1

Survie : comment vont se comporter nos Bisounours face aux coucous africains ?

Le réel tragique est déjà là : qui va survivre ?
Le réel nous rattrape après des décennies de confort et de croissance que l’on croyait éternels.
La sélection darwinienne est de retour.
Ça va cogner, souffrir, saigner… Le bon temps, c’était avant.
La France est le résultat de générations de Français d’origines celte, romaine, germaine et ethnies cousines qui ont travaillé donc versé leur sang par les guerres et leur sueur par leur labeur (donc leurs impôts).
Depuis les années soixante, nous avons cru être sortis du temps, de l’histoire et du réel.

Déconstructivisme d’intellos de gauche qui ont voulu redéfinir le monde, condamnation et destruction du patriarcat, féminisation des discours et mœurs, oubli du bon sens élémentaire considéré comme ringard, « barbotage » dans la société de consommation « extatique » et ses plaisirs matériels avec euphorie du « consommer plus ».

Les progrès de la médecine et le confort électroménager avec la voiture et la télé pour tous (opium du peuple) ont créé un pseudo-paradis sur terre.
Les populations biberonnées à l’État-nounou providence en sont venues à exiger de continuer de flotter dans un « utérus régressif » avec beaucoup de loisirs (homo festivus).
Voir le film Zardoz de John Boorman 1973 avec Sean Connery (lien ci-dessous).
Remontons le temps pour comprendre. Depuis longtemps, avant 1789 qui fut leur victoire idéologique et leur prise de pouvoir, des intellectuels-penseurs et des politiciens – certains diraient politicards – ont voulu appliquer les idéologies de l’universalisme c’est-à-dire de l’homme universel dans un monde globalisé. En nous promettant le retour à l’Eden d’avant les guerres, les violences et le malheur du réel tragique. Plus la recherche de profit de leurs copains d’esprit capitaliste, entrepreneurial et prédateur.
Théories héritées de la Révolution française franc-maçonne empreinte des idées rousseauistes et chrétiennes laïcisées. Or l’univers, pour les penseurs des Lumières, c’était l’Europe. Le reste du monde était exotique mais ne les concernait pas car ils étaient des « suprémacistes blancs » (déjà !).
Les francs-maçons socialistes du XIXe siècle, comme Jules Ferry, ont voulu apporter les bienfaits de la  civilisation européenne à l’Afrique qui était le nouvel Eden à conquérir et explorer. Oui : « Le monde moderne est plein d’anciennes vertus chrétiennes devenues folles », selon l’expression de Chesterton. Donc, avec notre « charité chrétienne laïcisée »,  l’argent du travail des Français a été dépensé pour construire, aménager et développer l’Afrique au profit de quelques capitalistes et entrepreneurs proches du pouvoir politique européen. L’argent pris dans les poches des Français par l’impôt et la dette a fini dans celles des grands capitalistes. C’est l’éternel refrain « des copains et des coquins » du capitalisme de connivence. Perte sèche pour le Gaulois qui a enrichi un peu les Africains, plutôt bien leurs « élites » et beaucoup les riches capitaines d’industrie de l’époque.
Comme on n’a pas voulu abandonner une (mauvaise) habitude prise, on a continué de ponctionner l’argent du travail et de l’épargne des générations gauloises passées pour importer des Africains en leur offrant le gîte, le couvert, les soins gratuits et tous les services de solidarité financés par les valeureux Gaulois travailleurs.
Donc nos politicards, acoquinés avec des grands patrons, ont décidé avec l’immigration de subventionner avec nos impôts une invasion (certains disent colonisation) et la natalité africaines en France. Ces allochtones perçoivent les APL, le RSA et autres généreuses prestations sans avoir créé ces richesses.
