1

Surdélinquance : Macron double les effectifs… de sa garde personnelle

Explosion des cambriolages : deux vols par jour et par arrondissement à Paris !
.
Bronzez bien, braves gens, Macron veille sur vos biens !
.
Explosion des cambriolages et effondrement du taux d’élucidation des infractions, selon les derniers chiffres de la délinquance.
.
Avec 645 cambriolages par jour et seulement une affaire sur dix élucidée, les malfrats peuvent dormir tranquilles. Leur fonds de commerce est de plus en plus florissant et sans risque.
.
Le droit à la sécurité, inscrit dans la Constitution et considéré comme « inaliénable et imprescriptible », est sans doute le droit le plus bafoué par nos dirigeants qui vivent dans leur cage dorée, entourés de gardes du corps.
.
Rappelons qu’au plus fort de la crise des Gilets jaunes, plus de 600 policiers et gendarmes protégeaient l’Élysée. Car Macron est très axé sur la sécurité, mais uniquement la sienne !
.
En 2017 il a presque doublé les effectifs de sa protection personnelle, le nombre de personnel de  sécurité passant de 77 à 127.
.
.
Mais le peuple, quant à lui, peut bien crever et subir les violences quotidiennes.
Entre les 1 000 agressions gratuites par jour et les 645 cambriolages quotidiens, on comprend que 66 % des Français ne se sentent plus en sécurité nulle part.
.
Les 100 000 viols par an, les 45 000 voitures brûlées, les tabassages pour un regard, les coups de couteau pour un smartphone, les balles perdues lors d’un règlement de compte entre racailles, c’est pour le peuple.
.
Macron avait promis 17 000 places de prison en cinq ans. Chiffre tombé à 7 000 et comme les caisses sont vides, autant dire que ce chiffre dérisoire ne sera jamais atteint.
.
Et les vols avec effraction sont de plus en plus violents. 33 % d’entre eux sont effectués en présence des occupants.
.
Saucissonnage de rigueur, avec coups et blessures pour mieux détrousser les victimes.
.
Selon un sondage OpinionWay, 53 % des Français craignent fortement d’être cambriolés.
.
Et 63 % d’entre eux ont déjà été confrontés à un cambriolage, soit personnellement, soit dans leur entourage.
.
Évidemment, le gouvernement met cette explosion des cambriolages sur le dos des Gilets jaunes qui ont monopolisé les forces de police pendant des mois.
.
Paris fait très fort : deux cambriolages par jour et par arrondissement, ce qui fait environ 15 000 cambriolages par an !
.
.
Merci Hidalgo, qui accueille à bras ouverts 100 migrants par jour !
.
Car selon le sénateur LR Pierre Charon, Hidalgo a joué au pompier-pyromane et en paie le prix. En effet, 45 % des auteurs de cambriolages sont des migrants…
.
Les policiers sont en sous-effectif compte tenu de la multiplication des tâches.
Les procédures administratives sont de plus en plus lourdes et complexes.
.
La police manque cruellement d’enquêteurs.
.
Mais c’est le laxisme judiciaire et l’absence de réponse pénale qui encourage la délinquance, notamment  vis-à-vis des mineurs. 
.
La situation devrait encore s’aggraver avec la garde des Sceaux qui veut exonérer de toute responsabilité pénale les mineurs jusqu’à 13 ans inclus.
.
.
Nous vivons dans une société où le malfrat est roi, hyperprotégé par des lois soi-disant humanistes, mais qui mettent en danger la vie des citoyens respectueux des lois. C’est un total renversement des valeurs.
.
La France a un taux d’incarcération de 104 détenus pour 100 000 habitants.
Aux États-Unis on a 655 détenus pour 100 000 habitants !!  ( chiffres 2018 )
.
Notre pays est au 145e rang mondial en matière d’emprisonnement.
.
Sans parler des peines peu dissuasives de notre justice, alors qu’aux États-Unis les peines se cumulent, assurant une véritable perpétuité pour les crimes les plus graves.
.
.
On ne redressera pas la situation avec de simples rappels à la loi chez les multirécidivistes.
.
Entre la justice inhumaine de 1900, qui vous envoyait au bagne pour un vol de bicyclette, et le scandaleux laxisme judiciaire actuel, les remèdes pour assurer la sécurité des Français existent.
.
.
À commencer par la tolérance zéro dès la première incartade à l’école, en supprimant les allocations familiales aux parents.
.
Mais pour que la peur change de camp, ne comptons pas sur Macron, qui se contente d’assurer sa propre sécurité en abandonnant le peuple à ses peurs légitimes.
.
Jacques Guillemain