Stratégie américaine de Zelinsky pour s’en sortir : la guerre partout en Europe

Je ne prétends pas, loin s’en faut, être un expert en relations internationales. Mais à force d’analyser la situation en long et en large, une supposition a fini par prendre forme dans mon esprit. Bien sûr, il ne s’agit que d’une supposition mais je suis convaincu qu’il faut la creuser et si on s’aperçoit qu’en fait, elle est une réalité, il faudra sur le champ la médiatiser. Je suis conscient que la tâche sera ardue avec nos journaleux à la botte- mais il faudra faire tout son possible pour éclairer le grand public. Pourquoi ? Tout simplement parce que si on ne l’empêchait pas de se réaliser, ce serait une catastrophe pour l’Europe.
Si tous les baveux qui nous dirigent présentent Zelinski comme un héros, comme le Churchill ukrainien, d’autres comme nous, se souvenant de ses activités à la télévision avant son élection à la magistrature suprême, le considèrent comme un rigolo. Etre héros ne signifie pas nécessairement être intelligent. Pour ma part, je pense que Zelinsky n’est ni un héros, ni un rigolo. Mais je pense qu’il est malin et qu’il entre parfaitement dans l’archétype du prince idéal défini par Machiavel : « Un prince … doit savoir bien utiliser la bête, il doit choisir le renard et le lion ; car le lion ne peut se défendre des filets, le renard des loups ; il faut donc être renard pour connaître les filets, et lion pour faire peur aux loups ». La conclusion de Machiavel  est à retenir car elle est fondamentale : « Mais il faut savoir bien masquer cette nature, être grand simulateur et dissimulateur ».
 
Zelinski le lion, c’est cette bête intransigeante en tee-shirt militaire qui fait la guerre, balance des missiles, se sert des civiles comme boucliers en détruisant leurs habitations comme l’a prouvé tout récemment Amnesty International bref, il est la grosse brute. Mais il y a aussi le Zelinski renard, « grand similateur et dissimilateur ». Vous me direz, vu le côté nazi de ses séides de l’ouest, cela ne lui demande aucun effort. Je m’explique. Zelinsky fait du mimétisme : il prend modèle sur la politique de destabilisation  que les Américains ont initiée, et même au temps de l’URSS, en Ukraine, pour amoindrir, réduire autant que faire se peut, la puissance russe. Brzezinski dans son livre « Le Grand Echiquier » l’avait clairement définie. Je vais même jusqu’à certifier que les Américains l’ont voulu cette guerre, qu’il la bénisse même. La tactique est simple : pousser son adversaire à bout de façon à ce que, à un certain moment, il ne peut s’empêcher d’être violent, de se retenir. Et quelle douceur on éprouve quand on a réussi à ce que la hargne de son adversaire se porte, non contre soi-même, mais contre quelqu’un d’autre qui n’est en fait qu’un pauvre couillon ! De la chair à canon !
Et bien, je me demande si Zelinsky qui est maintenant dans la mouise, donc le joujou des Américains, n’a pas choisi leur stratégie qui est en fait du Machiavel puissance 1000. Il sait en effet qu’au sein de l’Europe, il y a des pays comme la Pologne et les Pays baltes qui détestent au plus haut point les Russes. On peut comprendre sans difficulté aucune ces pays : nombreuses invasions, exécutions sans fin, destruction totale des identités nationales, pertes évidemment de toutes libertés politiques, fusillades, emprisonnements et pour conclure, des milliers de pauvres gens déportés en Sibérie. Alors ces pays sont d’une intransigeance folle vis à vis des Russes. Ils sont même, beaucoup plus que les pays d’Europe de l’Ouest, de véritables va-en-guerre; je me demande même s’ils ne rêvent pas de balancer des bombes atomiques sur Moscou et Saint-Pétersbourg ! … s’ils ne rêvent pas tout simplement d’une disparition de la Russie. Il faut presque les retenir. Dès que l’Europe de l’Ouest manifeste de la mesure, ils s’insurgent dans la minute qui suit, l’accablent de reproches acerbes pour ne pas dire injurieux, rêvant de la traiter de lavette. Naturellement, sous le parapluie américain même si celui-ci a de gros trous qui laissent passer les gouttes après le Vietnam, l’Irak et l’Afghanistan, on peut jouer les petits chiens enragés qui gueulent de loin !
Alors j’en viens à me dire que Zelinsky, observant cette hargne bourrée de haine, pourrait très bien, non seulement l’utiliser mais surtout l’entretenir pour pousser les choses au plus loin de leurs extrémités c’est à dire parvenir à une guerre sur tout le continent européen ! Car, c’est du gâteau cette haine pour lui ! Soyons clairs. Comme les Américains se sont servis de l’Ukraine, son pays donc, pour pousser la Russie à entrer en guerre, lui il se servirait de la Pologne et des Pays baltes, membres de l’OTAN pour qu’ils provoquent toujours plus de provocations contre la Russie (et il y en a pratiquement tous les jours !) de façon à ce que celle-ci à bout, finisse par … leur déclarer la guerre entraînant alors, du fait de l’article 5 de l’OTAN (le fameux principe de la défense collective), toute l’Europe … mais aussi cette fois les Etats-Unis.
Que gagnerait à ce moment là, de cette conflagration, le Zelinsky renard ? Un éparpillement évidemment des forces russes qui devraient se battre sur plusieurs fronts et donc une possibilité pour lui de mieux résister au rouleau-compresseur de Poutine qui perdrait, en bonne logique de son ardeur. Et dans son esprit, il verrais son pays être qualifié de 1er vrai résistant mais surtout regagner toutes ses terres … car bien sûr, pour lui encore, la Russie ne pourrait sortir que vaincue de cette conflagration. Mais ce serait là cependant l’échec de la stratégie sournoise des Américains parce que bien sûr cette fois, ils seraient obligés de se mouiller. Or, comme ils font dans leurs frocs face aux Russes, (Dieu merci !), on peut penser qu’ils feront tout pour calmer les ardeurs de leur petit énergumène de Zelinsky et empêcher que tout ce petit monde en arrive là. Mais encore faut-il qu’ils soient conscients de la stratégie du petit renard que celui-ci déploiera en douce bien sûr. Tout le danger réside là !
Alors sans doute, allez-vous me dire que j’ai trop d’imagination, que tout cela est tiré par les cheveux. Peut-être et j’en conviens. Mais il y a une chose fondamentale dont je suis certain c’est que face à la situation dans laquelle on est actuellement, il faut s’efforcer d’envisager toutes les éventualités. Nous avons des soldats en Estonie et en Roumanie, des rafales qui surveillent le ciel de ces pays. Nous sommes donc totalement impliqués, la France a choisi le camp des adversaires de la Russie. La France est donc exposée … exposée à recevoir des missiles russes. A bon entendeur…
Philippe Arnon
image_pdfimage_print
7
1

