Surveillants, policiers, profs, toubibs : tous agressés, tous abandonnés…

Pour les matons, le salaire de la peur, c’est 1500 euros par mois.

Pas étonnant que les vocations se fassent rares. Il y a 28 000 agents  dans le système pénitentiaire, il en faudrait 5000 de plus.

Mais sur les 800 candidats inscrits au dernier concours de gardien de prison, seulement 30% se sont présentés, nous dit le Figaro !

Ce pays est totalement à l’abandon.

En 40 ans, l’idéologie soixante-huitarde a littéralement liquidé toute autorité de l’Etat.

La peur est dans le camp des policiers, des profs, des matons, des professions de santé, tous agressés régulièrement sans le moindre soutien de leur hiérarchie.

Et que dire de la justice qui libère chaque jour des multirécidivistes “bien connus des services de police” ?

Un jour viendra où plus personne ne voudra devenir policier, médecin, infirmier, pompier, gardien de prison ou enseignant, tant l’Etat a abandonné ces professions vitales, qui sont les piliers d’une société démocratique avancée.

L’immigration détruit tout. Car avec 66% de musulmans dans nos prisons (dixit Jack Lang), l’insécurité a explosé en parallèle avec la radicalisation des détenus.

La France retourne à la barbarie. Tous nos politiques, sans exception, sont coupables de la désintégration de la nation. Le bateau coule et ils s’en foutent, TOUS !

La droite donneuse de leçons est la pire, puisqu’elle s’est pitoyablement reniée en adoptant le discours bien-pensant de la gauche irresponsable. Elle est indigne de gouverner après tant de trahisons.

De nos jours, un maton risque sa peau en pénétrant dans une cellule, car voilà des décennies que l’Etat a abandonné l’univers carcéral.

Et ce ne sont que mensonges et désinformation diffusés par les élus et les médias.

Il y a en France 114 détenus pour 100 places de prison. Record européen avec la Grèce en matière de densité carcérale.

70 000 détenus pour 60 000 places.

On pourrait donc penser que nos juges sont plus sévères que chez nos voisins et emprisonnent  à tours de bras.  C’est d’ailleurs la défense de nos magistrats qui disent condamner plus sévèrement.

Quelle erreur ! C’est tout le contraire.

Car entre la peine prononcée et la peine exécutée, il y a un abîme d’hypocrisie.

La France est le pays d’Europe qui emprisonne le moins !

98 détenus pour 100 000 habitants, soit deux fois moins que la moyenne européenne. En Grande Bretagne, ce taux est de 148 détenus pour 100 000 habitants.

Et on s’étonne que l’insécurité explose ! Faute de place, on n’incarcère plus.

Car aucun gouvernement n’a voulu construire de prisons. Les 20 000 places promises par Sarkozy, c’était du pipeau électoraliste.

Il s’est souvenu de sa promesse la dernière année de son quinquennat….

Quant à Taubira, elle ne rêvait que de peines alternatives. La prison à domicile avec un bracelet électronique.

Il est tellement plus facile de vider les prisons que d’en construire !

En attendant, nous avons 1600 détenus radicalisés dont 505 incarcérés pour terrorisme, qui règnent sur le système pénitentiaire, comme des caïds de banlieue règnent sur leur quartier.

La révolte des gardiens ne se résume donc pas à des revendications salariales, mais réclame une totale refonte du système.

Il ne peut y avoir de sécurité sans peines dissuasives.

Si la ministre Nicole Belloubet s’imagine qu’elle va calmer le jeu avec un coup de ripolin  superficiel,  elle fait fausse route.

Le ras-le-bol est tel que sur 188 établissements  pénitentiaires, la gronde en touche les deux tiers.

Il faut dire que les agressions s’enchaînent :

Vendin-le Vieil, Mont-de-Marsan, Tarascon, Borgo, Châteauroux…

On décompte 4000 incidents par an, plus de 10 par jour.

Et chaque mois, une dizaine de djihadistes revenant de Syrie ou d’Irak sont incarcérés. Des agneaux…

Voilà où nous ont menés le laxisme judiciaire, la culture de l’excuse, le renoncement permanent et le lavage de cerveaux  quotidien de la propagande tiers-mondiste.

