Sydney Powell libère le Kraken et dégaine contre la Géorgie et le Michigan

NTDTV — New Tang Dynasty Television

Sidney Powell Releases the 'Kraken' in Georgia: Explosive New Lawsuit – Jane Jane Jane

Avant de poursuivre cet article, je vous invite à lire le lien ci-dessous, qui nous décrit la véritable Sydney Powell, notre Elliot Ness en jupons, qui ferraille depuis des décennies contre la pègre en col blanc, traque la corruption sans relâche et a livré 500 batailles judiciaires au niveau fédéral. Evidemment, nos médias sans éthique ne peuvent que salir une justicière intègre, qui a fait tomber des têtes au plus haut niveau.

Cet article de France-Soir, est le seul de la presse française, je dis bien le seul, qui soit objectif quant au combat que livre Trump pour faire triompher la vérité et la justice. Dans tous les autres médias, ce ne sont que foutaises, mensonges ou ricanements stupides. Je salue donc l’objectivité de ce journal, une denrée rare parmi nos médias shootés au politiquement correct du matin au soir.

http://www.francesoir.fr/politique-monde/etats-unis-qui-est-sidney-powell

La bataille judiciaire se poursuit et Trump ne lâche rien, en dépit de l’incroyable obstruction des juges locaux, qui s’acharnent à nier l’évidence.

Ce barrage contre la vérité et la justice auxquelles le peuple à droit, est véritablement consternant. Mais il va céder.

Il est vrai qu’aux Etats-Unis, avec leur morale à géométrie variable, une petite gâterie présidentielle dans le bureau ovale, est bien plus préjudiciable à la démocratie, qu’une fraude électorale à l’échelle industrielle orchestrée par un parti politique !

La première fit la Une de la presse mondiale pendant deux mois, la seconde est totalement passée sous silence et traitée comme un pur fantasme.

Clinton n’est pas passé loin de la destitution pour cinq petites minutes de plaisir que lui interdisait sa fonction.

Déplorable, mais c’est ainsi. Dans nos démocraties sans repères, la presse est souvent le premier pouvoir du pays, capable de modeler l’opinion au point de modifier le cours d’une élection présidentielle.

Les médias occidentaux, qui se sont empressés d’enterrer Sydney Powell parce qu’elle ne fait pas partie de l’équipe juridique de Trump, en sont pour leurs frais. Celle-ci est bien vivante et sonne la charge comme promis.

Les premières salves sont pour la Géorgie et le Michigan. Les autres Etats vont suivre, il y en aura pour tout le monde, qu’on se rassure !

L’indomptable avocate intente donc deux procès, en Géorgie et au Michigan, alléguant des plans massifs de fraude électorale en faveur de Joe Biden. C’est du lourd !

https://www.aubedigitale.com/la-fraude-a-ete-executee-par-de-nombreux-moyens-sidney-powell-relache-le-kraken-avec-un-double-proces-dans-le-michigan-et-en-georgie/

Mais tenez-vous bien, la presse occidentale ne trouve rien de mieux que d’évacuer la fraude, tout en relevant les fautes d’orthographe des 200 pages qui constituent les deux dossiers de plainte ! Montés dans l’urgence avant le Thanksgiving, il est clair que les rédacteurs n’ont guère eu le temps de soigner la forme.

C’est dire l’éthique professionnelle de cette presse de désinformation qui s’est spécialisée dans le lavage de cerveau des électeurs. La fraude non, mais les fautes, oui !  On stigmatise la forme pour mieux évacuer le fond qui dérange.

Ca vole de plus en plus bas dans les salles de rédaction ! En attendant, tous ces bras cassés ont beau ricaner, les preuves sont bien là et le barrage anti-Trump est enfin rompu.

https://lesobservateurs.ch/2020/11/26/fraude-electorale-us-le-barrage-se-rompt/

En Géorgie, c’est une plainte de 104 pages qui a été déposée devant le tribunal d’Atlanta, affirmant « que le but du système était de manipuler illégalement et frauduleusement le décompte des votes pour s’assurer de l’élection de Joe Biden à la présidence des Etats-Unis ».

Le « bourrage des urnes à l’ancienne » a été avantageusement remplacé par une fraude informatique d’envergure insoupçonnée, comme le montrent les nombreux témoignages sous serment, notamment d’experts.

« Au moins 96 000 bulletins frauduleux, majoritairement pro-Biden, doivent être ignorés », selon Sydney Powell. Or, en Géorgie, Biden ne l’a emporté qu’avec 12 000 voix d’avance, preuve que Trump est bien le véritable vainqueur de cet Etat.

