Surpopulation : il faut supprimer les allocations familiales pour tout le monde

Publié le 21 octobre 2014 - par - 2 758 vues

billetsAprès les deux guerres mondiales, l’Europe était exsangue. Il a fallu renaître et reconstruire. Il a donc été utile d’aider les familles à avoir des enfants.

Aujourd’hui, où en sommes-nous?

La France, l’Europe, le Monde entier, subit constamment des dévastations à cause du changement climatique qui est causé par les diverses pollutions. Plus il y a d’humains, plus il y a de pollutions, plus on doit bétonner le territoire pour construire des habitations, routes, écoles, hôpitaux, etc. Trop de gens pour pas assez de travail produit du chômage. Donc il faut inventer, “créer des emplois” pour donner à ces gens du travail, de l’argent, de la nourriture ce qui cause toujours plus de pollutions ce qui dérègle toujours plus la nature. Plus il y a d’humains, plus nous détruisons notre environnement, plus nous aggravons la pauvreté, la faim, les guerres, les migrations qui à leur tour génèrent d’autres guerres et d’autres destructions.

Au lieu de donner des allocations familiales pour encourager la reproduction, il faut les supprimer, pour tous, puisque leur utilité d’après la guerre n’existe plus. Par contre il faut investir dans la réduction des naissances, ici comme dans le Tiers Monde pour avoir peu d’enfants, bien nourris, bien éduqués, bien instruits qui auront de bonnes chances de survie dans un environnement préservé. Ce qui aujourd’hui n’est pas le cas. Les inondations à répétition sont là pour le prouver. Il faut aussi tenir compte du fait que les enfants ne demandent pas à naître. Nous les obligeons à vivre et ensuite à travailler. C’est une forme d’esclavage que tôt ou tard ils vont nous reprocher et refuser. Les jeunes désadaptés, l’alcoolisme, la drogue, la fuite dans des idéologies et des extrémismes  sont des symptômes de ce refus de s’insérer sous le joug social ancien modèle.

Ce n’est pas les allocations familiales qu’il faut mettre en discussion, mais la reproduction et la surpopulation, en Occident autant que dans le Tiers Monde car les dérèglements climatiques nous menacent tous. Il ne faut plus aider les gens à avoir des enfants mais à ne pas en avoir. La survie de l’humanité en dépend. Est-il utile que l’humanité survive ?

Anne Lauwaert

Print Friendly, PDF & Email

Les commentaires sont fermés.

Lire Aussi