Elus, presse, intellectuels, associations et islamo-gauchistes de tous bords, n’ont qu’une obsession, nous vendre ce poison mortel qu’est la société multiculturelle paradisiaque.

La grande illusion du vivre ensemble nous mène au chaos  généralisé.

L’addiction à la drogue du politiquement correct de nos gouvernants est telle qu’ils en sont venus à nier la responsabilité pénale des djihadistes, considérés comme des malades mentaux.

Une hérésie.

Car comme le dit si bien Naima Rudloff, avocate générale près la cour d’appel de Paris, “psychiatriser, c’est déresponsabiliser”.

“Dans la quasi-totalité des dossiers de terrorisme, les mis en examen sont déclarés responsables de leurs actes, sans atténuation de responsabilité, en raison de l’absence de maladie mentale”.

Par conséquent, c’est de la pure désinformation que d’évoquer une fragilité psychiatrique dès qu’un fou d’Allah fait couler le sang.

Victimiser et déresponsabiliser ceux qui haïssent la France qui les a accueillis, c’est semer les germes de la désintégration de la nation, déjà bien malade.

C’est un terrible avenir que nous préparent les apôtres de la bien-pensance.

Jacques Guillemain

image_pdf
0
0

49 Commentaires

  1. Ce qui serait bien c’est d’envoyer le surplus chez Taubira à Cayenne, rouvrir le camp et les faire travailler dans les marais avec les crocos et les serpents voilà une bonne solution à l’univers carcéral.

  2. Des tueurs fous, dans des sociétés saines ont les débarrassent comme des bêtes sauvages.

  3. ce n’est pas seulement 68 qui est en cause ! vous ne voyez rien ? cessez donc de nous vanter votre démocrassouille, vos droitsdelhomme, votre république ! c’est elle, la gueuse, qui est en train de nous tuer ! depuis qu’elle existe , elle décime les français et c’est elle qui nous pond des lois inutiles, qui fait entrer les musulmans en France et toutes les horreurs qu’elle a concoctées ! y’en a marre de votre aveuglement stupide !

  4. D’accord avec vous sauf sur « La France retourne à la barbarie. » Malheureusement non. Sauf si vous parlez du territoire. Mais comme Nation, la France ne retourne pas à la barbarie. Pour la raison que les criminels sont tous des métèques ( sauf les traîtres, très peu nombreux). La France n’est donc pas encore retournée à la barbarie. Mais il va falloir que cela se fasse rapidement si elle ne veut pas disparaître. Et pour commencer il faut dénoncer les conventions droit-de-l’hommiste et tirer à balles réelles sur la racaille. Ensuite expulser massivement et sans prendre de gants. Ce sera de la bonne barbarie et nous en avons besoin. Pour notre pays, pour nos femmes et nos enfants

  5. @Jacques Guillemain « Ce pays est totalement à l’abandon. » Cela voudrait dire que les dirigeants sont négligents. Pas du tout. Ce sont des criminels. Leur projet est la destruction de la Nation Française. La France est dans la même situation que l’Albanie dont le chef de l’État est le chef de la mafia. Ce n’est pas de la négligence, c’est du crime.

  6. Oui le pire est à venir, au moment où il faudrait qu’ils se serrent les coudes, les CRS répondent présents pour aller chercher de force cette racaille ! AU MOMENT OU LA POLICE, LES GARDIENS, L’ARMEE DEVRAIENT ÊTRE TOUS SOLIDAIRE LES UNS DES AUTRES, CAR ILS SONT TOUS DANS LA MÊME GALERE EH BIEN LES CRS VONT CHERCHER DE FORCE LA RACAILLE ? ALORS QUE CA SERAIT LE MOMENT DE NE FAIRE  » QU’UN « , DE FAIRE  » BLOC  » TOUS ENSEMBLE DANS LA RUE CONTRE MACRON POUR LUI MONTRER LEUR RAS LE BOL ! RIEN, PAS DE SOLIDARITE ENTRE EUX ? ? ?

  7. Je n’ai pas la moindre sympathie pour les flics… il suffit de voir comment ils se comportent face aux antifas et aux racailles pour comprendre… ni pour les médecins… encore moins pour les profs qui ne récoltent que ce qu’ils ont semé depuis 40 ans… les seuls pour qui j’ai de la sympathie sont les gardiens de prison

    • Eh bien il ne vous reste plus qu’à passer le concours, ou bien à vous faire enfermer en tant que pensionnaire de longue durée.

