Suisse : merci au journaliste Vincent Fragnière, qui m’a ouvert les yeux sur l’islam

Publié le 1 décembre 2014 - par - 2 581 vues

vincent-fragniereLe 29 novembre 2014, le quotidien Valaisan Le Nouvelliste a publié un article intitulé « De l’intégration au saucisson-pinard ». Le rédacteur en chef, Vincent Fragnière, y écrit ceci :

« contrairement à ce qu’a affirmé Pierre Cassen, de Riposte laïque, devant une cinquantaine d’UDC du district de Sion, les mots amour et paix n’apparaissent pas zéro fois dans le Coran, mais respectivement dix et trente-cinq fois. De quoi s’excuser ou demander pardon, un mot qui, lui, y apparaît 363 fois ».

Si Pierre Cassen est totalement injuste à l’égard du Coran, M. Fragnière est très loin du compte. En effet, le moteur de recherche avancée fourni par le site officiel de l’Arabie Saoudite dédié au Coran, permet de lister très exactement 85 occurrences de la racine verbale ‘aimer’. Quant au mot ‘amour’ stricto sensu, il y figure trois fois (pour les arabisants, voir les liens fournis en bas de page).

Pour y voir clair, la rédaction de Riposte Laïque m’a demandé de démêler cette question. J’en profite donc pour présenter nos plus plates excuses, non seulement à nos amis les Suisses, mais aussi à tous nos lecteurs francophones que nous avons induits en erreur jusqu’à ce jour.

A la lueur de ces faits, je constate qu’à Riposte laïque nous sommes une bande à part qui n’en faisons qu’à nos têtes. Pourtant, depuis que les journaux et les médias nous le répètent, tous les Français et tous les Suisses devraient être convaincus que l’islam est une religion d’amour, de tolérance et de paix, bref, une RATP. A force d’énonciation et de répétition, tous les francophones, sans exception, auraient dû retenir la leçon qui se résume en quelques points :

  • Les musulmanes du monde entier qui réservent leur amour et leurs couches aux musulmans et aux convertis bien circoncis n’ont rien compris à l’amour de l’Autre prescrit par le Coran et par Mahomet. Elles pratiquent donc, au quotidien, une ségrégation tout à fait contraire à ce qui est stipulé dans le Coran.

  • Les musulmans du monde entier qui ne tolèrent pas que leurs enfants puissent adhérer à une autre confession que l’islam, n’ont rien compris au message ouvert et tolérant du Coran et de Mahomet.

  • Les musulmans qui, tout au long de leur histoire d’avant la colonisation, avaient réservé le statut dégradant de dhimmis aux juifs et aux chrétiens, n’ont bien évidemment rien compris au message d’Amour, de Tolérance et d’Équité, si abondamment attesté dans le Coran et dans la geste de Mahomet.

  • Les musulmans qui, sabre au clair, étaient partis de Médine pour conquérir la Mecque et un empire en s’arrêtant juste à Poitiers, n’ont rien compris au message de paix délivré par le Coran & Mahomet qui leur répétaient : « Tendez l’autre joue à chaque fois que vous êtes giflés ».

En résumé : la logique de Vincent Fragnière voudrait que tous les musulmans, y compris mes deux parents, soient si bêtes et méchants qu’ils n’ont jamais compris que leur religion était une RATP.

Nous avons donc la chance d’avoir en France et en Suisse des journalistes de la stature de Vincent Fragnière, si bien renseigné et si érudit qu’il est en mesure de rendre compte de l’Amour, de la Tolérance et de la Paix dont regorgent les prescriptions coraniques.

La queue basse, j’obéis à l’injonction de notre ami le journaliste suisse. Je me prosterne, me jette à ses pieds, me fais carpette, m’aplatis plus bas qu’un tapis de prière pour lui présenter, mille fois et non pas 363 fois, toutes nos excuses ! Je m’incline devant la sagacité et la clairvoyance d’un très grand représentant de cette engeance à part qu’on appelle journalistes militants.

Pascal Hilout, né Mohamed

—————–

Pour les arabisants, voici trois liens pour lire toutes les occurrences des mots ayant trait à l’amour dans le Coran. Le site qui les fournit est le site officiel de l’Arabie Saoudite, dédié au Coran :

جذر أحب

كلمة محبة

كلمة حب

Print Friendly, PDF & Email

Les commentaires sont fermés.

Lire Aussi