Succès du rassemblement « Stop Jihad » à Montpellier

Publié le 5 juillet 2015 - par
Share

30-6MontpellierstopjihadC’est dans l’urgence et face à la gravité de la situation, que les forces patriotes et identitaires du Languedoc ont organisé un rassemblement à Montpellier en synergie et le même jour que le rassemblement de la Place de la Bourse à Paris. Malgré la période estivale, peu propice à ce genre d’exercice, ils étaient une cinquantaine sur l’esplanade de l’Europe encadrant deux banderoles de la Ligue du Midi « Maîtres chez nous » et « Stop Jihad ».

Maurice Vidal représentant de Riposte Laïque attaquait immédiatement et sans fioriture sur la vraie nature de l’Islam, « Islam dont la traduction littérale signifie soumission.  Cette soumission, il faut le savoir, est sacralisée par Allah et tous les actes accomplis par des musulmans sont sacrés, y compris l’action de tuer ou de décapiter…A partir de ce constat, nos sociétés ont le droit et le devoir de prendre des mesures de prévention et de rétorsion quitte à durcir la loi. On ne peut pas exclure le retour à la peine capitale puisque nous sommes entrés, avec l’assassinat horrible d’Hervé Cornara, dans une situation de guerre ».

L’orateur, au mieux de sa forme, mettait ensuite en lumière la responsabilité des hommes politiques que l’assistance conspuait à maintes reprises, les traitant même de collabos, « ces hommes politiques dont la lâcheté entretien l’illusion d’un islam de tolérance et de paix »… «  Cette position infâme nous amène droit dans le mur car la réalité dément chaque jour ces discours et notamment ceux du couple infernal Hollande-Valls selon lesquels l’Islam serait compatible avec les valeurs de la République… »

Richard Roudier président de la Ligue du Midi, après avoir chaleureusement remercié Maurice Vidal pour la clarté de son intervention, dénonçait l’attitude des médias qui tentent de nous faire croire qu’il s’agit de la première décapitation en France. Ils oublient simplement la période de 1954 à 1962 où les têtes roulaient dans les bidonvilles de la région parisienne quand le FLN (Front de Libération National) tentait de prendre le pas sur le MNA (Mouvement Nationaliste Algérien) de Messali Hadj. Ils oublient aussi de rappeler le sort réservé à de nombreux harkis et pieds noirs ainsi que celui d’Hervé Gourdel décapité il y a quelques mois en Algérie.

Lors de chaque incident, de chaque agression, de chaque attentat, les réactions des autorités morales et de leurs complices  sont à l’unisson : « il était si gentil », « il travaillait bien à l’école », « ce sont des cas isolés », « il s’agit d’un déséquilibré »… « bien sûr qu’ils sont déséquilibrés, mais c’est l’Islam qui les rend fous », poursuivait Richard Roudier, en les absolvant à l’avance et en les encourageant au mensonge et à l’hypocrisie à notre égard ». Il citait l’exemple de Dalil Boubakeur, recteur de la Mosquée de Paris, mais « idiot utile » des islamistes, qui une semaine seulement avant la décapitation exigeait la confiscation des églises sous-utilisées.

Richard Roudier demandait en conclusion l’instauration de mesures d’urgence en précisant que le seul renforcement des contrôles aux frontières ne suffirait pas à nous protéger de ce fléau.

1°) Fermeture des mosquées salafistes (ce que vient de faire la Tunisie ) et expulsions de leurs imans

2°) Suppression de la double nationalité avec expulsion immédiate de tous ceux soupçonnés d’activités terroristes

3°) Instauration d’un délit d’activités anti-nationales ou anti-Identitaires

4°) Création d’une garde nationale dont l’utilité dans les lieux publics devient évidente chaque jour qui passe

5°) Création à l’échelle européenne d’une flotte de garde-côtes chargés d’arraisonner et de reconduire à leur point de départ les hordes de clandestins largement infestées d’islamistes

6°) Mise en place d’une politique de « remigration

Le rassemblement se terminait par une minute de silence poignante en mémoire d’Hervé Cornara et de toutes les victimes des jihadistes, suivie de la Marseillaise.

Richard Roudier

Print Friendly, PDF & Email
Share

Les commentaires sont fermés.