  8. Tant qu’à avoir du sans sur les mains, nos gouvernants préfèrent accompagner le crime, que les victimes disparaissent… ce qui permettra de faire main basse sur leurs biens et comptes en banques.
    La méthode qui a permis au père de Soros (alias Schwartz), en phase avec les nazis, de s’enrichir en spoliant les Juifs de Budapest lors de la 2ème guerre mondiale.
    Tel père tel fils. Soros fils veut toutefois faire mieux : exterminer et spolier de leurs biens les Européens et même plus largement, les Occidentaux.

  9. seuls les toubibs pompiers et surveillant de prison sont à plaindre ! Pour les profs de la gauchiasse et les miliciens de l’oligarchie (police-gendarmerie) je n’ai aucune compassion et parfois même du dégoût (dernièrement tabassage de gardiens de prisons par des CRS) !

  10. Personnellement, et observant la situation générale depuis le fond de ma campagne, je n’ai aucune sympathie pour tous ces  » surveillants,policiers, profs, toubibs, etc  » que vous citez J. Guillemain. A moins qu’ils aient voté FN ou pour un autre parti patriote, je trouve que ces gens agressés n’ont que ce qu’ils méritent. Il fallait bien voter! Un proverbe dit: « Comme on fait son lit on se couche ». Il ne fallait pas laisser entrer d’immigrés musulmans en France. Il suffisait d’accueillir des Européens ou des Asiatiques civilisés comme les Vietnamiens. L’Islam est un cancer déguisé en religion, qui se répand sur la planète depuis 1400 ans pour la détruire. Il suffit d’un peu de jugeote pour le constater. Seuls crédules se laissent avoir. Toutes ces victimes l’ont bien cherché.

  11. « Surveillants, policiers, profs, toubibs : tous agressés, tous abandonnés… » Normal il ne faudrait pas faire le « jeu » de qui vous savez ! Mais les patriotes sauront le moment venu demander des comptes !

  12. Je rappelle que les pauvres policiers interviennent sur ordre pour évacuer les matons, les flics négocient aussi avec des gauchistes qui attaquent des bus remplis de gens qui ont un immense défaut ils ne pensent pas comme eux….. !!! C’est la démocratie parait-il !
    Que les enseignants n’ont que ce qu’ils méritent et leur calvaire est encore trop doux à mon goût.

    • C’est vrai. Il fut un temps où les enseignants se faisaient respecter. Ils ne plaisantaient qu’en mots choisis. Ils venaient en costume-cravate, et non habillés comme des immigrés. En classe, on ne bougeait pas; au moindre écart, on risquait de se faire renvoyer.

    • Le devoir d’un flic est de protéger la population. Pas d’obéir à des idéologues de merde. Je méprise les flics. Un flic qui n’est pas capable d’envoyer chier son supérieur qui lui dit de s’aplatir devant des antifas qui agressent des citoyens coupables d’être contre l’avortement ne devrait même pas être capable de se regarder dans le miroir… un tel flic ne mérite aucun respect, ce n’est d’ailleurs pas un flic, c’est un tonton-macoute, un gestapiste, un agent du NKVD

      • N’attendez pas de l’administration policière ou militaire une insubordination aux ordres reçus du Gouvernement ! En principe les forces de l’Ordre et les forces armées ont pour mission de protéger la population, la Nation, mais en pratique ces administrations et leurs personnels obéissent aux directives de l’Exécutif. Si vous voulez que les ordres données soient moins ineptes, il vous faut changer l’Exécutif (les élections servent à cela, et l’électorat de Droite s’est massivement abstenu) ou alors, militez pour que les compétences d’Ordre public redescendent du Gouvernement central vers les collectivités locales comme le Département ou la grande ville locale. Après tout en Suisse la Police est d’abord cantonale. Même chose aux Etats-unis avec leur Police de comté. Subsidiarité vous dis-je

  13. « Surveillants, policiers, profs, toubibs : tous agressés, tous abandonnés… » … Et la majorité des français laissent faire !
    Peut-être que lorsque les français seront bien acculés ils réagiront ?… mais j’en doute encore.
    Je me demande comment les femmes peuvent supporter ce que sont devenus leurs hommes qui laissent faire !

