Sur Oumma.com, Raphaël Liogier appelle les musulmans à la désobéissance civile

Publié le 27 juin 2011 - par - 1 712 vues
Share

[dailymotion]http://www.dailymotion.com/video/xjicfx_les-francais-musulmans-doivent-realiser-qu-ils-ne-sont-pas-les-eternels-convives-d-un-repas_news#from=embediframe[/dailymotion]

Nous présentons ici une incroyable vidéo dans laquelle Raphaël Liogier appelle tout simplement les musulmans à la désobéissance civile, et ceci sur un site musulman,Oumma.com. Agent du service public, Liogier est tenu à un devoir de réserve qui parait difficilement compatible avec ce genre d’ appels. Professeur d’université, il est également tenu à un minimum d’honnêteté dans ce qu’il enseigne. Il est donc inadmissible qu’il présente comme des traits de fondamentalisme bouddhiste le fait de porter une robe safran et de se raser le crâne. Ces signes font tout simplement partie de la tenue monastique, et ne sont jamais arborés par des laïcs, comme Liogier le sait très bien puisqu’il a aussi commis un livre sur le bouddhisme (Le Bouddhisme mondialisé, Ellipses, 2003).

Quelques extraits de la vidéo :

« La décision des jeunes femmes de porter le voile, en particulier le voile intégral, sont des décisions individualistes, spirutuelles voire spiritualistes qui n’ont rien à voir avec la conquête de l’occident. »

« Les musulmans aujourd’hui sont anormalement normaux. »

« Ces jeunes femmes sont fondamentalistes, mais au sens d’un retour aux fondements, comme il y a des fondamentalistes bouddhistes qui vont se raser le crane et se mettre en robe safran. »

« L’UOIF, qui a la réputation d’être fondamentaliste, voire islamiste, tout le monde dit : c’est l’horreur. La première fois que je suis allé à leur congrès, je me suis dit : « C’est ça l’UOIF ? … c’est ça des islamistes ? il y a des stands de développement personnel, il y a des théologiens qui font leurs discours, il y a des débats sur tout;  c’est une sorte de kermesse générale ou les gens se rencontrent,  c’est un peu un club matrimonial, c’est quelque chose de fondamentalement bon enfant … on dit qu’ils sont durs …moi ce que j’ai trouvé la première année ou j’y suis allé, c’est qu’ils étaient au contraire plutôt mous. »

« La plupart des leaders musulmans sont des gens qui se disent : il faut attendre, ça va passer,  ne nous faisons pas remarquer … Moi mon message, c’est de dire que ça ne passe pas en ne faisant rien. »

« Que les musulmans réels bougent ou ne bougent pas… s’ ils bougent on dira  : regardez ils bougent ; s’ils ne bougent pas on va dire : ils sont en train de préparer quelque chose. »

« Les musulmans se terrent un peu chez eux. »

 » La loi de 2004 est une loi vraiment unique, faite spécialement pour les musulmans. »

« Je ne vois pas ce qu’on leur reprochait à part le préjugé que c’est la position de l’homme etc … »

« Les musulmans, dans leur écrasante majorité, ont tellement honte d’être musulmans, qu’ils respectent au doigt et à l’oeil la loi. »

« On est obligé de créer des lois spéciales pour prouver qu’ils transgressent des lois »

A propos de l’interdiction du voile intégral : « Là, sans doute qu’une majorité de musulmans va respecter cette loi, qui à mon  sens est inique ; moi je pense qu’ils devraient pas la respecter. »

« Ah ! j’appelle absolument à la désobeissance civile ; lorsqu’on dépasse les limites j’appelle à la désobéissance civile. »

« Ce n’est pas parce qu’il y a un unanimisme  des députés, une unanimité en France, que ça me rassure sur l’état de la démocratie ; au contraire je trouve ça encore plus préoccupant. »

Qui est Raphaël Liogier ?

Raphaël Liogier est directeur de l’Observatoire du religieux (aujourd’hui fédéré au laboratoire unique de l’IEP d’Aix en Provence : le CHERPA) et professeur des universités à l’Institut d’études politiques d’Aix-en-Provence. Il y enseigne, entre autres, la sociologie et l’anthropologie. Il a collaboré à la rédaction de plusieurs articles sur le thème des religions.

Il écrit régulièrement dans Oumma.com. Il a eu maille à partir avec Caroline Fourest, dont le site Pro-Choix le décrivait ainsi en 2006 :

« Dans son livre sur la « laïcité légitime », passé totalement inaperçu, ce jeune chercheur plaide pour une laïcité à l’anglo-saxonne plus « ouverte » aux religions et fustige les partisans de la laïcité à la française comme étant « sectaires ». Quand il ne qualifie pas les militants et personnalités anti-sectes (comme Alain Vivien) de « nouveaux inquisiteurs ». Liogier voudrait, en effet, voir reconnues certaines sectes comme étant des« nouveaux mouvements religieux ». Opposé à la loi sur les signes religieux au sein de l’école publique, il déplore ce qu’il appelle la « soumission des musulmans à la violence laïque« .

Lors d’un passage à l’émission Ripostes, sur France 5, face à Caroline Fourest, il a tenu un discours particulièrement agressif et confus, digne des « Indigènes de la République » mais pas du CNRS. Entre deux envolées indéchiffrables, les téléspectateurs ont cru comprendre que ce jeune chercheur exalté soupçonnait les féministes et les laïques refusant le voile au sein de l’école publique de racisme post-colonial et « esthétique ». Le « voile n’est qu’une question esthétique » a-t-il martelé devant un plateau assez ahuri. Tandis que Caroline Fourest maintenait calmement qu’il s’agissait d’une question politique. »

Léonidas

Raphaël Liogier : « Les français musulmans doivent réaliser qu’ils ne sont pas les éternels convives d’un repas » ; vidéo sur Oumma.comsignalée par Fdesouche.com.

Print Friendly, PDF & Email
Share

Les commentaires sont fermés.