Gilets jaunes.

Ces nouveaux Torquemada entendent interdire tout débat sur l’islam et tout débat sur l’immigration, et rêvent de brûler les hérétiques qui, comme nous, pensent que le problème principal, pour les Français, est social et identitaire, et démontrent que c’est l’immigration qui ruine la France des Gilets jaunes.

Ils ont sur les mains le sang des victimes de Strasbourg, comme celui de toutes les victimes de l’islam, en France, depuis des années.

Ils n’ont même pas protesté quand Médine voulait chanter au Bataclan, et ils n’ont rien fait pour faire annuler le concert du rappeur islamiste prévu ce vendredi à Strasbourg. C’est encore la mouvance patriote qui s’est mobilisée, avec succès.

Ils n’ont même pas le courage d’expliquer que si le tueur musulman est introuvable, c’est qu’il est caché par ses coreligionnaires, comme l’était Abdeslam à Molenbeek.

Personne n’aura commenté le fait que si Chérif Chekkat a laissé la vie au chauffeur de taxi, quand il a pris la fuite, c’est parce que celui-ci était musulman et qu’il avait des symboles religieux sur son pare-brise.

Et ce sont ces lèche-babouches qui osent demander la dissolution de Génération Identitaire, dont les militants n’ont jamais tué personne, jamais agressé d’opposants, jamais brûlé de voiture ou cassé de vitrine, quand ils foutent une paix royale aux islamistes et à leurs complices gauchistes.

J’ai la rage quand, une fois fini le livre de Pierre Cassen, j’entends ces faux-culs et ces islamo-collabos parader sur les plateaux de télévision et raconter leurs fadaises, quand les principaux animateurs de Riposte Laïque sont interdits d’antenne et qu’Éric Zemmour est interdit de service public.

La meilleure vengeance contre ces traîtres : faites comme moi, si vous pouvez, achetez 6 exemplaires, pour 50 euros, ou 3 pour 30 euros, à l’occasion des fêtes de fin d’année, du livre de Pierre, et offrez-le à des vrais Gilets jaunes ou à vos proches qui continuent à défendre l’immigration, l’islam et à voter à gauche.

Martin Moisan

Acheter le livre :

https://ripostelaique.com/livres/312481

 

image_pdf
0
0

3 Commentaires

  1. Le problème, c’est que la plupart des gens qui votent à gauche refusent de lire ce genre de livres. J’ai essayé moi aussi de prêter des livres à mes jeunes collègues gauchistes. Ils sont tellement endoctrinés et formatés que même s’ils voient de leurs yeux certaines vérités, ils vont les nier car ça ne fonctionne pas avec le logiciel de formatage qu’ils ont dans la tête. Dernier exemple tout frais (d’hier) : j’expliquais à une de mes collègues que TRUMP avait fait baisser le chômage de près de 4% en un an. C’est un fait vérifiable et incontestable. Elle me répond que le chômage a baissé parce que TRUMP a expulsé une partie de sa population ! Que voulez-vous répondre à de telles absurdités ?

    • vous savez , discuter avec des simples d’esprit qui n’ont aucune opinion, aucun argument si ce n’est la doctrine de leur parti c’est user de la salive pour rien,
      je me tiens à l’écart de ces gens la qui n’apportent rien a la discussion et ont des théses tellement formatée qu’ils en sont ridicules.

      on ne fait pas boire un âne qui n’a pas soif

      • Vous avez raison. Mais sachant que l’immense majorité de mes jeunes collègues (entre 25 et 40 ans) sont gauchistes, du moins pour ceux qui le disent, oralement ou sur les réseaux sociaux, avouez que c’est très inquiétant pour une génération censée payer nos retraites…

Les commentaires sont fermés.