    • Et MOi, toi, tu fais quoi. Va déjà te faire casser la gueule, je te file mon téléphone en mp et j’arrive.

  14. Ca suffit les pleurnichards. Qu’ils soient flics, matons, medecins, fonctionnaires, ils doivent SURTOUT ne pas se plaindre… Ils votent en nombre pour ceux qui detruisent la France, dernierement Micron… Ces gens la sont les idiots utiles du systeme, et de parfaits soldats de micron. N’en deplaise a certains!!!

    Et ils voudraient qu’on les plaignent??? Ben là, c’est raté

    • c’est clair que tous ceux qui par trouille ont voter pour le larbin du systeme se plaignent maintenant ! bien fait pour leur gueule et ça ne fait que commencer la grosse bagarre approche !

    • Du jonc je suis médecin, vote Lepen je ne me plains pas et je t’emmerde pauvre larve

  15. Il faudrait construire au moins une grande prison pour nos élus responsables !

    • Ben non il n’y a qu’a les loger avec les djihadistes de retour de Syrie, ca fera bon ménage tout ca ;))

  16. Je vous cite, Mr Guillemain : « Mais sur les 800 candidats inscrits au dernier concours de gardien de prison, seulement 30% se sont présentés, nous dit le Figaro ! ». Voila qui éclaire la situation. Ca fait partie du plan infernal de macrouille : remplacer les matons par des musulmans radicalisés. Idem pour la police, idem pour la gendarmerie, idem pour l’armée. C’est un plan épouvantable. Si macrouille la lopette n’obéit pas à ceux qui l’ont placé en haut, il sera viré (ou pire mais tant mieux) pour être remplacé par un autre, plus obéissant et plus taré. Un malade mental plus docile que la tafiole actuelle.

    • Pendant ce temps la, on continue a voter en pure perte pour MLP… Que de temps perdu!!!!!

      • @Contact. Je suis d’accord mais à part un vrai rassemblement pour casser une fois pour toutes ce système pourri et éliminer tous les muzz ainsi que cette merditude qu’est l’islam, on fait quoi ? J’en arrive à souhaiter que la guerre civile éclate en France et qu’on dézingue d’abord le gouvernement et en permier, la lopette qui croit être président. Ensuite, quand les pourris du gouvernement seront crevés, passer à l’étape « valise ou cercueil ». Mais je préfère l’option « cercueil » pour les muzz. Autrement, pour qui voter, quand il sera trop tard ?

        • Pourquoi tant de violence ? La désobéissance civile suffit ! Cessez de payer l’impôt, cessez d’obéir aux lois liberticides. Organisez votre Sécurité avec vos amis, vos proches. Militez tant que vous le pouvez. Vous n’avez pas l’assurance qu’en cas de troubles sécuritaires graves, l’armée vienne au secours des patriotes, qui n’ont pas une organisation solidaire comme l’Oumma musulmane, avec en appui une maffia dotée d’armes. La voie pacifique, mais résolue, l’organisation territoriale, militante et mediatique n’est pas encore montée en puissance chez les patriotes. Voter FN à chaque quinquennat ne suffit clairement pas ! S’engager oui, dans la violence, non !

      • Oui, voter ne suffit pas. D’autre part un parti est limité dans son discours par la légalité, sinon il risque la dissolution. Alors qu’un militant identitaire, nul ne peut le dissoudre, il est nettement plus libre et plus incisif. De plus il peut se mettre à l’abri de la répression judiciaire en domiciliant son identité numérique à l’étranger. Le net est l’outil journalistique du citoyen dissident. Cette réinformation doit pouvoir être relayée sur le terrain par les identitaires locaux. Des cellules militantes locales sont l’outil idéal. (voir lenguadoc.info breizh.info …)

    • En effet, notre Etat devient dangereux, et les traîtres le sont. Or ils ont été portés à la tête de l’Etat. Cette traîtrise est attestée par des actes précis : les nouvelles lois anti-discrimination punissent de plus en plus sévèrement la préférence nationale, naguère légale et obligatoire (Front populaire). Le Code pénal appelle cette préférence universelle et immémorielle « discrimination ». Or cette indifférenciation obligatoire, n’est pas réciproque, les expatriés français n’en bénéficient pas à l’étranger. De plus en France, elle n’est pas appliquée pour tous. Seules les associations pro-immigrés sont subventionnées. Il faut y voir un système de droits asymétrique, typique d’un Droit colonial. Lutter contre cette colonisation via le Droit, sera plus efficace que dénoncer l’immigration !