C’est comme si on invitait un étranger inconnu chez soi en lui disant : « prenez les clés, installez-vous et videz la caissette de ma cagnotte, reposez-vous et profitez bien ». 
Donc ces politiques de redistribution – basées sur la solidarité interne et réciproque d’un peuple partageant les mêmes valeurs et le même passé sur le même territoire – ont été étendues à des allochtones venus de pays étrangers en tout :  ethnie, histoire, valeurs, mentalités, vision du monde, religion, etc.
Ces allochtones n’en « ont rien à cirer de la France » qui a pour eux les yeux de la CAF et de la Sécu. Car ils reconstituent leurs communautés en France avec l’argent de la communauté gauloise.
Ils n’ont aucun projet d’intégration, ne parlons pas d’assimilation qui est devenue un mot tabou.
Le coucou va squatter le nid des autres et s’y nourrir.
Or ces personnes et leurs descendants bénéficiaires du droit du sol n’ont jamais participé à la création de richesses de ce pays, hormis quelques-uns dans les usines automobiles et le bâtiment (contre un salaire). Les grands patrons ont fait venir ces étrangers extraeuropéens pour leur profit capitaliste et contre l’intérêt des travailleurs européens. Puis ils ont achevé leur forfaiture et leur trahison avec le regroupement familial. Les politicards et les grands patrons sont coupables de néocolonialisme et de trahison de la France pour la recherche d’un profit immédiat à court terme. Ce qui a détruit la stabilité d’une société et l’a appauvrie par l’endettement et la fiscalité croissants pour nourrir l’État- providence, dirigiste et envahissant
Donc les richesses accumulées par des générations de travailleurs sont dépensées et dilapidées pour des populations à charge comptable nette pour la collectivité des contribuables, coucous vivant de l’État-providence et de l’assistanat, qui ne paient majoritairement pas d’impôt, ont un niveau de qualification majoritairement bas, ont un taux de chômage élevé et un taux de criminalité supérieur aux autochtones. Même les chiffres de l’Insee montrent les différences entre autochtones et allochtones.
Vous qui lisez RL savez que les élites autoproclamées qui veulent gérer le troupeau des humains vers un nouveau scénario de gouvernement mondial, de décroissance, dépopulation et d’appauvrissement ont instrumentalisé la peur de la mort en accélérant le contrôle par confinement, couvre-feux, masques, vaccinations, passe sanitaire, suppression des libertés publiques antérieures.
Magnifique preuve d’ingénierie sociale à l’échelle mondiale.
Les immigrés ne sont pas les seuls coupables. Ils sont des coucous qui viennent profiter de notre notre générosité suicidaire de chrétiens laïcisés.
Les élites ont bien cassé le mental des Gaulois avec l’idéologie de gauche qui a endoctriné les enfants à l’école avec des profs de gauche et des médias qui par les films, les musiques, les infos ont conditionné les cerveaux des jeunes devenus pour beaucoup des cons.ommateurs bien-pensants sans aucun esprit critique ni culture.
Le libéralisme libertaire individualiste nous a bien démolis mentalement.
L’ethnomasochisme et la haine de soi, l’autodénigrement, la honte de péchés imaginaires, un sentiment de culpabilité ont imprégné les esprits des jeunes et des adultes ex-soixante-huitards.
Des zombies gentils Bisounours qui ne veulent pas de racisme anti-immigrés car « nous sommes tous frères ». 
Le tragique de la vie et de l’histoire, ils ignorent que ça existe car ils ne l’ont pas vécu.
Même pas entendu parler hormis au cinéma. Certes, il y a des gens qui souffrent et meurent, mais c’est loin et ailleurs…
 