Des preuves matérielles incontestables montrent que les machines à voter et les logiciels Dominion ont été violés, « connectés à Internet en violation des lois fédérales de l’Etat ».

Dans certains bureaux de vote, la loi de l’Etat et la Constitution américaine ont été violées.

Pour Sydney Powell, les résultats certifiés par l’Etat sont viciés et ne doivent pas être transmis au Collège électoral. Elle demande la vérification des signatures, la confiscation des machines de vote et le contrôle des vidéos des salles de dépouillement.

Plusieurs témoignages signalent une intrusion frauduleuse dans les machines de vote.

Dans le Michiganc’est une plainte de 75 pages qui  a été déposée par Sydney Powell.

Là aussi, des centaines de milliers de bulletins frauduleux ont permis l’élection de Joe Biden, selon l’avocate. Un stratagème « troublant, insidieux et flagrant ».

Le même modèle de fraude électorale aurait été reproduit dans le Wisconsin, la Pennsylvanie et l’Arizona.

La plainte affirme que les résultats de l’élection ne peuvent être fiables car l’ensemble du processus électoral était « truffé de fraudes, d’illégalités et d’impossibilités statistiques ».

Des influences étrangères par l’intermédiaire des logiciels de vote sont par ailleurs évoquées. Les certifications de l’élection sont donc irrecevables pour notre avocate.

http://actualite-israel.com/fraude-electorale-l-avocate-sidney-powell-passe-a-l-attaque-en-736840/

Laissons la justice fédérale suivre son cours.

Dans ces 6 Etats-clés, vu que Biden n’a « gagné » qu’avec 280 000 voix d’avance au total, il est évident que la fraude dépasse allègrement cette avance, ce qui justifierait une annulation pure et simple des élections dans ces Etats, qui pèsent au total  79 grands électeurs.

Dans ce cas, aucun des deux candidats ne peut atteindre la barre des 270 grands électeurs, sésame pour la victoire.

La balle serait alors dans le camp de la Cour suprême et du Congrès, avec une victoire assurée pour Donald Trump, les Républicains étant majoritaires, avec 27 Etats contre 23 aux Démocrates.

Nous saurons bientôt si les Etats-Unis sont encore une grande démocratie, ou bien sont un Etat mafieux où il est devenu inutile de voter.

Mais je reste convaincu qu’avec ce scandale qui se répand dans l’opinion, si les élections se rejouaient demain en toute transparence, Trump enlèverait 400 grands électeurs sur 538.

Personne n’a expliqué pourquoi le comptage s’est soudainement arrêté durant la nuit du 3 novembre, dans plusieurs Etats-clés.

Personne n’a expliqué pourquoi le score de Biden est monté en flèche au petit matin, dans ces mêmes Etats.

85% des Américains souhaitent des élections honnêtes.

10% des électeurs démocrates avouent qu’ils n’auraient pas voté Biden, s’ils avaient connu les soupçons de corruption qui planent sur le passé du candidat démocrate.

La Cour suprême va-t-elle se déshonorer en ignorant ces réalités et en renonçant à faire la lumière ?

Ce serait un désastre irrémédiable pour les Etats-Unis et pour la démocratie. Mais le temps presse !

Jacques Guillemain

image_pdf
0
0

41 Commentaires

  1. JEAN 1:5 LA LUMIERE BRILLE DANS LES TENEBRES ET LES TENEBRES NE L ONT PAS VAINCUE . rien d autre a rajouter !

  2. Je verrais bien une petit attaque contre l’ Iran fin décembre, avec l’imbroglio de l’élection : période de force majeure….4 ans de plus au gouvernement…mâââlin….

    • « TOUS les patriotes occidentaux ! » enfin tous c’est vite dit….si j’en crois les sondages issus de certaines communautés  »occidentales »….

  3. « La Cour suprême va-t-elle se déshonorer en ignorant ces réalités et en renonçant à faire la lumière ? »
    ils l’ont fait pour Bush, ignorant les plaintes justifiées d’Al Gore, preuve que la fraude ne date pas d’hier…
    la différence est qu’Al Gore a rapidement laissé tomber sans mot dire…
    Mon avis est qu’il avait reçu des menaces de mort sur lui ou sa famille.
    Trump comme Kennedy n’est d’ailleurs pas à l’abri d’un assassinat pur et simple par quelqu’un que l’on présentera comme …déséquilibré !