  17. L’une des priorités des MONDIALISTES est de détruire les services publiques, Jacques, et vous ne faîtes, à très juste titre, que constater la mise en oeuvre de cette priorité…

    La solution : mettre des gens musulmans comme gardiens, c’est, en tout cas, ce que pensent les ORDURES qui gouvernent actuellement…

    Mais ne vous méprenez pas, « ils », les politiques, SAVENT ce qu’est le NAZISLAM, et depuis très très longtemps…
    http://resistancerepublicaine.eu/2018/01/21/bon-sang-mais-les-politiques-savent-tous-les-horreurs-de-lislam-et-du-monde-musulman/

    TOUS les lecteurs de Riposte Laïque, TOUS les lecteurs de Résistance Républicaine, et, de manière plus GENERALE, TOUS les Français doivent le SAVOIR !!

    Montrer cette VERITE au grand jour est l’une des priorités que nous avons !!

  18. Notre rôle en tant qu’enseignants est de former les citoyens de la République Française et de leur donner une instruction d’excellence. L’état n’a pas à être là juste pour évaluer les élèves et laisser leur éducation aux collectivités départementales, l’école est un endroit ou les enfants doivent êtres unis en tant que citoyens de la République Française, si vous voulez de la diversité, vous l’avez déjà et vous l’aurez toujours, pas la peine de nous noyer dedans. Notre rôle est nécessaire pour former un peuple soudé qui aura les moyens intellectuels de s’en sortir, nous ne sommes pas là pour faire de la garde d’enfants, si c’est que vous voulez, dites le et virez nous pour nous remplacer par des nounous, ça soulagera le contribuable.

    • Hiihiii vous avez failli me faire mourir de rire !!!!! Si vous croyez à ce que vous racontez , je vous conseillerais de faire un autre métier…

    • Toute ma scolarité, je n’ai entendu parler que du gentil pauvre colonisé martyr et du très méchant colonisateur blanc. Du seigneur qui galopait dans les champs des serfs pour ravager les récoltes et pouvoir massacrer les serfs, entre autre. Une désinstruction parfaitement organisée pour développer l’anti-patriotisme, apprendre à cracher sur notre drapeau et voter toujours à gauche. J’étais pourtant dans une école privée, et c’était il y a + de 35 ans ! Alors les profs, il faut reconnaître qu’ils ont bien cherché ce qui leur arrive maintenant.

      • Je ne dirais pas le contraire, je méprise mes propres collègues également et c’est mérité. Mais je n’ai pas décidé de faire ce métier pour être un propagandiste d’état qui ne sert qu’a faire la garde et foutre en l’air l’avenir des gosses mais parce que je veux les voir réussir leur avenir, peu importe qu’on se moque de moi ou qu’on me dise que la tâche est trop dure ou que quarante ans de déconstruction de l’éducation nationale sont passés par là.

      • Je suis professeure : les deux emmerdeurs sur mes 100 gentils collégiens s’appellent Ryan et Karim. Leur obsession, prendre le dessus sur moi pour m’humilier.
        C’est juste un constat : ils ont un problème.

    • L’école nationale est source de conflit d’intérêt entre l’Etat et les familles depuis la nationalisation de l’école sous le IIe Empire. La IIIe République a interdit les Congrégations catholiques pour des raisons purement politiques : les catholiques fervent étaient suspects d’être des républicains moins ardents. C’est comme cela la République française s’est toujours créé des ennemis réels ou imaginaire (loi des suspects de 1793) pour se maintenir au pouvoir. Comme parent d’écolier et de collégien, je peux vous dire que l’Histoire de France et d’Europe est falsifiée et dénigrée par « l’historiquement correct » (lire l’ouvrage éponyme de Jean Sévilla). Pareil pour l’EMC (Instruction civique) calibrée au politiquement correct. L’école publique fabrique les insurgés anti-Police depuis 20 ans !