Il y a les Bisounours adultes et les Bisounours boumeurs qui ont voté Macron !
Il y a aussi les jeunes Bisounours. Leurs rituels tribaux entre « jeunes » leur suffisent avec leurs smartphones, leur Netflix, leurs jeux vidéos et de rôle, leurs musiques, leurs « fumettes de joints », leurs « picoles », leur sexualité dite libérée, leurs trottinettes, leurs voitures ou motos, car ils sont surtout imprégnés de softpower (« pouvoir de séduction ou puissance douce ») américain globaliste, « bonheur à l’américaine ». Voir aussi les leçons de Gramsci.
« Nous sommes tous frères » disent-ils. Ils ne comprennent pas que le pseudo-antiracisme des indigénistes, racialistes, décolonisés et racisés est un réductionnisme de la gauche qui se sert des non-Blancs pour un autre agenda que défendre les non-Blancs. C’est un néocolonialisme et un vrai racisme qui réduit l’humain à sa couleur de peau. Ces manipulateurs gauchistes enferment et piègent les non-Blancs au lieu de les libérer.
Ces jeunes que leurs parents ont peiné pour les nourrir, les élever, et – pour les parents conscients et responsables – leur transmettre un bagage moral et intellectuel.
MAIS NOTRE MODÈLE ACTUEL S’EFFONDRE. NOUS CHANGEONS DE PARADIGME (merci Davos et Bill Gates ?)
Fini le pays des Bisounours avec une vie de Bisounours : retour au tragique de l’histoire !
Pour un rappel pédagogique, revoir le chef d’oeuvre « Conan le Barbare » 1982 de John Milius avec Arnold Schwarzenegger (lien ci-dessous).
UN NOUVEAU RÉEL S’INSTALLE
Rappel de quelques évidences :
– il n’y a pas de quoi payer les retraites,
– il ne faut pas compter sur les immigrés pour les payer par leur modeste contribution à la nation hormis la natalité,
– la France est un pays vieillissant comme le confirme la pyramide des âges,
– la natalité française est pour environ la moitié issue des autochtones gaulois et l’autre moitié des allochtones,
– l’insécurité et le laxisme judiciaire ont progressé en continu,
– l’endettement est massif mais sera remboursé par le patrimoine et l’épargne des Gaulois qui seront légalement spoliés et ruinés,
– le pays a été désindustrialisé par les traîtres donc nous dépendons des Chinois,
– nous importons environ la moitié de notre nourriture,
– nous avons bradé des fleurons de notre industrie payés par l’impôt, l’argent public et les cerveaux d’ingénieurs formés par l’école publique financée par les Gaulois,
– nous n’avons aucune autonomie réelle car notre pays s’arrêterait si les importations étaient bloquées (donc il ne faut pas se fâcher avec les Chinois…),
– les Chinois achètent nos terres agricoles, nos vignobles, notre bois, nos châteaux, nos sociétés car ils ont accumulé des dollars et des euros avec tout ce que nous leur avons acheté,
– nous avons un taux de chômage réel d’environ 20 % et ça va augmenter car la reprise ne rattrapera pas l’effondrement économique,
– au moins la moitié des sociétés va fermer suite au confinement et au sabotage de l’économie par les politiciens qui sont partisans de la nouvelle société de la grande réinitialisation selon Davos et l’Agenda 2030,
– l’État ne pourra pas maintenir, par l’endettement, le déséquilibre entre les créateurs de richesses qui paient des impôts (mais seront moins nombreux avec l’effondrement économique) et les assistés à la charge de la collectivité qui seront plus nombreux,
– l’idée de revenu universel pour tous avec argent électronique pour contrôler (donc sanctionner ceux qui seront rebelles) ne résoudra pas le besoin de créer des richesses matérielles et concrètes pour qu’une société fonctionne. Créer de la monnaie à partir de rien (le « ex-nihilo » de la « planche à billets », Quantitative Easing QE) détruit la valeur des biens réels donc déstructure l’ordre social,
– etc…
Et nos apprentis sorciers politicards, vendus au pognon international anonyme ou masqué, nous ont sorti le « vaccin qui tue« , rapidement ou à petit feu, pour commencer à baisser la population mondiale.
Car nous ne savons pas aujourd’hui le résultat sur la durée des vaccinations par les vaccins expérimentaux avec ARNm (messager) pour protéine Spike qui peuvent provoquer dans la durée une surmortalité et une baisse de fertilité sur les populations.
Car nous n’avons pas eu de guerre depuis soixante ans.
Les morts des guerres seront-ils remplacés par les morts des vaccins ?
Il peut y avoir une nouvelle société où ceux qui refusent le vaccin deviendront des citoyens de seconde zone, parias ostracisés, pénalisés voire plus. Comment cela se passera-t-il ?
Voir ci-dessous article de Plaquevent. Gates, Soros, Rockefeller, Buffet, Bezos : l’idéologie néo-malthusienne des élites globalistes