    • Dans le cas Bush/Gore il ne s’agissait pas d’une fraude, mais d’une négociation sur la limite d’acceptabilité de bulletins incertains, dans le seul état de Floride gagné avec environ 500 voix d’avance.
      C’était un système archaïque de cartes perforées, les bulletins n’étaient pas intuitifs pour des électeurs peu attentifs.
      De nombreux bulletins mal perforés ont été mis de côté car jugés « inaptes à déterminer le choix du votant ».
      La bataille légale s’est jouée sur quelques comtés seulement.
      Des analyses réalisées après la décision de justice ont montré que sur l’ensemble des bulletins contestés (environ 140000 en floride), et selon différents critères retenus, Bush l’emportait dans 9 configurations sur 10.
      De plus, Gore contestait seulement les comtés qui lui étaient favorables.

  4. Je suis curieuse et anxieuse de connaître l’issue de cette lutte.
    La fraude est massive, tout le monde le sait, y compris le plus fanatique des gauchistes.
    Mais les juges auront-ils le courage de mettre sous les yeux du monde le scandale du déroulement, à la va comme je te pousse, des scrutins aux Usa et de risquer le déclenchement d’émeutes.
    Et pourtant il le faut car la solution la plus raisonnable est toujours d’affronter la vérité, pas de compter sur les supposées vertus d’un mensonge au nom de l’intérêt national, surtout lorsque ce mensonge offre l’occasion à des psychopathes de détruire les fondements politiques d’un pays.

  5. Grace aux médias alternatifs l’opinion publique commence à découvrir et à comprendre la gigantesque supercherie du Covid19 et de sa vaccination d’ordre sanitaire derrière laquelle est programmé le contrôle des masses par la gouvernance mondiale en voie de se substituer aux Etats-Nations.
    Seul le maintien du Président américain Trump peut encore sauver l’humanité de cette nouvelle société satanique que nous prépare le Great Reset avec l’intrusion corporelle du port d’identité numérique, réduisant chaque individu à un neuro-esclave voire une tête de bétail. Dans l’horreur les Macron et Cie réécrivent la partition du nazisme avec la technologie en plus. Puisse Trump gagner et l’Amérique nous libérer une seconde fois de ces néonazis avec en final un nouveau procès de Nuremberg.

    • Je mettrai deux bémols à votre propos.
      En effet, Donald est un grand patriote, c’est incontestable. Pour autant, on ne comprend pas son engouement pour le vaccin, par exemple. A la gloire de l’Amérique que les vaccins arrivent par eux ?
      Par ailleurs il s’agit plutôt d’inspiration bolchévique ou maoïste. La manipulation, le flicage, les pressions, la corruption, les camps de rééducation et de travail. Les chinois sont actifs auprès des pro-Biden, ils sont même généreux.

      • Vous avez raison de nous rappeler l’engouement de Trump pour un vaccin made in the U.S.A. Quel serait la composition de ce vaccin? Vaccination sélective ou pas ? voire discriminante ? Rappelons ici que « l’utilisateur » est un être vivant doté de nanoparticules interagissant avec le système. In fine, l’utilisateur collecte la cryptomonnaie en échange de son activité par rapport à la tâche qui lui a été affectée.

      • Pierre Montamat, Trump a tout de même dit que le vaccin ne serait pas obligatoire. Il ne peut guère faire plus. Après, les gens peuvent se renseigner et décider, c’est très bien comme ça et ce serait un excellent exemple pour le monde.

        • Il l’a fait seulement parce qu’il sait que la méfiance monte et non par respect de la démarche scientifique ou des libertés.

  6. trump ne cédera pas !
    mais la « justice » américaine non plus
    on verra qui sera gagnant, hélas j’ai ma petite idée conspirationniste

  7. Si la Cour suprême se parjure (ils ont juré de protéger et faire appliquer la Constitution) , ce sera la guerre.

    Mais si la Cour reste fidèle à son serment, que ce soit Biden ou Trump élu par le Congrès, les GAFAM et les medias sont d’ores et déjà moralement morts : discrédités à jamais.

    Et ce sera pareil en France : le mondialisme a peut-être perdu sa dernière bataille.

      • Le mondialisme est condamné à périr de par son fondement idéologique aberrant ( on peut parler de satanisme à ce point d’aberration), même s’il tente de vivre et de survivre au prix d’effroyables dégâts.
        Espérons que les Usa seront son cercueil dans les semaines qui viennent.
        La vipère Bergoglio l’a bien compris qui dans un livre qui sort très prochainement, au titre de midinette/marchand de tapis, vole à son secours en débitant des platitudes démagogiques dignes d’un discours d’un coco des années de la seconde moitié du 20 siècle.
        Bergoglio ou la dégénérescence totale du catholicisme officiel.