  19. Apprenti professeur à l’ESPE je sors cette après midi d’un cours qui ressemble beaucoup à de la propagande gauchiste. Des gens n’ayant plus mis les pieds en classe depuis dix vingt ans, qui publient des théories sur l’enseignement aussi inutiles que peu fiables car jamais réellement testées nous apprennent que nous devons éduquer des enfants qui globalement ne sont plus là pour apprendre et se comportent comme des ânes.
    Pendant tout le cours j’ai eu envie de dire au formateur qu’éduquer des élèves de terminale S qui se comportent comme des ânes ne sers à rien, que c’est dix ans trop tard pour ça, éduquer un enfant c’est en bas âge quand il est en maternelle et en primaire, on devrait être là pour les instruire et les aider à préparer leur avenir.

    • « éduquer un enfant c’est en bas âge quand il est en maternelle et en primaire, on devrait être là pour les instruire et les aider à préparer leur avenir. » Hitler l’ avait bien compris en créant les jeunesses hitlériennes. Aucun des petits aryens qu ‘il a formé n’ a jamais changé d’ état d’ esprit en vieillissant. Ils sont tous restés nazis jusqu’ à leur mort. Mais pas d’ inquiétude pour l’ éducation de vos chères petites têtes crépues en bas âge, dès la sortie du berceau, les pieux parents (fidèles à leur  » beau modèle ») mais surtout la mosquée s’ en occupent. À l’ école coranique, l’ ordre règne, pas comme en terminale S où ils se comportent comme des ânes revêches. Alors ça roule pour vous, je veux dire pour l’ islamisation de la France par les méthodes barbares. Pas vrai Faradth ?

      • nos dirigeants forment les bambins actiuellement en parfaits soldats du nazislamisme, de bons futurs gauchistes…..

      • Et mon poing dans ta gueule tu le veux? Oser déformer le pseudo que je me suis choisi pour qu’il ai une consonance arabe je prend ça pour une insulte.
        Oui l’école en France est gangrenée par l’islam et toute la voyoucratie qui s’ensuit et même sans eux le niveau a déjà bien baissé a cause de tocards pédagogiques n’ayant pas foutu les pieds en classe depuis des années qui nous disent comment enseigner. Si les profs ne font que se prendre le retour de bâton de leur propre connerie, en revanche ce sont les élèves qui en payent le prix, et je ne me suis pas engagé dans ce métier pour les vacances et la sécurité de l’emploi mais bien remplir une mission patriotique, former des enfants qui réussirons dans la vie et des citoyens Français responsables et soudés.

    • Aux parents l’éducation, aux profs l’instruction pour nos enfants, cela me rappellera ma jeunesse et cela marchait très bien. La gauche avec ses théories fumeuses a détruit cette société. Qu’elle aille en enfer

      • C’est exactement ce que j’ai ressenti. Et le pire, c’est le degré zéro de remise en question de ces formateurs qui forment les professeurs de la République. Leur objectif « tout le monde doit avoir le bac » est idiote, un diplôme que tout le monde possède n’a pas de valeur éducative. Soit pour obtenir ce diplôme on fait un effort colossal pour mettre tout le monde à niveau, ou bien on prend la voie de la facilité et on le rend beaucoup plus facile pour que la majorité l’aient.
        Le niveau du bac d’aujourd’hui est plus faible que celui du Certificat d’études Primaires d’autrefois, qu’un enfant obtenait entre 11 et 13 ans contre le bac qui s’obtient à 17ans en moyenne. C’est comme si les élèves passaient presque une décennie de plus à l’école pour rien du tout, si jamais c’est vrai.

        • Impayable, Fradth@, le « si jamais c’est vrai »…
          Mais déjà en qualité d’apprenti professeur, corrigez vos fautes ( ..pour que la majorité l’aient..!! pour qu’il ai une consonance arabe !!.. des enfants qui réussirons dans la vie.. ) bref! L’ESPE avec sa formation à l’écriture inclusive risque de poser encore plus de problèmes. Essayez plutôt Normale Sup et l’agrégation.Vous pourrez y déployer à loisir votre pensée apostolique républicaine un peu rassie du XIXème siècle???

Les commentaires sont fermés.