Strasbourg : foire européenne et drapeau du FLN…

algerieretournesyLe virus pro-islamophile (de plus en plus repentant) et pro-FLN après avoir atteint l’Elysée avec la grotesque parade du 14 juillet 2014 d’un petit (pour le moment !) détachement de l’armée nationale dite populaire algérienne gagne désormais Strasbourg théoriquement (pour le moment également) capitale « européenne ».

Dans une contribution toute en finesse (les nombreux commentateurs sont, quant à eux, bien plus virulents) du 25 août 2014 sur le site Boulevard Voltaire « Strasbourg à l’heure algérienne », le journaliste et esprit libre (heureusement, il en reste !) José MEIDINGER brocarde l’engouement des organisateurs de la Foire européenne pour l’Algérie de BOUTEFLIKA et l’empressement de la municipalité alsacienne à faire allégeance à l’Algérie.

Je cite l’ami MEIDINGER : l’affiche selon ses concepteurs « met en mouvement par son art le drapeau de l’Algérie […] le croissant et l’étoile rouge rappellent, quant à eux, toute la symbolique de l’islam ». Qu’en termes galants ces choses-là sont dites ! On sera heureux de l’apprendre le drapeau vert et blanc (conçu, rappelons-le, non par des « Algériens », mais par l’épouse de Messali HADJ, syndicaliste lorraine) devrait être placardé partout jusqu’au 15 septembre 2014 (dans tous les moyens de transport, sur les panneaux publicitaires du mobilier urbain …). N’en jetons plus, d’autant que la municipalité de Roland RIES, je l’apprends seulement, avec colère, a inauguré cette année une « Place du 17 Octobre 1961 », en hommage aux militants pro-FLN fauchés à Paris à l’époque …

José MEIDINGER relève qu’aucune plaque commémorative, en revanche, ne rappelle la mémoire des harkis « qui avaient choisi la France et qui furent abandonnés puis massacrés par le FLN après l’indépendance ».

Patience ! Il y a paraît-il, un personnage à la Communauté urbaine de Strasbourg en charge de la Mémoire du Monde combattant et de la Défense qui a combattu le FLN (paraît-il toujours !) et dont le père, comme tant d’autres, a été assassiné par le FLN à Pâques 1959…

Gageons qu’il va (enfin !) se réveiller et que cet « oubli » incompréhensible sera (enfin !) réparé …

Jean-Michel WEISSGERBER

Nota bene : Je tiens à préciser que beaucoup d’Algériens ne se reconnaissent pas dans l’actuel drapeau FLN et lui préfèrent le drapeau amazigh (ou berbère) qui lui, tout comme le drapeau tricolore, est véritablement laïc, car exempt de tout signe religieux.

 

image_pdf
0
0