  8. C’est vrai que France Soir dit autant de vérité qu’il peut, restant dans la posture du journaliste ‘neutre’ mais honnête. C’est exceptionnel, en effet.
    Il faut se souvenir qu’ils ont des débriefings qui décoiffent. Ils ont reçu et laissent parler tous les ‘méchants’… Chapeau à eux.
    J’ai lu quelque part que 16% des votants Biden auraient voté Trump s’ils avaient su…

  9. A ma connaissance Xi Jin Ping a bien reconnu et lui a adressé les objectifs qu’il devait rechercher.

  10. Fraude électorale : L’exécutif national admet avoir tranché les élections pour s’assurer que «Trump ne gagnera pas»/L’armée américaine a saisi des serveurs en Allemagne liés au logiciel électoral Dominion/Rapport explosif de Sidney Powell sur la CIA et le logiciel de vote Dominion. Elle affirme avoir les preuves de fraudes électorales massives
    Trump n’a pas jeté l’éponge, il a gagné. Sidney Powell commencera demain par la Georgie
    https://www.agoravox.tv/actualites/international/article/trump-n-a-pas-jete-l-eponge-il-a-87734

  11. Les effets de la riposte trumpiste commencent à se faire sentir, la fraude massive a laissé trop de traces puisqu’opérée par des tarés gauchos-mondialistes. J’ai toute toute confiance pour un lâcher de Kraken victorieux !!!

  12. Souhaitons que chaque etat incrimine fasse un mea culpa, cela eviterait une intervention de la Cour Supreme qui ferait dire aux democrasseux que Trump a vole son election.
    On comprend maintenant pourquoi les democrates s’etait insurges contre la nomination d’une juge republicaine a la Cour Supreme qui le cas echeant pourrait avoir le dernier mot.
    Croisons les doigts.

  13. Attention avec « France-Soir ». Il semblerait que le titre soit tombé en déshérence et repris par un type dont on ne sait à peu près rien. Un peu comme si on ressuscitait « Combat » en disant être Albert Camus.

    • Chut tu vas casser leur trip. D’ailleurs Delepine source souvent sur France Soir maintenant. Coïncidence? je ne crois pas 🙂 me voilà complotiste :p

      • Batigogol, qui a oublié ses médocs sur oumma com, vient de faire sa crise journalière de batigogolisme sur RL.

        • sur pas mal de sites: y compris celui ci. Apres j’utilise un truc qui s’appelle le cerveau, et je conclue de ce qui est le plus logique ou plausible. Je dois admettre que c’est pas ici où je trouve le plus haut taux de fiabilité: virus covid est militaire, on veux eliminer 80% de la population mondiale, et j’en passe 🙂

          • Vous dites ce n’est pas ici que je trouve le plus haut de fiabilité, question: qu’est ce que tu viens y branler?

            • D’une part, ce n’est pas de ma faute si les articles sur les prières de rue, les horaires dédiés dans les piscines municipales, ou sur les entorses à la laicité ont disparu au profit de conneries sur le coronavirus, un patriotisme tres « special » qui suce Trump ou Poutine, ou des articles homophobes… Reste que dans l’absolu, contrairement à vous, je ne m’enferme pas dans un schema de pensée à lire que des choses qui vont avec mes convictions.

              • Voilà, apparemment ce site lui aussi ne s’enferme pas dans un schéma de pensée se limitant à rabâcher les  » entorses à la laïcité » ( bel euphémisme pour décrire l’invasion migratoire). Sinon, j’ai pensé que vous étiez contre toute » stigmatisation  » des musulmans, c’est pas clair tout cela.
                Mais aucune importance, au vu de vos commentaires bien pensants, vous ne sortirez jamais de votre prison mentale, d’ailleurs à votre décharge, vous en êtes incapable, et il faut de tout pour faire un monde, vous avez donc une utilité dans la marche du monde, c’est ainsi que l’on peut se consoler de votre trop grand nombre.

                • Contre la stigmatisation évidemment, mais également contre tout privilège ou passe-droit qu’on leur octroierait à cause de leur religion. La laïcité et l’immigration sont également deux choses diff2rentes. Quant à la bien-pensance, comme je l’ai expliqué par ailleurs, cela ne me gêne pas, tout comme le politiquement correct. La vie en groupe est à ce prix. Vivez seul si vous voulez dire des saloperies en permanence 🙂

          • C’est vrai, batigogol, tu as raison :

            dans ton cas, le cerveau s’appelle effectivement
             » un truc « … un machin… !
            Et c’est même déjà bien…

            Ce ne sont pas les données mais le processeur qui déconne…

Les commentaires sont fermés.