Suède et Finlande : avec l’Otan contre la Russie ?

Depuis l’action militaire de la Russie sur l’Ukraine, il y a maintenant près de trois semaines, la profonde hostilité des Finlandais et des Suédois à l’égard de la Russie et des Russes a resurgi avec force. Il y a une explication historique pour ces deux pays qui ont subi dans leur chair (surtout les Finlandais) et dans leur âme la brutalité de la Russie, même quand celle-ci s’appelait l’Union soviétique.

La Finlande est neutre depuis 1945, la Suède depuis plus de 100 ans. La Finlande a bien profité de sa ”finlandisation” par des accords en tout genre, surtout économiques et industriels, grâce aux matières premières russes achetées bon marché. La Suède aussi.

Il faut rappeler que c’est avec des ingénieurs et capitaux suédois que l’industrie russe, dès le XIXe siècle, s´est développée un peu partout en Russie. Pour ceux que ça intéresse, informez-vous sur la “saga” industrielle de la famille Nobel à Saint-Pétersbourg, Odessa et autres. Alfred Nobel a construit sa fortune en Russie.

Le mardi 8 mars, le Premier ministre suédois, Magdalena Andersson, a annoncé que la Suède ne fera pas de demande d’adhésion à                 l’OTAN. Cette décision  officielle va contre les positions et opinions de tous les partis politiques qui, à l´exception de la gauche (Vänster = communistes), étaient en faveur d’une adhésion. Sauf évidemment les 2 millions de ”nouveaux Suédois” arrivés ces 20 dernières années, qui ne jurent que par le Coran et les allocations distribuées généreusement par le gouvernement socialiste, même souvent les deux à la fois.

Le gouvernement finlandais, prudent comme toujours sur cette question, a mis en place un groupe de travail sur l’adhésion à l´OTAN, une façon de noyer le poisson jusqu’à la fin de la guerre. Les deux pays tiennent à leur neutralité officielle, et à pouvoir cependant collaborer officieusement avec l’OTAN ou des membres de celle-ci.

Ici, ouvrir une parenthèse avant de conclure. La Suède s’est engagée à voix haute et par ses actions aux côtés de l’Ukraine. Elle a envoyé 5000 obus  antichars qui sont utilisés sur les lance-roquettes “Gustav” de fabrication suédoise. Ça a fait un plaisir immense à Poutine qui les remercie en les menaçant de rétorsions indescriptibles. De là la ruée vers l’OTAN. La Suède se sent menacée parce que Nordstream 1 passe à quelques encablures de Gotland et de la présence depuis 1945 de Kaliningrad de l’autre côté de la Baltique. Poutine se fout comme d’une guigne de la petite Suède qui ne représente rien de rien.

Revenons à nos moutons. Hier se tenait à Londres la réunion “Joint Expeditionary Force”  présidée par le Premier ministre britannique. À cette réunion participaient aussi le Danemark, la Norvège, l’Islande et les trois pays baltes.

Pour mémoire, l’armée suédoise qui, en moyens militaires aériens, était la deuxième force en Europe après la France, a été réduite  à la mendicité en trente années (1990-2020) de réductions budgétaires et désindustrialisation (militaire) à marche forcée, car il fallait construire la société multiculturelle dont rêvait les socialistes.

Maintenant, tous les partis politiques et les Suédois avec eux se réveillent de ces 30 années euphoriques : “In Europa, keine Krieg Mehr.”

Jean-Claude Jourdan  

image_pdfimage_print

8 Commentaires

  1. La Suède contre la Russie ?!! Faudrait vraiment qu’ils soient encore plus cons que cons. Avec toutes ces chances qu’ils ont accueillies dans leur monde de bisounours, on voit à quoi ressemble ce pays maintenant, le plus violent d’europe je crois.

    • Oui 47 morts l´année dernière et une bonne vingtaine depuis le début de
      l´année. Tous mort sur le champs d´honneur du narco trafic. Et tous
      musulmans.
      Les suédois de souche et de branche (qui ont vécu lontemps ici) ont fait
      la valise. On parle de 500000 personnes. Bonne journée

    • Refugees welcome. Ils se sont trompés sur tout et tout le temps. Maintenant leur pays est foutu. Leurs filles n’osent et n’oseront plus jamais sortir sans la peur au ventre. Et ce n’est que le début. Pays les plus sûrs du monde, voilà ce que peuvent faire 20 ans de bêtise et d’ignorance. Ils auraient dû se renseigner avant sur ce qu’est l’islam. Maintenant c’est trop tard.

  2. Tous ces co…rds d’europeens ne se rendent même pas compte qu’ils sont les idiots utiles des USA et quelque part aussi de la Russie!

    Qui vont être les gagnants?
    D’un côté les usa qui font vendre de l’armement et des avions en premier lieu aux allemands, des armes parce que nous n’en produisons plus tout comme le reste d’ailleurs! La Russie, la Chine et l’Inde avec les arbitres israel, l’iran…vont dammer le pion aux usa!
    Qui vont être les perdants?
    L’europe et en particulier la France a qui il ne reste plus que sa grande gueule parce qu’elle n’élit que des bons à rien!

    Nous sommes tout nu, nous ne fabriquons plus rien, nous dépendons de la Chine et de la Russie, gaz, pétrole, médicament, engrais! sans engrais, rien ne pousse.
    Pauvre de nous! le maire fait le coq, macron déjà réélu par les lâches de ce putain de pays fait la roue!
    C’est pas grave, on se fera piquouser sinon pas le droit de sortir!

    • Si mon ami une bonne dizaine de suédois sont partis se battre en Ukraine.
      Je n´en tire aucune gloire, croyez moi. Il y a des insensés de partout dans
      le monde, sauf évidemment si ils sont bien payés. Ce sont des choses dont
      on ne parle pas tout haut. Bonne journée

  3. Des menaces, voilées ou non laissent des traces…
    les ouvriers isolés face au patronat se regroupent en syndicats….la peur est parfois bonne conseillère.

  4. La Suède a attaqué la Russie dans le passé car elle ne supportait pas que la Russie se développe en Mer Baltique, juste à côté de la Finlande qui était alors sa colonie. Ca c’est mal terminé pour les armées de Charles XII de Suède, battu par Pierre Le Grand en 1709 à Poltava, pas loin de Dnipro, qui devrait assez vite retrouver son ancien nom de Dniepropetrovsk. Ca sent le roussi pour l’impérialisme occidental et ses combines subversives mafieuses et « mercenariales » neo-nazies. Cette invasion est le prix pour une vraie paix dans cette région tourmentée. Espérons que la Suède va retrouver le chemin de la raison. Et les Finlandais leur bon sens.

Les commentaires sont fermés.