https://strategika.fr/2021/06/26/gates-soros-rockefeller-buffet-bezos-lideologie-neo-malthusienne-des-elites-globalistes/
Regardons la réalité en face : il faut la décolonisation croisée pour retrouver la paix sociale et une recréation du lien social, le fameux « vivre-ensemble ». Les Européens d’Afrique doivent revenir sur leurs terres ancestrales (par ex-afrikaners). Et les personnes en Europe d’ascendance africaine doivent retourner en Afrique, terre historique de leurs ancêtres. Personne n’est obligé de rester habiter en France.
Nouvel adage : « Pas de leçons à donner aux Africains ni à en recevoir ».
Qu’ils vivent en Afrique à leur façon selon leur style, leurs mœurs et leurs cultures.
C’est l’ethno-différentialisme à la Lyautey et Bernard Lugan.
L’Afrique est un continent à l’immense potentiel. Que les Africains fassent un redécoupage ethnique des pays et gèrent leurs terres ancestrales.
« Chacun chez soi », c’est la bonne et seule solution car les sociétés multiculturelles sont multiconflictuelles.
Avec l’agenda 2030 et son projet de NOM (Nouvel Ordre Mondial) – qui est la dictature chinoise améliorée avec la technologie transhumaniste et le gouvernement économique des multinationales – cette élite oligarchique, dont fait partie Bill Gates, trouve qu’on pollue trop, qu’on mange trop (… de viande : devenez végans !), qu’on utilise trop d’eau et qu’on est trop  nombreux. Bientôt, on nous reprochera de trop respirer ! Mais les masques muselières ont déjà commencé à restreindre notre consommation d’oxygène… !
Naturellement, ce programme est pour les gueux et les « sans-dents » ! Donc l’élite ne se compte pas dans les scénarios de la décroissance avec alibis écologique et climatique. Eux ils prennent l’avion, roulent en 4×4, mangent de la nourriture importée de luxe, vivent avec la clim, le jacuzzi, les agents de sécurité et systèmes de protection dans leurs quartiers de riches loin de la piétaille du troupeau…
Leur monde idéal comprendra(it) beaucoup de réserves naturelles, moins d’un milliard d’humains pour leur servir de troupeau ou bétail corvéable quand, eux, les élus – crème de l’humanité – vont essayer de s’acheter l’immortalité physique avec le transhumanisme (cyborgs hommes-machines, utérus artificiels, hybrides chimères homme-animaux, manipulations génétiques, cultures d’organes, etc) grâce aux progrès médical et technologique.
Donc nous aurons en France un effondrement autant économique que social programmé, une baisse de la population et des violences ethniques à venir car 2 peuples vont s’affronter, indigènes autochtones contre allogènes, pour se disputer les quelques richesses qui seront encore disponibles : les coucous et les Bisounours.
Qui aura l’instinct de survie pour se battre ? Les Africains qui ne croient qu’à la force physique et à la violence comme rapport social ou bien les Bisounours qui croient au dialogue, à la diplomatie, aux bons sentiments et en l’homme universel né gentil selon Rousseau ?
Où sont le bon sens et l’instinct de survie chez les Bisounours ?
Qui va gagner donc survivre ? 
Je devine la réaction des coucous. Mais comment vont se comporter les Gaulois gauchisés xénophiles qui aiment tellement leurs frères coucous ? Vont-ils choisir le camp de leurs ancêtres autochtones ou bien celui des allochtones ?
En attendant, chacun doit développer sa résilience en termes d’habitat, d’alimentation, de ressources énergétiques, de préparation mentale pour passer le cap du chaos puis reconstruire…
Beaucoup s’effondreront psychologiquement et matériellement.
Ceux qui survivront devront recréer un nouveau corps social…
Courage, les Bisounours, car la tempête arrive… Et donc l’heure de vérité… Plus possible de dire : « après moi, le déluge »…

Claude Lefranc

Gates, Soros, Rockefeller, Buffet, Bezos : l’idéologie néo-malthusienne des élites globalistes 

Gates, Soros, Rockefeller, Buffet, Bezos : l’idéologie néo-malthusienne des élites globalistes

Face à l’info 25 Juin 2021 : Eric Zemmour VS Bernard Henri-Lévy (CNews)

Pourquoi Zemmour 2022 ? Parce qu’il est le seul à saisir les vrais enjeux !

Vaccin, cryptomonnaie, dictature mondiale : complotisme ou réalité ?

LEÇONS DE RÉALITÉ POUR BISOUNOURS : CONAN & ZARDOZ

Le chef d’oeuvre « Conan le Barbare » 1982 de John Milius avec Arnold Schwarzenegger

https://www.youtube.com/watch?v=QR3Z0qyqqNg

https://www.dvdclassik.com/critique/conan-le-barbare-milius

Le film Zardoz de John Boorman 1973 avec Sean Connery.
https://ok.ru/video/199848626774
https://www.dvdclassik.com/critique/zardoz-boorman
https://www.iletaitunefoislecinema.com/zardoz-1973/