Suisse : le vrai problème, c’est la trahison par la gauche de ses idéaux, face aux islamistes

Publié le 2 décembre 2009 - par
Share

Chers amis de Riposte laïque,

Vous me demandez ce que m’inspire ce qui vient de se passer en Suisse.
Je vais vous le dire. Mais ayez en vue qu’il ne s’agit pas d’un texte  »réfléchi », mais plutôt d’un cri.

Le résultat des élections en Suisse confirme ce que je n’arrête pas de dire à mes amis de la gauche européenne :  »Si vous ne défendez pas les symboles de la démocratie et de la laïcité, qui sont le résultat de plus de 5 siècles de lutte et de bûchers, face à ce nouvel obscurantisme islamique qui est la conséquence d’un activisme bien coordonné à l’échelle internationale et abondamment arrosé par l’Arabie Saoudite et l’Iran, notamment, sans parler des bourgeoisies musulmanes de nombreux pays, de tous les continents….

Si vous ne vous élevez pas contre ce rétrécissement quotidien et de plus en plus l’espace laïque…

Si vous ne prenez pas l’initiative, à partir des valeurs de la démocratie, de la gauche, et de l’anti-racisme, d’organiser la contre-offensive de la liberté, alors cette poussée de l’internationale islamique, agressive et régressive pour toutes les catégories de citoyens et notamment les femmes, va provoquer un agacement, une allergie, puis une révolte populaire, qui risque d’être récupérée par d’autres forces… »

Ce ne sera pas la première fois que la gauche fera montre de ses insuffisances.

Je suis le premier à le regretter, à le déplorer.

Il est sans doute temps de reprendre le flambeau des Droits de la Femme et de l’Homme, promus par la Révolution française et universellle de 1789, puis par celle d’Amérique .

Non seulement à l’intérieur de chaque pays démocratique, mais aussi au niveau des institutions internationales, puisque l’ONU est devenu le bastion du totalitarisme, grace à une union contre-nature entre Chavez-Castro-Ahmadinejad-Khadafi, et l’OCI des 57 pays islamiques, qui leur permet d’avoir la majorité !

Puisque Khadafi, Président de l’actuelle AG de l’ONU, se permet lors de son Discours inaugural, de façon démonstrative (et sans protestation !) de jeter la Charte de l’ONU (fondée rappelons le sur la Déclaration Universelle des droits de l’homme !), n’est-il pas urgentissime que les pays démocratiques des 5 continents constituent au sein de l’ONU ou en dehors, une Alliance qui permette de se démarquer, et de réaffirmer les valeurs de la Liberté et de la démocratie ? Comment prétendre être un phare en laissant s’éteindre la petite flamme de la Liberté qui a commencé à poindre après la défaite du nazisme ?

Pour me résumer : ce qui est extrêmement dangereux actuellement, ce n’est pas tant la poussée islamique au niveau international, parfaitement orchestrée, mais le laxisme, pour ne pas dire la complaisance des Etats, des partis, des mouvements et autres  »intellectuels » qui sous prétexte de  »tolérance », sont en train de trahir, non seulement leurs propres populations déjà acquises aux valeurs de la démocratie, mais aussi, et je dirais surtout, tous les démocrates, femmes et hommes, intellectuels ou non, qui dans tous les pays musulmans tentent quotidiennement de résister, au prix souvent de leur propre vie, et attendent toujours le soutien, désespérément, de tous ceux qui des années 50 aux années 80, se mobilisèrent pour soutenir la cause de la démocratie dans les pays de l’Est.

J’ai donc envie de dire aux forces de gauche, notamment d’Europe et des USA : « Ces dernières années, pour ne pas remonter plus loin, vous avez trahi, gravement, une première fois, en soutenant dans les années 70 le régime de Khomeiny ! Puis une seconde fois en 1988, en ne mettant pas le régime de Khomeiny au ban des nations, après la condamnation à mort de l’écrivain Salman Rusdie, ce qui fut le signal de l’assaut, au niveau mondial, contre le socle du monde libre, la liberté de pensée et d’expression !

Puis une troisième fois, lorsqu’au lieu d’accueillir les démocrates algériens qui se faisaient assassiner dans leur pays, vous les rejetiez, comme vous aviez rejeté les démocrates allemands dans les années 30, en les traitant  »d’éradicateurs », eux qui chaque jour étaient la cible des islamistes du GIA, bras armé du FIS. Puis, une quatrième fois en admettant en Avril dernier, à la conférence des droits de l’homme (!!!) de Geneve (dite Durban 2) le nouvel Hitler du monde musulman, Ahmadinejad, qui venait à peine de nier la Shoah, et qui ne cache pas son objectif de posséder l’arme atomique afin de rayer de la carte Israël ! Puis une cinquième fois, pour rester au niveau des symboles, en ne condamnant pas Khadafi jetant à terre la Charte de l’ONU !

Par ces trahisons, et toutes les autres dont il serait trop long de faire la liste, vous êtes en train de creuser votre propre tombe, la tombe de la République et celle des valeurs de gauche.

J’appelle donc, autant que ma voix puisse être entendue, toutes les femmes et de tous les hommes de tous les continents, de gauche ou de droite, car la Liberté concerne toutes les familles politiques démocratiques, à résister au totalitarisme islamique qui sous prétexte du droit légitime de tous les croyants au libre exercice de leur culte, tentent de prendre en otage les musulmans, et d’en faire le bouclier humain de leurs visées liberticides et bellicistes.

Je les appelle notamment à défendre sans concession, la liberté d’expression, y compris celle du droit à critiquer toutes les religions, surtout lorsqu’en leur nom, on commet les pires atrocités, comme c’est le cas aujourd’hui avec l’Islam.

Ne pas résister aujourd’hui c’est préparer d’épouvantables guerres civiles, cette fois non plus dans les pays musulmans eux-mêmes, mais au coeur de l’Europe , au coeur de l’Amérique, à côté desquelles l’attentat contre les Tours Jumelles en 2001, n’aura été qu’un bien gentil avant-goût.

Jean-Pierre Lledo

Cinéaste algérien

Print Friendly, PDF & Email
Share

Les commentaires sont fermés.