9 Commentaires

  1. zelinsky est un minable chef de guerre,un voleur,profiteur et finira par se tirer aux states comme réfugié dés que l’armée russe aura nettoyée l’Ukraine.

    • Zob en ski ! Le joueur de piano à queue avec sa queue mais que sur les blanches, pour les noires elle est trop courte, c’est son associé qui tape les noires.

  2. @Philippe Arnon

    Depuis le début c’est la stratégie de Zelensky, et il ne s’en est jamais caché. C’est clair comme de l’eau de roche, il veut tous nous entraîner dans ce merdier pour que l’armée russe s’éparpille sur plusieurs fronts face à plusieurs adversaires. Et comme vous le dites, il aura tout le loisir d’en faire sa petite gloriole personnelle.
    Heureusement que l’occident est un lupanar de couilles molles.

    • Pourquoi voulez que l’armée russe s’éparpille,il suffit de quelques missiles sur certaines capitales et il ne reste plus rien de l’europe.Cet article est franchement ridicule.Quand au grand echiquier du nommé Brzezinski,c’est du n’importe quoi ,c’est bien des americains d’avoir cru qu’en ayant l’ukraine il tenait la russie.

  3. un missile supersonique sur l elysee ? dans le trou du poudre ? c est le supplice du pal ameliore. enfin non car le missile eclate avant qu on ait eu le temps de jouir merde alors . l equipe a BOLSONARO fait du bon boulot et titille le poudre : ils ont dit que la FRANCE etait devenue un PAYS DE TAPETTES … AH comme c est bien vu car c est la realite meme si a RIPOSTE LAIQUE , on se bat contre l homophobie , qu on milite pour les LGBTQIA … BON peut etre que j en fais un peu trop la …….

  4. Que les Russes utilisent bien leurs missiles supersoniques en France !….
    Il y a du nettoyage à faire par ici …on peut leur donner des adresses ….

  5. La Russie, 6500 têtes nucléaires dont 1500 en alerte absolue.
    La Russie est un pays immense, ces missiles hypersonique sont dispersés sur tout le territoire, impossible de les arrêter.
    Américains, 71 sous-marins, Russie 70, statu quo !
    Les Français, 4, trois en maintenance et un opérationnel !
    Un porte-avions, qui patrouille dans la rade de Toulon.
    Les Russes ont  » Tsarbomba ( 200 km2) et » Satan 2″, toute la France !
    200 secondes pour atteindre Paris, le poudré n’aura même pas le temps de se terrer dans le bunker ( qui de toute façon ne servira à rien.)

Les commentaires sont fermés.