1

Suggestions à la Députée Marine Le Pen, si elle veut réussir à l’Assemblée

Chère Marine,

C’est avec un immense plaisir que je constate que quelques patriotes (mécontents, déçus, en colère) mettant de côté leurs rancœurs, ont finalement décidé au second tour des Législatives, de se ressaisir en votant pour vous et vos proches, afin de limiter tant soit peu les dégâts du raz-de-marée des « marcheurs ».

Pourtant…

Comme énormément de citoyens-patriotes qui croyaient aveuglément en vous, c’est peu dire que votre défaite, si près du but, à l’élection présidentielle m’a déçue, déstabilisée, laminée…

Je ne voudrais pas être assimilée aux rats quittant le navire à la moindre bourrasque, qui dès le lendemain de votre débat totalement raté avec l’imposteur Macron, se sont lâchés en propos ignobles sur les réseaux sociaux ; pour autant, il me paraît indispensable de vous soumettre une vision sincère de la situation de la part d’une farouche patriote… que vient précisément de confirmer votre élection comme Députée, ainsi que d’autres patriotes de votre trempe, comme notamment Emmanuelle Duverger-Ménard.

http://www.lefigaro.fr/elections/legislatives/2017/06/19/38001-20170619ARTFIG00003-emmanuelle-menard-l-autre-femme-forte-de-l-extreme-droite-a-l-assemblee.php

Et si 8 députés FN ne vous permettront pas de constituer un groupe, c’est toujours mieux que les deux sortants (Gilbert Collard réélu, et Marion sans aucun doute si elle s’était représentée), et vous pourrez néanmoins faire du bon travail, comme vous le faites au Parlement européen, mais à deux conditions :

1/ Savoir vous associer avec d’autres élus émanant de groupuscules patriotes (notamment avec Nicolas Dupont-Aignan qui a chèrement payé son ralliement à votre cause à la Présidentielle), y compris avec certains élus LR qui ont prouvé leur véritable sens de l’honneur et de la patrie en ne trahissant pas leurs électeurs pour les beaux yeux du candidat en promotion, contrairement aux nombreux pourris qui se sont précipités « à la soupe », en vils courtisans qu’ils sont et rien d’autre.

2/ Revenir impérativement aux fondamentaux de votre parti, notamment aux valeurs nationalistes et identitaires si chères aux patriotes (mises à mal par l’invasion migratoire chère aux mondialistes et défendue par Macron), desquelles vous vous êtes bien trop éloignée en vous égarant dans les considérations économiques… qui seraient venues bien assez tôt une fois élue.

C’est à n’en pas douter ce qui vous a fait perdre l’élection présidentielle, cruellement ajouté à votre piètre prestation face à un Macron bien plus performant que dans ses meetings.

Il me semble pratiquement certain, mais je peux me tromper, que bien plus de citoyens vous auraient pardonné ce ratage, et auraient admis qu’une immense fatigue (physique et intellectuelle) pouvait l’expliquer, si en plus de votre parcours sans faute et vos brillantes performances oratoires tout au long de la campagne, vous aviez infatigablement vilipendé l’islam et souligné que les migrants que les mondialistes nous imposent sont majoritairement islamiques.

Mais au lieu de cela, vous avez prétendu que l’islam pouvait être compatible avec la République… ce que bien des électeurs ne sont pas prêts à vous pardonner !

J’y vois en cela, la patte de celui qui, malgré son immense talent, fut votre éminence grise depuis que vous vous en êtes entichée : votre bras droit Florian Philippot… qui précisément vient d’échouer à la députation !

Et pourquoi a-t-il échoué, quand ses compétences et son habile capacité à tacler l’adversaire sont unanimement reconnues ?

Tous simplement parce que sous couvert de dédiaboliser le parti, il vous a entraînée dans ce qui semble d’insupportables compromissions avec l’islam… vous éloignant ainsi irrémédiablement de beaucoup de citoyens.

Et si aux dernières nouvelles il n’était plus question pour lui de dédiabolisation, il n’empêche, qu’en plus de son désir de créer « Patriote », une « association dans le Front National » (!!!???) certains de ses propos prêtent à inquiétude :

 » Pourquoi les électeurs fuient ? Ce n’est pas à cause de l’euro. Il nous faut changer d’image. Un chantier qui, précise-t-il, « n’est pas la dédiabolisation ». Il faut proposer quelque chose de positif. Macron a réussi à capter cela. Il nous faut monter un front antimondialiste de droite, du centre et de gauche, ouvert aux personnes d’origine étrangère, y compris d’origine algérienne«  théorise le fondateur des « Patriotes »

Source : L’express en fin d’article

http://www.lexpress.fr/actualite/politique/elections/dans-le-bassin-minier-lorrain-florian-philippot-contraint-d-aller-au-charbon_1918605.html

http://www.lexpress.fr/actualite/politique/fn/philippot-lance-les-patriotes-une-association-dans-le-front-national_1908465.html

Belle main tendue à l’électorat musulman, on l’aura compris.

De quoi être aussitôt assimilé aux prétendus « grands cœurs » s’activant pour l’accueil des migrants, qu’ils estiment insuffisant, ceux-là même qu’on a peu vu cet hiver lorsque des SDF blancs et franchouillards, tellement peu digne d’intérêt pour ces grands humanistes, qu’ils en sont morts de froid !

« 300 organisations, des très connues à des micro-collectifs dans des villages, lancent un appel public inter-associatif à Emmanuel Macron, Edouard Philippe et Gérard Collomb pour que le gouvernement change radicalement sa politique migratoire. Elles réclament l’organisation d’une conférence nationale d’urgence pour qu’émergent des politiques alternatives d’accueil. »

https://blogs.mediapart.fr/les-invites-de-mediapart/blog/150617/un-appel-un-changement-radical-de-politique-migratoire-en-france

L’échec de Florian Philippot à ce second tour, montre bien qu’il n’est pas apprécié d’une majorité d’adhérents (ou de sympathisants)… surtout ceux qui ont été témoins ou victimes de ses purges locales pour y placer ses pions, ou encore de sa responsabilité évidente dans l’éviction de votre père, fondateur du parti qu’il vous a transmis.

Ces patriotes ont fait en sorte que les meilleurs soient élus (ou réélus) mais n’ont pas souhaité secourir le soldat Philippot, en position inconfortable malgré sa première place au premier tour.

Alors, sans pour autant vous conseiller de vous séparer d’un collaborateur précieux, il serait bon, chère Marine, si vous voulez vraiment retrouver la confiance perdue d’une grande quantité de patriotes, qu’à l’avenir vous lui accordiez beaucoup moins de crédit, et vous penchiez au contraire bien plus à l’écoute des vrais désirs de Français.

C’est uniquement à cette condition, me semble-t-il, que vous pourrez continuer à prétendre au titre de « leader des patriotes »… titre qui est en passe de vous être ravi, et risque bien de rester vacant … peut-être jusqu’au retour de Marion – que vous n’avez pas assez soutenue – tant espéré de ceux que vous avez si cruellement déçus.

Je n’ai jamais eu la chance d’obtenir une réponse aux messages bienveillants que je vous adressai, de même que je n’ai jamais compris la hargne de certains de vos proches, envers Riposte Laïque qui a pourtant bien roulé pour vous ; j’espère simplement que vous prendrez le temps de lire cette missive publique, et que vous voudrez bien méditer sur son contenu.

Une page, si belle soit-elle, cela se tourne un jour… de même qu’un mariage se dissout, une carte se déchire… lorsque la passion ou l’estime inconditionnelle n’est plus au rendez-vous.

Patriotiquement vôtre.

Josiane Filio